Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Breizh ont mis du temps à flamber - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 1-0 Lorient)

Par Maxime Deloffre - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/11/2014 à 22h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Rennes a remporté le derby breton, son deuxième de rang, contre Lorient grâce à un but d'Henrique en toute fin de rencontre. Le match n'a pas été d'une grande richesse technique, mais enfonce les Merlus dans la zone rouge…

Les Breizh ont mis du temps à flamber - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 1-0 Lorient)
Les vaillants Lorientais ont sombré en fin de match.

Rennes enchaîne une quatrième victoire sur ses terres (Ligue 1 et Coupe de la Ligue), et saura vite oublier la piètre prestation de ses joueurs, malmenés par des Lorientais très remuants mais usés en fin de rencontre. Le sort du match s'est joué sur un contre éclair, qui enfonce les Merlus dans la zone de relégation, toujours à égalité avec l'ETG et Bastia, les deux derniers, mais un match en plus…

Quarante-cinq minutes, deux frappes cadrées

Que dire du premier acte… Lorient a une nouvelle fois usé de son point fort, les combinaisons. Mais sans parvenir à aller inquiéter Costil. En face, Rennes s'est montré trop inconstant, malgré une montée en puissance, pour se montrer dangereux, la faute à un front offensif défaillant. Au repos, les deux équipes ne comptaient qu'une frappe cadrée au compteur. Voilà ce qu'on peut dire.

Au retour des vestiaires, le scénario n'évoluait guère. Même sur le reculoir, c'est bien Lorient qui se créait la première occasion… à l'heure de jeu, par Guerreiro. Sous les sifflets du public, Rennes relevait la tête peu à peu, à mesure que l'arbitre distribuait – à raison, les cartons et tentait d'atténuer l'agacement qui couvait sur le terrain. Le jeu se débridait enfin entre deux formations qui perdaient leur aisance au milieu du terrain. Et le coaching de Montanier allait s'avérer payant, avec la rentré d'Henrique…

Henrique, comme un phare dans la nuit

Entré en cours de jeu, Henrique allait encore jouer les sauveurs, comme contre Nantes le week-end dernier où il avait ouvert le score. Les derbys lui vont si bien… Sur un déboulé de Ntep coché gauche, le Brésilien se retrouvait seul au second poteau pour enfin forcer le verrou (89e, 1-0). Une victoire au forceps, qui permet à Rennes de consolider sa place en première partie de tableau.

Lorient enchaîne en revanche une 8e défaite en 9 matchs, et ne parvient plus à quitter la zone rouge. Les semaines à venir risquent de donner des maux de tête à Sylvain Ripoll.

La note du match : 4/10

Mis à part quelques bons enchaînements de part et d'autre, le jeu a été fermé, bloqué par deux blocs défensifs bien en place. Les Merlus ont pourtant montré de bonnes combinaisons et les Rennais une meilleure vivacité, mais le jeu a été haché et gâché par le déchet technique. Un derby qui ne fera certainement pas date entre les deux formations, malgré un public venu en nombre. Pour ne pas noircir le tableau à outrance, on notera l'esprit sportif qui a régné sur le match, et un bon arbitrage.

Le but :

- Ntep donne le tournis à Wachter puis centre, Henrique a bien suivi au second poteau et n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (89e, 1-0).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Sylvain Armand (7)

Qui a dit qu'avec l'âge les performances déclinaient ? Serein, il a parfaitement assumé son rôle de vétéran en défense, appliqué dans ses relances et sans jamais sombrer dans la précipitation. Il s'est même permis quelques dribbles pour s'ouvrir des espaces dans le coeur du jeu. Et, comme à la 70e minute, il tire même les coups francs. Mais son agacement lui vaut un jaune en fin de rencontre. Mais clairement, ce ne pouvait pas être un attaquant homme du match, quel qu'il soit…

RENNES :

Benoît Costil (6) : le gardien rennais a sauvé ses coéquipiers aux moments opportuns pour refroidir les rares ardeurs lorientaises.

Romain Danzé (5,5) : le capitaine du Stade Rennais a été mis à mal par Guerreiro ce soir, sans pour autant être dépassé. Un match sérieux, avec beaucoup d'implication notamment en fin de rencontre pour ne pas concéder le nul à domicile, dans un derby.

Edson Mexer (6) : si son coéquipier Armand incarne l'expérience et la tête, il est parfait dans le rôle des jambes. Il a récupéré plusieurs ballons grâce à son placement et intercepté plusieurs transmissions. Ses relances pourraient être plus soignées. Mais ce n'est pas un hasard si Montanier l'a titularisé lors de chaque match de L1 cette saison.

Sylvain Armand (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Cheik M'Bengue (5,5) : à l'image de Danzé, l'autre latéral rennais a passé une soirée compliquée, bougé par Lavigne mais sérieux dans ses interventions.

Abdoulaye Doucouré (6) : son impact est conséquent, inarrêtable lorsqu'il s'empare du ballon. Il a cette faculté rare mais précieuse de percer les lignes tout en assurant une bonne conduite de balle. Investi dans le jeu collectif, il hésite encore à filer au but…

Gelson Fernandes (6) : solide défensivement, un peu moins en vue sur le plan offensif, il ne s'est que peu livré et n'a pas connu beaucoup de réussite dans ses longues transmissions. Il se sacrifie pour éviter de concéder l'ouverture du score, juste avant le but de son coéquipier Henrique. Décisif !

Vincent Pajot (5) : très en vue dans la récupération et le pressing, beaucoup moins dans l'aspect créatif. A l'image de son équipe. Remplacé à la 74e minute par Sanjin Prcic (non noté).

Kamil Grosicki (5) : il a souvent cherché à percer le premier rideau lorientais avec ses passes en profondeur, mais la défense resserrée des Merlus l'a souvent empêché de produire son jeu. Remplacé à la 64e minute par Pedro Henrique (5,5) averti 15 minutes plus tard, mais qui a apporté du dynamisme en attaque et de la vitesse. Récompensé par un but de renard en fin de match !

Habib Habibou (4) : isolé en attaque, on l'a souvent vu décrocher dans le rond central pour orienter le jeu. Son physique lui a permis de protéger ses ballons, mais rarement de se mettre en situation de frappe. Ce n'était pas la soirée des attaquants. Remplacé à la 85e minute par Philipp Hosiner (non noté).

Paul-Georges Ntep (5) : transparent lors ce derby. Ce n'est pas remettre en cause son talent que de constater son manque de réussite lors de cette rencontre, coupable de passes téléphonées ou au contraire de dribbles superflus. Jusqu'à la 89e minute et son débordement décisif pour Henrique, buteur.

LORIENT :

Benjamin Lecomte (6) : le portier a su repousser des tentatives de Doucouré et se montrer rassurant dans ses sorties aériennes, mais il est contraint d'aller chercher le ballon au fond des filets en fin de match.

Lamine Gassama (6) : le défenseur sénégalais a rendu fantomatique Ntep l'espace d'une soirée, en réduisant à néant ses accélérations et ses dribbles. Beaucoup d'efforts qui lui valent des crampes en fin de rencontre. Contraint de quitter le terrain avant le coup de sifflet final. Remplacé à la 82e minute par Yoann Wachter (3) qui lui a pris l'eau, débordé par Ntep sur le but rennais.

Lamine Koné (6) : les Lorientais peuvent le remercier, son travail de sape et son marquage ont fait mal aux attaquants adverses. Un tacle dangereux aux abords de sa surface, seule fausse note à une performance plus que convaincante.

Wesley Lautoa (5,5) : averti en début de seconde période, le capitaine des Merlus a été sérieux en défense, appliqué à donner des consignes à ses coéquipiers et couvrir chaque faille en défense.

Vincent Le Goff (5) : moins en vue que Gassama, il a parfois eu un temps de retard sur Grosicki mais a affiché le même état d'esprit que ses coéquipiers.

Yann Jouffre (4,5) : tantôt inspiré, tantôt maladroit, il a soufflé le chaud et le froid, trop inconstant et, en règle générale ce soir, inconsistant pour réellement peser.

Raffidine Abdullah (5,5) : solide dans l'entrejeu, il a encore démontré sa bonne entente avec Mesloub, tentant plusieurs relances pour accélérer le jeu. Contraint de sortir de manière précoce en raison d'une douleur (claquage ?) à la cuisse. Remplacé à la 57e minute par Mehdi Mostefa (5,5) qui a rapidement trouvé sa place et tenu son rang.

Walid Mesloub (5,5) : l'ancien Havrais a touché de nombreux ballons dans l'entrejeu, sans parvenir à tous les fructifier.

Raphaël Guerreiro (6,5) : seul joueur de champ à avoir démarré chaque match de L1 à Lorient cette saison, il a encore fait étalage de sa vivacité ballon au pied et de sa lecture du jeu. Il a même tenté sa chance avec plus d'audace après le repos, et contraint Costil à une parade décisive.

Valentin Lavigne (5) : peu sollicité sur le couloir droit, il n'a pas démérité et multiplié les appels. Mais son apport offensif reste mitigé, malgré de bonnes intentions. Il se sacrifie sur un tacle défensif, en recevant le crampon de M'Bengue sur la cheville, sans pour autant le contraindre à sortir. Remplacé à la 75e minute par Benjamin Jeannot (non noté).

Jordan Ayew (4) : quelques chevauchées en attaque, souvent stoppées par les Rennais. Il a remporté de nombreux duels de la tête, mais peu dans le jeu, et n'a jamais inquiété Costil.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 – 13e journée
Rennes 1–0 Lorient (0-0)
Stade de la Route de Lorient (Rennes)
Arbitre : M. Wilfried Bien
But : Henrique (89e) pour Rennes.
Avertissements : Mexer (63e), Henrique (70e), Armand (83e) pour Rennes ; Lautoa (46e), Gassama (67e), Koné (69e) pour Lorient.

Rennes : Costil – Danzé (cap.), Mexer, Armand, M'Bengue - Doucouré, Fernandes, Pajot (Prcic, 74e), Grosicki (Henrique, 64e) – Habibou (Hosiner, 84e), Ntep.. Entraîneur : Philippe Montanier.

Lorient : Lecomte – Gassama (Wachter, 82e), Koné, Lautoa (cap.), Le Goff - Jouffre, Abdullah (Mostefa, 57e), Mesloub - Guerreiro, Lavigne (Jeannot, 75e), J. Ayew. Entraîneur : Sylvain Ripoll.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB