Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'OM coule à Montpellier
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/01/2010 à 23h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le promu en Ligue 1 n'en finit plus de surprendre. Vainqueur 2-0 de l'Olympique de Marseille, Montpellier, une nouvelle fois très séduisant, revient à six longueurs du leader bordelais. De leur côté, les hommes de Didier Deschamps ont certainement dit adieu au titre à la Mosson ce samedi soir.

L'OM coule à Montpellier
Spahic (Montpellier) est sorti vainqueur de son duel avec Niang (OM)

Dans un stade de la Mosson plein comme un oeuf et en ébullition pour cette affiche entre deux prétendants au podium, Montpellier s'est imposé 2-0 face à Marseille. Pour ce déplacement dans l'Hérault, Didier Deschamps avait décidé d'aligner d'entrée ses trois Africains, Kaboré, Mbia et Koné, de retour de la CAN. Seul Taiwo, encore présent en Angola avec le Nigeria, manquait à l'appel. Auteur d'un bon match face à Lille il y a trois jours, Valbuena faisait les frais du retour de l'Ivoirien en attaque et débutait la rencontre sur le banc. Tout comme Lucho, remplacé par Abriel. Du côté du MHSC, c'était du classique, avec le 4-3-3 habituel de René Girard. Les Olympiens étaient les premiers à se montrer dangereux au cours de cette rencontre. Dès la 3e minute, Ben Arfa, une nouvelle fois titulaire au sein de l'attaque marseillaise ce soir, remisait en retrait pour Niang, dont la frappe était repoussée sur sa ligne par un Jourdren vigilant. Les Montpelliérains ne tardaient pas à réagir. A la 7e minute, sur un coup franc des 30 mètres, Montano voyait sa frappe s'écraser sur la barre transversale de Mandanda, bien présent dans les cages du club phocéen malgré sa béquille reçue face à Lille en Coupe de la Ligue mercredi dernier.

Aït-Fana débloque la rencontre

Après cette entame de match enlevée, le rythme retombait un peu mais les cartons jaunes commençaient à pleuvoir de part et d'autre. Juste avant la pause, sur un centre d'Aït-Fana, Montano, au second poteau, ne parvenait pas à cadrer sa tête alors qu'il était en position idéale pour marquer. Les hommes de Didier Deschamps, étouffés dans l'entrejeu, n'étaient pas loin de se faire punir. Au retour des vestiaires, les Héraultais trouvaient enfin la faille. Servi par Jeunechamp, Aït-Fana, à l'entrée de la surface, éliminait Diawara avant de tromper Mandanda d'une frappe croisée à ras de terre (1-0, 49e). Montpellier confirmait là la statistique : 75% de ses buts en championnat cette saison ont été marqués après le repos. A la 68e minute, Deschamps décidait de lancer Lucho dans la partie, à la place d'un Koné complètement transparent. Toujours pas de Valbuena en revanche, qui ne fera finalement son entrée qu'à la 75e minute.

Les Marseillais poussaient mais les Montpelliérains doublaient la mise à un quart d'heure du coup de sifflet final. Sur un corner tiré par Costa, le malheureux Cheyrou, en voulant dégager le ballon de la tête, trompait son propre gardien (2-0, 76e). Déjà en difficulté, les Olympiens n'avaient pas besoin de ce coup du sort. Grâce à cette victoire, Montpellier, 2e avec 42 points, revient à six longueurs de Bordeaux. L'OM, avec ses 36 points, redescend à la 6e place du classement, et, même avec son match en retard à disputer contre Sochaux, a peut-être dit adieu au titre ce soir.

L'homme du match : Karim Aït-Fana (Montpellier)

Aligné sur le côté gauche de l'attaque montpelliéraine, Karim Aït-Fana a posé énormément de problèmes à la défense marseillaise ce soir. C'est notamment lui qui a su débloquer cette partie au retour des vestiaires. A la 84e minute, il pouvait quitter la pelouse sous les ovations du public montpelliérain.


Ligue 1 / 22e journée
Montpellier 2-0 Marseille (0-0)
Stade de la Mosson (Montpellier)
Arbitre : M. Fredy Fautrel
Buts : Aït-Fana (49e), Cheyrou (76e, csc)
Avertissements : Spahic (25e), Pitau (28e), Camara (33e), Jeunechamp (57e) pour Montpellier ; Ben Arfa (29e), Hilton (32e), Koné (56e) pour Marseille

Montpellier : Jourdren – Yanga-Mbiwa, Spahic, El-Kaoutari, Jeunechamp – Marveaux, Pitau, Costa – Camara (Saihi, 74e), Montano, Aït-Fana (Belhanda, 84e). Entraîneur : René Girard.

Marseille : Mandanda – Kaboré, Diawara, Hilton, Bonnart – Abriel (Valbuena, 75e), Mbia, Cheyrou – Koné (Lucho, 68e), Niang (cap.), Ben Arfa. Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

La note du match
6,5
Du rythme, du jeu, des occasions, des duels, de l'engament physique de part et d'autre, on a assisté à un bon match de foot entre Montpelliérains et Marseillais à la Mosson ce samedi soir. Et puis les buts étaient également présents au rendez-vous.

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB