Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’effectif de rêve de Ligue 1, version 2009/2010
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 03/01/2010 à 23h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Des joueurs se sont révélés au grand jour, d'autres ont confirmé ou au contraire déçu en cette première moitié de saison. Maxifoot a démêlé le vrai du faux et vous dévoile son effectif rêvé de la phase aller du championnat, composé de 23 joueurs parmi lesquels les incontournables Lisandro, Gourcuff, Lloris, Niang, Gervinho…

L’effectif de rêve de Ligue 1, version 2009/2010

Le meilleur effectif de Ligue 1 a été sélectionné selon les performances individuelles et collectives des joueurs depuis le début de la saison. Une équipe de 23 de rêve, dirigée par l'entraîneur bordelais Laurent Blanc, novice avant de prendre ses fonctions en Gironde il y a deux ans et demi et désormais devenu incontournable au point d'être réclamé par la majorité des supporters de l'équipe de France. Au regard de la complémentarité des joueurs, Maxifoot a choisi de faire évoluer tout ce beau monde dans un 4-2-3-1 qu'il serait bien évidemment possible de modifier pour y intégrer Marouane Chamakh en pointe par exemple, ou encore Fabrice Abriel ou Nenê au milieu… Voici «l'effectif rêvé 2009-2010» réalisé par Maxifoot, où vous pourrez noter la présence de sept Bordelais, trois Marseillais, deux Lillois, Auxerrois, Montpelliérains et Lyonnais, et un Rennais, Valenciennois, Toulousain, Monégasque et Lorientais, pour un total de onze clubs représentés.

L'effectif de rêve de L1 version 2009-10 (23 joueurs)

Gardiens (3) : Hugo Lloris (Lyon), Nicolas Douchez (Rennes), Guy Rolland Ndy Assembe (Valenciennes)

Hugo Lloris est bien humain. Sa boulette contre l'OM lors du mémorable 5-5 à Gerland l'a prouvé. Mais le gardien lyonnais est surtout connu et réputé pour ses exploits répétés dans la cage lyonnaise (35 arrêts et 49 parades selon la LFP). Le classement de l'OL pourrait être plus décevant encore sans les interventions décisives de l'international français. Dans son ombre, le Rennais Nicolas Douchez et le Valenciennois prêté par Nantes Guy Rolland Ndy Assembe ont su tirer leur épingle du jeu, mais ils devront encore franchir un palier pour espérer prendre la place de Lloris.

Défenseurs (7) : Emir Spahic (Montpellier), Benoît Trémoulinas (Bordeaux), Michaël Ciani (Bordeaux), Cédric Hengbart (Auxerre), Mathieu Chalmé (Bordeaux), Gabriel Heinze (Marseille), Marc Planus (Bordeaux)

Déjà sélectionnés dans «L'effectif de rêve de L1 du début 09-10» publié le 10 octobre dernier, Emir Spahic, Benoît Trémoulinas, Michaël Ciani et Cédric Hengbart ont confirmé leur bon début de saison. Ciani et Hengbart en ont même profité pour ravir leur place de titulaire à Koscielny et Chrétien, non sélectionnés cette fois-ci. Révélations du début de saison, Ciani et Spahic (2 buts) animent l'axe de la défense, bien encadrés par Hengbart (2 buts) et Trémoulinas (5 passes décisives), deux latéraux capables d'apporter un plus offensif. Marc Planus a les épaules d'un titulaire mais prend place sur le banc auprès de son coéquipier Mathieu Chalmé et du polyvalent Gabriel Heinze (2 buts) qui a su rendre des services à l'OM dans l'axe ou dans le couloir gauche.

Milieux (7) : Alou Diarra (Bordeaux), Moussa Sissoko (Toulouse), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Fabrice Abriel (Marseille), Yohan Cabaye (Lille), Alberto Costa (Montpellier), Nenê (Monaco)

La concurrence est forte au milieu, où des joueurs comme le Rennais Sylvain Marveaux ou le Lillois Eden Hazard n'ont pas pu trouver place malgré leur début de saison remarqué. Devant l'incontournable sentinelle bordelaise Alou Diarra, associé dans l'entrejeu à la valeur montante toulousaine Moussa Sissoko (6 buts), le meilleur joueur de L1 de la saison passée Yoann Gourcuff (5 buts et 6 passes décisives) est logiquement chargé de l'animation. Il aurait alors trois possibilités de jouer vers l'avant, avec l'assurance que ses munitions seront bien exploitées par les attaquants. Le banc ferait rêver plus d'un entraîneur, avec notamment le Brésilien Nenê (10 buts) mais aussi l'Argentin Alberto Costa (3 buts, 3 passes) et les Français Fabrice Abriel (5 passes) et Yoahn Cabaye (6 buts). Les solutions et les formules possibles ne manquent pas.

Attaquants (6) : Gervinho (Lille), Mamadou Niang (Marseille), Lisandro Lopez (Lyon), Kévin Gameiro (Lorient), Marouane Chamakh (Bordeaux), Ireneusz Jelen (Auxerre)

Si les clubs français sont incapables de remporter la Ligue des Champions, l'équipe de rêve de L1 aurait en revanche de sérieux arguments à faire valoir. Comme sa ligne offensive, composée du Sénégalais Mamadou Niang (7 buts), de l'Ivoirien Gervinho (11 buts) et de l'Argentin Lisandro Lopez (8 buts), tous trois moteurs de leur équipe respective. L'ancrage de Marouane Chamakh dans la défense adverse, la vivacité de Kevin Gameiro et l'instinct du buteur du Polonais Ireneusz Jelen sont tout aussi indispensables à leurs clubs et permettraient à coup sûr de trouver la faille en cas de besoin.

Ils sont passés à deux doigts :

Maxifoot a retenu 23 joueurs pour composer l'équipe de rêve de Ligue 1. Si la plupart d'entre eux sont indiscutables, il a bien fallu faire des choix parmi les autres postulants. Les concurrents étaient nombreux, ces choix n'ont donc pas été faciles. Ils ont avant tout été guidés par les statistiques réelles des joueurs et l'avis concerté de la rédaction. Certains joueurs ont ainsi été proches d'intégrer l'équipe mais ont finalement été recalés. Comme par exemple les gardiens stéphanois Jérémy Janot et bordelais Cédric Carrasso, les défenseurs lillois Adil Rami, lyonnais Aly Cissokho et lorientais Laurent Koscielny, les milieux parisien Christophe Jallet, auxerrois Benoît Pedretti, marseillais Benoît Cheyrou, lillois Eden Hazard, rennais Sylvain Marveaux et valenciennois Fahid Ben Khalfallah, ou encore les attaquants niçois Loïc Rémy, lillois Pierre-Alain Frau et parisien Mevlut Erding. Leur bon début de saison n'est pas à oublier.

Ils ont déçu :

Si certains étaient à deux doigts de l'équipe de rêve, d'autres en revanche étaient attendus mais n'ont finalement pas su hisser suffisamment leur niveau de jeu. Maxifoot pense en particulier à André-Pierre Gignac (5 buts), meilleur buteur la saison passée et qui ne parvient pas à confirmer avec Toulouse. Le latéral droit rennais Rod Fanni, le gardien marseillais Steve Mandanda et le milieu lyonnais Jérémy Toulalan tous internationaux français, mais aussi le milieu offensif parisien Stéphane Sessegnon, l'attaquant rennais Gyan Asamoah et le milieu marseillais Lucho Gonzalez n'ont pas non plus convaincu le jury.

L'équipe type de L1 :

Qui mieux que Laurent Blanc, l'entraîneur qui a su redorer le blason bordelais et continue de tirer les champions en titre vers le haut, pourrait diriger cette équipe de rêve de la phase aller du championnat, organisée pour l'occasion en 4-2-3-1 ? Le Président préfèrerait peut-être un autre dispositif mais aurait déjà là matière à bien travailler. Avec le Lyonnais Hugo Lloris dans les buts et une défense articulée autour du Bordelais Mickaël Ciani et du Montpelliérain Emir Spahic, avec l'Auxerrois Cédric Hengbart et le Bordelais Benoît Trémoulinas sur les côtés, il aurait l'assurance d'encaisser un minimum de buts. D'autant qu'avec le Bordelais Alou Diarra et le Toulousain Moussa Sissoko dans les parages, le verrou ne risque pas de sauter. Rassurés par la qualité de leur ligne arrière, les quatre attaquants pourraient alors se libérer complètement. Avec le Bordelais Yoann Gourcuff à la baguette, le Marseillais Mamadou Niang et le Lillois Gervinho sur les ailes, le ballon ne devrait pas manquer d'atterrir dans la surface, où l'attend le Lyonnais Lisandro Lopez.

Remplaçants :

12. Mathieu Chalmé (Bordeaux)
13. Gabriel Heinze (Marseille)
14. Marc Planus (Bordeaux)
15. Fabrice Abriel (Marseille)
16. Nicolas Douchez (Rennes)
17. Yohan Cabaye (Lille)
18. Nenê (Monaco)
19. Alberto Costa (Montpellier)
20. Kévin Gameiro (Lorient)
21. Marouane Chamakh (Bordeaux)
22. Ireneusz Jelen (Auxerre)
23. Guy Rolland Ndy Assembe (Valenciennes)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB