Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Toulouse fait la bonne affaire
Par Patrick Juillard - Actu Europa League, Mise en ligne: le 17/09/2009 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En s'imposant sur le terrain du Partizan Belgrade, Toulouse a parfaitement réussi son entrée en Europa League. Grâce à une équipe composée essentiellement d'habituels remplaçants, les hommes d'Alain Casanova prennent ainsi la tête du groupe J.

Toulouse fait la bonne affaire

Le Toulouse FC a parfaitement lancé sa campagne d'Europa League, en s'imposant sur le terrain du Partizan Belgrade (3-2), au terme d'un match bien maîtrisé dans l'ensemble. Cette rencontre de la phase de poules avait pourtant mal commencé pour les Violets. Après un début de match pauvre en rythme et en occasions, ce sont les Serbes qui frappaient les premiers : sur un corner, le vétéran Mladen Krstajic (35 ans) coupait la trajectoire au premier poteau. L'ancien défenseur du Werder Brême ouvrait le score (22e, 1-0). Ce but allait lancer les hommes d'Alain Casanova. Et en particulier Pantxi Sirieix, qui allait mettre ses coéquipiers par deux gestes de classe. Le premier intervenait à la réception d'un bon centre de Pentecôte, côté droit. Le Basque mettait la défense dans le vent d'un joli contrôle orienté et trompait Bozovic de près (28e, 1-1). Le milieu toulousain doublait la mise d'une frappe des 20 mètres dans l'angle fermé du gardien serbe, trop avancé (37e, 1-2).

Sirieix, 2 buts, 1 passe décisive

L'équipe A' d'Alain Casanova continuait de dérouler après le retour des vestiaires. Bien disposés, les Toulousains trouvaient de nombreux décalages dans une défense serbe dépassée par les événements. Décidément intenable, Sirieix servait Devaux à l'entrée de la surface. L'ancien Boulonnais déclenchait une frappe du plat du pied. Avec la complicité d'un Bozovic… clownesque, le cuir terminait au fond des filets (48e, 1-3). Le Téfécé s'était considérablement simplifié la tâche.

Pas au mieux, les joueurs du Partizan, bien poussés par leur chaud public, avaient le mérite de ne pas baisser les bras. Mis sous pression, Pelé faisait un double arrêt, avant que Cheikh M'Bengué ne repousse sur son poteau (59e). Revigorés par le coaching, les Serbes ne lâchaient rien : à peine entré en jeu, Cleo trouvait la faille. Magnifiquement lancé en profondeur par Lamine Diarra, le Brésilien devançait la sortie de Pelé et réduisait et croisait bien sa frappe (67e, 2-3). Alors que la pression du Partizan redoublait, Toulouse, renforcé par les rentrées de Braaten et Gignac, s'accrochait à son avantage. Le score devait en rester là. Grâce à cette victoire, Toulouse emmagasine de la confiance en vue de la suite de la compétition. Et prouve que l'équipe dispose d'intéressantes solutions alternatives.


Europa League / Groupe J, 1e journée
Partizan Belgrade 2-3 Toulouse FC (1-2).
Stade du Partizan (Belgrade), 17 000 spectateurs environ.
Arbitre : M. Dereli (Tur).
Buts : Krstajic (22e), Cleo (67e) ; Sirieix (29e, 37e), Devaux (48e).
Avertissements : Lomic (40e), Gavrancic (50e) ; Pelé (56e), Sissoko (75e).
Toulouse : Pelé - Congré, E. Capoue, Nounkeu, M'Bengué (Machado, 74e) - Berson – Devaux (Braaten, 64e), Sissoko, Sirieix, Tabanou – Pentecôte (Gignac, 61e). Entraîneur : Casanova.
Partizan : Bozovic - Gavrancic, Knezevic, Djordjevic, Krstajic – Ilic (Cleo, 62e), Petrovic, Fejsa, Lomic - Moreira, Diarra. Entraîneur : Stevanovic.

Dans l'autre rencontre de ce groupe J, le Shakhtar Donetsk s'est également imposé à l'extérieur, surclassant le FC Bruges (4-1). C'est donc une équipe belge en quête de points que les Toulousains recevront dans deux semaines.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA


Sondage Maxifoot
A la place de Pablo Longoria, auriez-vous recruté Mason Greenwood à l'OM après son affaire extra-sportive ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
L'EQUIPE TYPE
EURO
2024
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2023-24
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB