Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

On n'arrête plus l'OM ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 Rennes)

Par Romain Rigaux - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 20/01/2023 à 23h13
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

L'Olympique de Marseille s'est imposé contre Rennes (1-0) ce vendredi en 16es de finale de la Coupe de France. Il s'agit de la huitième victoire consécutive pour les Marseillais.

On n'arrête plus l'OM ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 Rennes)
Guendouzi a offert la qualification à l'OM (1-0, 59e)

En championnat comme en Coupe de France, l'Olympique de Marseille ne s'arrête plus de gagner. Le club phocéen a remporté une huitième victoire consécutive ce vendredi en s'imposant face à Rennes (1-0) en 16e de finale de la Coupe de France.

L'OM démarre fort, mais...

Dès les premières minutes, Sanchez avait l'occasion d'ouvrir le score pour l'OM en profitant d'une passe en retrait mal ajustée de Majer. Mais l'extérieur du pied droit du Chilien devant Alemdar n'attrapait pas le cadre et Genesio pouvait pousser un gros ouf de soulagement. Sur son banc, l'entraîneur rennais souffrait car c'est bien Marseille qui démarrait mieux cette rencontre. Et le Stade Vélodrome frissonnait sur un coup franc surpuissant de Malinovskyi qui venait s'écraser sur le poteau d'Alemdar, battu. La recrue marseillaise aurait pu marquer un premier but magnifique sous ses nouvelles couleurs.

Les minutes passaient et les Rennais ne parvenaient pas à sortir de leur moitié de terrain face au pressing intense imposé par les Marseillais, qui s'offraient deux nouvelles opportunités sur une tête de Sanchez captée par Alemdar et une reprise de Tavares qui filait à côté du poteau. Si les Bretons sortaient la tête de l'eau dans le dernier quart d'heure, Pau Lopez n'était pas réellement inquiété dans son but. Les joueurs d'Igor Tudor se sont tout de même un peu fait endormir par leurs adversaires en fin de première période et pouvaient regretter leurs occasions manquées en début de match au moment de regagner les vestiaires à la pause.

Guendouzi libère le Vélodrome

Au retour des vestiaires, les Olympiens éprouvaient plus de difficultés face à des Rennais bien plus conquérants. Mais, contre le cours du jeu, Guendouzi profitait d'une course énorme de Veretout pour donner l'avantage à l'OM (1-0, 59e). Après son but, Marseille s'est mis à attendre plus bas pour tenter de mieux exploiter les espaces laissés par Rennes. Une tactique dangereuse puisque les Marseillais passaient la fin de match dans leur surface et il s'en fallait de peu pour qu'Assignon ne profite d'une mauvaise sortie de Lopez pour égaliser à dix minutes de la fin. Malgré une ultime frayeur, sur une frappe lointaine rennaise sur la barre transversale, les Phocéens continuent leur aventure en Coupe de France.

La note du match : 7/10

Du rythme de la première à la dernière minute ! Les deux équipes ont offert un spectacle à la hauteur des attentes pour une telle affiche. Avec du suspense puisque Rennes a poussé pour égaliser jusque dans les dernières secondes.

Le but :

- Suite à un contrôle raté de Majer, Veretout prend le cuir et remonte le terrain avant de centrer en retrait vers Guendouzi, qui place un plat du pied sur la gauche d'Alemdar (1-0, 59e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jordan Veretout (7/10)

En grande forme depuis son retour du Mondial, le milieu de terrain a confirmé ce soir. Très précieux par son activité dans le pressing et sur plusieurs passes inspirées, l'ancien Romain permet aussi à l'OM de se qualifier en servant Guendouzi, au terme d'une longue chevauchée, sur le seul but du match. Remplacé à la 89e par Pape Gueye (non noté).

MARSEILLE :

Pau López (5) : d'abord peu inquiété dans cette rencontre, le gardien a fait apprécier la qualité de son jeu au pied pour trouver ses partenaires offensifs. Mais l'Espagnol s'est fait quelques frayeurs en deuxième période : sur une sortie ratée qui offre une balle d'égalisation à Assignon, puis sur un ballon qui termine sur sa barre transversale dans les dernières secondes.

Sead Kolasinac (6) : aligné à gauche de la défense à trois, le Serbe a encore rendu une bonne copie. Un match solide défensivement et un apport offensif très intéressant, à l'image de son centre pour la tête de Sanchez qui trouve Alemdar sur sa route.

Samuel Gigot (6) : le défenseur marseillais a tenu son rang face aux Rennais. Il a remporté la quasi totalité de ses duels et multiplié les interceptions. Des interventions précieuses dans sa surface, à l'image de sa déviation sur un centre de Truffert et d'un bon retour sur Doué.

Leonardo Balerdi (6) : un match sérieux pour le défenseur central. L'Argentin a régulièrement dominé ses adversaires, notamment dans les airs. Intéressant aussi dans sa projection, malgré un peu de déchet. Remplacé à la 62e par Chancel Mbemba (non noté).

Cengiz Ünder (5) : très en vue depuis plusieurs matchs, le Turc a eu plus de mal à s'illustrer offensivement dans cette partie. Il s'est dépensé sans compter mais il a fait preuve d'imprécisions techniques et n'a pas autant pesé que lors de ses dernières sorties. En revanche, son travail défensif a été très utile puisqu'il a stoppé plusieurs contres rennais.

Valentin Rongier (6) : moins en vue que Veretout dans le jeu, le capitaine marseillais n'en reste pas moins précieux. Si sa participation offensive a été limitée, il a en revanche réalisé un travail de l'ombre important.

Jordan Veretout (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Nuno Tavares (7) : de retour après avoir purgé sa suspension de trois matchs, le piston gauche avait des fourmis dans les jambes. Très actif dans son couloir, il a déstabilisé les Rennais en variant les courses dans son couloir ou dans l'axe. Il a régalé sur plusieurs gestes techniques et se procure une occasion de but sur une reprise qui passe à côté. Un gros match malgré quelques mauvais choix.

Ruslan Malinovskyi (6,5) : si sa première titularisation avec l'OM face à Lorient avait été mitigée, la recrue offensive monte en régime. Il a fait de grosses différences avec sa technique et les Rennais ont eu du mal à gérer ses appels dans les espaces. Il aurait pu inscrire un premier but sublime, mais son coup franc surpuissant a trouvé le poteau.

Mattéo Guendouzi (7) : évidemment, son but marque les esprits puisqu'il qualifie l'OM pour le tour suivant. Au-delà de ça, le milieu de terrain a été précieux par son activité pour gêner la relance adverse et servir d'appui pour ses partenaires. Toujours aussi généreux dans l'effort.

Alexis Sánchez (5) : une soirée mitigée pour l'attaquant marseillais. En première période, le Chilien a été un véritable poison pour la défense rennaise. Ses appels ont fait souffrir ses adversaires et son pressing a considérablement gêné la relance adverse. Il se procure deux occasions suite à une mauvaise passe en retrait de Majer puis sur une tête captée par Alemdar. Il a eu plus de mal à exister au retour des vestiaires. Remplacé à la 62e par Bamba Dieng (non noté), qui n'a pas réussi grand-chose.

RENNES :

Dogan Alemdar (4) : titulaire en l'absence de Mandanda, le jeune gardien ne s'est pas montré impérial. En réussite devant Sanchez puis sur le coup franc de Malinovskyi en première période, il doit s'incliner sur la frappe de Guendouzi.

Christopher Wooh (4) : averti très tôt pour une faute sur Kolasinac, le jeune défenseur central n'a pas dégagé une grosse assurance. A plusieurs reprises, il a eu du mal à suivre le rythme des Marseillais en concédant des situations dangereuses. Remplacé à la 70e par Baptiste Santamaria (non noté).

Joe Rodon (4,5) : le défenseur central a eu du mal à entrer dans son match. Trop souvent dominé dans les airs, il a souffert en début de rencontre. Bien plus solide en seconde période.

Arthur Theate (5) : après une entame délicate, le défenseur central s'est bien repris. Malgré quelques difficultés sur certaines accélérations des attaquants marseillais, il a été sérieux dans ses interventions.

Hamari Traoré (4) : un match délicat pour le latéral droit. Sans prendre l'eau, il a été à la limite sur plusieurs situations. Offensivement, son apport a été assez limité puisqu'il a souvent cédé face au pressing marseillais.

Lovro Majer (2) : la grosse déception de la soirée. Moins d'une semaine après son gros match contre le PSG, le Croate est complètement  passé à côté. Il a multiplié les imprécisions et les pertes de balle (62% de passes réussies, 16 ballons perdus), dont une qui offre une occasion de but à Sanchez dès les premières minutes et une autre qui amène le but marseillais. Remplacé à la 70e par Kamaldeen Sulemana (non noté).

Chimuanya Ugochukwu (6) : encore titularisé dans l'entrejeu, le jeune milieu a confirmé sur cette partie. Il a eu un gros volume de jeu et a été solide à la récupération

Adrien Truffert (6) : le piston gauche a eu une grosse activité dans son couloir. Sur un fil face à Ünder et Malinovskyi en première période, il n'a rien lâché. Offensivement, il a manqué de précision dans le dernier geste.

Désiré Doué (5) : le jeune milieu offensif rennais a été intéressant sur cette partie. Contraint de défendre en première période, il a affiché ses qualités sur quelques séquences. En seconde période, il a eu plus de possibilités de faire admirer son aisance technique. Remplacé à la 78e par Lorenz Assignon (non noté), qui a eu la balle d'égalisation au bout du pied.

Benjamin Bourigeaud (4) : de retour de suspension, le milieu offensif n'a pas particulièrement brillé. Sans être mauvais, il a eu une influence assez limitée dans le jeu de son équipe. Il a tout de même deux opportunités de marquer sur une reprise captée par Lopez et un centre de Traoré. Remplacé à la 70e par Jérémy Doku (non noté).

Amine Gouiri (4) : positionné en pointe, l'attaquant a beaucoup couru pour gêner la relance marseillaise. Concernant les efforts, il n'y a pas grand-chose à lui reprocher. Offensivement, en revanche, il a été bien muselé par la défense marseillaise et n'a pas eu beaucoup d'occasions de s'illustrer dans la surface adverse.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-0 RENNES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de France / 16e
Stade : Stade Orange Vlodrome - Arbitre : S. Frappart

Buts : M. Guendouzi (59e) pour MARSEILLE
Avertissements : L. Balerdi (45e), pour MARSEILLE - C. Wooh (8e), H. Traoré (73e), pour RENNES

MARSEILLE : Pau López - L. Balerdi (C. Mbemba, 62e), S. Gigot, S. Kolasinac - V. Rongier, J. Veretout (P. Gueye, 89e) - C. Ünder, Nuno Tavares - R. Malinovskyi, M. Guendouzi - A. Sánchez (C. Dieng, 62e)

RENNES : D. Alemdar - C. Wooh (B. Santamaría, 70e), J. Rodon, A. Theate - H. Traoré, L. Majer (K. Sulemana, 70e), C. Ugochukwu, A. Truffert - A. Gouiri - B. Bourigeaud (J. Doku, 70e), D. Doué (L. Assignon, 78e)

 Alemdar constat les dégats sur le but de Guendouzi (1-0, 59e)

Soirée difficile pour Gouiri et les Rennais

La joie des Marseillais

Majer a raté son match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Après un mercato d'hiver sans la moindre recrue, le Paris Saint-Germain doit-il s'inquiéter pour le titre en Ligue 1 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
MONDIAL
2022
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
but, 59e7Guendouzi


MASQUER LA PUB