Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Nouvelle sensation, l'Allemagne battue par le Japon ! - Débrief et NOTES des joueurs (Allemagne 1-2 Japon)

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 23/11/2022 à 16h23
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au lendemain de la défaite surprise de l'Argentine, c'est au tour de l'Allemagne. Les Allemands ont chuté face au Japon (1-2) pour leur premier match de la Coupe du monde 2022 !

Nouvelle sensation, l'Allemagne battue par le Japon ! - Débrief et NOTES des joueurs (Allemagne 1-2 Japon)
La joie des Japonais contre l'Allemagne !

Quatre ans et demi après la catastrophe en Russie, l'Allemagne se met une nouvelle grosse épine dans le pied en chutant contre le Japon (1-2) pour son entrée en lice dans la Coupe du monde 2022 ! Les Allemands ont laissé filer la victoire dans un match qu'ils dominaient largement.

L'Allemagne dominatrice

Les Japonais ont rapidement laissé le ballon aux Allemands dans cette rencontre. Et le plan des Samurai Blue était clair : fermer les espaces et piquer sur des contres grâce à la vitesse d'Ito sur son côté droit. Une stratégie presque payante lorsque l'attaquant de Reims centrait pour Maeda dont le tir terminait au fond des filets de Neuer... Mais ce but était finalement refusé pour une position de hors-jeu (8e). Un premier avertissement qui n'a pas véritablement réveillé une équipe allemande peu inspirée dans l'animation offensive pendant un gros quart d'heure. Mais cela a bien changé par la suite.

Le tir de Kimmich repoussé par Gonda (20e) a finalement lancé le match de l'Allemagne. Derrière, les joueurs d'Hansi Flick ont accentué la pression sur le but japonais et pris l'avantage sur un penalty obtenu par Raum, pour une faute du gardien nippon dans sa surface, et marqué par Gündogan (1-0, 33e). Les Allemands ont ensuite continué de confisquer le ballon (81% de possession dans la première période) et de pousser sans parvenir à faire le break avant le renvoi des 22 hommes aux vestiaires, alors qu'un but d'Havertz a été refusé pour une position de hors-jeu (45e+5).

Le Japon renverse l'Allemagne !

Les Allemands pourront avoir des regrets de ne pas avoir profité de leur domination dans le premier acte pour se mettre à l'abri. Car, après un changement tactique payant de son sélectionneur, le Japon a su réagir en seconde période pour revenir dans le match grâce à Doan (1-1, 75e). Avant de prendre l'avantage en fin de rencontre sur un but d'Asano, qui profitait d'un mauvais alignement de la défense allemande pour faire exploser de joie les supporters japonais présents au Khalifa International Stadium (1-2, 83e) !

Un véritable coup de tonnerre pour la Mannschaft... Mais aussi une leçon pour les coéquipiers de Joshua Kimmich qui ont gâché beaucoup trop d'occasions de faire le break, à l'image du tir de Gündogan sur le poteau (60e) et de la tête de Gnabry repoussée par un Gonda vigilant sur sa ligne (71e). Désemparés après les deux buts japonais et pris de panique sur leurs opportunités en fin de match, les Allemands vont-ils replonger dans un nouveau cauchemar ?

La note du match : 7/10

Dans une ambiance très timide, la première période a mis un peu de temps à s'emballer. Heureusement, les Allemands ont appuyé sur l'accélérateur pour animer le premier acte. Après la pause, le rythme est retombé un peu. Avant de s'emballer totalement suite à l'égalisation japonaise, puis de devenir fou avec le deuxième but des Samourai Blue !

Les buts :

- Gündogan tire son penalty plein centre, Gonda est parti sur sa gauche (1-0, 33e).

- Profitant d'un centre côté gauche repoussé par Neuer, Doan a bien suivi et marque en force du gauche sous la barre (1-1, 75e).

- Couvert par Süle, Asano part dans la profondeur côté droit, résiste au retour de Schlotterbeck et marque en force du droit au premier poteau (1-2, 83e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ko Itakura (7/10)

Symbole de l'héroïsme du Japon dans cette partie, le défenseur central a repoussé de nombreux ballons chauds dans sa surface pour empêcher les Allemands de faire le break puis de revenir au score en fin de match (3 tacles réussis sur 4 tentés, 7 dégagements). Il a été décisif offensivement aussi avec sa passe pour Asano sur le second but nippon.

ALLEMAGNE :

Manuel Neuer (4) : le gardien n'a pas été inquiété pendant plus d'une heure, mais il est impérial sur sa première intervention pour repousser un tir d'Ito (73e). Derrière, il a été moins inspiré : il repousse mal le ballon sur le premier but japonais et se fait surprendre au premier poteau sur le second.

Niklas Süle (4) : titularisé au poste de latéral droit, il n'a pas été mis en danger dans cette partie. Sans surprise, il s'est contenté de défendre sans s'aventurer très haut dans la moitié de terrain adverse. Néanmoins, il couvre Asano sur le second but japonais. Une erreur qui coûte très cher…

Antonio Rudiger (6) : le patron de la défense allemande. Le joueur du Real Madrid a fait parler sa puissance physique dans les duels pour dominer les attaquants japonais. Sa bonne lecture du jeu lui a également permis de gérer plusieurs ballons dans la profondeur. Il aurait pu marquer sur une tête qui passe à côté du poteau (17e).

Nico Schlotterbeck (3) : titulaire surprise, le défenseur central n'a pas rassuré sur cette rencontre. Le joueur du Borussia Dortmund a effectué plusieurs mauvais choix qui ont débouché sur des pertes de balle dangereuses. Pour conclure sa performance décevante, il ne parvient pas à stopper Asano sur le second but japonais.

David Raum (6,5) : le latéral gauche a réalisé un très bon match dans son couloir. Très offensif et disponible, le défenseur du RB Leipzig a délivré plusieurs bons centres et obtient le penalty en se faisant accrocher par le gardien japonais.

Joshua Kimmich (6,5) : le milieu n'aura pas grand-chose à se reprocher dans cette partie. Il a été omniprésent dans l'entrejeu pour gratter de nombreux ballons et délivrer des caviars. Juste dans ses choix et ses transmissions, le joueur du Bayern Munich a éclairé le jeu allemand, à l'image de son ouverture vers Raum qui débouche sur le penalty.

Ilkay Gündogan (7) : outre son but sur penalty, tiré avec beaucoup de sang-froid, le joueur de Manchester City a rayonné dans l'entrejeu et s'est projeté vers la surface japonaise pour soutenir les offensives de son équipe. Donnant l'impression d'aimanter tous les ballons repoussés par la défense adverse, il n'a pas hésité à tenter sa chance à plusieurs reprises et trouve le poteau (60e). Ce n'est peut-être pas un hasard si son équipe a craqué après sa sortie... Remplacé à la 67e par Leon Goretzka (non noté).

Serge Gnabry (4) : une performance décevante pour l'ailier. Le joueur du Bayern Munich a eu quelques fulgurances et s'est procuré deux occasions, mais ce n'était pas assez pour mettre le feu dans la défense japonaise. Remplacé à la 90e par Youssoufa Moukoko (non noté).

Thomas Müller (5) : de retour de blessure, l'attaquant a rassuré son monde sur sa condition physique. Pas avare d'efforts, le joueur du Bayern Munich s'est rendu disponible pour combiner avec ses partenaires et créer des décalages. Remplacé à la 67e par Jonas Hofmann (non noté).

Jamal Musiala (5) : le prodige du Bayern Munich a eu beaucoup de déchet mais tout le stade retenait son souffle dès qu'il touchait le ballon. Car il a encore fait étalage de ses qualités techniques pour enchanter son monde sur la pelouse, à l'image de son petit numéro dans la surface japonaise avant d'envoyer sa frappe au-dessus (51e). Remplacé à la 79e par Mario Götze (non noté).

Kai Havertz (4) : titularisé en pointe, l'attaquant de Chelsea a été bien contenu par la défense japonaise. Il a donc dézoné pour toucher le cuir et n'a pas pesé dans la surface adverse. Remplacé à la 79e par Niclas Füllkrug (non noté).

JAPON :

Shuichi Gonda (7) : présent sur les frappes de Kimmich (20e) et Gündogan (28e), le gardien japonais se rend coupable d'une faute grossière sur Raum qui offre un penalty à l'Allemagne. Elle sera finalement sans conséquence grâce à la victoire de son équipe. Et il n'y est pas étranger non plus. Sauvé par son équerre et son poteau en seconde période, il a ensuite multiplié les arrêts pour empêcher le Japon d'encaisser un second but.

Hiroki Sakai (5) : ceux qui ont connu le Japonais à l'OM savent qu'il n'est pas un latéral très offensif. Sakai a donc fait du Sakai : concentré sur ses tâches défensives et peu présent dans le dernier tiers adverse. Remplacé à la 75e par Takumi Minamino (non noté).

Ko Itakura (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Maya Yoshida (6) : auteur d'un sauvetage sur un tir de Gündogan (29e), le défenseur central n'a pas démérité. Après ses nombreux efforts, il a souffert physiquement dans la dernière demi-heure mais il a tenu jusqu'au bout pour aider son équipe à conserver son avantage.

Yuto Nagatomo (6) : un match correct pour le latéral gauche. On pensait que Gnabry lui poserait plus de problèmes que cela. Finalement, l'ancien joueur de l'OM et de l'Inter Milan a peu souffert. Remplacé à la 57e par Kaoru Mitoma (non noté).

Ao Tanaka (5) : le milieu a réalisé un gros travail dans l'entrejeu pour fermer les espaces et gratter des ballons dans les pieds adverses. Remplacé à la 71e par Ritsu Doan (non noté), qui marque le but de l'égalisation.

Wataru Endo (6,5) : un bon match pour le milieu défensif du Japon. Avec 11 duels gagnés, 4 tacles réussis (sur 4 tentés) et une interception, il a été précieux dans le succès décroché par son équipe.

Junya Ito (6) : très bon depuis son arrivée à Reims l'été dernier, l'ailier japonais poursuit sur sa lancée dans cette Coupe du monde. Avec sa vitesse et ses nombreuses courses ballon au pied, le Rémois a fait souffrir les Allemands sur son côté droit. Neuer le prive d'un but sur une frappe croisée (74e).

Daichi Kamada (5,5) : un match en deux temps pour le milieu offensif. D'abord assez discret en première période, le joueur de Francfort a profité de la réorganisation tactique en seconde période pour gagner en influence dans le jeu.

Takefusa Kubo (4) : dans une équipe privée de ballon, le jeune milieu offensif n'a pas existé offensivement durant la première période. Il a passé son temps à défendre sur son côté gauche. Remplacé à la 46e par Takehiro Tomiyasu (5), qui a apporté plus de solidité défensive à son équipe.

Daizen Maeda (5) : esseulé devant, l'avant-centre japonais n'a pas eu beaucoup de bons ballons à se mettre sous la dent. Ce qui ne l'a pas empêché d'être le joueur nippon le plus dangereux en première période avec un but refusé pour un hors-jeu (8e), puis une tête à côté du poteau (45e+6). L'attaquant du Celtic a aussi beaucoup travaillé défensivement. Remplacé à la 57e par Takuma Asano (non noté), qui offre la victoire au Japon en fin de match.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ALLEMAGNE 1-2 JAPON (mi-tps: 1-0) - CdM 2022 - 1er tour, Groupe E / 1e journée
Stade : Khalifa International Stadium - Arbitre : Ivan Cisneros

Buts : I. Gündogan (33e, pen.) pour ALLEMAGNE - R. Doan (75e) T. Asano (83e) pour JAPON
Avertissements :

ALLEMAGNE : M. Neuer - A. Rüdiger, N. Schlotterbeck - N. Süle, D. Raum - J. Kimmich, I. Gündogan (L. Goretzka, 67e) - T. Müller (J. Hofmann, 67e) - S. Gnabry (Y. Moukoko, 90e), J. Musiala (M. Götze, 79e) - K. Havertz (N. Füllkrug, 79e)

JAPON : S. Gonda - K. Itakura, M. Yoshida - H. Sakai (T. Minamino, 74e), Y. Nagatomo (K. Mitoma, 57e) - W. Endo, A. Tanaka (R. Doan, 71e) - D. Kamada - J. Ito, T. Kubo (T. Tomiyasu, 46e) - D. Maeda (T. Asano, 57e)

Raum obtient un penalty...

...marqué par Gündogan (1-0, 33e)

Doan égalise pour le Japon (1-1, 75e)

Asano offre la victoire au Japon (1-2, 83e)

Un coup dur pour les Allemands...

Les Allemands la main devant la bouche pour protester contre l'interdiction du brassard inclusif «One Love»







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
6,5Raum
but sur pénalty, 33e7Gundogan
6,5Endo


MASQUER LA PUB