Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Coup de théâtre, l'Arabie Saoudite renverse l'Argentine ! - Débrief et NOTES des joueurs (Argentine 1-2 Ar. Saoudite)

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 22/11/2022 à 13h15
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

L'Arabie Saoudite a créé la sensation ce mardi en battant l'Argentine (2-1) dans le groupe C de la Coupe du monde 2022 ! Messi avait pourtant donné l'avantage aux Argentins très rapidement dans cette partie, mais l'Albiceleste a craqué en seconde période.

Coup de théâtre, l'Arabie Saoudite renverse l'Argentine ! - Débrief et NOTES des joueurs (Argentine 1-2 Ar. Saoudite)
Al-Shehri a égalisé pour l'Arabie Saoudite (1-1, 48e)

Première grande surprise dans cette Coupe du monde 2022 ! Pour son entrée en lice, l'Argentine a été renversée par l'Arabie Saoudite (1-2), ce mardi, lors de la première journée dans le groupe C. Ça démarre très mal pour les Argentins…

Messi lance l'Argentine

Les Argentins et Messi n'ont pourtant pas eu à attendre très longtemps pour marquer leur premier but dans ce Mondial. Après 8 minutes de jeu, l'arbitre était appelé par la VAR et désignait le point de penalty pour sanctionner une faute d'Abdulhamid, coupable d'avoir ceinturé Paredes dans la surface. Serein, le capitaine Messi donnait l'avantage à l'Albiceleste en marquant son 92e but en sélection (1-0, 10e).

Derrière, les Saoudiens ont tenté de réagir mais les Argentins ont eu plusieurs opportunités de faire le break dans la première période. La sélection d'Hervé Renard tremblait en effet trois fois sur des buts de Messi (22e) et Lautaro Martinez (27e, 35e) refusés pour des positions de hors-jeu... Peu dangereuse mais appliquée, l'Arabie Saoudite restait en vie à la pause de cette rencontre face à une sélection argentine dominatrice mais peu flamboyante.

L'Argentine renversée en cinq minutes !

La rencontre a basculé après le retour des vestiaires. Dès l'entame de la seconde période, Al-Shehri profitait d'une mésentente entre Otamendi et Romero pour égaliser et faire plonger l'Argentine dans le doute (1-1, 48e). Les Argentins allaient d'ailleurs craquer une seconde fois dans la foulée : portés par des fans présents en nombre au Lusail Stadium, les Saoudiens prenaient l'avantage cinq minutes plus tard sur un bijou d'Al-Dawsari (1-2, 53e) !

Évidemment, la suite de la rencontre a ressemblé à une attaque-défense. Les Argentins poussaient pour égaliser mais ne parvenaient pas à emballer suffisamment la partie pour déstabiliser une vaillante équipe saoudienne, qui se battait sur chaque ballon et imposait un gros défi physique à son adversaire pour conserver son petit but d'avance. Avec réussite puisque le score ne bougeait plus jusqu'au coup de sifflet final. Coup de tonnerre pour l'Albiceleste, et un sacré exploit pour l'Arabie Saoudite !

La note du match : 6,5/10

Une première période agréable mais le manque de justesse technique des deux sélections n'a pas permis de voir un grand spectacle. La partie s'est nettement emballée dans le second acte avec les deux buts saoudiens, mais la fin de rencontre a été hachée par de nombreuses fautes et imprécisions techniques.

Les buts :

- Messi tire son penalty du gauche sur la droite du gardien, parti du mauvais côté (1-0, 10e).

- Lancé par Al-Buraikan, Al-Shehri profite d'une mésentente entre Otamendi et Romero pour avancer, résister au second et marquer d'une frappe croisée du gauche à ras de terre (1-1, 48e).

- Sur une frappe repoussée, Al-Dawsari récupère le ballon à l'angle gauche de la surface puis s'amuse entre quatre Argentins avant de marquer d'un missile du droit splendide dans la lucarne opposée (1-2, 53e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mohammed Al-Owais (7,5/10)

Le gardien saoudien a sorti un gros match ! Après une intervention dès l'entame sur un tir de Messi, il doit s'incliner sur un penalty du capitaine de l'Albiceleste. Mais il a été impérial ensuite : décisif sur un tir de Tagliafico à bout portant, le portier de l'Arabie Saoudite a rassuré sa défense sur ses prises de balle et ses interventions devant Di Maria et Messi, avant un dernier arrêt sur une tête d'Alvarez dans le temps additionnel de la seconde période. Précieux, il a permis à ses coéquipiers d'être récompensés de leur belle performance.

ARGENTINE :

Emiliano Martínez (4) : peu mis en danger en première période, le gardien argentin a craqué deux fois en cinq minutes après la pause. Deux tirs cadrés saoudiens, deux buts encaissés…

Nahuel Molina (4) : un match décevant pour le latéral droit. Face à un bloc bas, le défenseur de l'Atletico Madrid a rarement pris l'initiative d'apporter le surnombre dans son couloir. Pas toujours inspiré défensivement, il est trop passif sur le deuxième but saoudien.

Cristian Gabriel Romero (3) : un match compliqué pour le défenseur central. Il a compensé son manque de vivacité par sa puissance physique en première période, mais cela n'a pas suffi après la pause. Il se fait manger physiquement par Al-Shehri sur le but égalisateur. Remplacé à la 59e par Lisandro Martinez (non noté).

Nicolás Otamendi (5) : solide dans ses interventions (9 duels gagnés sur 10) et juste dans ses relances (92% de passes réussies), le défenseur central a réalisé un match plutôt sérieux. Néanmoins, sa mésentente avec Romero est tout de même à l'origine de l'égalisation saoudienne.

Nicolás Tagliafico (4,5) : le latéral gauche n'a pas ménagé sa peine dans son couloir. Les Saoudiens ont souvent essayé de passer sur son côté, mais il a répondu présent. Un peu plus en vue que Molina offensivement, il rate une occasion de but avant l'heure de jeu. Remplacé à la 70e par Marcos Acuna (non noté).

Rodrigo Javier De Paul (3) : à l'image de sa première partie de saison avec l'Atletico Madrid, le milieu n'a pas brillé. Trop imprécis et brouillon, il a perdu de nombreux ballons et n'a pas vraiment aidé son équipe.

Leandro Paredes (4) : le milieu obtient le penalty en début de match, que lui-même n'attendait pas forcément, après avoir été ceinturé par un adversaire. Pour le reste, le joueur prêté par le PSG à la Juventus Turin a été plutôt neutre dans le jeu. Remplacé à la 59e par Enzo Fernandez (non noté).

Ángel Di María (4) : disponible, l'ailier de la Juventus Turin a multiplié les appels dans son couloir droit pour offrir de la profondeur au jeu argentin. Malheureusement pour son équipe, l'ancien Parisien a fait peu de différences. Il a souvent essayé de revenir sur son pied gauche, mais il y avait toujours un adversaire pour le stopper.

Lionel Messi (5) : un match frustrant pour la star argentine. Tout avait pourtant bien commencé avec son but sur penalty. La suite ne s'est pas aussi bien déroulée. Il pensait inscrire un doublé mais son but est refusé pour un hors-jeu. Derrière, il a offert quelques caviars mal exploités par ses partenaires. Finalement, il n'a pas réussi à porter son équipe en fin de match pour éviter la défaite.

Alejandro Gómez (4) : remuant son côté gauche en début de rencontre, le milieu du FC Séville a délivré plusieurs très belles passes vers ses partenaires. Il s'est éteint au fil des minutes. Remplacé à la 59e par Julian Alvarez (non noté).

Lautaro Javier Martínez (4) : l'avant-centre s'est bien battu, mais il n'a pas eu la réussite. Parfaitement pris en tenaille par la défense saoudienne, le joueur de l'Inter Milan pensait tout de même faire le break à deux reprises en première période. Mais ses deux buts ont été refusés pour des hors-jeu. Il a été moins en vue après la pause.

ARABIE SAOUDITE :

Mohammed Al-Owais (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Saud Abdulhamid (6) : son match avait mal commencé puisque le latéral droit concède le penalty en ceinturant Paredes dans sa surface. Il n'a pas sombré ensuite, multipliant les courses offensives dans son couloir et les interventions défensives précieuses.

Hassan Tambakti (7) : fébrile en début de match, le défenseur saoudien a haussé son niveau au fil des minutes. Et sa performance a été remarquable ! En seconde période, il a multiplié les interventions dans sa surface pour préserver l'avantage de son équipe.

Ali Al-Bulayhi (6) : un peu moins en vue que son partenaire de la charnière centrale, mais très précieux aussi pour repousser le danger grâce à sa lecture du jeu. Il forme une paire complémentaire avec Tambakti.

Yaser Al-Shahrani (5) : le latéral droit a réalisé une belle première période, durant laquelle Di Maria n'a pas beaucoup vu le jour face à lui. Moins impérial en seconde mi-temps et sorti sur un KO en fin de match après un choc avec son gardien. Remplacé à la 90e+9 par Mohamed Al-Burayk (non noté).

Saleh Al-Shehri (7) : l'attaquant s'est d'abord mis au service du collectif en jouant dos au but et livrant un gros duel avec la défense argentine. Mais dès qu'il en a eu l'occasion, il a aussi fait parler son adresse pour marquer le but de l'égalisation d'une frappe croisée du gauche. Remplacé à la 78e par Sultan Al-Ghannam (non noté).

Mohammed Kanno (7) : quelle activité dans l'entrejeu ! Le milieu de terrain a gratté de nombreux ballons et s'est montré adroit pour servir ses partenaires ensuite. Il a régalé sur le terrain avec plusieurs gestes techniques de classe, notamment un petit pont sur De Paul.

Abdulelah Al-Malki (5) : le milieu défensif a livré un beau combat. Moins à l'aise techniquement que ses partenaires, il a perdu de nombreux ballons. Mais son activité défensive a été précieuse pour tenir le score en seconde période.

Salem Al Dawsari (6,5) : l'ailier saoudien a bien lancé son Mondial en inscrivant un but qui sera à coup sûr l'un des plus beaux du tournoi. Il avait été peu en vue en première période, mais son but lui a donné des ailes dans le second acte.

Salman Al-Faraj (4) : dans une équipe dominée en première période, le capitaine saoudien n'a pas eu l'occasion de briller. Seulement 22 ballons touchés (7 perdus) avant de céder sa place sur blessure. Remplacé à la 45e+4 par Nawaf Al-Abed (5), qui est bien entré dans son match. Il a apporté de l'impact dans l'entrejeu. Remplacé à la 89e par Abdulelah Al-Amri (non noté).

Firas Al-Buraikan (6) : l'attaquant n'a pas eu beaucoup d'occasions de s'illustrer en première période. Après la pause, il trouve enfin la faille en lançant Al-Shehri sur le but égalisateur. Derrière, il a réalisé un énorme travail défensif en évoluant dans un rôle de latéral droit. Remplacé à la 89e par Haitham Asiri (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ARGENTINE 1-2 ARABIE SAOUDITE (mi-tps: 1-0) - CdM 2022 - 1er tour, Groupe C / 1e journée
Stade : Lusail Iconic Stadium - Arbitre : S. Vincic

Buts : L. Messi (10e, pen.) pour ARGENTINE - S. Al-Shehri (48e) Salem Al Dawsari (53e) pour ARABIE SAOUDITE
Avertissements : - A.Al-Malki (67e), A. Al-Bulayhi (75e), Salem Al Dawsari (79e), S. Abdulhamid (82e), N. Al-Abed (88e), M. Al-Owais (90+2e), pour ARABIE SAOUDITE

ARGENTINE : E. Martínez - C. Romero (L. Martínez, 59e), N. Otamendi - N. Molina, N. Tagliafico (M. Acuña, 71e) - Á. Di María, R. De Paul, L. Paredes (E. Fernández, 59e), A. Gómez (J. Álvarez, 59e) - L. Messi, L. Martínez

ARABIE SAOUDITE : M. Al-Owais - H. Tambakti, A. Al-Bulayhi - S. Abdulhamid, Y. Al-Shahrani (M. Al-Burayk, 90+9e) - A.Al-Malki - F. Al-Buraikan (H. Asiri, 89e), S. Al-Faraj (N. Al-Abed, 45+4e, puis A. Al-Amri, 88e), M. Kanno, Salem Al Dawsari - S. Al-Shehri (S. Al-Ghanam, 78e)

 Messi pensait lancer l'Argentine vers la victoire (1-0, 10e)

Al-Dawsari a inscrit un but décisif et sublime (1-2, 53e) !

 VIDEO : le bijou d'Al-Dawsari !

Renversants ces Saoudiens !

Messi rêvait d'une meilleure entame de Coupe du monde...

Les supporters saoudiens étaient présents en nombre pour voir l'exploit de leur équipe

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but sur pénalty, 10e5Messi
but, 53e6,5Salem Al Dawsari
but, 48e7Al-Shehri


MASQUER LA PUB