Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : Al-Khelaïfi mêlé à une "affaire explosive"

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 29/09/2022 à 10h04
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, se retrouve au coeur d'une enquête de Libération qui met en lumière «les méthodes sulfureuses» du Qatar.

PSG : Al-Khelaïfi mêlé à une
Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG.

«Chantage, sévices et clés USB. Le patron du PSG au coeur d'un scandale.» Voici le titre qui barre la Une de Libération ce jeudi matin. Selon le quotidien, Nasser Al-Khelaïfi se retrouve mêlé à une «affaire explosive» qui illustre «les méthodes sulfureuses» du Qatar pour «protéger ses secrets» .

Dans cette longue enquête, on apprend qu'un certain Tayeb B., un homme d'affaires franco-algérien, a été emprisonné pendant près de neuf mois, au motif qu'il disposait de documents compromettants pour «NAK» . Son arrestation, le 13 janvier 2020, est présentée comme musclée par Libération et il aurait été détenu dans des conditions éprouvantes. Forcé parfois à s'assoir sur une chaine sans bouger et parler pendant des dizaines d'heures, et subissant aussi des violences physiques.

Des documents compromettants pour Al-Khelaïfi et le Qatar

Pour libérer son mari, la femme de Tayeb B. est chargée de remettre «une valise rouge» au Qatar contenant un grand nombre de documents confidentiels. Stockés sur deux clés USB et un disque dur, ces documents concerneraient, selon Libération, des informations sur la vie privée et professionnelle du président du Paris Saint-Germain ainsi que de son entourage qatari, mais aussi des éléments de corruption dans l'attribution du Mondial 2022 au Qatar.

Sur les conseils de Yamina Benguigui, ancienne ministre déléguée à la Francophonie, la femme de Tayeb B. rencontre Rachida Dati qui va la diriger vers le cabinet d'Olivier Prado. Une information confirmée à Libération par la Maire du 7e arrondissement de Paris et l'avocat. L'homme de 41 ans est libéré le 1er novembre 2020 après de longues négociations avec les avocats d'Al-Khelaïfi et la remise aux autorités locales des pièces sensibles. Dans l'entourage de «NAK» , on affirme que Tayeb B. est «un maître-chanteur qui voulait des millions d'euros et qui s'est brûlé» .

La Une de Libération

Que vous inspire cette affaire ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB