Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : pas d'identité, cure d'austérité... Le discours clivant de Longoria en interne

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/09/2022 à 14h28
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Désireux de réformer le fonctionnement de l'Olympique de Marseille et à la recherche de 20 millions d'euros d'économies à réaliser «en urgence» , le président Pablo Longoria fait de plus en plus grincer des dents en interne.

OM : pas d'identité, cure d'austérité... Le discours clivant de Longoria en interne
Longoria ne s'est pas fait que des amis à l'OM...

Même s'il traverse le meilleur début de saison de son histoire en championnat, l'Olympique de Marseille a bouclé une semaine plus poussive avant la trêve internationale.

Après la défaite à domicile contre l'Eintracht Francfort (0-1) qui complique déjà les choses en Ligue des Champions, les hommes d'Igor Tudor ont lâché leurs premiers points de la saison au Vélodrome en Ligue 1 dimanche face à Rennes (1-1).

Le «clan des Espagnols» à la manoeuvre

Lors de la réunion qui s'est tenue lundi en présence de tous les principaux dirigeants du club phocéen, le président Pablo Longoria n'a pas hésité à mettre ce coup de mou sur le compte de l'ambiance plus générale au sein du club. «S'il y a eu des mauvais résultats cette semaine, c'est qu'il y a une mauvaise ambiance au club», aurait lâché en substance le boss de l'OM, rapporte L'Equipe. Et c'est loin d'être la seule pique lancée par Longoria et ses bras droits, décrits comme le «clan des Espagnols», qui ont tenu des propos assez secs concernant les vieilles routines du club phocéen.

L'hamburger de Mandanda

Ainsi, le dirigeant a fait savoir qu'il attend plus sur le plan du travail et de la discipline dans le secteur administratif afin de rejaillir sur le secteur sportif. Pour illustrer ses propos, il a donné un exemple très frappant : «Le premier jour où je suis arrivé au club (à l'été 2020), j'ai vu Mandanda manger un hamburger». Pire, «dans ce club, il n'y a pas d'identité», a aussi asséné le directeur technique Marco Otero ! Forcément, au vu de l'histoire de l'OM, ces piques ont créé des tensions et certains en interne reprochent à Longoria de vouloir «réformer une organisation qu'il juge bancale, mais qu'il a lui-même mise en place». En ce sens, le directeur général Pedro Iriondo a annoncé qu'il «faut trouver 19 à 20 millions d'euros d'urgence, dans les prochaines semaines» et «hors secteur sportif» !

Longoria voyage en blindé

Ces efforts s'imposent en raison des problèmes récurrents de trésorerie et de la masse salariale en forte hausse. Pour réaliser ces économies, l'objectif est de réduire les coûts de fonctionnement du club. A l'image du déplacement mal géré à Londres contre Tottenham (0-2) en Ligue des Champions avec deux avions affrétés mais remplis seulement à moitié et des problèmes avec la réservation de l'hôtel, des progrès semblent en effet réalisables dans ce domaine.

Les dirigeants ne sont pas hostiles à cette cure d'austérité mais ils attendent de voir Longoria l'appliquer à tous les niveaux, en commençant par lui-même. Sa location systématique d'une voiture blindée lors des déplacements à l'étranger fait ainsi des vagues en interne, tout comme la présence de nombreux invités en tribunes présidentielles à chaque match au Vélodrome. Malgré le début de saison globalement positif, tout n'est donc pas rose sur la Canebière et le style clivant du boss marseillais risque bien de provoquer des tensions dans les prochains mois…

Comprenez-vous les crispations créées par Longoria ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Approuvez-vous le coup de pression de Mbappé pour réviser la convention aux droits à l'image qui lie les joueurs à la FFF en sélection nationale ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB