Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Ligue des Champions, c'est déjà fini pour Monaco... - Débrief et NOTES des joueurs (PSV 3-2 a.p. ASM)

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 09/08/2022 à 23h06
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au bout du suspense, l'AS Monaco a été dominée par le PSV Eindhoven (2-3, a.p.) ce mardi lors du 3e tour préliminaire retour de la Ligue des Champions. Après le nul à l'aller (1-1), le club de la Principauté est éliminé et va se contenter de la Ligue Europa.

La Ligue des Champions, c'est déjà fini pour Monaco... - Débrief et NOTES des joueurs (PSV 3-2 a.p. ASM)
Luuk de Jong a fait mal à l'ASM.

L'AS Monaco ne jouera pas la Ligue des Champions cette saison. Après un nul à l'aller (1-1), le club de la Principauté a été éliminé, au bout du suspense, par le PSV Eindhoven (2-3, a.p.) ce mardi à l'occasion du 3e tour préliminaire retour de la C1.

Tout d'abord menés au score, les Monégasques ont renversé la situation avant de céder à la fin du temps réglementaire et lors de la prolongation. Eliminée, l'ASM disputera la Ligue Europa.

Veerman frappe encore

Dans un Philips Stadion bouillant, les Monégasques étaient à deux doigts de plomber immédiatement l'ambiance, mais Obispo sauvait les siens dans la surface devant Ben Yedder. Sur un bon rythme, les hommes de Clement exerçaient un pressing très haut et étouffaient totalement les Néerlandais. Malgré le contrôle du ballon pour l'ASM, les débats s'équilibraient au fil des minutes avec un PSV intense dans les duels.

Et comme à l'aller, Eindhoven piquait sur leur première situation dangereuse avec un tir parfaitement placé de Veerman, déjà buteur à l'aller, sur un centre en retrait de Mwene (1-0, 21e). Logiquement sonné par cette ouverture du score, Monaco devait désormais trouver la solution face à un bloc batave très bas. Longtemps inoffensifs, les Monégasques avaient l'opportunité d'égaliser avant la pause, mais Ben Yedder perdait son duel face à Benitez...

Monaco renverse la situation… mais craque !

Au retour des vestiaires, Clement tentait de relancer son équipe avec les entrées en quelques minutes d'Embolo, d'Henrique et de Diatta. Et sur un coup-franc frappé par le Brésilien, l'ASM était proche de revenir tout de suite au score avec une tête de Maripan sur le poteau de Benitez ! Mais dans la foulée, le Chilien parvenait cette fois-ci à faire trembler les filets avec un tir à bout portant sur un cafouillage à la suite d'un corner (1-1, 58e).

Après une frayeur sur un centre dangereux de Veerman, l'ASM repartait vers l'avant et parvenait à faire la différence avec un centre de Martins, tout juste entré en jeu, repris parfaitement par Ben Yedder (1-2, 70e) ! Logiquement, le club de la Principauté tentait ensuite de gérer les débats en cassant, au maximum, le rythme de la fin de rencontre. Mais dans les derniers instants, Monaco craquait avec une remise signée De Jong pour Gutierrez, qui égalisait de la tête (2-2, 89e).

De Jong envoie l'ASM en C3…

Lors de la prolongation, les Monégasques repartaient vers l'avant mais Embolo était malheureux avec une tête sur la barre ! Si le club français retrouvait le contrôle du cuir, le match, avec deux formations crispées et fatiguées, avait du mal à s'emballer. Longtemps inoffensif, le PSV parvenait pourtant à faire la différence avec un centre parfait de Teze pour De Jong, auteur d'une tête piquée devant Nübel (3-2, 109e) ! Sonné, Monaco se montrait incapable de réagir et Eindhoven, dans une ambiance folle, obtenait son billet pour les barrages.

La note du match : 7,5/10

Dans une belle ambiance au Philips Stadion, cette rencontre, plutôt indécise, a été intéressante. Car même si les deux équipes ont parfois manqué de précision à l'approche de la cage adverse, elles se sont livrées un duel acharné et particulièrement intense. Avec des occasions et des buts, il y a eu des rebondissements pour permettre d'assister à un spectacle animé avec un vrai suspense jusqu'au bout.

Les buts :

- Après un ballon perdu dans son camp par Matazo, Mwene se retrouve servi parfaitement en profondeur par Saibari. A la suite d'un centre en retrait, Veerman, totalement seul dans la surface, croise sa frappe pour ouvrir le score (1-0, 21e).

- Sur un corner mal renvoyé par les Néerlandais, Diatta rate sa frappe mais Embolo se bat bien dans la surface et le ballon revient sur Maripan. A bout portant, le Chilien parvient à égaliser d'un tir puissant (1-1, 58e).

- A la suite d'un ballon récupéré par Fofana dans le coeur du jeu, Martins part très rapidement en contre sur le côté droit. Avec un centre au second poteau, le Portugais trouve Ben Yedder, qui marque d'une reprise croisée (1-2, 70e).

- Après un coup-franc rapidement joué, De Jong profite d'un centre au second poteau de Bakayoko pour effectuer une remise de la tête. A bout portant, Gutierrez parvient à reprendre le ballon de la tête pour égaliser (2-2, 89e).

- Sur un ballon en retrait de Bakayoko, Teze réalise un centre parfait au second poteau. Absolument seul derrière Vanderson, De Jong pique sa tête pour ajuster Nübel à bout portant (3-2, 109e).

L'homme du match : Luuk de Jong (7,5/10)

L'attaquant du PSV Eindhoven a été tout simplement déterminant pour son équipe. Pourtant, pendant longtemps, l'international néerlandais a été bien géré par les défenseurs monégasques. Mais à la fin du temps réglementaire, l'ancien joueur du FC Barcelone a été décisif avec cette remise pour l'égalisation de Gutierrez. Et en prolongation, l'avant-centre a été le héros des siens avec une tête piquée pour qualifier son équipe !

Les NOTES des Monégasques

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur de l'ASM.

MONACO :

Alexander Nübel (3) : une nouvelle performance décevante pour le gardien de l'AS Monaco. C'est simple, l'Allemand n'a jamais été décisif ! Pris sur l'ouverture du score de Veerman, le portier prêté par le Bayern Munich a été ensuite incapable de sortir la moindre parade sur les situations chaudes du PSV, avec deux buts de la tête signés Gutierrez et De Jong. Pas assez décisif dans une telle compétition.

Vanderson (4,5) : une rencontre mitigée pour le latéral droit de l'AS Monaco. Sur le plan défensif, le Brésilien n'a pas démérité pendant un long moment malgré quelques courses tranchantes de Gakpo face à lui. Cependant, dans ses montées, le Monégasque a vraiment eu du mal à combiner avec Minamino malgré une envie évidente de bien faire… Sur les deux derniers buts encaissés, il a payé ses efforts avec un marquage bien trop laxiste.

Axel Disasi (6) : le défenseur central de l'AS Monaco a été globalement solide sur cette rencontre européenne. Dans l'axe, l'ancien Rémois a dégagé une vraie sérénité et a remporté la majorité de ses duels face à De Jong. Même dans ses relances, le jeune talent de l'ASM a été intéressant avec une belle propreté dans ses transmissions.

Guillermo Maripán (6,5) : aligné en l'absence de Badiashile, toujours blessé, le défenseur central de l'AS Monaco a globalement tenu son rang. Sur l'ensemble de la partie, le Chilien a été peu en danger et a récupéré de nombreux ballons grâce à sa puissance physique. Face aux difficultés des siens pour créer du jeu, il a même cherché à casser les lignes par ses relances. Tout d'abord malheureux avec une tête sur le poteau de Benitez, le Monégasque a été récompensé de sa hargne avec ce but sur une frappe à bout portant.

Ismail Jakobs (3,5) : préféré à Henrique pour cette rencontre, le latéral gauche de l'AS Monaco semble encore trop tendre pour cette compétition. Sur le plan défensif, l'Allemand a affiché des lacunes, à l'image de son gros retard sur l'action de l'ouverture du score de Veerman. Et même dans ses montées, le défenseur a manqué de précision pour servir ses partenaires. Remplacé à la 52e minute par Caio Henrique (4,5), qui a réalisé une entrée en deux temps. En plus d'apporter sa qualité technique sur les corners ou les coup-francs, le Brésilien a eu un bel impact sur le côté pendant plusieurs minutes. Par contre, il a tout de même eu du déchet et n'a pas été irréprochable sur le plan défensif.

Takumi Minamino (3) : après sa performance décevante à l'aller, l'ailier de l'AS Monaco a encore raté son match ce mardi. En début de partie, le Japonais a pourtant été généreux dans ses courses. Mais bien trop brouillon, l'ancien de Liverpool a multiplié les imprécisions et a été bien trop maladroit dans ses combinaisons avec Vanderson. Remplacé à la 67e minute par Gelson Martins (non noté), qui a été passeur décisif sur le but de Ben Yedder.

Youssouf Fofana (7) : comme à l'allier, le milieu de terrain de l'AS Monaco a encore surnagé dans l'entrejeu de son équipe. Particulièrement à son avantage à la récupération, l'ancien Alsacien a gratté de nombreux ballons et a été surtout inspiré pour orienter le jeu vers l'avant. Sans surprise, il a été à l'origine de la meilleure occasion de l'ASM en première période avec une superbe ouverture pour Ben Yedder, qui a perdu son duel face à Benitez. Toujours au niveau après la pause, il a été impliqué sur le but de son capitaine avec cette récupération déterminante.

Eliot Matazo (3,5) : choisi pour épauler Fofana dans l'entrejeu, le milieu de terrain de l'AS Monaco a laissé la même impression qu'à aller sur cette manche retour : il est bien trop tendre pour la Ligue des Champions. Souvent bougé dans les duels, le jeune talent a surtout eu un gros déchet, à l'image de son ballon perdu dans son propre camp qui a entraîné l'ouverture du score du PSV. Dur… Remplacé à la 105e minute par Jean Lucas (non noté).

Aleksandr Golovin (3) : tout comme Minamino, l'ailier de l'AS Monaco a représenté une déception sur cette partie. Offensivement, le Russe n'a pas été franchement inspiré dans ses choix et s'est surtout signalé par de nombreux ballons perdus. Pour ne rien arranger, il a été totalement à la ramasse sur l'ouverture du score du PSV en prenant l'eau dans le couloir avec Jakobs. Remplacé à la 52e minute par Krépin Diatta (5), qui a eu un apport positif. Avec Henrique, le Monégasque a vraiment donné un souffle nouveau sur le côté gauche. Et sur le but de Maripan, il a eu de la réussite avec une frappe ratée qui a finalement été bénéfique.

Wissam Ben Yedder (6) : le capitaine de l'AS Monaco a eu le mérite d'apporter du mouvement. Volontaire dans ses déplacements, l'international français a posé des soucis au PSV Eindhoven par ses appels en profondeur. Mais dans la zone de vérité, l'attaquant a manqué d'efficacité, à l'image d'un duel perdu face à Benitez, en première période. Cependant, après l'heure de jeu, l'ex-Toulousain a pensé libérer les siens d'une reprise sur un centre de Martins. Remplacé à la 82e minute par Sofiane Diop (non noté).

Kevin Volland (3,5) : une prestation loupée pour l'attaquant de l'AS Monaco. Pourtant, son début de match a été plutôt intéressant avec quelques déviations inspirées, notamment sur la première situation de Ben Yedder. Mais par la suite, l'Allemand a été bien trop timoré et n'a pas assez pesé sur les débats, avec surtout plusieurs passes ratées. Remplacé à la 45e minute par Breel Embolo (5,5), qui n'a pas démérité. Avec sa puissance physique, le Suisse a pesé sur les défenseurs adverses. Et sans être toujours en réussite, il a été récompensé avec sa présence dans la surface pour permettre le but de Maripan. Sur une tête en prolongation, l'attaquant a été malheureux en trouvant la barre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PSV EINDHOVEN 3-2 MONACO (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 3e tour qualificatif
Stade : Philips Stadion - Arbitre : Jess Gil

Buts : J. Veerman (21e) É. Gutiérrez (89e) L. de Jong (109e) pour PSV EINDHOVEN - G. Maripán (58e) W. Ben Yedder (70e) pour MONACO
Avertissements : G. Til (7e), I. Sangaré (23e), A. Obispo (84e), André Ramalho (120+1e), pour PSV EINDHOVEN - A. Golovin (35e), Vanderson (78e), E. Matazo (89e), G. Maripán (120e), pour MONACO

PSV EINDHOVEN : W. Benítez - J. Teze, A. Obispo (M. van Ginkel, 88e) - P. Mwene (J. Bakayoko, 77e), P. Max (F. Oppegård, 77e) - I. Sangaré, G. Til (É. Gutiérrez, 65e), J. Veerman (J. Branthwaite, 107e) - Ismael Saibari (André Ramalho, 65e), L. de Jong, C. Gakpo

MONACO : A. Nübel - A. Disasi, G. Maripán - Vanderson, I. Jakobs (Caio Henrique, 53e) - T. Minamino (Gelson Martins, 68e), Y. Fofana, E. Matazo (Jean Lucas, 105e), A. Golovin (K. Diatta, 53e) - W. Ben Yedder (S. Diop, 82e), K. Volland (B. Embolo, 46e)

La célébration de Veerman après l'ouverture du score (1-0, 21e)

Maripan a égalisé à bout portant (1-1, 58e)

Ben Yedder a donné l'avantage à l'ASM (1-2, 70e)

La rage de Gutierrez à la suite de son égalisation (2-2, 89e)

De Jong a libéré le PSV (3-2, 109e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Approuvez-vous le coup de pression de Mbappé pour réviser la convention aux droits à l'image qui lie les joueurs à la FFF en sélection nationale ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 21e-Veerman
but, 109e-de Jong
but, 58e6,5Maripán
but, 70e6Ben Yedder


MASQUER LA PUB