Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Après les sifflets, le Vélodrome a apprécié le spectacle ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 4-1 Reims)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/08/2022 à 22h48
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Sifflé par le Stade Vélodrome lors de la présentation des équipes, Igor Tudor a regagné du crédit auprès des supporters de l'Olympique de Marseille après la victoire très convaincante de son équipe face à Reims (4-1) en clôture de la 1ère journée de Ligue 1.

Après les sifflets, le Vélodrome a apprécié le spectacle ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 4-1 Reims)
Clauss a provoqué l'ouverture du score de l'OM (1-0, 13e)

Une préparation estivale décevante, des tensions entre le vestiaire et son entraîneur, des supporters très critiques… Pour sa première en match officiel au Stade Vélodrome, Igor Tudor se retrouvait déjà sous pression ce dimanche.

Le nouveau coach marseillais, sifflé par le public lors de son apparition sur l'écran géant, va pouvoir s'offrir quelques jours de répit après la victoire de son équipe avec la manière face à Reims (4-1), lors de la 1ère journée de Ligue 1.

Clauss et Tavares décisifs

Sans Payet, remplaçant au coup d'envoi, les Marseillais sont très bien entrés dans cette rencontre en imposant immédiatement un pressing intense aux Rémois, totalement asphyxiés et incapables de sortir de leur moitié de terrain durant de longues minutes. Un travail de harcèlement payant pour les Olympiens puisque les joueurs champenois craquaient sous la pression en encaissant un but contre son camp de Faes, malheureux sur un centre de Clauss venu de la droite (1-0, 13e).

Après cette ouverture du score, l'OM continuait de pousser et d'afficher un visage très séduisant. Mais les Phocéens étaient moins en réussite dans la surface rémoise : Ünder trouvait la barre transversale sur une frappe surpuissante détournée par Pentz, puis Rongier touchait à son tour le poteau sur une volée. Insuffisant pour décourager les joueurs d'Igor Tudor qui poussaient encore pour faire le break, et y parvenaient grâce à leur autre piston, Nuno Tavares, buteur sur une frappe à ras de terre du droit (2-0, 45e+2) !

Suarez a réussi aussi sa première

Après la pause, Reims jouait plus haut et se montrait un peu plus menaçant en début de seconde période. Mais c'est bien Marseille qui se procurait toujours les meilleures occasions. A l'image d'un nouveau raid de Tavares qui débouchait sur un tir de Suarez repoussé par Pentz à bout portant. Et plus les minutes passaient, plus les Rémois manquaient d'énergie pour résister au pressing marseillais et remonter le ballon jusqu'au but adverse.

Finalement, l'OM creusait l'écart à un quart d'heure de la fin du match grâce à la recrue Suarez. Quelques minutes après son apparition sur la pelouse, le Colombien marquait son premier but sous ses nouvelles couleurs à la suite d'un coup de billard dans la surface rémoise (3-0, 75e). A l'abri, les Marseillais décompressaient et encaissaient un but de Balogun (3-1, 84e). Trop tard pour relancer la partie alors que Marseille tuait le suspense définitivement sur un doublé de Suarez dans le temps additionnel (4-1, 90e+4). Une victoire rassurante pour l'OM.

La note du match : 7,5/10

Une très belle soirée dans un Stade Vélodrome rapidement rassuré par la prestation de son équipe. Les Marseillais ont fait le spectacle dans une rencontre sans véritable suspense en raison de la faiblesse offensive des Rémois face à une équipe olympienne prête physiquement et séduisante offensivement.

Les buts :

- Lancé sur le côté droit, Clauss ajuste un ballon devant le but. Faes se précipite pour tacler et pousse le ballon dans son propre but (1-0, 13e)

- Servi côté gauche, Tavares décide d'y aller tout seul. Le piston marseillais fixe Van Bergen, repique dans l'axe et place une frappe du droit à ras de terre entre Pentz et son poteau gauche (2-0, 45e+2).

- Sur un coup de billard à la suite d'une frappe dévissée de Clauss, Suarez est réactif pour pousser le ballon dans le but du pied gauche (3-0, 75e).

- Sur un centre de Doumbia depuis le côté droit, Balogun devance Mbemba et ajuste Blanco d'un puissant coup de tête (3-1, 84e).

- Veretout récupère un ballon dans le rond central et lance Bakambu. L'attaquant centre vers le second poteau pour Suarez qui n'a plus qu'à pousser le ballon du pied droit dans le but vide (4-1, 90e+4).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nuno Tavares (8/10)

Une première en L1 réussie pour le piston gauche prêté par Arsenal ! Impressionnant physiquement, il a proposé beaucoup de solutions et multiplié les débordements. Il est récompensé de ses efforts en marquant le deuxième but marseillais juste avant la pause. Il aurait pu être crédité d'une passe décisive sur le tir d'Ünder qui trouve finalement la barre transversale, puis sur une frappe de Suarez repoussée par le gardien rémois.

MARSEILLE :

Rubén Blanco (6) : titulaire en l'absence de Lopez, blessé, le gardien espagnol a rassuré pour sa première avec l'OM en match officiel. Peu mis à contribution en première période, il est vigilant sur les tentatives timides d'Agpadou, Touré et Van Bergen. En seconde période, il est battu par la tête de Balogun sur le but rémois.

Chancel Mbemba (5) : l'ancien défenseur de Porto a réalisé un match correct d'un point de vue défensif, même si on peut lui reprocher un manque d'agressivité sur le but rémois. En revanche, il devra faire mieux dans la relance.

Samuel Gigot (6) : un match costaud pour la recrue arrivée en provenance du Spartak Moscou. Il a dominé ses adversaires dans les duels aériens et réalisé plusieurs bons jaillissements.

Leonardo Balerdi (4) : le défenseur argentin ne parvient pas à rassurer : il se troue totalement en voulant dégager le ballon sur l'action du but rémois. On notera tout de même que c'est lui qui lance Nuno Tavares sur le but du Portugais avant la pause.

Valentin Rongier (7) : contrairement à la saison passée, l'ancien Nantais n'avait qu'un poste à gérer ce soir. Et il l'a très bien fait en pesant dans la récupération et la construction. Il aurait même pu marquer si le poteau n'avait pas repoussé sa tentative.

Jonathan Clauss (6,5) : pour son premier match officiel avec l'OM, Clauss a fait du Clauss. Omniprésent dans son couloir droit, il a multiplié les montées et provoqué le but contre son camp de Faes sur un centre tendu. Il a manqué de jus en seconde période. Remplacé à la 83e par Sead Kolasinac (non noté).

Mattéo Guendouzi (7) : toujours aussi généreux, l'international français s'est dépensé sans compter pour combler les brèches et gratter des ballons. Sa grosse activité dans l'entrejeu a été précieuse pour l'OM. Remplacé à la 77e par Cédric Bakambu (non noté), qui sert Suarez sur le dernier but marseillais.

Gerson (5) : le milieu brésilien a démarré la rencontre avec une grosse envie et n'a pas ménagé ses efforts, posant rapidement des soucis aux défenseurs rémois, notamment avec ses projections offensives dans la surface. Il a baissé de pied en seconde période. Remplacé à la 76e par Dimitri Payet (non noté), qui disputait son 300e match en L1.

Nuno Tavares (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Cengiz Ünder (6) : préféré à Payet au coup d'envoi, l'attaquant turc aurait pu marquer en première période sur un tir dévié par le gardien rémois sur sa barre. Il a été intéressant dans ses déplacements et son entente avec Clauss, sans parvenir à se montrer décisif. Remplacé à la 61e par Jordan Veretout (non noté), qui jouait déjà ses premières minutes avec l'OM. Il est à l'origine du quatrième but marseillais.

Arkadiusz Milik (5) : l'attaquant polonais n'a pas eu beaucoup d'opportunités de s'exprimer offensivement, mais ses déplacements ont été précieux pour ouvrir des brèches à ses partenaires. Sa présence dans la surface pèse sur les défenseurs, elle pousse d'ailleurs Faes à la faute sur l'ouverture du score. Remplacé à la 61e par Luis Suarez (7), qui a inscrit un doublé pour ses débuts en L1.

REIMS :

Patrick Pentz (4) : impuissant sur le but contre son camp de Faes, le gardien rémois s'illustre ensuite sur le tir puissant d'Ünder, détournant sur sa barre. Battu par la frappe de Tavares avant la pause, il s'incline encore deux fois face à Suarez en seconde période, sans pouvoir y faire grand-chose.

Andreaw Gravillon (4) : le défenseur rémois a bien démarré son match avec un gros retour sur Gerson. Il a été précieux sur quelques interventions mais n'a pas dégagé une grande sérénité dans la relance sous pression, perdant beaucoup de ballons. Remplacé à la 77e par Alexis Flips (non noté).

Wout Faes (3) : malgré plusieurs interventions précieuses, le défenseur central rémois ne fera pas oublier son erreur sur son but contre son camp. Un but tout de même largement évitable.

Younis Abdelhamid (5) : bon dans les airs et la lecture du jeu, l'international marocain a été le meilleur défenseur rémois.

Emmanuel Agbadou (4) : en difficulté au milieu de terrain en première période, il a été replacé en défense dans le second acte. Il aurait pu se montrer décisif en adressant un bon ballon à Van Bergen en fin de match.

Marshall Nyasha Munetsi (4) : d'abord cantonné à un rôle défensif en première période, le milieu rémois a évolué plus haut dans le second acte, ce qui a permis à son équipe de jouer un peu plus dans la moitié de terrain marseillaise. Son influence a ensuite baissé au fil des minutes. Remplacé à la 80e par Martin Adeline (non noté).

Azor Matusiwa (3) : peu touché par ses partenaires et décevant sur le plan défensif, le milieu rémois n'a pas eu véritablement d'influence dans le jeu de son équipe.

Bradley Locko (3) : sous la pression marseillaise, le latéral gauche rémois avait le ballon qui lui brûlait les pieds. Beaucoup de pertes de balle et peu d'apport offensif.

Arber Zeneli (3) : positionné dans un rôle d'ailier gauche, il n'a pas réussi à prendre le jeu de son équipe à son compte. Il a finalement assez peu pesé offensivement. Remplacé à la 46e par Kamory Doumbia (5), qui s'est montré remuant dans l'entrejeu.

Mitchell Van Bergen (5) : l'attaquant néerlandais n'a pas ménagé ses efforts dans son couloir droit. Il a été à l'origine de plusieurs opportunités rémoises et bute sur Blanco en fin de match. Il est pris dans son dos sur le but de Nuno Tavares.

El Bilal Toure (3) : trop esseulé à la pointe de l'attaque rémoise, il n'a pas réussi à peser devant. Il ne parvient pas à concrétiser sa seule opportunité avant la pause. Remplacé à la 64e par Folarin Balogun (non noté), qui a marqué son premier but avec Reims pour ses débuts en L1.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 4-1 REIMS (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Ligue 1 / 1e journée
Stade : Stade Orange Vlodrome - Arbitre : J. Brisard

Buts : W. Faes (13e, csc) Nuno Tavares (45+1e) L. Suárez (75e) L. Suárez (90+4e) pour MARSEILLE - F. Balogun (84e) pour REIMS
Avertissements : S. Gigot (59e), pour MARSEILLE

MARSEILLE : Rubén Blanco - C. Mbemba, S. Gigot, L. Balerdi - J. Clauss (S. Kolasinac, 83e), Nuno Tavares - V. Rongier, M. Guendouzi (C. Bakambu, 77e) - C. Ünder (J. Veretout, 62e), Gerson (D. Payet, 77e) - A. Milik (L. Suárez, 62e)

REIMS : P. Pentz - W. Faes, Y. Abdelhamid - A. Gravillon (A. Flips, 77e), B. Locko - M. Munetsi (M. Adeline, 80e), E. Agbadou, A. Matusiwa - M. van Bergen, E. Toure (F. Balogun, 64e), A. Zeneli (K. Doumbia, 46e)

 Clauss est impliqué sur le premier but de la saison de l'OM (1-0, 13e)

Auteur d'un gros match, Nuno Tavares a marqué pour ses débuts en L1 avec l'OM (2-0, 45e+2)

Suarez a fêté ses débuts en L1 avec un doublé

Balogun a aussi marqué pour son premier match en L1 avec Reims (3-1, 84e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Au Mondial 2022, vous voyez l'équipe de France...

Remporter la compétition
Perdre en finale
Se faire éliminer en demi ou en quart
Se faire éliminer en 8es de finale
Se faire éliminer au premier tour
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 45e+18Nuno Tavares
but contre son camp (csc), 13e3Faes


MASQUER LA PUB