Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Pas de finale pour Marseille - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-0 Feyenoord)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue Conference, Mise en ligne: le 05/05/2022 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Battu 3-2 à Rotterdam, l'Olympique de Marseille n'est pas parvenu à renverser Feyenoord (0-0), ce jeudi, lors de la demi-finale retour de la Ligue Europa Conference. Un résultat frustrant puisque le club phocéen s'arrête aux portes de la finale de cette nouvelle compétition.

Pas de finale pour Marseille - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-0 Feyenoord)
Payet et l'OM ne joueront pas la finale de la C4.

L'Olympique de Marseille ne disputera pas sa sixième finale européenne en 2022. Contraint de s'imposer après sa défaite à Rotterdam (3-2), le club phocéen n'a jamais réussi à faire trembler le Feyenoord (0-0), ce jeudi, lors de la demi-finale retour de la Ligue Europa Conference.

Privée de Dimitri Payet après une demi-heure de jeu, la formation sudiste, trop peu créative, est tombée sur une équipe néerlandaise cynique qui a maintenu son avance acquise il y a une semaine. Une terrible déception pour Jorge Sampaoli et ses hommes.

Payet sort sur blessure

Dans une chaude ambiance au Vélodrome malgré un virage fermé, les Marseillais prenaient rapidement le contrôle du ballon. Par deux fois, Payet aurait pu ouvrir la marque mais il butait d'abord sur Senesi avant de voir sa frappe enroulée flirter avec la barre de Marciano. Plus tranchants dans le pressing, les locaux étouffaient leurs adversaires mais avaient du mal à trouver les attaquants dans la profondeur, bien gérée par la défense néerlandaise.

Pour ne rien arranger aux affaires marseillaises, Payet, touché au mollet, sortait à la demi-heure de jeu. Avec cette perte, l'OM tenait beaucoup moins le ballon et laissait Feyenoord prendre confiance. Til était d'ailleurs proche de glacer l'enceinte sudiste mais sa reprise était déviée in extremis par Gerson. Une chaude alerte qui crispait la bande à Jorge Sampaoli, de plus en plus fébrile et de moins en moins portée vers l'avant jusqu'à la pause.

L'OM inoffensif

Au retour des vestiaires, Marseille se montrait un peu plus pressant. Problème, les joueurs offensifs faisaient preuve d'une maladresse technique trop importante, à l'image de Milik et Harit, qui rataient des contrôles faciles dans des zones dangereuses. Petit à petit, la frustration gagnait les Marseillais, à l'image de Gerson, remonté après une semelle de Geertruida. Une altercation qui réveillait un Vélodrome moins bruyant qu'en début de match.

Dans le dernier quart d'heure, l'air devenait irrespirable avec des duels musclés des deux côtés mais surtout des Néerlandais qui multipliaient les actes d'antijeu. Malgré un léger sursaut de la part de Guendouzi, l'OM ne parvenait pas à bousculer un bloc batave qui tenait bon. Une énorme déception pour le club phocéen, proche de concéder la défaite sur une frappe de Jahanbakhsh. Ce sera bien Feyenoord qui défiera la Roma en finale à Tirana.

La note du match : 4,5/10

Un match globalement décevant. Contrairement à l'aller, on a eu très peu d'occasions nettes et deux équipes qui n'ont pas produit un jeu léché. Surtout, on a eu droit à une ambiance globale assez délétère avec des joueurs qui ont passé énormément de temps à se mettre des coups bas. On peut aussi regretter l'atmosphère du Vélodrome, qui s'est éteint au fil de la rencontre malgré un soutien plus intense dans le dernier quart d'heure.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Valentin Rongier (7,5/10)

L'ancien Nantais a été très bon. Tantôt latéral droit, tantôt dans l'entrejeu, le polyvalent milieu a répondu présent tant dans le défi physique que dans ses sorties de balle. Impressionnant de volonté et d'abnégation, il se procure la meilleure occasion de son équipe après la pause. Le meilleur joueur de l'OM et de loin.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : c'est simple, le gardien marseillais n'a rien eu à faire en première période. Après la pause, il est vigilant sur les rares situations néerlandaises, notamment sur l'ultime frappe de Jahanbakhsh. Le capitaine phocéen n'a rien à se reprocher sur cette double confrontation.

Valentin Rongier (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

William Saliba (7) : fébrile à Rotterdam, le défenseur central formé chez les Verts a été bien plus solide ce soir. Même dans le dernier quart d'heure, lors duquel l'OM s'est découvert, l'international français a réalisé des interventions très propres pour bloquer ses adversaires.

Boubacar Kamara (6,5) : replacé en défense centrale, le Bleuet a été plutôt à son avantage malgré une relance dangereuse qui aurait pu causer de gros dégâts. Il a dans l'ensemble répondu présent dans l'impact.

Luan Peres (6,5) : une partie plus que correcte pour le défenseur brésilien. Il a rarement été débordé, gagnant quasiment tous ses duels devant Nelson.

Mattéo Guendouzi (5) : cela se voit, le milieu de terrain marseillais a beaucoup moins de gaz dans le réservoir. Malgré la fatigue, il a pesé sur le jeu de son équipe en offrant notamment un bon ballon de but à Payet. Il a été un peu plus en vue en fin de match mais on est loin du meilleur Guendouzi.

Pape Gueye (4) : une copie pauvre pour le milieu sénégalais. Il n'a jamais réussi à casser les lignes sur ses passes, trop latérales. Ce n'est pas un hasard s'il a joué seulement une mi-temps. Remplacé à la 46e minute par Pol Lirola (4), qui n'a rien apporté pendant 45 minutes.

Gerson (4,5) : une fois de plus, le milieu brésilien a été contraint de se replier très bas pour prêter main forte à Luan Peres. Du coup, on ne l'a quasiment pas vu sur les phases offensives. Il a été globalement nerveux et loin de son niveau des derniers matchs.

Amine Harit (4,5) : une rencontre assez bizarre pour le milieu offensif marocain. Contrairement à d'autres, il ne s'est pas caché en n'hésitant pas à percuter pour percer le bloc néerlandais. Dans le même temps, l'ancien Nantais a manqué de justesse technique dans le dernier quart du terrain et a trop souvent gardé le ballon. Remplacé à la 80e minute par Cengiz Ünder (non noté).

Dimitri Payet (non noté) : une mauvaise soirée pour le milieu offensif. Joueur phocéen le plus dangereux avec deux belles occasions en début de match, il sort à la demi-heure de jeu, blessé au mollet après une ouverture vers l'avant. Remplacé à la 33e minute par Arkadiusz Milik (3), auteur d'une heure cataclysmique. Un mauvais placement, une incapacité à se démarquer... Et que dire de ce contrôle complètement raté dans la surface en seconde période ? Un match qui va lui faire énormément de mal et qui pourrait braquer son coach, loin d'être son plus grand fan.

Cheikh Dieng (4,5) : une soirée bien différente de celle vécue à Feyenoord. Et pour cause, l'attaquant sénégalais n'a rien eu à se mettre sous la dent. Il n'a réalisé aucune différence en dehors de son décalage pour Guendouzi sur la seconde occasion de Payet. Remplacé à la 62e minute par Cédric Bakambu (non noté).

FEYENOORD ROTTERDAM :

Ofir Meir Marciano (6) : peu mis à contribution, le gardien du Feyenoord a réalisé des arrêts faciles sur des têtes molles de Milik. Et puis c'est tout. C'est dire la faiblesse offensive de l'OM sur ce match.

Lutsharel Geertruida (7) : une belle petite teigne. Le latéral droit néerlandais a lui eu montré un niveau Coupe d'Europe en se rendant détestable mais ô combien sérieux et efficace dans ses replis. Costaud.

Gernot Trauner (7) : solide. En dehors de la première occasion de Payet, le défenseur central n'a jamais été pris à défaut dans ce match. Bien mieux qu'à l'aller.

Marcos Senesi (7) : auteur d'un superbe sauvetage sur une frappe de Payet en début de match, le capitaine de Feyenoord a répondu présent. Il a été battu une seule fois dans les airs, sur une tête de Milik trop peu dangereuse.

Tyrell Malacia (6) : quelques soucis de placement durant une demi-heure avant de serrer la vis. Le latéral gauche a bien bloqué son couloir en empêchant les attaquants marseillais de déborder.

Fredrik Aursnes (6,5) : un match correct pour la sentinelle néerlandaise, qui a récupéré de nombreux ballons dans l'entrejeu. Il a rarement paniqué pour permettre à ses attaquants de partir vite en contre.

Orkun Kökçü (6) : moins brillant qu'il y a une semaine, le milieu turc a toutefois été important dans la gestion du ballon. Il n'a jamais tremblé et a su anesthésier les Marseillais pour les empêcher de gagner la bataille de l'entrejeu.

Reiss Nelson (4) : on n'a pas vu l'ailier anglais. Bien bloqué par Luan Peres, le joueur prêté par Arsenal a passé plus de temps à défendre qu'à faire des différences. Remplacé à la 88e minute par Alireza Jahanbakhsh (non noté).

Guus Til (4) : le milieu néerlandais a commis énormément de fautes pour casser le jeu de l'OM. Il a beaucoup couru pour gêner la première relance adverse. Remplacé à la 81e minute par Jorrit Hendrix (non noté).

L. Sinisterra (4) : étincelant à l'aller, l'ailier colombien a été moins performant dans cette partie. En dehors d'une récupération haute après une mauvaise relance de Saliba au retour des vestiaires, le Cafetero n'a quasiment rien apporté ce soir. Remplacé à la 74e minute par Bryan Linssen (non noté).

Cyriel Dessers (4,5) : brillant à l'aller, l'attaquant nigérian a été beaucoup moins en vue ce soir. Malgré tout, il a pesé sur la défense marseillaise et a réussi à servir ses partenaires grâce à son bon jeu en pivot.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Conference sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 0-0 FEYENOORD ROT. (mi-tps: 0-0) - LIGUE CONFERENCE - 1/2 finale / 1/2
Stade : Stade Orange Vlodrome - Arbitre : S. Schrer

Buts :
Avertissements : A. Harit (45e), B. Kamara (71e), C. Ünder (83e), M. Guendouzi (90+6e), pour MARSEILLE - G. Til (34e), M. Senesi (45+1e), T. Malacia (74e), C. Dessers (90+5e), pour FEYENOORD ROT.

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Kamara - W. Saliba, Luan Peres - V. Rongier, P. Gueye (Pol Lirola, 46e) - C. Dieng (C. Bakambu, 62e), M. Guendouzi, A. Harit (C. Ünder, 80e), Gerson - D. Payet (A. Milik, 33e)

FEYENOORD ROT. : O. Marciano - G. Trauner, M. Senesi - L. Geertruida, T. Malacia - F. Aursnes, O. Kökçü - G. Til (J. Hendrix, 81e) - R. Nelson (A. Jahanbakhsh, 88e), L. Sinisterra (B. Linssen, 74e) - C. Dessers

 Le message des fans marseillais à l'UEFA

Les fans de l'OM ont mis le feu en début de match

Payet a manqué deux belles opportunités

Les Néerlandais ont joué dur

Milik a été catastrophique

Sampaoli n'a pas été inspiré

La déception de Lirola et Gerson

La joie des joueurs de Feyenoord







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA


Sondage Maxifoot
Après la défaite au match aller 2-1 à Benfica, voyez-vous l'OM réussir à se qualifier pour les demi-finales de la Ligue Europa ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2023-24
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2023-24
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB