Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : l'étonnant mea culpa de Sampaoli pour Harit

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/04/2022 à 15h24
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

En conférence de presse ce vendredi, Jorge Sampaoli a admis avoir fait une erreur avec Amine Harit. Peu utilisé durant la saison, le milieu offensif de l'OM a effectué un retour fracassant dans le onze olympien depuis plusieurs matchs.

OM : l'étonnant mea culpa de Sampaoli pour Harit
Sampaoli a été un peu trop dur avec Harit cette saison

C'est ce qui s'appelle un retour en grâce. Longtemps boudé par Jorge Sampaoli cette saison, Amine Harit a pu penser, à un certain moment, que son expérience à l'Olympique de Marseille tournerait au fiasco. Mais le joueur prêté par Schalke 04 a su inverser la tendance au cours des dernières semaines pour enchaîner à nouveau les matchs sous le maillot olympien.

Sampaoli admet une erreur

Interrogé ce vendredi en conférence de presse sur le retour du milieu offensif de 24 ans dans ses plans, Sampaoli a fait son mea culpa. L'entraîneur marseillais avoue qu'il n'a pas été assez patient avec son joueur. «Parfois, les entraîneurs ne prennent pas le temps nécessaire avec certains joueurs qui sont moins bien. C'est ma responsabilité, je n'ai pas su profiter d'Amine Harit à certains moments» , a confessé «El Pelado» devant les journalistes.

«On savait quel type de joueur c'était, mais j'ai manqué de patience avec certaines erreurs qu'il a commises et l'ont éloigné du groupe, a-t-il poursuivi. C'est un type de joueur de déséquilibre que l'on voit peu dans le monde aujourd'hui, c'est à moi de savoir en profiter.» Des mots rares dans la bouche d'un entraîneur. Et ils vont sans doute permettre à l'ancien Nantais d'engranger encore un peu plus de confiance.

Harit avait disparu des radars

Titularisé lors de quatre de ses six premiers matchs avec l'OM en septembre, Harit avait bien démarré son aventure dans la cité phocéenne. Avant de disparaître de la circulation. De début octobre à fin février, l'international marocain n'a connu que quatre titularisations, jouant seulement quelques bouts de matchs à de rares occasions. De quoi interroger de nombreux observateurs sur le choix d'avoir recruté le natif de Pontoise l'été dernier.

Alors que le président marseillais Pablo Longoria avait fait de gros efforts pour faire venir Harit, son entraîneur ne semblait finalement pas lui faire confiance. Jusqu'à cette titularisation face à Brest (4-1), le 13 mars dernier en championnat. Auteur d'un but et d'une passe décisive en Bretagne, l'Olympien est revenu dans les petits papiers de son entraîneur, qui l'a depuis titularisé à cinq reprises en huit rencontres. Cela pourrait être encore le cas dimanche (20h45) à Reims.

Que vous inspirent les propos de Sampaoli ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB