Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon : la réponse d'Aouar aux critiques

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/04/2022 à 11h56
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Critiqué pour ses performances cette saison, notamment par une partie des supporters de l'Olympique Lyonnais, le milieu de terrain Houssem Aouar a tenu à faire une mise au point.

Lyon : la réponse d'Aouar aux critiques
Aouar vit une période plus compliquée à l'OL

A l'image de l'Olympique Lyonnais, Houssem Aouar traverse une période galère. Depuis plusieurs mois, le milieu de 23 ans est loin du niveau qu'il affichait lors de ses premières saisons sous les couleurs de son club formateur.

Sifflé par les supporters

Ses performances moyennes ont du mal à passer chez les supporters lyonnais ces derniers mois. Certains lui reprochent d'avoir la tête ailleurs et de ne plus tout donner pour son équipe. Un agacement qui s'est traduit par des sifflets jeudi dernier contre West Ham (0-3) en Ligue Europa puis dimanche lors de son entrée en jeu face à Bordeaux (6-1) en championnat. Une situation loin d'être agréable pour l'international français.

Dans une interview accordée à Libération, Aouar s'est confié sur les critiques. «Je dispute 40 matchs par saison : plus de la moitié du temps de jeu total de la saison dernière. On ne peut pas demander à un joueur d'être à un niveau exceptionnel à chaque match, ça n'existe pas, a-t-il répondu. Le foot est humain avec des paramètres physiques, mentaux...» Un physique qui lui a d'ailleurs joué des tours.

Aouar a joué avec des douleurs

Le Lyonnais avoue avoir passé la majeure partie de la saison dernière à jouer avec des douleurs. «La saison passée, je joue quoi, deux matchs sans avoir mal ? Statistiquement, c'était correct mais je n'étais pas épanoui avec mon corps, je bloquais sur les accélérations, a-t-il révélé. J'avais mal. Pour me soigner vraiment, j'aurais dû arrêter longtemps. Donc, j'ai continué. Comme je jouais par intermittence, en rentrant et en sortant de l'équipe, on aurait pu le comprendre et se dire que je manquais de rythme.»

Dans une ère où les jeunes joueurs sont rapidement exposés, le Lyonnais estime que le footballeur n'est plus jugé comme il devrait l'être. «Pour tout dire, je trouve qu'on juge beaucoup par rapport à ce qu'un joueur peut apporter, alors que l'on devrait le juger sur ce qu'il apporte. Dans mon cas, j'ai été titulaire à 19 ans dans un gros club européen, et j'ai enchaîné en Ligue des Champions. Dès lors j'ai entendu : "S'il en est là à tel âge, il doit faire ça, puis ça, puis encore ça". Et on a dessiné mon propre chemin. Mais c'est le mien.»

La mise au point sur son avenir

Désireux de tracer son propre chemin, Aouar veut rester maître de son avenir. Et alors que l'OL est ouvert à son départ l'été prochain, à un an de la fin de son contrat, le joueur a fait une mise au point sur les rumeurs qui ont provoqué certains critiques à son égard : «Quand on dit que je ne suis pas parti parce que j'étais moins bien, parce que ceci, personne n'en sait rien. Depuis deux ans, chaque été, on se met dans ma tête. Mais je n'ai rien dit, moi.»

«Je joue à l'Olympique Lyonnais et c'est un grand club, avec des objectifs élevés. Et je n'ai que 23 ans, rappelle-t-il. J'ai une vie de joueur devant moi et comme aucun chemin n'est écrit à l'avance, je devrai trouver le mien. Ça peut aller vite, prendre du temps... Quand j'arrêterai, on pourra se poser et dire : "Voilà il était comme ça, il a fait ça". Pas avant.» C'est dit.

Pour vous, Aouar a-t-il le niveau pour jouer dans un très grand club ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB