Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris gagne un très petit Classique - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/04/2022 à 22h46
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre pauvre à tous les niveaux, le Paris Saint-Germain a pris le dessus sur l'Olympique de Marseille (2-1), ce dimanche, en clôture de la 32e journée de Ligue 1. Un succès qui assure quasiment le club de la capitale d'un dixième titre de champion de France.

Paris gagne un très petit Classique - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 OM)
Neymar a ouvert la marque pour le PSG.

Le Paris Saint-Germain tient son dixième titre de champion de France. Au terme d'une rencontre pauvre, que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes, le club de la capitale a pris le dessus sur son dauphin, l'Olympique de Marseille (2-1), ce dimanche, en clôture de la 32e journée de Ligue 1.

Avec ce succès qui s'est dessiné en première période, la bande à Mauricio Pochettino compte désormais 15 points d'avance sur celle de Jorge Sampaoli et pourrait récupérer sa couronne dès la semaine prochaine en fonction des résultats, mercredi.

Neymar dans tous les bons coups

Dans une petite ambiance au Parc des Princes à cause de la "grève" des ultras parisiens, les Marseillais optaient pour une tactique osée en se positionnant très haut afin de mettre leurs adversaires hors de position. Un choix risqué qui finissait par se retourner contre les visiteurs. En effet, Neymar surprenait Rongier et profitait d'une mauvaise sortie de Lopez pour reprendre victorieusement un centre de Verratti (1-0, 12e). Le scénario idéal pour les Parisiens, qui laissaient le ballon aux Marseillais, propres techniquement mais incapables de trouver l'ouverture.

Si la solution ne venait pas dans le jeu, elle arrivait sur un coup de pied arrêté. Sur un corner de Payet, Donnarumma se trouait complètement et laissait à Caleta-Car, qui profitait d'un cafouillage devant la ligne de but, tout le loisir de pousser le ballon au fond des filets (1-1, 31e). Dans la foulée, Lopez réalisait un énorme arrêt sur un coup franc de Neymar alors que Messi se voyait refuser deux buts pour des positions de hors-jeu. Une grosse pression parisienne récompensée avant la pause puisque Mbappé transformait un penalty obtenu après une main de Rongier (2-1, 45e+5).

Une seconde période clownesque

Au retour des vestiaires, les Olympiens retrouvaient leurs esprits mais se retrouvaient confrontés au même problème qu'en première période, à savoir un manque de créativité pour bousculer le bloc parisien. Pire encore, le match était de plus en plus difficile à suivre en raison des nombreuses fautes, des contestations incessantes d'un côté comme de l'autre mais surtout d'un rythme d'une faiblesse inouïe pour une telle affiche.

Dans le dernier quart d'heure, rien ne changeait. Les joueurs ne réalisaient quasiment plus les efforts, le niveau technique frisait parfois le néant et le public se montrait toujours aussi ronchon. Il donnait néanmoins plus de voix lorsque M. Letexier décidait d'annuler le but de Saliba, hors-jeu sur l'offrande de Payet. La preuve que les supporters se contentaient de peu dans ce choc qui sera très rapidement oublié même s'il rapproche un peu plus le PSG du titre.

La note du match : 4/10

Ce n'était clairement pas la plus belle des confrontations entre ces deux équipes. Le Paris Saint-Germain a finalement su accélérer quand il le fallait pour mettre ces buts alors que l'Olympique de Marseille a perdu énormément de temps à faire tourner le ballon sans jamais changer de rythme. Ajouté à cela, l'ambiance quasiment inexistante au Parc des Princes... Une affiche qui n'en était pas vraiment une.

Les buts :

- A 40 mètres, sur la droite, Verratti réalise une belle ouverture au-dessus de la défense pour Neymar. L'attaquant brésilien se glisse entre Saliba et Rongier et profite d'une mauvaise sortie de Lopez pour le tromper d'une reprise du bout du pied (1-0, 12e).

- Sur un corner de Payet, Donnarumma se troue complètement et laisse le ballon un mètre devant son but. Malgré les retours de Verratti et Danilo, Caleta-Car est le plus rapide pour pousser le ballon au fond des filets (1-1, 31e).

- A l'entrée de la surface, Neymar allume la mèche et voit Rongier dévier le ballon de la main. Penalty pour Paris et Mbappé, qui tire en force sur la droite de Lopez, pourtant parti du bon côté (2-1, 45e+5).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (7/10)

Le meilleur attaquant parisien sur la pelouse. Buteur sur une belle inspiration, le Brésilien est à l'origine du premier but refusé à Messi grâce à un superbe décalage. Avant la pause, c'est lui qui obtient un penalty généreux sur une frappe déviée de la main par Rongier. Certes, on ne l'a vu en seconde période que pour se plaindre auprès de l'arbitre mais on ne peut pas lui enlever un engagement de tous les instants contrairement à d'autres.

PARIS SG :

Gianluigi Donnarumma (3) : il va probablement devoir ouvrir le dossier du gardien italien... Terriblement fébrile dans son jeu au pied, avec plusieurs relances peu rassurantes, le champion d'Europe s'est encore une fois troué sur le corner amenant le but de Caleta-Car. Le débat avec Navas n'est pas terminé, et c'est en partie à cause de Donnarumma.

Achraf Hakimi (6) : le latéral droit marocain a globalement été sous-utilisé par ses partenaires. Malgré ses appels, il a été trop peu servi. En même temps, il a dû se coltiner les nombreuses montées dans son couloir, où les Marseillais ont fait quelques différences en milieu de première période. Dans le dernier quart d'heure, il est l'un des rares à avoir retrouvé un second souffle pour faire respirer le bloc parisien.

Marquinhos (6) : le capitaine parisien n'a pas eu grand-chose à effectuer dans ce match. Il a fait le travail quand il a fallu le faire. Un match tranquille, cela a dû lui faire drôle après le mois écoulé qui n'a clairement pas été de tout repos.

Presnel Kimpembe (6) : comme son partenaire de la charnière centrale, le champion du monde français a été assez peu mis à contribution. Il a su se montrer solide dans sa zone pour calmer les Marseillais.

Nuno Mendes (6) : un bon match pour le latéral gauche portugais. Certes, il a souvent été agressif dans ses interventions, à l'image de ses tacles sur Rongier et Guendouzi en première période, mais il est parvenu à éteindre Ünder sans aucun souci durant 45 minutes avant de se montrer serein face à Harit.

Danilo Pereira (5) : le milieu portugais a répondu présent, parfois un peu trop, en atteste cette vilaine faute sur Gueye après l'heure de jeu. Dans l'utilisation du ballon, l'ancien joueur du FC Porto a été assez moyen en ne prenant aucun risque pour casser les lignes.

Marco Verratti (6) : très bien entré dans le match avec une superbe passe décisive pour Neymar et un joli tacle dans les pieds de Guendouzi, le milieu de terrain italien a eu un peu plus de mal par la suite face à l'impact du joueur prêté par Arsenal. En seconde période, il a commis des fautes évitables, comme celle qui aurait pu amener l'égalisation de Saliba, et a montré sa mauvaise version en n'apportant que trop peu. Remplacé à la 88e minute par Sergio Ramos (non noté).

Idrissa Gueye (5) : une partie assez neutre du milieu sénégalais, qui a eu beaucoup de mal à s'imposer face à Kamara et Guendouzi. On l'a vu beaucoup plus mpactant. Remplacé à la 80e minute par Georginio Wijnaldum (non noté).

Lionel Messi (5,5) : encore un match sans but pour l'attaquant argentin, qui n'a toutefois pas à rougir de sa prestation. Même s'il a joué à un petit rythme, il s'est vu refuser deux buts pour des positions de hors-jeu mais a aussi été à l'origine de quelques situations chaudes grâce à des belles ouvertures dans la profondeur. Pas une grande Pulga mais une Pulga qui a été plutôt précise dans ses gestes.

Kylian Mbappe (5) : le moins bon des attaquants parisiens dans ce match. Très bien contenu par les défenseurs marseillais, le champion du monde français a très peu pesé même s'il marque le but de la victoire sur penalty. Une petite rencontre pour le meilleur buteur du PSG. Remplacé à la 91e minute par Mauro Icardi (non noté).

Neymar (7) : lire commentaire ci-dessus.

MARSEILLE :

Pau López (3) : préféré à Mandanda pour ce match, le gardien espagnol a très mal débuté en ratant complètement sa sortie sur l'ouverture du score de Neymar. Une erreur qui a plombé son équipe même s'il se distingue avec un bel arrêt sur un coup franc du Brésilien avant la pause.

Valentin Rongier (5) : un match difficile à juger pour l'ancien Nantais, une nouvelle fois aligné à droite de la défense. Dans l'ensemble, il a été sérieux et appliqué. Mais dans le même temps, il n'est pas irréprochable sur le premier but en ne fermant pas la porte à Neymar, malgré la mauvaise sortie de Lopez, et concède un penalty sévère avant la pause. Remplacé à la 77e minute par Pol Lirola (non noté).

William Saliba (6,5) : un match de qualité pour le défenseur central français, qui a rarement été pris à défaut dans sa zone. Il a cru égaliser en fin de match sur une reprise au second poteau mais il a été signalé hors-jeu pour quelques centimètres. C'est dommage.

Duje Caleta-Car (7) : le Croate a confirmé sa bonne période. Solide dans les duels, il a égalisé à la demi-heure de jeu en reprenant un ballon mal dégagé par la défense parisienne. Le vice-champion du monde, qui s'est distingué avec un superbe retour sur Mbappé, finalement signalé hors-jeu, a retrouvé son niveau d'il y a deux saisons. Remplacé à la 92e minute par Cédric Bakambu (non noté).

Luan Peres (6) : dans la droite lignée de ses dernières prestations, le défenseur polyvalent brésilien a été plus que correct. Il a rarement été pris à défaut dans son couloir, où les Parisiens ne sont quasiment passés.

Mattéo Guendouzi (5) : face à son club formateur, l'international français a alterné le bon et le moins bon. Il a gratté de nombreux ballons et réussi à se sortir de la pression parisienne sans difficulté avant la pause. Sa seconde période a été bien plus décevante puisqu'il s'est éparpillé en s'écharpant avec ses adversaires.

Boubacar Kamara (5) : ni bon, ni mauvais. Tout juste moyen. Le milieu marseillais a un peu trop respecté son rôle sans jamais dépasser ses fonctions. On ne l'a jamais vu oser pour créer une ouverture.

Pape Gueye (5) : de l'impact et de l'énergie mais une utilisation trop limitée du ballon. Le milieu sénégalais a abusé des passes latérales qui n'ont rien apporté. Remplacé à la 81e minute par Bamba Dieng (non noté).

Cengiz Ünder (3) : en forme ces dernières semaines, l'ailier turc est passé complètement à côté de son match. Mangé dans les duels par Nuno Mendes, le joueur passé par la Roma n'a pas du tout pesé dans cette rencontre. Remplacé à la 46e minute par Amine Harit (5), qui a réalisé un bon quart d'heure avec des bonnes remises pour s'éteindre par la suite.

Dimitri Payet (4) : le capitaine marseillais est passé à côté. Le milieu offensif phocéen n'a quasiment pas réussi à faire la différence dans le jeu. En revanche, il a été précis sur ses coups de pied arrêtés avec son corner qui amène le but de Caleta-Car et son coup franc qui précède le but refusé à Saliba. Cela reste léger pour un joueur de son niveau.

Gerson (5) : aligné dans une position très ingrate d'ailier gauche, le milieu brésilien a énormément donné en réalisant un pressing tout-terrain durant toute la partie. Néanmoins, il a été trop peu dangereux avec le ballon. Frustrant pour lui.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 2-1 MARSEILLE (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : F. Letexier

Buts : Neymar (12e) K. Mbappé (45+5e, pen.) pour PARIS SG - D. Caleta-Car (31e) pour MARSEILLE
Avertissements : M. Verratti (17e), Nuno Mendes (37e), I. Gueye (46e), Neymar (55e), K. Mbappé (90+1e), G. Donnarumma (90+2e), pour PARIS SG - Gerson (21e), pour MARSEILLE

PARIS SG : G. Donnarumma - Marquinhos, P. Kimpembe - A. Hakimi, Nuno Mendes - Danilo Pereira, M. Verratti (Sergio Ramos, 88e), I. Gueye (G. Wijnaldum, 81e) - L. Messi, K. Mbappé (M. Icardi, 90+2e), Neymar

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, D. Caleta-Car (C. Bakambu, 90+3e) - V. Rongier (Pol Lirola, 77e), Luan Peres - M. Guendouzi, B. Kamara, P. Gueye (C. Dieng, 81e) - C. Ünder (A. Harit, 46e), D. Payet, Gerson

 Neymar a ouvert la marque sur un caviar de Verratti (1-0, 12e)

Caleta-Car a égalisé après une bourde de Donnarumma (1-1, 31e)

Moyen, Mbappé a inscrit un penalty avant la pause (2-1, 45e+5)

Marquinhos a fait le job

Mess a été serré de près par les Marseillais







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but sur pénalty, 45e+55Mbappe
but, 12e7Neymar
but, 31e7Caleta-Car


MASQUER LA PUB