Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Dans une fin de soirée irrespirable, Manchester City a résisté - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 0-0 City)

Par Romain Rigaux - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 13/04/2022 à 23h12
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Tranquille en première période puis bousculé après la pause, Manchester City a tenu bon sur la pelouse de l'Atletico Madrid (0-0) pour valider sa qualification en demi-finales de la Ligue des Champions.

Dans une fin de soirée irrespirable, Manchester City a résisté - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 0-0 City)
Gündogan et Griezmann n'ont pas marqué ce mercredi

Il n'y a pas eu de miracle pour l'Atletico Madrid. Battue 0-1 à l'aller, l'équipe espagnole n'a pas réussi à renverser la vapeur sur sa pelouse du Wanda Metropolitano contre Manchester City (0-0), ce mercredi, en quart de finale retour de la Ligue des Champions. Les Citizens filent en demi-finales.

Manchester City gère, l'Atletico inoffensif

Comme à son habitude, Manchester City posait rapidement le pied sur le ballon. Face à une équipe espagnole bien en place, les Citizens avaient toutefois beaucoup de mal à s'approcher du but d'Oblak. Les hommes de Josep Guardiola s'essayaient alors sur des tentatives lointaines, sans réussite. De leur côté, les Colchoneros, tout en restant bien en place lorsque l'adversaire avait le ballon, se montraient un peu plus entreprenants qu'à l'aller en début de match. Mais sans réussir à tirer pour mettre Ederson en danger.

Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir City se procurer la première occasion de but de la partie. Le Wanda Metropolitano retenait son souffle lorsque le tir de Gündogan trouvait le poteau d'Oblak, sauvé dans la foulée par Felipe sur une tête de Gündogan qui avait poursuivi son action. Les supporters madrilènes pouvaient respirer... Derrière, l'Atletico s'offrait enfin une opportunité sur le seul tir cadré des 45 premières minutes, signé Kondogbia, mais Ederson veillait au grain. C'était tout pour cette première période pauvre en occasions.

Une fin de match très tendue…

Au retour des vestiaires, l'Atletico montait d'un cran sur le terrain. Cela se traduisait par une rencontre plus débridée et (enfin) des opportunités pour les joueurs de Diego Simeone, à l'image d'une reprise dangereuse de Griezmann à l'heure de jeu. Mais le score ne bougeait pas et l'entraîneur madrilène faisait alors entrer ses dernières forces offensives (Carrasco, Correa, De Paul, Suarez, Cunha) pour le dernier quart d'heure.

Dans une fin de match indécise, les locaux poussaient pour tenter de faire la différence et avaient les occasions de marquer. Mais les joueurs de l'Atletico manquaient de réussite devant le but adverse alors que Stones sauvait les siens en déviant une reprise de Carrasco. Les dernières minutes étaient irrespirables et la tension gagnait les 22 acteurs dans le temps additionnel après une faute de Felipe, expulsé pour un second avertissement, qui provoquait des échauffourées. A dix contre onze, les Madrilènes continuaient de pousser mais ne réalisaient pas l'exploit malgré une ultime frappe de Correa repoussée par Ederson dans les ultimes secondes.

La note du match : 4,5/10

Une semaine après le match aller très décevant, les deux équipes ont offert un spectacle un peu meilleur. Sans atteindre des sommets pour un quart de finale de la Ligue des Champions. Il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir la rencontre s'emballer, avec une fin de match très tendue.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Geoffrey Kondogbia (7/10)

Le milieu de l'Atletico Madrid a retrouvé le niveau qu'il affichait avant de se blesser fin février. Enorme dans les duels, le Français a répondu présent physiquement et techniquement pour se sortir de la pression avant de transmettre les ballons proprement à ses coéquipiers. Il se procure la seule occasion de l'Atletico en première période sur une frappe lointaine captée par Ederson. L'ancien Monégasque peut quitter la Ligue des Champions la tête haute.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (5,5) : alors qu'il n'avait eu aucun arrêt à effectuer, le gardien de l'Atletico est sauvé par son poteau sur le tir de Gündogan en première période. Peu inquiété durant presque toute la seconde mi-temps, il a remporté un duel face à ce même Gündogan dans les arrêts de jeu pour préserver les espoirs de son équipe.

Marcos Llorente (5) : dans son rôle de piston droit, il a d'abord beaucoup défendu en première période alors que le jeu de son équipe avait tendance à pencher à gauche. Il a été plus en vue après la pause et délivre un beau centre sur la tête de Joao Félix qui ne trouve pas le cadre.

Stefan Savic (7) : le défenseur central a été le symbole de la solidité de son équipe derrière. Le Monténégrin a été bon dans la lecture du jeu pour effectuer plusieurs jaillissements payants dans les pieds des attaquants adverses.

Felipe Monteiro (2) : un comportement exécrable. Le Brésilien échappe au carton rouge en début de match pour une charge violente dans le dos de Foden, il est finalement averti quelques minutes plus tard pour une nouvelle charge sur De Bruyne. Mais comme il n'a pas retenu la leçon, il est expulsé pour un mauvais geste sur Foden en fin de match.

Reinildo (6) : un bon match pour le défenseur de l'Atletico. L'ancien Lillois a mis de l'impact dans les duels et n'a pas laissé beaucoup d'espaces à ses adversaires, à l'image de sa bonne intervention pour contrer un tir de De Bruyne en première période.

Renan Lodi (5) : solide défensivement et remuant offensivement, le piston gauche de l'Atletico n'a pas hésité à prendre son couloir, mais il est tombé sur un Walker intraitable en face. Remplacé à la 69e par Angel Correa (non noté).

Koke (4) : un match difficile pour le milieu espagnol. Le capitaine de l'Atletico a eu du mal à exister dans l'entrejeu, il a perdu des ballons qui ont mis son équipe en difficulté. Remplacé à la 69e par Rodrigo De Paul (non noté).

Geoffrey Kondogbia (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Thomas Lemar (6) : le Français a réalisé un bon match en faisant des différences dans l'entrejeu et en créant des décalages. Il n'a pas hésité à mettre de l'impact dans les duels pour récupérer des ballons et il a fait parler sa qualité de passes pour servir ses partenaires dans de bonnes conditions. Remplacé à la 82e par Matheus Cunha (non noté).

João Félix (6) : seul en pointe, le Portugais n'a pas ménagé ses efforts. Il a sans cesse proposé des appels et il a répondu présent dans le domaine aérien en récupérant de nombreux ballons de la tête. Il ne parvient pas à maîtriser sa tête sur un bon centre de Llorente. Il a manqué de réussite sur deux centres en seconde période. Remplacé à la 82e par Luis Suarez (non noté).

Antoine Griezmann (5) : aligné sur le côté droit, le Français n'a pas particulièrement rayonné dans une première période durant laquelle il a surtout réalisé un gros travail défensif. Après la pause, il s'est montré plus offensif et aurait pu marquer sur une reprise qui filait à côté du but. Remplacé à la 69e par Yannick Carrasco (non noté).

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (6) : peu inquiété en première période, le gardien de Manchester City a réalisé tout de même une belle sortie devant Joao Félix puis bloqué une frappe de Kondogbia. En seconde période, il peut remercier le manque de réussite de Colchoneros et Stones pour son sauvetage en fin de match sur un tir de Carrasco, mais il réalise un arrêt décisif devant Correa dans les dernières secondes.

Kyle Walker (7) : un gros match pour le latéral droit avant sa sortie sur une blessure à la cheville. L'Anglais a encore une fois fait parler sa vitesse et sa puissance physique pour récupérer tous les ballons qui venait sur son côté droit. Remplacé à la 73e par Nathan Aké (non noté).

John Stones (7) : le défenseur central de Manchester City rend une belle copie. Intraitable dans les duels, il a sauvé son équipe en fin de match sur une tentative de Carrasco.

Aymeric Laporte (6) : un match très sérieux pour le défenseur des Citizens. L'international espagnol a été propre dans la relance et vigilant pour contrôler les courses dans son dos, à l'image de son bon retour devant Griezmann en seconde période.

João Cancelo (6) : comme à son habitude, le latéral de Manchester City a livré un bon match. Que ce soit à gauche en première période ou à droite dans le second acte, il a été très précieux défensivement pour son équipe, mais aussi dans le jeu grâce à sa capacité à faire des différences par le dribble ou la passe.

Kevin De Bruyne (5) : un match moyen pour le milieu belge. Toujours très précis dans ses transmissions, le maître à jouer de City n'a toutefois pas réussi à mettre ses attaquants sur orbite dans cette rencontre. Touché physiquement, il est remplacé à la 65e par Raheem Sterling (non noté).

Rodri Hernández (6) : la sentinelle de Manchester City a encore démontré toutes ses qualités dans l'entrejeu. Précis dans ses transmissions (92% de passes réussies) et présent défensivement (3 tacles réussis, 2 dégagements, 100% de duels aériens gagnés), l'Espagnol a été précieux pour son équipe.

Ilkay Gundogan (6) : le milieu des Citizens a livré un bon match. Sans cesse recherché par ses partenaires, l'international allemand a touché beaucoup de ballons. Il aurait pu ouvrir le score dans cette partie, mais son tir heurte le poteau puis Felipe repousse sa tête dans la foulée. En fin de rencontre, il perd son duel avec Oblak.

Riyad Mahrez (4,5) : un match sans éclat pour l'ailier de Manchester City. L'international algérien a fait quelques différences dans les un contre un mais il n'a pas souvent réussi à aller au bout de ses actions.

Philip Foden (4) : sonné après une charge dans le dos de Felipe en début de match, l'attaquant anglais est reparti au combat. Malheureusement, il était trop difficile pour lui de mettre en difficulté la défense madrilène ce soir.

Bernardo Silva (5) : le Portugais a été précieux dans sa capacité à garder le ballon. Il s'est démené pour offrir des solutions à ses coéquipiers, mais il n'a pas été très dangereux dans la surface adverse. Remplacé à la 79e par Fernandinho (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATL. MADRID 0-0 MANCHESTER CITY (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Estadio Wanda Metropolitano - Arbitre : D. Siebert

Buts :
Avertissements : Felipe Monteiro (24e), Marcos Llorente (80e), Felipe Monteiro (90+1e), S. Savic (90+1e), pour ATL. MADRID - Rodri (85e), N. Aké (90+1e), R. Mahrez (90+4e), P. Foden (90+6e), João Cancelo (90+7e), pour MANCHESTER CITY

ATL. MADRID : J. Oblak - S. Savic, Felipe Monteiro, Reinildo - Marcos Llorente, Renan Lodi (Á. Correa, 70e) - A. Griezmann (Y. Carrasco, 69e), Koke (R. De Paul, 69e), G. Kondogbia, T. Lemar (L. Suárez, 82e) - João Félix (Matheus Cunha, 82e)

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes - J. Stones, A. Laporte - K. Walker (N. Aké, 73e), João Cancelo - K. De Bruyne (R. Sterling, 65e), Rodri, I. Gündogan - R. Mahrez, P. Foden, Bernardo Silva (Fernandinho, 79e)

 Gündogan a eu des occasions pour Manchester City

 

Griezmann et l'Atletico quittent la Ligue des Champions

Simeone n'a pas trouvé la solution pour battre Manchester City

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB