Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Pour la 1ère de Clement, Monaco ne méritait pas mieux - Débrief et NOTES des joueurs (FCN 0-0 ASM)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/01/2022 à 19h00
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

A l'occasion de la 20e journée de Ligue 1, le FC Nantes et l'AS Monaco n'ont pas pu se départager (0-0) ce dimanche. Une opportunité manquée pour les Monégasques au classement.

Pour la 1ère de Clement, Monaco ne méritait pas mieux - Débrief et NOTES des joueurs (FCN 0-0 ASM)
Les coéquipiers de Gelson Martins n'ont pas trouvé la faille.

Pour la première du nouvel entraîneur Philippe Clement, l'AS Monaco avait l'occasion de réaliser une excellente opération au classement.

Un succès à la Beaujoire aurait permis au club de la Principauté de s'installer à la 4e place au terme de cette 20e journée de Ligue 1. Une opportunité manquée malgré une entame encourageante.

Une bonne entame de l'ASM mais…

Les Monégasques avaient effectivement commencé fort avec beaucoup de mouvements, peu de touches de balle et une grosse intensité. Impossible pour les Canaris de sortir de leur moitié de terrain.

C'est donc l'ASM qui se procurait les principales opportunités, uniquement par l'intermédiaire de Diop qui ne cadrait qu'une de ses 3 tentatives, et qui obligeait Lafont à rester attentif. Un quart d'heure ou 20 minutes difficiles puis Nantes rééquilibrait la partie, sans pour autant se montrer dangereux.

Boadu laisse Monaco à 10

Finalement, malgré l'intensité, les deux gardiens passaient un premier acte assez tranquille. Ça s'animait un peu plus au retour des vestiaires puisque les Canaris revenaient avec davantage de détermination. Le gardien Nübel n'était pas inquiété par Blas, victime d'une petite glissage. En revanche, l'Allemand devait sortir le grand jeu sur la volée de Chirivella !

Monaco commençait vraiment à souffrir, mais aurait pu s'imposer contre le cours du jeu si l'entrant Boadu avait concrétisé son occasion ! Ce même Boadu qui sortait sur blessure à la 85e minute, et qui laissait son équipe à 10 après les 3 séquences de changements utilisées. De quoi animer la fin de match avec une pression nantaise, en vain. Les deux équipes se séparent sur un nul assez triste et logique.

La note du match : 3/10

Prometteur, le premier quart d'heure annonçait une partie agréable grâce aux Monégasques. Mais leurs bonnes séquences n'ont pas duré et les occasions franches ont été rares. Dans ce genre de rencontre, un stade de la Beaujoire plein et bruyant aurait été bienvenu…

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Pedro Chirivella (7,5/10)

Impressionnant à la récupération, le milieu défensif a parfaitement protégé sa charnière. Son excellente lecture du jeu lui a permis d'intercepter de nombreux ballons dans l'axe, et de lancer plusieurs contres intéressants pour Nantes. Il est aussi l'auteur d'une reprise de volée puissante bien sortie par le gardien Nübel.

NANTES :

Alban Lafont (6) : hormis son arrêt sur la frappe de Diop en première période, le gardien des Canaris n'a que rarement été sollicité. Un match tranquille pour lui.

Dennis Appiah (4) : en difficulté dans ses duels avec Gelson Martins, le latéral gauche n'a jamais trouvé la solution. La sortie du Portugais à la 68e minute a sans doute été un soulagement. Remplacé à la 89e par Renaud Emond (non noté).

Samuel Moutoussamy (6) : après un premier quart d'heure très difficile, le milieu de terrain est bien entré dans son match. Ses kilomètres parcourus et son travail de harcèlement ont fini par payer, comme le prouve le positionnement plus haut des Nantais en deuxième période.

Nicolas Pallois (6,5) : le grand pont de Gelson Martins digéré, l'ancien Girondin est redevenu le solide défenseur central qui ne laisse rien passer ou presque. Ses interventions sont parfois à la limite mais restent efficaces. Tout comme ses dégagements sans réel pressing adverse.

Fábio (4) : timide sur le plan offensif, le latéral brésilien a privilégié l'aspect défensif de son poste. Cela n'a pas toujours empêché Jakobs de centrer. Remplacé à la mi-temps par Sébastien Corchia (6), beaucoup plus tranchant dans ses duels et surtout plus en vue sur les phases offensives. Il a notamment cadré une frappe, sans danger pour Nübel.

Andrei Girotto (6) : toujours aussi complice avec Pallois, et bien protégé par Chirivella, le défenseur central a réalisé de précieuses interventions. Mais son retard sur Boadu aurait pu coûter cher. Heureusement pour lui, l'attaquant monégasque a manqué son occasion.

Roli Pereira De Sa (5,5) : très discret en première période, le milieu de terrain s'est bien rattrapé par la suite. On retiendra surtout ses deux débordements sur le côté gauche, dont l'un aurait mérité une meilleure finition de Blas. Remplacé à la 71e par Marcus Coco (non noté).

Ludovic Blas (4) : pas assez influent dans l'ensemble, le meneur de jeu s'est quand même procuré la plupart des situations nantaises. Mais l'efficacité n'était clairement pas au rendez-vous. Remplacé à la 71e par Osman Bukari (non noté), très en jambes et dont l'accélération a obligé Diop à de gros efforts défensifs.

Chirivella (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Quentin Merlin (3) : c'est vrai, le milieu gauche a pris des initiatives. Résultat, ses tentatives ont presque toutes abouti à une perte de balle. A l'image du ballon qu'il se fait chiper en tentant de partir en contre près de sa surface. Heureusement pour lui, les Monégasques n'ont pas profité du cadeau.

Randal Kolo Muani (3) : habitué à percuter tout en puissance, l'attaquant de Nantes a trouvé des adversaires à sa taille. Maripan et Badiashile, avant sa sortie, l'ont neutralisé avec autorité. Il n'a pas non plus remporté son duel contre l'entrant Matsima en deuxième période.

MONACO :

Alexander Nübel (6) : peu mis en danger, le gardien monégasque a réalisé un superbe arrêt sur la reprise de Chirivella ! Cette fois, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir été décisif.

Djibril Sidibé (non noté) : hormis une perte de balle dangereuse, l'international français réalisait une prestation intéressante, avec beaucoup de verticalité dans son jeu et d'échanges avec Gelson Martins. Mais il s'est rapidement blessé. Remplacé à la 30e par Ruben Aguilar (3), qui a pris l'eau sur son côté. Ce n'est pas un hasard si les occasions nantaises passaient par son couloir, notamment par l'intermédiaire de Pereira de Sa.

Guillermo Maripán (6,5) : solide à l'impact physique, le Chilien n'a pas laissé Kolo Muani s'approcher du but. Il a également réussi de bons décalages à la relance.

Benoît Badiashile (6) : autoritaire, le défenseur central s'est distingué avec de grosses interventions sur Kolo Muani. Monaco a aussi profité de sa qualité de premier relanceur, jusqu'à sa blessure en fin de première période. Remplacé à la 44e par Chrislain Matsima (4), beaucoup moins serein balle au pied, comme le prouve sa perte de balle qui aurait pu coûter cher sans la glissade de Blas.

Caio Henrique (4) : surprise au coup d'envoi, l'habituel latéral gauche évoluait derrière l'attaquant Volland ! Un rôle qu'il avait déjà occupé avant son arrivée sur le Rocher, d'où son excellente première demi-heure. Bluffant, il a offert beaucoup de solutions et aurait pu devenir passeur décisif si Diop avait été plus efficace. Le problème, c'est qu'il a peu à peu disparu, surtout en deuxième période quand Chirivella a pris le dessus.

Aurélien Tchouaméni (4,5) : à l'image de son équipe, le capitaine du jour a maîtrisé le début de match. Son sens de l'anticipation empêchait toute action nantaise. Mais il a perdu le fil pendant le deuxième acte, avec un déchet inhabituel dans ses transmissions.

Eliot Matazo (6,5) : souvent disponible, le milieu belge a amené de la fluidité au jeu monégasque en première période. Il était également capable de se projeter vers l'avant avec réussite. Même s'il a connu une baisse de régime après la pause, il a sans doute marqué des points auprès du nouveau coach.

Gelson Martins (6) : très remuant, l'ailier portugais a fait pas mal de différences dans le un contre un, voire face à plusieurs adversaires. Il lui a cependant manqué le dernier geste, à l'image de ses centres qui n'ont pas trouvé preneur. Remplacé à la 68e par Vanderson (non noté), qui aurait pu devenir passeur décisif de la tête sans la maladresse de Boadu.

Sofiane Diop (6,5) : c'est simple, le milieu offensif s'est procuré toutes les occasions de son équipe en première période. Dans tous les bons coups, il était le Monégasque le plus dangereux, notamment grâce à sa mobilité. Il a malheureusement été plus discret lors du deuxième acte, malgré de gros retours défensifs sur Corchia et Bukari.

Ismail Jakobs (5) : étant donné que Diop rentrait dans l'axe pour lui laisser le couloir, le latéral avait presque le champ libre pour déborder sur le côté gauche. Il n'a jamais vraiment fait la différence sur son adversaire, mais a quand même distribué de bons centres.

Kevin Volland (3) : face à Girotto et Pallois, l'attaquant allemand a vite compris qu'il valait mieux décrocher. Il a ainsi combiné avec ses coéquipiers, mais avec énormément d'imprécision dans ses passes. Logiquement remplacé à la 68e par Myron Boadu (non noté), qui a manqué la balle de match, avant de sortir sur blessure et de laisser son équipe à 10 pour les 5 dernières minutes.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NANTES 0-0 MONACO (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 20e journée
Stade : Stade de la Beaujoire - Louis Fonteneau - Arbitre : T. Lonard

Buts :
Avertissements : R. Muani (22e), pour NANTES - S. Diop (72e), E. Matazo (80e), pour MONACO

NANTES : A. Lafont - D. Appiah (R. Emond, 90e), Andrei Girotto, N. Pallois - Fábio (S. Corchia, 46e), Q. Merlin - R. Pereira de Sa (M. Coco, 71e), S. Moutoussamy, Chirivella - L. Blas (O. Bukari, 72e), R. Muani

MONACO : A. Nübel - G. Maripán, B. Badiashile (C. Matsima, 43e) - D. Sidibé (R. Aguilar, 31e), I. Jakobs - E. Matazo, A. Tchouaméni - Caio Henrique - Gelson Martins (Vanderson, 69e), S. Diop - K. Volland (M. Boadu, 68e)

Kolo Muani a été suivi de près

Pas de penalty, Badiashile a bien taclé le ballon

La recrue monégasque Vanderson a fait ses débuts

Le nouveau coach Philippe Clement aussi







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous qu'Hatem Ben Arfa réussira et sera performant à Lille pour cette deuxième partie de saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Nantes

N
A
N
T
E
S
6,5Diop


MASQUER LA PUB