Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Au courage, le Gym récupère son statut de dauphin - Débrief et NOTES des joueurs (Brest 0-3 Nice)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/01/2022 à 14h58
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pourtant rapidement en infériorité numérique, l'OGC Nice s'est imposé sur la pelouse de Brest (3-0) ce dimanche lors de la 20e journée de Ligue 1. Avec un bon Walter Benitez, le Gym a résisté après l'ouverture du score rapide de Kasper Dolberg avant de faire le break par Andy Delort et Amine Gouiri.

Au courage, le Gym récupère son statut de dauphin - Débrief et NOTES des joueurs (Brest 0-3 Nice)
Amine Gouiri a brillé contre Brest.

L'OGC Nice répond à l'Olympique de Marseille ! Pourtant réduits à 10 contre 11 après l'expulsion de Morgan Schneiderlin, les Aiglons l'ont emporté sur le terrain de Brest (3-0) ce dimanche pour le compte de la 20e journée de Ligue 1.

Après l'ouverture du score de Kasper Dolberg, les Niçois ont ensuite longtemps résisté grâce à Walter Benitez avant de faire le break par Andy Delort puis Amine Gouiri. Au classement, Nice récupère la 2e place à l'Olympique de Marseille, 3e à égalité.

Dolberg lance Nice, le rouge sévère de Schneiderlin

Dés les premières secondes, les Niçois se procuraient une occasion avec une frappe lointaine de Rosario repoussée par Bizot ! Après cette alerte, les Brestois réagissaient bien dans le jeu, mais les Aiglons restaient les plus dangereux avec un énorme travail de Kluivert pour Dolberg, auteur d'un tir puissant à l'entrée de la surface pour ouvrir le score (0-1, 13e). Dans la foulée, les hommes de Der Zakarian répondaient, mais Benitez sortait le grand jeu sur une tête à bout portant de Mounié !

Décidément en forme, le gardien sauvait encore le Gym par la suite en remportant un duel devant Le Douaron. Puis ce match, déjà très animé, connaissait un tournant avec l'expulsion très sévère de Schneiderlin pour un tacle autoritaire sur Hérelle. En infériorité numérique, Nice se reposait encore sur Benitez, encore impeccable sur deux têtes d'Hérelle et d'Agoumé puis un tir de Le Douaron, pour conserver cet avantage au score. Et avant la pause, les Niçois étaient à deux doigts de faire le break avec deux grosses occasions gâchées par Dolberg et Gouiri...

Benitez solide, Delort et Gouiri précis !

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec un Benitez toujours impressionnant pour repousser un coup-franc de Faivre. Alors que les frappes s'enchaînaient sur la cage des Aiglons, les hommes de Christophe Galtier subissaient les débats et ne parvenaient pas à se dégager de la pression adverse. Défensivement, l'OGCN restait cependant solide, à l'image d'un sauvetage de Boudaoui sur sa ligne sur une tête de Chardonnet.

Avec un véritable siège dans le camp adverse, les Brestois poussaient encore et encore, mais la défense niçoise, avec un duo Dante-Todibo omniprésent, résistait. Et sur un ballon récupéré très haut, le Gym pliait cette partie avec un décalage de Gouiri pour Delort, qui ajustait tranquillement Bizot (0-2, 79e). Après deux occasions pour Thuram et Delort, Nice enfonçait même le clou sur un exploit individuel de Gouiri (0-3, 90+4e) ! Superbe !

La note du match : 6/10

Une rencontre intéressante à suivre. Le début de match a été rythmé avec de l'intensité, des occasions et donc un but. Ensuite, la partie a connu un tournant avec l'expulsion de Schneiderlin. Forcément, la physionomie des débats a évolué avec une large domination des Brestois face à des Niçois regroupés. Avec un vrai suspense jusqu'au deuxième but du Gym, cette affiche a tout de même été plaisante, avec en plus le festival de Gouiri pour finir.

Les buts :

- Lancé sur le côté gauche, Kluivert fait la différence individuellement en éliminant plusieurs adversaires. D'un centre en retrait, le Néerlandais trouve à l'entrée de la surface Dolberg, qui réalise un tir puissant pour surprendre Bizot (0-1, 13e).

- Sur un long dégagement de Benitez, Honorat gère mal sa tête et rend le ballon à Gouiri. Juste, l'ancien Lyonnais lance parfaitement en profondeur Delort, qui remporte son duel devant Bizot (0-2, 79e).

- A la suite d'un dégagement de Delort prolongé par Claude-Maurice, Gouiri part en contre face à Duverne. Trop attentiste, le Brestois laisse avancer le Niçois, qui le fixe avant d'enrouler sa frappe pour tromper Bizot (0-3, 90+4e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Walter Benitez (8/10)

Une belle performance ! Le gardien de l'OGC Nice a dégoûté ses adversaires. Dès le début de la partie, l'Argentin a sorti le grand jeu à deux reprises pour s'imposer devant Mounié puis Le Douaron. Par la suite, avec l'infériorité numérique de son équipe, le portier des Aiglons a été sous pression mais a dégagé une belle sérénité dans ses interventions, à l'image de ses parades sur deux têtes d'Hérelle et d'Agoumé puis un tir de Le Douaron. Encore après la pause, le Niçois a été excellent en sortant un coup-franc de Faivre.

BREST :

Marco Bizot (4) : le gardien de Brest n'a pas forcément brillé sur cette rencontre. Bien présent sur une première frappe lointaine de Rosario, le portier a été un peu trop court sur celle de Dolberg au moment de l'ouverture du score. Par la suite, il a été peu inquiété, mais a tout de même réalisé une bonne sortie devant Gouiri avant la mi-temps. Finalement, en fin de partie, il a perdu son duel face à Delort avant d'être surpris par Gouiri.

Ronael Pierre-Gabriel (4) : une performance mitigée pour le latéral droit de Brest. Défensivement, l'ancien Monégasque a éprouvé quelques difficultés dans son duel avec Kluivert et a été notamment déposé sur l'action de l'ouverture du score. Ensuite, à 11 contre 10, il a bien tenté d'apporter par ses montées, mais a manqué de précision dans ses centres.

Brendan Chardonnet (5,5) : le capitaine de Brest n'a pas démérité. Pourtant, sur l'action de l'ouverture du score, le défenseur central a été trop facilement éliminé par Kluivert. Mais sur le reste du match, il a souvent sauvé son équipe avec plusieurs interventions déterminantes devant Gouiri ou encore Dolberg, à l'image d'un retour salvateur face au Danois avant la mi-temps.

Christopher Hérelle (3,5) : face à son ancienne équipe, le défenseur central de Brest a rendu une copie assez moyenne. Défensivement, l'ex-Niçois a été souvent trop laxiste sur les frappes lointaines de Rosario et de Dolberg en début de partie. Ensuite, il a gagné en confiance en provoquant l'expulsion de Schneiderlin et avec une tête sortie par Benitez. Mais sur des contres, le Brestois a encore été fautif, avec deux grosses occasions concédées face à Dolberg et Gouiri. En fin de rencontre, il a été pris sur le but de Delort…

Jean-Kevin Duverne (4,5) : sur le côté gauche, le latéral de Brest a été moyen. Pourtant, sur le plan défensif, il a été longtemps impeccable. Il faut dire qu'il a été plutôt aidé par un Boudaoui peu offensif et des Niçois ensuite en infériorité numérique. Du coup, il s'est permis quelques montées avec des centres intéressants. Cependant, sa copie a été plombée par son attentisme sur le but de Gouiri et une fin de match compliquée…

Romain Faivre (6) : encore une performance intéressante pour le milieu offensif de Brest. Impliqué sur les meilleures actions de son équipe, l'ancien Monégasque a utilisé sa qualité technique pour fluidifier le jeu de son équipe. Auteur d'un gros travail sur une occasion de Le Douaron en début de partie, il n'a cependant pas réussi à être décisif dans la zone de vérité.

Lucien Agoumé (5) : le milieu de terrain de Brest a été correct sur cette rencontre. En début de partie, il a été présent dans le combat et s'est bien battu à la récupération. Par la suite, avec la supériorité numérique de son équipe, il n'a pas hésité à se projeter, avec notamment une tête repoussée par Benitez. Par ses projections, il a créé des décalages.

Paul Lasne (3,5) : aligné en l'absence de Belkebla, parti à la CAN, le milieu de terrain de Brest manque clairement de rythme. Un peu perdu dans son positionnement en début de partie, il a pénalisé son équipe en étant pris sur l'action de l'ouverture du score de Dolberg. Par la suite, il a gagné en tranquillité avec la maîtrise de son équipe, mais n'a pas été inspiré dans ses transmissions. Remplacé à la 75e minute par Rafiki Saïd (non noté).

Franck Honorat (3) : en forme ces dernières semaines, l'ailier de Brest n'a pas franchement brillé ce dimanche. Sur son côté, l'ancien Clermontois a réalisé quelques combinaisons intéressantes avec ses partenaires. Mais finalement, il a rarement réussi à faire des différences et n'a jamais été dangereux à l'approche de la zone de vérité. Pour ne rien arranger, il a même été fautif sur le but de Delort. Remplacé à la 88e minute par Julien Faussurier (non noté).

Jérémy Le Douaron (5,5) : intéressant depuis le début de la saison dans ce rôle d'attaquant, le jeune joueur de Brest s'est encore signalé ce dimanche. Agressif dans les duels, il a posé des soucis aux défenseurs niçois et a été dangereux sur une frappe repoussée par Benitez. Disponible et actif, le Brestois a été précieux dans la construction du jeu. Remplacé à la 75e minute par Irvin Cardona (non noté).

Steve Mounié (4) : l'attaquant de Brest a manqué de précision. Moins présent dans le jeu par rapport à Le Douaron, l'ancien Héraultais s'est surtout distingué par sa maladresse. Dans la zone de vérité, il a eu quelques ballons intéressants, mais a manqué de précision, à l'image d'une tête très moyenne à bout portant devant Benitez en première période. Remplacé à la 88e minute par Youssouph Badji (non noté).

NICE :

Walter Benítez (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Jordan Lotomba (5,5) : profitant de l'absence d'Atal, parti à la Coupe d'Afrique des Nations, le latéral droit de l'OGC Nice était titulaire ce dimanche. Avec l'expulsion de Schneiderlin, le Suisse a été surtout contraint de défendre. Et dans ce domaine, il n'a pas toujours dégagé une grande sérénité avec des difficultés à empêcher les centres de Duverne ou encore d'Honorat en première période. Mais comme ses partenaires, il a été à la hauteur après la mi-temps.

Jean-Clair Todibo (6,5) : le défenseur central de l'OGC Nice a rendu une copie sérieuse. Sans être irréprochable, avec quelques oublis dans son dos face à Mounié en début de partie, l'ancien joueur du FC Barcelone n'a pas démérité dans les duels et a rattrapé plusieurs situations dans la surface. De plus, dans le domaine aérien, il a été également précieux par sa présence.

Dante (6,5) : le capitaine de l'OGC Nice a été également sérieux ce dimanche. Comme Todibo, le Brésilien a été parfois dépassé, notamment face à la vitesse des attaquants adverses en première période. Mais dans la surface, l'ex-joueur du Bayern Munich a dégagé une grosse sérénité avec plusieurs interventions déterminantes pour soulager son équipe.

Flavius Daniliuc (5) : aligné à ce poste en raison des absences de Bard et d'Amavi, l'habituel défenseur central a logiquement affiché quelques difficultés. Essentiellement concentré sur ses tâches défensives, l'ex-joueur du Bayern Munich a été souvent dans le dur sur les accélérations des Brestois dans sa zone. Trop souvent éliminé par les attaquants adverses, il n'a pas été à la hauteur en première période, avant d'être plus sérieux après la pause.

Hichem Boudaoui (6) : initialement titularisé sur le côté droit, le milieu de terrain de l'OGC Nice a rapidement été repositionné dans l'axe après l'expulsion de Schneiderlin. Et dans l'entrejeu, l'Algérien n'a pas ménagé ses efforts avec un gros volume de jeu et un impact positif à la récupération. Attention à quelques relances imprécises. A noter aussi son sauvetage sur sa ligne sur une tête de Chardonnet. Remplacé à la 69e minute par Khéphren Thuram (non noté).

Pablo Rosario (7,5) : préféré à Thuram dans l'entrejeu, le milieu de terrain de l'OGC Nice a justifié la confiance de son entraîneur Christophe Galtier sur cette rencontre. Immédiatement dans le bon rythme avec une frappe lointaine dangereuse repoussée par Bizot, il a été dominateur. Puissant dans les duels, le Néerlandais a aussi régalé par sa qualité technique pour participer aux offensives des Aiglons, à l'image d'une transversale incroyable sur l'occasion de Gouiri avant la pause. A noter son travail à la récupération pour permettre l'action de l'ouverture du score.

Morgan Schneiderlin (non noté) : choisi en l'absence de Lemina, à la CAN, le milieu de terrain a réalisé un début de match intéressant. Actif à la récupération et présent dans ses retours défensifs, il a été expulsé, très sévèrement, après 20 minutes de jeu pour un tacle autoritaire sur Hérelle. Un rouge qui a fait du mal au Gym, mais difficile de trop le sanctionner en raison de la sévérité de l'arbitre.

Justin Kluivert (7) : du talent, mais aussi de la frustration pour l'ailier de l'OGC Nice. Sur le début de la partie, le Néerlandais a fait la différence individuellement sur le côté gauche pour servir Dolberg, auteur de l'ouverture du score. Par la suite, il a été souvent énervé par l'arbitre avec quelques gestes d'agacement. Mais malgré cette nervosité, le Niçois a continué de faire des différences par ses dribbles, avec un autre ballon de but donné à Dolberg. Remplacé à la 69e minute par Alexis Claude-Maurice (non noté).

Kasper Dolberg (7) : choisi à la place de Delort, sur le banc, l'attaquant de l'OGC Nice a rapidement incarné un choix payant pour l'entraîneur Christophe Galtier. Inspiré sur sa première action avec un centre pour l'occasion de Rosario, le Danois a été ensuite décisif avec une belle frappe lointaine pour ouvrir le score. Par la suite, avec l'infériorité numérique de son équipe, le buteur a été exemplaire dans ses efforts, notamment défensivement. Par contre, il a manqué de lucidité dans la zone de vérité par la suite, avec une grosse occasion gâchée avant la pause. Remplacé à la 60e minute par Andy Delort (non noté), qui a marqué pour sceller la victoire des siens.

Amine Gouiri (7,5) : une copie intéressante pour l'attaquant de l'OGC Nice. Plutôt discret en pointe sur les premières minutes, l'ancien Lyonnais a été plus intéressant après son repositionnement sur le côté droit à la suite de l'expulsion de Schneiderlin. Avec sa qualité technique, le Français a soulagé des Aiglons en infériorité numérique et a lancé plusieurs actions dangereuses. Avant la mi-temps, on peut regretter son opportunité ratée devant Bizot… Mais il s'est bien rattrapé avec sa passe décisive pour le but de Delort. Avant de s'offrir un petit festival avec ce but en fin de rencontre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BREST 0-3 NICE (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 20e journée
Stade : Stade Francis-Le Bl - Arbitre : S. Frappart

Buts : - K. Dolberg (13e) A. Delort (79e) A. Gouiri (90+4e) pour NICE
Avertissements : - M. Schneiderlin (20e), J. Kluivert (25e), W. Benítez (55e), J. Todibo (65e), pour NICE

BREST : M. Bizot - B. Chardonnet, C. Hérelle - R. Pierre-Gabriel, J. Duverne - R. Faivre, L. Agoume, P. Lasne (R. Said Ahamada, 76e), F. Honorat (J. Faussurier, 89e) - J. Le Douaron (I. Cardona, 76e), S. Mounié (Y. Badji, 89e)

NICE : W. Benítez - J. Todibo, Dante - J. Lotomba, F. Daniliuc - H. Boudaoui (K. Thuram-Ulien, 69e), M. Schneiderlin, P. Rosario, J. Kluivert (A. Claude Maurice, 69e) - K. Dolberg (A. Delort, 60e), A. Gouiri

Dolberg a lancé les Niçois (0-1, 13e)

Schneiderlin a été expulsé sévèrement

Benitez a été génial pour porter les Aiglons

La joie de Delort après son but (0-2, 79e)

La célébration des Aiglons à la suite de la réalisation de Gouiri (0-3, 90+4e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous qu'Hatem Ben Arfa réussira et sera performant à Lille pour cette deuxième partie de saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 13e7Dolberg
but, 90e+47,5Gouiri


MASQUER LA PUB