Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2021

Par Youcef Touaitia - Actu Transferts, Mise en ligne: le 25/12/2021 à 21h59
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme de la première partie de saison en championnat, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des pires transferts de l'été 2021.

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2021
Ramos, plus gros flop du mercato estival en Ligue 1.

Après la première partie de saison en Ligue 1, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des pires recrues de l'été 2021. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des plus mauvaises opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A la fin de la saison, certains joueurs auront certainement quitté ce classement. A l'inverse, d'autres auront peut-être grimpé dans la hiérarchie, malheureusement pour leurs clubs et leurs supporters. Découvrez le Top 10 des transferts ratés de l'été 2021 avec la participation de Romain Rigaux, Damien Da Silva, Éric Bethsy, Romain Lantheaume, Gilles Campos et Alexis Goudlijian.

+ Le TOP 10 des transferts réussis de l'été 2021 (diffusé le 26 décembre 2021)

1. Sergio Ramos (du Real Madrid au PSG) – Transfert libre

Son cas a fait l'unanimité au sein de la rédaction : au 25 décembre 2021, Sergio Ramos est un énorme flop au Paris Saint-Germain. La raison est simple : on ne l'a quasiment pas vu depuis son arrivée puisqu'il est apparu seulement à trois reprises. Freiné par les pépins physiques, et ce même durant sa dernière saison au Real Madrid, le champion du monde 2010 peine à retrouver la forme. Pour ne rien arranger, il a été expulsé à Lorient pour la dernière sortie du club de la capitale... Alors certes, l'actuel leader de Ligue 1 n'a pas déboursé le moindre centime pour le faire venir. Mais on est en droit d'attendre beaucoup mieux d'un joueur considéré comme un des plus grands de l'histoire à son poste. En tout cas, Florentino Pérez ne doit certainement pas le regretter...

2. Xherdan Shaqiri (de Liverpool à Lyon) – Transfert de 11 M€

Un joli flop à mi-parcours. N'ayons pas peur de le dire, son arrivée à Lyon a soulevé de nombreuses interrogations. Malgré un parcours cabossé en club, Xherdan Shaqiri reste un nom bien connu du football. Bayern, Inter, Liverpool, l'ailier suisse a une grosse expérience. Mais dans ces équipes, celui qui a l'habitude de briller avec sa sélection avait plutôt un rôle de second couteau. Dans une formation rhodanienne qui se cherche et où il est bien plus dans la lumière, cela s'avère bien plus compliqué. Des difficultés sur le plan physique, une influence beaucoup trop faible dans le jeu, l'homme à l'unique but en 13 matchs semble être un corps étranger chez les Gones. A 11 millions d'euros (bonus compris), avec un gros salaire, le deuxième plus important du club, cela fait cher...

3. Loïc Badé (de Lens à Rennes) – Transfert de 17 M€

L'herbe n'est pas souvent plus verte ailleurs... Loïc Badé le sait désormais. Après une très belle saison, sa seule à Lens, le défenseur central a fait le grand saut en débarquant à Rennes. Nouveau club, nouveau contexte mais surtout nouveau schéma tactique et une exposition bien plus grande. Un cocktail explosif que le joueur formé au Havre a du mal à digérer pour le moment. Déjà dépassé dans la hiérarchie par le jeune Warmed Omari, l'international Espoirs doit cravacher pour obtenir du temps de jeu dans une équipe qui tourne plutôt bien sans lui. Un départ chaotique (3 défaites en 8 titularisations) qui ne lui facilite guère la tâche, lui qui doit justifier un prix de transfert très élevé, le quatrième plus onéreux de l'histoire du club breton...

4. Myron Boadu (de l'AZ à Monaco) – Transfert de 15 M€

La Ligue 1, ce n'est pas l'Eredivisie. Myron Boadu savait probablement que la découverte d'un championnat plus physique et tactique allait être difficile au début. Mais à ce point, probablement pas... Considéré comme un des plus grands espoirs du football néerlandais, l'attaquant passé par l'AZ a toutes les peines du monde à confirmer ce statut flatteur. Lui qui sort de deux saisons avec 35 buts marqués en 77 matchs n'a fait trembler les filets que deux fois depuis son arrivée sur le Rocher : une fois en L1 contre Angers, l'autre fois en Ligue Europa... contre le PSV, sur sa terre natale. Du mal à s'imposer physiquement, des approximations dans ses gestes, le buteur oranje va vite devoir mettre le bleu de chauffe pour justifier les 15 millions d'euros déboursés pour le recruter.

5. Georginio Wijnaldum (de Liverpool au PSG) – Transfert libre

Comment un joueur aussi important à Liverpool durant cinq années, accessoirement capitaine de l'équipe nationale des Pays-Bas, peut-il aussi peu proposer ? L'arrivée de Georginio Wijnaldum, libre de tout contrat, au Paris Saint-Germain, avait pourtant tout d'un bon coup : un joueur dans la force de l'âge avec une énorme expérience mais surtout un profil rare, la rencontre devait être idéale. Après cinq mois, c'est à se demander si elle a réellement eu lieu. En dehors d'une prestation XXL contre Leipzig (2-2), avec un doublé, et un but pour sauver son équipe à Lens (1-1), le Batave n'a rien montré. Le néant complet. Comme s'il avait mis les pieds dans un trou noir duquel il ne parvient pas à se sortir. Une machine infernale nommée Paris qui arrive visiblement à broyer même les plus avertis...

6. Calvin Stengs (de l'AZ à Nice) – Transfert de 15 M€

La cueillette des Oranje à l'intersaison n'a visiblement pas été très bonne... Calvin Stengs en est encore un exemple. Arrivé avec la réputation de feu follet, l'ailier néerlandais a, comme certains de ses compatriotes, de gros problèmes pour s'adapter au championnat français... Avec seulement un but, contre Saint-Étienne, en 13 matchs de Ligue 1, l'ex-joueur de l'AZ affiche un niveau bien trop insuffisant. Le Batave semble trop frêle physiquement, trop timide dans ses intentions et souffre probablement de n'être qu'un pion dans la dense attaque du Gym. Un démarrage tellement moyen qu'il a vu Hicham Boudaoui, milieu défensif de formation, lui chiper sa place sur l'aile droite. L'Aiglon va rapidement devoir se durcir le cuir pour éviter de se brûler les ailes trop prématurément...

7. Jean Lucas (de Lyon à Monaco) – Transfert de 11 M€

Un transfert qui ne s'explique toujours pas... Comment Monaco a pu miser autant d'argent sur un joueur qui n'a rien montré depuis son arrivée en France ? Malgré ses passages très moyens à Lyon et à Brest, Jean Lucas a réussi à se faire une place de choix sur le Rocher, où il joue les doublures d'Aurélien Tchouaméni et Youssouf Fofana. Le souci, c'est que l'écart de niveau avec ses deux partenaires est abyssal. Une technique défaillante, l'impression de jouer avec des chaussures de sécurité, le jeune milieu n'a pas vraiment le coup de rein de nombreux de ses compatriotes. Souvent utilisé (21 matchs), l'ex-Gone (0 but, 0 passe décisive, 0 avant-dernière passe), n'a absolument rien montré. Et visiblement, cela sera difficilement le cas à l'avenir. A moins d'un miracle...

8. Fransergio (de Braga à Bordeaux) – Transfert de 4,5 M€

Fransergio, c'est avant tout un CV solide. Rares sont les joueurs qui peuvent se vanter d'avoir disputé 192 matchs de championnat, portugais en l'occurrence, en l'espace de 7 années. Alors, les supporters bordelais pouvaient légitimement espérer voir de belles choses avec le milieu brésilien. Pour le moment, ils n'ont rien vu en 15 matchs. Dans le marasme girondin, l'ancien joueur du Maritimo n'a pas pied et s'enfonce match après match. Des prestations inquiétantes pour le plus vieux joueur de champ (31 ans), hors défenseurs, du club aquitain. Ses faits d'armes cette saison ? Quatre cartons jaunes, soit le plus haut total avec Stian Gregersen et Enock Kwateng, qui ont bien plus joué que lui. Mais aussi un but. Un but marqué... avant son arrivée, avec Braga, en août...

9. Gerson (de Flamengo à l'OM) – Transfert de 25 M€

Gerson sera-t-il un flop à Marseille ? Seul l'avenir nous le dira. Mais après une demi-saison, difficile de le considérer comme une réussite. Alors oui, le milieu brésilien a du ballon. Cela s'est vu assez récemment avec un enchaînement de bons matchs, contre Nantes et Brest notamment. Mais dans l'ensemble, le joueur passé par Flamengo n'offre pas encore les garanties attendues. Les expérimentations tactiques de Jorge Sampaoli ne l'aident pas vraiment, certes, mais le Phocéen doit beaucoup plus montrer en tant qu'international régulier recruté pour 25 millions d'euros... Son bilan comptable (3 buts et 2 passes décisives) n'est pas catastrophique. Il reste néanmoins décevant au vu de ses qualités évidentes... Vivement 2022.

10. Lionel Messi (du FC Barcelone au PSG) – Transfert libre

Le cas de Lionel Messi a beaucoup fait débattre au sein de la rédaction. Certains estimaient qu'il devait être très haut dans le classement. D'autres ne voulaient pas le mettre. Finalement, il se retrouve à l'arrière de ce TOP 10 en wild card. En Ligue des Champions, l'attaquant argentin n'a pas grand-chose à se reprocher, avec 5 buts marqués au premier tour. Mais alors, ses prestations en Ligue 1... Comment le Ballon d'Or en titre, qui n'a jamais mis moins de 25 buts en championnat ces 12 dernières années, peut-il terminer la phase aller avec un but en 11 matchs de L1 ? Le défi physique est-il trop rude ? A-t-il envie de se faire mal ? Veut-il se préserver pour la C1 ? Des questions pour le moment sans réponse. Toujours est-il qu'un joueur de sa trempe doit bien plus montrer... Et ce n'est pas son triplé de passes décisives contre la lanterne rouge qu'est l'ASSE qui sauvera sa première partie de saison complètement ratée sur les pelouses françaises.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste...

D'autres joueurs auraient pu intégrer cette liste. Arrivé avec une réputation flatteuse du Bayern, le gardien Alexander Nübel ne donne pas totale satisfaction du côté de Monaco. Le latéral gauche Gabriel Gudmundsson, recruté pour 6 M€, peine à faire son trou à Lille, à l'instar de l'ailier Konrad De la Fuente, arrivée en provenance du FC Barcelone pour 3 M€ mais qui n'a pas réussi à confirmer ses belles prestations de l'intersaison.

+ Le TOP 10 des transferts réussis de l'été 2021 (diffusé le 26 décembre 2021)

Que pensez-vous de ce classement ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Contraint de vendre pour soulager les finances, l'OL ferait-il bien d'accepter une possible vente de Bruno Guimaraes à Newcastle pour 40 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB