Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OL-OM : Aulas prévient encore la Commission de discipline

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/11/2021 à 11h46
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Alors que la Commission de discipline de la LFP doit se prononcer la semaine prochaine sur les incidents survenus lors OL-OM, le président lyonnais Jean-Michel Aulas s'est exprimé dans L'Equipe ce mardi pour préparer sa défense.

OL-OM : Aulas prévient encore la Commission de discipline
Aulas ne comprendrait pas un retrait de points pour l'OL

Neuf jours après le jet de bouteille qui avait atteint Dimitri Payet et provoqué l'arrêt du match entre Lyon et Marseille, le président lyonnais Jean-Michel Aulas revient à la charge. Alors que monte, en France, la volonté de frapper fort pour endiguer les incidents dans les stades, le dirigeant de l'OL a une nouvelle fois défendu son club dans L'Equipe.

«Je ne veux pas attaquer la Ligue, mais je ne veux pas payer pour les autres» , prévient le boss des Gones dans les colonnes du quotidien. «Pour nous, il ne s'agit pas d'oublier ce qui s'est passé, mais d'expliquer qu'on est dans un cas fondamentalement différent des autres événements de début de saison, qui sont tout aussi intolérables. On voudrait vraiment expliquer pourquoi on ne peut pas être jugés de la même manière» , déclare «JMA» .

J.-M. Aulas - «qu'est-ce que qu'on pouvait faire de mieux ?»

Pour Aulas, le jet de bouteille sur Payet n'a rien à voir avec les précédents incidents graves. «On est dans le cas d'un individu qui n'est pas un supporter de l'Olympique Lyonnais, qui n'est pas dans nos bases de données. (…) Il a été jugé en comparution immédiate, ce qu'on réclame depuis des années, il a été condamné, et cette fois sévèrement. Qu'est-ce que qu'on pouvait faire d'autre et de mieux ?» , demande le dirigeant.

«Dans l'esprit des gens et pour l'image de la L1, ces incidents s'ajoutent, mais le nôtre n'a rien à voir avec les bagarres et envahissements de terrain» , insiste Aulas. «L'affaire, chez nous, a été exemplaire : il s'est écoulé sept minutes entre le jet de bouteille et le moment où l'homme a été remis aux forces de l'ordre.»

Aulas préconise les sanctions individuelles

Le patron de l'OL, qui s'était pourtant dit favorable au retrait de points après les incidents survenus lors de Nice-OM (22 août), estime que les sanctions collectives ne sont pas la solution. «On voit l'impasse des sanctions collectives, qui n'ont absolument rien changé, poursuit-il. Ce qui peut changer la donne, ce sont les sanctions individuelles, c'est que chacun se donne les moyens que l'on s'est donnés. (…) Pourquoi on a intercepté le fautif ? Parce qu'on a investi, parce qu'on avait 400 caméras, 800 stadiers. On fait donc ce qu'il faut.»

Et Aulas est prêt à prendre le pari que OL-OM peut se rejouer sans incident dans un Groupama Stadium plein : «Moi, si on me permet de rejouer ici le match contre l'OM, ce qui serait logique, je suis prêt à assumer un sursis en nombre de points et à démontrer qu'il n'y aura aucun incident de ce genre. (…) Je ne vois pas comment on pourrait nous donner match perdu. Je voudrais qu'on rejoue dans les mêmes conditions.»

Verdict le 8 décembre

Ces propos interviennent alors que Lyon passera devant le CNOSF ce mardi pour contester la mesure conservatoire de huis clos appliquée par la Commission de discipline de la LFP pour la réception de Reims, mercredi (21h), au Groupama Stadium. Cette prise de parole, à huit jours également du verdict de la Ligue dans ce dossier, n'a donc rien d'innocent. Aulas défend son club et envoie un message aux instances.

Pour vous, la Commission de discipline doit-elle sanctionner Lyon ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Eliaquim Mangala libre, une bonne recrue pour Saint-Etienne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB