Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Nice-OM : Sampaoli accepte les sanctions, Rivère refuse de faire appel... L'affaire bientôt fermée ?

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/09/2021 à 14h48
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Après les sanctions prononcées par la Commission de Discipline de la LFP mercredi par rapport aux incidents du match entre Nice et Marseille en Ligue 1 le 22 août dernier, la tension retombe clairement. Ce vendredi, les deux parties ont diffusé un message pour aller de l'avant.

Nice-OM : Sampaoli accepte les sanctions, Rivère refuse de faire appel... L'affaire bientôt fermée ?
Jorge Sampaoli veut passer à autre chose.

Depuis mercredi et l'annonce du verdict de la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel concernant les incidents survenus lors du match entre Nice et l'Olympique de Marseille en Ligue 1 le 22 août dernier, une question se pose : les deux équipes vont-elles contester les sanctions prononcées ?

Même si l'OM n'a pas été totalement satisfait par rapport à la décision de rejouer le match, le club phocéen se montre surtout mécontent des suspensions du défenseur central Alvaro Gonzalez (2 matchs) et du milieu offensif Dimitri Payet (1 match avec sursis).

Sampaoli «accepte» les sanctions

Au point de faire appel ? La question reste à l'étude, d'après le quotidien régional La Provence ce vendredi. Mais de son côté, l'entraîneur marseillais Jorge Sampaoli, malgré l'impact du verdict sur son préparateur physique Pablo Fernandez (suspendu jusqu'en juin 2022), a insisté sur l'importance d'accepter les décisions prises par l'instance française.

«Sur ce sujet, je ne crois pas que mon avis soit important. Le plus important reste la décision de la Commission. Il faut l'accepter et je ne crois pas les opinions soient essentielles sur la décision des autres. Je suis un entraîneur de football, j'ai dit ce que j'avais à dire devant le tribunal et vous savez ce que je pense des incidents. Et maintenant, il faut s'améliorer en tant qu'équipe. La justice prend des décisions tous les jours, il faut les accepter et continuer», a commenté le technicien argentin en conférence de presse.

Rivère ne compte pas faire appel

Une manière claire de vouloir tourner la page par rapport à cette histoire. Et cette envie a été partagée par le président de Nice Jean-Pierre Rivère. En marge de la présentation de l'attaquant Andy Delort, le boss du Gym a écarté l'idée d'un appel, notamment par rapport à la pénalité infligée de deux points (dont 1 avec sursis). «Ce qu'il s'est passé est inadmissible, intolérable. Quand on est dirigeant et qu'on travaille pendant des années pour bâtir un club, en quelques secondes vous avez tout qui s'effondre. On déplore bien évidemment ces incidents. En ce qui nous concerne, la Commission de Discipline a donné son verdict. Dans notre esprit, il n'est pas question de faire appel sur cette décision», a estimé le patron des Aiglons.

«La Commission a fait son travail, en profondeur. Elle a pris ses décisions en dehors de toute la pression médiatique. On souhaite tirer un trait sur ce qu'il s'est passé sans l'oublier. Notre premier travail est de nous demander ce qu'on peut faire pour que ça n'arrive plus jamais. (...) Le verdict ? Juste ou pas juste, peu importe. Notre devoir aujourd'hui est d'assumer nos fautes», a-t-il terminé. Enfin un clap de fin pour une affaire qui a sérieusement terni l'image du football français ?

Que pensez-vous des discours de Jorge Sampaoli et de Jean-Pierre Rivère ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
chargement des commentaires ...



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Faut-il tolérer l'attitude et la réaction de Messi au moment de sa sortie du terrain face à Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB