Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 24e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 11/02/2008 à 00h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

« Cavegol » n'en finit plus de marquer ! Le Bordelais est élu « Le joueur de la journée » . Le Nancéien Puygrenier rejoint le Lyonnais Benzema en tête de notre classement après cette vingt-quatrième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

L'Equipe type de L1 - 24e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Cette saison est celle d'une nouveauté : l'élection du «Joueur de la journée » . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point pour les remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Cette journée a vu Lyon s'imposer face à Sochaux. Bordeaux en a fait de même contre Metz. Valenciennes et Strasbourg ont largement battu Lorient et St-Etienne. Nancy a vaincu Toulouse in extremis. Marseille, Lens et Auxerre sont allés gagner à Nice, Caen et Rennes. Monaco-Lille et Paris-Le Mans se sont soldés par des matches nuls. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la vingt-quatrième journée de L1.

Équipe type de la vingt-quatrième journée :

Remplaçants

12. Nadir Belhadj (Lens)
13. Abdeslam Ouaddou (Valenciennes)
14. Kader Mangane (Lens)
15. Wendel (Bordeaux)
16. Mathieu Valbuena (Marseille)
17. Loïc Rémy (Lens)
18. Yohann Pelé (Le Mans)

En détails...

Le joueur de la Journée : Fernando Cavenaghi (24 ans, Bordeaux)

L'Argentin a définitivement récupéré son instinct de buteur au fil des rencontres disputées. Visiblement plus affûté, il pèse désormais de toute sa technicité devant le but pour permettre aux Girondins de l'emporter. En pleine confiance, il s'est parfaitement exécuté d'une sanction suprême pour ouvrir le score (26e). Complètement libéré, avec la complicité de Wendel lors d'un double une-deux bien inspiré, il s'est joué de la défense messine pour venir tromper Marichez d'une balle piquée (73e). Sur sa lancée, celui qui vient de marquer, selon ses dires, « douze buts en douze matches » , n'a pas envie de seulement suivre la trace de Lyon :  « non, on a envie d'aller chercher Lyon. Mais il faut aller doucement car on a encore beaucoup de matches... »

Steve Mandanda (22 ans, Marseille)

Dans son duel à distance qui l'opposait à Lloris, il s'est, à son corps défendant, imposé. Juste parce qu'il a été mis plus à l'ouvrage, il a fait un peu plus que le métier. De deux superbes parades effectuées lors de chaque mi-temps, avec un arrêt réflexe du pied consécutif à une frappe d'Ederson puis une horizontale pour contrer une volée de Modeste, il a tenu les Olympiens à flot. Malgré deux sorties approximatives, il a bien été le gardien de la soirée alors que Nice a perdu ses invincibilités.

Laurent Bonnart (28 ans, Marseille)

Il n'a jamais été réellement mis en difficulté sur son côté où il a gagné un grand nombre de ses duels. Toujours bien placé, il a intercepté quelques centres adverses. Comme à l'accoutumée, il ne s'est pas fait prier pour apporter le danger dans le camp niçois avec, désormais, l'aide de Grandin. Au-delà cette entente prometteuse, avec lui seul, l'OM est toujours vaillant sur son flanc droit.

Milan Bisevac (24 ans, Lens)

Le retour de Hilton l'a complètement rassuré. Avec un tel chef de défense à ses côtés, il peut à nouveau se concentrer dans les duels. Là où sa hargne et son jeu de tête font la différence. Toujours bien placé, il a coupé la trajectoire d'un grand nombre d'approches caennaises. En confiance, il a même effectué quelques belles relances. A son image, c'est tout Lens qui s'est enfin remis à l'endroit.

Sébastien Puygrenier (26 ans, Nancy)

Il n'a eu cure de la sévérité du penalty et il s'est fait un plaisir de le transformer (90 + 3e) ! En plus d'être à l'origine de l'action, il a donc pleinement pris ses responsabilités à la place de Gavanon qui avait provoqué la « faute » . Comme toujours, ou presque, il s'est aussi montré intraitable défensivement. Sans victoire depuis plus de deux mois, il a finalement redonné le goût du succès à ses partenaires. Une énième fois, il a démontré qu'il était bien le patron de Nancy.

Samuel Bouhours (20 ans, Le Mans)

Il a profité de la CAN pour justifier sa place au sein de l'élite. Sans complexe, avec application et tonicité, il est en passe de montrer qu'il est un titulaire potentiel sur la durée. A Paris, il n'a rien lâché et s'est particulièrement distingué en effectuant deux tacles appropriés pour empêcher les Parisiens de marquer. Au Mans, tous les joueurs sont décidés à tenir leur rang.

Alou Diarra (26 ans, Bordeaux)

Son voyage en Espagne semble lui avoir redonné de l'entrain. C'est en tout cas sans retenue qu'il s'est illustré tout au long de la partie. Après une première mi-temps parfaitement accomplie, il s'est offert une joie toute juvénile en marquant le troisième but bordelais d'une belle reprise brossée du droit qui est venue finir sa courbe dans le petit filet de Marichez (88e). Avec lui, les Girondins ont consolidé leur place de dauphin. Il confirme : « on regarde toujours derrière nous en essayant de suivre Lyon le plus longtemps possible... »

Mathieu Bodmer (25 ans, Lyon)

Pour une fois titulaire au poste qu'il préfère, il ne s'est pas privé de s'y distinguer. Sans omettre de faire son travail défensif au milieu, il s'est rapidement mis en tête d'ouvrir la marque en reprenant au deuxième poteau un corner de Juninho (2e). Mieux encore, il a remis l'OL à son avantage en inscrivant son doublé après avoir suivi un coup franc rebondissant de Juninho (76e). Il confirmait là le début d'une difficile victoire de Lyon sur les Lionceaux.

Kamel Chafni (25 ans, Auxerre)

Libre de tout marquage, il s'est engouffré avec délice dans les espaces laissés par l'équipe rennaise. Et c'est balle aux pieds qu'il a amorcé l'indiscutable victoire icaunaise. En toute fin de première mi-temps, son rush et sa frappe repoussée par Pouplin ont permis à Oliech d'ouvrir la marque. En toute fin de match, c'est encore lui qui centre pour le gain de la rencontre en direction du même Oliech. Replacé plus en avant et non pas sur un côté, il s'est clairement fait plaisir et a sûrement donné quelques idées à son entraîneur pour les matches à venir.

Dennis Oliech (23 ans, Auxerre)

Par la grâce de Rennes, tout peut arriver ! Et même pour lui de réussir à marquer ! Il a ainsi profité des largesses bretonnes pour pousser au fond des filets un ballon détourné par Pouplin (45e). Puis il a fini par donner la victoire aux siens suite à un centre de Chafni qu'il a repris en force sous la barre (90e). Auparavant et par deux autres fois, il avait toutefois confirmé que l'adresse n'était pas sa première qualité. Il n'en reste pas moins qu'il a bel et bien fait gagner l'AJA !

Steve Savidan (29 ans, Valenciennes)

D'une reprise de volée gagnante suite à un centre de Ducourtioux, il a changé la donne du match (40e). Auparavant ballottés, les Valenciennois ont été ensuite beaucoup plus incisifs grâce au seul talent de sa pointe. Pour preuve, il a entériné ce changement de cap lors de la seconde période en délivrant un centre décisif pour Roudet. Avec sa volonté, son audace et son altruisme, il a une nouvelle fois donné la victoire aux siens.

Classement : Puygrenier rejoint Benzema en tête !

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Benzema (Lyon), Puygrenier (Nancy) 19pts
3. Ben Arfa, Juninho (Lyon) 18pts
5. Romaric (Le Mans), Savidan (Valenciennes) 14pts
7. De Melo (Le Mans), Rothen (Paris-SG), Elmander (Toulouse) 13pts
10. Lichtsteiner (Lille), Mandanda, Niang (Marseille), Lloris (Nice), Fanni (Rennes) 12pts
15. Traoré (Auxerre), Abriel (Lorient), Rodriguez (Marseille), Ménez (Monaco), Hadji (Nancy) 11pts
20. Cavenaghi, Wendel (Bordeaux), Vahirua (Lorient), Valbuena (Marseille) 10pts
24. Gouffran (Caen), Bellion, A. Diarra, Planus (Bordeaux), Hilton (Lens), Morel (Lorient), Källström (Lyon), Kim, Sauget (Nancy), Echouafni (Nice) 9pts
34. Planté (Caen), Monterrubio (Lens), Saïfi (Lorient), Cissé (Marseille), Leroy, Mbia (Rennes), Cassard, Paisley (Strasbourg), Ouaddou (Valenciennes) 8pts
43. Eluchans (Caen), Belhadj (Lens), Toulalan (Lyon), Nasri (Marseille), Nenê (Monaco), Hellebuyck, Rool (Nice), Armand, Landreau (Paris-SG), Wiltord (Rennes), Isabey (Sochaux) 7pts
54. Alonso, Ramé (Bordeaux), Sorbon (Caen), Cabaye (Lille), Ciani, Jallet (Lorient), Bodmer, Réveillère, Squillaci (Lyon), Cana, Be. Cheyrou (Marseille), Cufré, Koller (Monaco), Bérenguer, Chrétien, Fortuné (Nancy), Hognon (Nice), Camara (Paris-SG), Sorlin (Rennes), Sall (St-Etienne), Mouloungui (Strasbourg), Douchez (Toulouse) 6pts
76. Jelen, Niculae (Auxerre), Obraniak (Lille), Vercoutre (Lyon), Malonga (Nancy), Balmont, Ederson, Koné (Nice), Richert (Sochaux), Audel, Penneteau, Pujol (Valenciennes) 5pts
89. Chafni (Auxerre), Nivet (Caen), Basa, Calvé, Yebda (Le Mans), Aruna, Bisevac, Demont (Lens), Sylva (Lille), Audard (Lorient), Bonnart (Marseille), Digard, Luyindula (Paris-SG), Hansson (Rennes), Feindouno (St-Etienne), Emana (Toulouse), Bréchet, N'Daw (Sochaux), Rodrigo (Strasbourg), Chelle, Mater (Valenciennes) 4pts
110. Jaurès, Oliech (Auxerre), Chamakh, Diawara, Fernando, Jurietti (Bordeaux), Derouin, Hengbart (Caen), Bouhours, Camara, Gervinho, Matsui (Le Mans), Runje (Lens), Plestan (Lille), Ewolo, Le Pen (Lorient), Grosso (Lyon), Modesto, Perez, Ruffier, Sambou (Monaco), Diop, C. Gueye (Metz), Biancalani (Nancy), Kanté (Nice), Diané (Paris-SG), Briand, Didot (Rennes), Gomis, Janot, Nivaldo, Perrin, Tavlaridis, Varrault, Viviani (St-Etienne), Maurice-Belay (Sochaux), Abdessadki, Alvaro Santos, Bellaïd, Cohade, Johansen, Renteria, Szelesi (Strasbourg), Arribagé, Mansaré (Toulouse), Mo. Traoré (Valenciennes) 3pts
157. Sorin (Auxerre), Proment (Caen), Marin (Lorient), Fabio Santos (Lyon), Sanchez (Valenciennes) 2pts
162. Lejeune, Maoulida, Pedretti (Auxerre), Chalmé, Henrique, Jussiê (Bordeaux), Florentin, Leca (Caen), Cerdan, Coutadeur, Louvion, Pelé (Le Mans), Coulibaly, Si. Keita, Mangane, Rémy (Lens), Bastos, Makoun, Mavuba (Lille), Marchal (Lorient), Govou (Lyon), Faty, Givet, Zenden (Marseille), Marichez, Mo. N'Diaye (Metz), Bernardi, Bolivar, Piquionne (Monaco), André Luiz, Bracigliano (Nancy), Ceara, Clément, Mendy, Yepes (Paris-SG), Pagis, Thomert (Rennes), Landrin, Payet (St-Etienne), Afolabi, Birsa, Erding, Perquis (Sochaux), Dieuze, Ru. Riou (Toulouse), Ducourtioux, Roudet, Sebo (Valenciennes) 1pt

C'était l'équipe type de la vingt-quatrième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la vingt-cinquième journée et le classement !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Sur le départ de Brighton, où voyez-vous Roberto De Zerbi la saison prochaine ?

OM
Bayern Munich
FC Barcelone
AC Milan
Un autre club
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2023-24
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB