Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Oranje reçus trois sur trois ! - Débrief et NOTES des joueurs (Macédoine 0-3 Pays-Bas)

Par Gilles Campos - Actu Euro 2020, Mise en ligne: le 21/06/2021 à 19h57
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre plutôt animée, les Pays-Bas n'ont laissé aucune chance à la Macédoine (3-0) ce lundi et terminent en tête du groupe C de l'Euro, avec trois victoires en trois matchs.

Les Oranje reçus trois sur trois ! - Débrief et NOTES des joueurs (Macédoine 0-3 Pays-Bas)
Wijnaldum a inscrit un doublé, sur deux "services" de Depay.

Les Oranje reçus trois sur trois ! Pour leur dernier match de la phase de poules, les Pays-Bas n'ont laissé aucune chance à la Macédoine (3-0) ce lundi, et terminent ainsi en tête du groupe C de l'Euro avec trois victoires en autant de rencontres disputées.

Déjà qualifiés avant le coup d'envoi, les hommes de Frank de Boer ont tout de même déroulé face à leurs adversaires macédoniens, qui achèvent donc leur première participation à l'Euro sans le moindre point.

Le début de match canon de la Macédoine

Et pourtant, les Lions Rouges - en blanc ce jour - n'ont pas à rougir de leur prestation dans ce Championnat d'Europe. Ni de leur première période sur la pelouse de la Johan Cruyff Arena. Ils ont d'ailleurs cru ouvrir le score grâce à Trickovski, parfaitement servi par Pandev peu après le coup d'envoi, mais la VAR a refusé le but pour hors-jeu… Pas plus de réussite pour Trajkovski par la suite lorsque sa frappe, après une nouvelle offrande de Pandev, a fini sa course sur le poteau !

Les Oranje, eux, n'ont eu besoin que de quelques situations pour se mettre en jambes, puis Malen et Depay ont fait la différence avec le deuxième but du néo-Barcelonais dans cet Euro (0-1, 24e) ! Et en seconde période, les hommes de Frank de Boer ont définitivement enfoncé le clou. Après une première sommation de De Ligt de la tête, Wijnaldum n'a pas tremblé pour conclure sur un caviar de Depay (0-2, 51e) !

Le doublé de Wijnaldum !

On prend les mêmes, et on recommence avec une frappe de l'ancien Lyonnais repoussée par Dimitrievski… dans les pieds du néo-Parisien, auteur d'un doublé (0-3, 58e) et de son troisième but dans cet Euro. Sonnés, les Macédoniens n'ont toutefois pas abdiqué : Churlinov, à peine entré en jeu, a cru permettre à son équipe d'inscrire un but dans chaque match de la compétition, mais il a lui aussi été signalé hors-jeu… Cruel destin, mais il l'aurait été encore plus si la barre transversale n'avait pas repoussé la frappe de Weghorst ensuite !

Ce groupe C semblait largement à la portée des Oranje, mais encore fallait-il confirmer, et il n'est jamais facile de réaliser une phase de poules parfaite. De bon augure pour les hommes de Frank de Boer, pour qui les choses sérieuses commencent réellement avec un huitième de finale face au meilleur troisième des groupes D, E ou F. La Macédoine, elle, devait créer un exploit pour sortir de ce groupe, et elle n'aura finalement pas pris le moindre point. Pour autant, les Lions Rouges n'ont pas démérité dans cette compétition. Loin de là.

La note du match : 6/10

Une rencontre de bonne facture, malgré tout. Les Macédoniens ont beau être à des années lumières de leurs adversaires néerlandais, ils n'ont pas «fermé» le jeu pour autant, et ils n'ont jamais abdiqué. En première période, ils ont joué le coup à fond mais la supériorité des Oranje a fait la différence lors du second acte. Au final, nous avons eu droit à un match avec des occasions, des buts et de l'envie, difficile d'en demander plus en fin de phase de poules.

Les buts :

- Au terme d'une contre-attaque menée à deux, Malen trouve Depay en retrait, qui conclut du gauche (0-1, 24e).

- Alerté sur la gauche de la surface, Depay sert parfaitement Wijnaldum, qui crucifie Dimitrievski à bout portant (0-2, 51e).

- Sur une superbe passe de Malen, Depay tente sa chance mais Dimitrievski repousse… dans les pieds de Wijnaldum pour le doublé du néo-Parisien (0-3, 58e) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Memphis Depay (8/10)

Certes, Depay n'a pas tout réussi. Notamment en début de match. Mais un échec ne suffit pas à arrêter le néo-Barcelonais, qui a signé son 2e but dans cet Euro après une belle combinaison avec Malen. Le buteur s'est ensuite transformé en passeur avec un véritable caviar pour Wijnaldum, auteur du but du break. Sans oublier sa frappe proche de faire mouche et repoussée par le gardien… dans les pieds du néo-Parisien. Une «semi-passe décisive» qui implique Memphis sur tous les buts de son équipe. Remplacé à la 66e minute par Wout Weghorst (non noté), lequel a touché la barre transversale peu après son entrée en jeu.

MACÉDOINE :

Stole Dimitrievski (6) : difficile de jeter la pierre à Dimitrievski, qui encaisse certes trois buts mais en évite au moins autant à son équipe. Abandonné par sa défense face à Depay puis Wijnaldum par deux fois, le portier macédonien n'a pas démérité avec notamment deux gros arrêts devant Dumfries et Depay.

Stefan Ristovski (5) : le latéral droit a beaucoup souffert face à la vitesse de Malen, mais il a malgré tout limité la casse avec plusieurs bonnes interventions à son actif.

Darko Velkoski (4) : un match un peu plus compliqué pour Velkoski, qui a eu beaucoup de mal à suivre les mouvements de Depay. Si on a tant vu l'ancien Lyonnais, c'est aussi «grâce» au défenseur central macédonien.

Visar Musliu (5) : à l'instar de Velkoski, Musliu a fini par rendre les armes face à la vitesse et la technique des attaquants adverses. Mais son très bon début de match lui permet de voir sa note monter, sans oublier son apport offensif avec une tête qui aurait pu faire mouche sur corner.

Ezdzhan Alioski (6) : sans doute l'un des meilleurs Macédoniens ce jour, et quelle activité sur son côté gauche ! Capable de créer le danger dans les 30 derniers mètres puis de revenir dans son camp pour annihiler la contre-attaque adverse, comme il l'a fait devant Depay en première période, Alioski a su tirer son épingle du jeu.

Enis Bardi (6) : le milieu offensif de Levante a lui aussi su se démarquer de ses coéquipiers. Par sa technique, il a permis à la Macédoine de ressortir proprement certains ballons chauds, puis de lancer les contre-attaques derrière. Remplacé à la 78e minute par Vlatko Stojanovski (non noté).

Arijan Ademi (5) : Ademi a entamé son match avec une grosse intervention sur Malen, et cela l'a plutôt bien lancé. Mais en seconde période, il a commencé à afficher certaines limites physiques. Remplacé à la 78e minute par Boban Nikolov (non noté).

Ivan Trickovski (6) : un début de match très paradoxal pour l'ailier droit, qui a failli offrir un but aux Pays-Bas… avant d'en marquer un contre eux ! Hors-jeu, malheureusement pour lui, mais cela ne l'a pas empêché de continuer à tenter sa chance derrière. Sans oublier son superbe sauvetage de la tête sur une tentative de De Ligt. Remplacé à la 56e minute par Darko Churlinov (non noté), auteur du deuxième but hors-jeu de la Macédoine.

Eljif Elmas (5) : attendu comme le héros de cette équipe, et surtout comme l'éventuel successeur de Pandev, Elmas n'a pas confirmé les espoirs placés en lui aujourd'hui. Le Napolitain n'a pas eu beaucoup de bons ballons à exploiter, et c'est lui qui lâche Depay sur l'action du premier but.

Aleksandar Trajkovski (5) : à l'instar de Trickovski à droite, Trajkovski a tout donné à gauche. Il a fait avec ses armes, en touchant notamment le poteau en première période, mais a il a terriblement mal géré d'autres situations par la suite. Dommage… Remplacé à la 68e minute par Ferhan Hasani (non noté).

Goran Pandev (6) : un immense joueur prend sa retraite internationale ce lundi : Goran Pandev. Et il aura, comme souvent, été l'un des meilleurs Macédoniens sur la pelouse aujourd'hui. C'est notamment lui qui lance parfaitement Trickovski dans la profondeur pour le premier but refusé, sans oublier sa déviation bien sentie pour Trajkovski avant son poteau. À noter, évidemment, sa «perte de balle» sur l'ouverture du score néerlandaise, mais il n'aurait pas été choquant de voir l'arbitre lui accorder la faute sur ce tacle (très) musclé de Blind. Au final, l'homme aux 38 buts en 122 sélections avec la Macédoine a dit au revoir à ce maillot à la 68e minute, remplacé par Tihomir Kostadinov (non noté).

PAYS-BAS :

Maarten Stekelenburg (5) : il n'aura eu à faire qu'un seul arrêt dans ce match, mais paradoxalement, Stekelenburg encaisse deux buts. Hors-jeu pour l'un et pour l'autre, certes, mais le portier néerlandais n'a pas vraiment rassuré sa défense sur ces duels.

Denzel Dumfries (6) : homme du match lors des deux premières rencontres, Dumfries aura été un peu plus discret aujourd'hui, mais il est nouvelle fois passé proche d'un but ! Malheureusement pour lui, Dimitrievski veillait. Remplacé à la pause par Steven Berghuis (5,5), qui a souvent amené le danger dans la surface adverse.

Stefan De Vrij (6) : une première période solide pour le défenseur central, qui a parfaitement tenu la baraque avec De Ligt et Blind dans l'axe. Plusieurs interventions musclées à son actif, mais toujours propres. Remplacé à la pause par Jurrien Timber (5,5), auteur d'une bonne rentrée.

Matthijs De Ligt (7) : certes, De Ligt a connu mieux au niveau de l'adversité, mais le défenseur de la Juventus s'est tout de même comporté en patron, et c'est de bon augure pour son équipe avant la phase à élimination directe. Il a d'ailleurs failli marquer de la tête, mais Trickovski a réalisé un sauvetage incroyable sur sa ligne, de la tête.

Daley Blind (6,5) : la retraite internationale de Pandev, très peu pour Blind. L'ancien de Manchester United n'a eu aucune pitié pour la star macédonienne avec un gros tacle au départ de l'action du premier but. La VAR n'a rien eu à redire, et le défenseur a parfaitement lancé son match.

Patrick Van Aanholt (6) : peu inspiré dans la relance au début de match, Van Aanholt a rapidement rectifié le tir et élevé son niveau de jeu. Toujours aussi offensif, le piston gauche a également fait sa part du boulot défensivement.

Frenkie De Jong (7) : quel régal ! En sélection, le Barcelonais est comme un poisson dans l'eau au milieu de terrain, et ses combinaisons avec Wijnaldum et Depay font des ravages. Encore aujourd'hui, avec plusieurs situations dangereuses initiées par le maître à jouer néerlandais. Remplacé à la 79e minute par Cody Gakpo (non noté).

Georginio Wijnaldum (8) : un énorme prétendant au titre d'homme du match. Et il nous aura fallu du courage pour trancher entre lui et Depay. Car Wijnaldum a encore fait fort aujourd'hui en signant un doublé sur deux «services» de Depay, sans oublier son activité de tous les instants au milieu de terrain, que ce soit pour la récupération ou la transition. On ne le répétera jamais assez : quel excellent coup du PSG !

Ryan Gravenberg (6,5) : titularisé pour la première fois dans cet Euro, Gravenberg n'a pas déçu au milieu de terrain. Bien au contraire. Par sa technique et son sens du jeu, le joueur de l'Ajax a permis à son équipe de bien ressortir le ballon. Et au niveau physique, quel coffre !

Donyell Malen (7) : lui aussi titularisé pour la première fois dans cet Euro, Malen a justifié la confiance accordée par De Boer. D'entrée de jeu, il a posé des problèmes à la défense adverse et c'est lui qui sert parfaitement Depay pour le 1-0. Il a ensuite failli offrir un autre but à Dumfries, mais le portier adverse est resté vigilant. En seconde période, l'attaquant du PSV a achevé sa grosse prestation avec une passe qui aurait dû être décisive pour Depay, mais Wijnaldum a conclu derrière. Remplacé à la 66e minute par Quincy Promes (non noté).

Memphis Depay (8) : voir plus haut.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MACÉDOINE 0-3 PAYS-BAS (mi-tps: 0-1) - EURO 2020 - groupe C / 3e journée
Stade : Johan Cruijff Arena, Amsterdam - Arbitre : Istvan Kovacs, Romania

Buts : - M. Depay (24e) G. Wijnaldum (51e) G. Wijnaldum (58e) pour PAYS-BAS
Avertissements : S. Ristovski (18e), V. Musliu (48e), E. Alioski (65e), T. Kostadinov (84e), pour MACÉDOINE

MACÉDOINE : S. Dimitrievski - D. Velkoski, V. Musliu - S. Ristovski, E. Alioski - A. Ademi (B. Nikolov, 78e), E. Bardhi (V. Stojanovski, 78e) - E. Elmas - I. Trichkovski (D. Churlinov, 56e), A. Trajkovski (F. Hasani, 68e) - G. Pandev (T. Kostadinov, 69e)

PAYS-BAS : M. Stekelenburg - S. de Vrij (S. Berghuis, 46e), M. de Ligt, D. Blind - F. de Jong (C. Gakpo, 79e), R. Gravenberch - D. Dumfries (J. Timber, 46e), P. van Aanholt - G. Wijnaldum - M. Depay (W. Weghorst, 66e), D. Malen (Q. Promes, 66e)

Ascenseur émotionnel pour Trickovski, privé de l'ouverture du score pour hors-jeu

Derrière, Depay n'a pas tremblé pour conclure sur un service de Malen (0-1, 24e) !

Le néo-Barcelonais a ensuite offert le but du break à Wijnaldum (0-2, 51e)

Et Wijnaldum a finalement signé un doublé en profitant d'une frappe repoussée de Depay (0-3, 58e) !

La très belle haie d'honneur pour la retraite internationale de Pandev...

Prochaine étape pour le duo : le meilleur troisième des groupes D, E ou F en huitièmes, dimanche







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui est le meilleur joueur du monde depuis le début de la saison ?

Benzema
Lewandowski
Salah
Mbappé
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 51e
but, 58e
28Wijnaldum
but, 24e8Depay


MASQUER LA PUB