Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Pologne déjà en difficulté ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pologne 1-2 Slovaquie)

Par Eric Bethsy - Actu Euro 2020, Mise en ligne: le 14/06/2021 à 20h04
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Dans le premier match du groupe E de l'Euro, la Pologne s'est inclinée contre la Slovaquie (2-1) ce lundi. Une défaite qui met déjà les Polonais en difficulté en vue d'une qualification.

La Pologne déjà en difficulté ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pologne 1-2 Slovaquie)
Robert Mak a provoqué le but contre son camp de Szczesny.

Annoncée favorite de cette rencontre, la Pologne suscitait quand même des doutes. Et pour cause, les absences des attaquants Milik et Piatek, blessés, sont de gros coups durs dans cet Euro.

Et malheureusement pour le sélectionneur Paulo Sousa, les craintes se sont confirmées face aux Slovaques qui ont créé la surprise !

Szczesny malheureux

Ce sont pourtant les Polonais qui réussissaient la meilleure entame. Supérieurs techniquement, les coéquipiers de Lewandowski s'installaient dans la moitié de terrain adverse et produisaient un jeu intéressant.

Mais la Pologne ne se procurait pas de réelles occasions. La première véritable opportunité était pour la Slovaquie avec la frappe de Duda dans le petit filet extérieur. Et contre le cours du jeu, l'exploit personnel de l'ailier slovaque Mak aboutissait au but contre son camp du malheureux gardien Szczesny (1-0, 18e) ! De quoi changer la physionomie du match puisque les Slovaques, en confiance, gagnaient en maîtrise.

Krychowiak a vu rouge

Tandis que leurs adversaires ne trouvaient plus les solutions ni leur capitaine Lewandowski, seulement auteur d'une frappe non cadrée après un enchaînement difficile en fin de première période. Une stat résumait bien ce premier acte : 0 tir cadré pour la Pologne à la mi-temps ! Mais en football, une seule occasion peut suffire. La preuve avec le but du milieu polonais Linetty (1-1, 46e) après 30 secondes de jeu au retour des vestiaires ! La sélection de Paulo Sousa commençait alors à mettre la pression pour passer devant. Sauf que sa domination ne durait pas bien longtemps.

Autant dire que l'exclusion pour deux cartons jaunes de l'ancien Parisien Krychowiak (62e) n'arrangeait rien pour la Pologne. Ce fait de jeu permettait à la Slovaquie de faire monter son bloc. Et même de prendre l'avantage sur un bel enchaînement du défenseur central Skriniar (2-1, 69e) ! L'ancien coach des Girondins avait beau s'agiter sur son banc, son équipe n'y arrivait plus malgré la dernière occasion de Bednarek. Et s'inclinait presque logiquement. Ça se complique déjà pour la Pologne avant d'affronter l'Espagne samedi.

La note du match : 4/10

Si la Slovaquie a montré de bonnes choses, la Pologne a énormément déçu dans le jeu. On a essentiellement assisté à une possession polonaise stérile. Les entames des deux périodes étaient pourtant prometteuses mais la partie ne s'est jamais emballée.

Les buts :

- Servi le long de la ligne côté gauche, l'ailier slovaque Mak se débarrasse de deux Polonais dont Bereszynski avec un petit pont. Le joueur de Ferencvaros repique dans l'axe, frappe au premier poteau et voit son ballon contré par Glik heurter le montant puis le gardien Szczesny, malheureux buteur contre son camp (1-0, 18e).

- Sur un beau mouvement à trois, Klich lance parfaitement Rybus en profondeur dans la surface côté gauche. Le latéral centre en retrait pour Linetty qui croise sa frappe sans contrôle pour tromper le gardien Dubravka (1-1, 46e).

- Sur un corner sortant du droitier Mak, Skriniar, à l'entrée de la surface plein axe, réalise un superbe enchaînement d'attaquant contrôle-reprise croisée ! Le gardien Szczesny ne peut rien (2-1, 69e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Milan Skriniar (8/10)

Il est rare de voir un défenseur central réussir un si bel enchaînement dans la surface adverse. Et pourtant, le roc de la Slovaquie a bien réussi son contrôle suivi d'une superbe volée croisée ! Un geste décisif auquel on peut ajouter ses nombreuses interventions autoritaires. Il ne s'est pas embarrassé à la relance mais au moins, c'est efficace.

POLOGNE :

Wojciech Szczesny (4,5) : malheureux buteur contre son camp, le Polonais a sans doute vécu l'une des situations les plus frustrantes pour un gardien. En revanche, il ne peut rien sur le superbe enchaînement de Skriniar.

Bartosz Bereszynski (3) : beaucoup trop naïf, le latéral droit sera forcément pointé du doigt sur l'ouverture du score slovaque. Il laisse Mak lui infliger un petit pont alors que l'ailier se retrouve face à deux adversaires.

Kamil Glik (4) : cela n'aura échappé à personne, le défenseur central n'est plus le mur que l'on a connu à Monaco. Attentiste sur le csc de son gardien, il arrive en retard et ne peut que dévier le ballon. Il n'a pas réussi à se rattraper sur sa tête non cadrée.

Jan Bednarek (4,5) : intéressant dans son jeu long en première période, le défenseur central a lui aussi fait preuve de passivité sur le but de Skriniar. Il aurait pu arracher l'égalisation en fin de match mais il croise trop sa frappe.

Grzegorz Krychowiak (2) : match totalement raté pour l'ancien Parisien. A l'image de son équipe, le milieu défensif a bien débuté la rencontre. Mais il a progressivement perdu le fil en arrivant en retard dans ses duels. Résultat, il récolte deux cartons jaunes et un rouge mérités à la 62e minute. Suspendu contre l'Espagne samedi soir.

Kamil Józwiak (3) : aligné en tant que piston droit, l'ailier n'a jamais fait la différence et a manqué de précision sur ses centres. Pire, son repli défensif était quasi inexistant, d'où les boulevards sur son côté !

Mateusz Klich (6) : très actif dans l'entrejeu, le milieu de terrain a fait parler son volume de jeu. Ses appels en profondeur sur le côté droit ont posé problème aux Slovaques. Impliqué sur le but de Linetty, il est aussi l'auteur d'une bonne frappe passée juste au-dessus de la cage. Remplacé à la 85e par Jakub Moder(non noté).

Karol Linetty (6) : totalement invisible en première période, le milieu de terrain a dû se faire secouer à la pause. Car après 30 secondes dans le deuxième acte, on le retrouvait à la conclusion d'une belle action sur le seul but de la Pologne. Sur sa lancée, il a été plus mobile et plus offensif dans cette seconde période. Remplacé à la 74e par Przemyslaw Frankowski(non noté).

Maciej Rybus (5) : depuis son passage à Lyon, le latéral gauche a gardé les mêmes défauts et qualités. Ses montées dans le bon timing ont offert des situations intéressantes, à l'image de sa passe décisive pour Linetty. Mais ses centres n'ont pas toujours trouvé preneur. Et surtout, il s'est parfois montré fébrile derrière. Remplacé à la 74e par Tymoteusz Puchacz (non noté).

Robert Lewandowski (4) : en constatant que les ballons n'arrivaient pas jusqu'à lui, l'attaquant du Bayern Munich a décroché bas, très loin de la surface adverse… Il n'a donc pas été dangereux, hormis sa tête largement à côté en fin de match.

Piotr Zielinski (3,5) : après un excellent début de match avec de l'efficacité dans ses dribbles et ses passes, le milieu offensif s'est totalement éteint ! Remplacé à la 85e par Karol Swiderski (non noté).

SLOVAQUIE :

Martin Dúbravka (6,5) : ambitieux dans son jeu au pied, le gardien slovaque s'est fait peur sur une perte de balle. Mais il a su rassurer ses coéquipiers grâce à de bonnes sorties aériennes dans les moments chauds.

Peter Pekarík (4) : pas épargné en début de match, le latéral droit a subi deux coups de coude qui l'ont laissé au sol. Mais il n'a reçu aucun coup lorsqu'il a laissé son couloir sans surveillance sur le but de Linetty. Un manque de concentration qui aurait pu coûter cher. Remplacé à la 79e par Martin Koscelnik (non noté).

Lubomír Satka (6) : combatif dans les duels, le défenseur central a mis l'intensité nécessaire pour empêcher Lewandowski de se retourner avec le ballon.

Milan Skriniar (8) : voir commentaires ci-dessus.

Tomás Hubocan (6) : aligné au poste de latéral gauche, l'ancien Marseillais a bien tenu son côté. Il faut dire qu'en face, son adversaire direct Jozwiak est passé à côté de son match. Sans surprise, on ne l'a que rarement vu sur les phases offensives.

Juraj Kucka (6,5) : plein d'énergie, le milieu de terrain n'a pas ménagé ses efforts à la récupération. Mais cela aurait pu se compliquer dès le quart d'heure de jeu si l'arbitre lui avait donné le carton jaune qu'il méritait.

Jakub Hromada (7) : grâce à son énorme volume de jeu, le milieu relayeur a tout simplement dégoûté Krychowiak ! Il a souvent pris le dessus en vivacité dans leurs duels et a provoqué les deux cartons jaunes de l'ancien Rémois. Remplacé à la 79e par Patrik Hrosovsky (non noté).

Lukás Haraslín (5,5) : très entreprenant, peut-être même un peu trop. L'ailier s'est parfois lancé dans des actions trop ambitieuses, à l'image de sa frappe lointaine et au-dessus de la lucarne. Il n'empêche que sa percussion a gêné la défense polonaise. Remplacé à la 87e par Michal Duris (non noté).

Marek Hamsík (6,5) : de retour de blessure, le capitaine de la Slovaquie a répondu présent. Il n'a pas réalisé les mêmes courses que certains coéquipiers. Mais son placement, sa justesse technique et ses bons choix ont facilité la circulation de balle.

Róbert Mak (7,5) : malheureusement pour lui, l'ouverture du score ne peut lui être attribuée. Sa frappe après un exploit personnel heurte le poteau et rebondit sur le gardien Szczesny. Et pour ne rien arranger, son corner dévié ne devrait pas être considéré comme une passe décisive pour Skriniar. Au moins, il aura été l'un des grands artisans du succès de son équipe. Remplacé à la 87e par Tomas Suslov (non noté).

Ondrej Duda (7) : très à l'aise balle au pied, l'attaquant a été une menace permanente pour la Pologne ! Il a soulagé les siens à plusieurs reprises et provoqué le danger près de la surface adverse, à l'image de sa frappe dans le petit filet extérieur. Il est également performant dans son pressing, ce qui explique ses crampes en fin de rencontre. Remplacé à la 90e+2 par Jan Gregus (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

POLOGNE 1-2 SLOVAQUIE (mi-tps: 0-1) - EURO 2020 - groupe E / 1e journée
Stade : Gazprom Arena, Saint Petersburg - Arbitre : Ovidiu Hategan, Romania

Buts : K. Linetty (46e) pour POLOGNE - W. Szczesny (18e, csc) M. Skriniar (69e) pour SLOVAQUIE
Avertissements : G. Krychowiak (22e), G. Krychowiak (62e), pour POLOGNE - T. Hubocan (20e), pour SLOVAQUIE

POLOGNE : W. Szczesny - B. Bereszynski, K. Glik, J. Bednarek - G. Krychowiak - K. Józwiak, M. Klich (J. Moder, 85e), K. Linetty (T. Puchacz, 74e), M. Rybus (P. Frankowski, 74e) - R. Lewandowski, P. Zielinski (K. Swiderski, 85e)

SLOVAQUIE : M. Dúbravka - L. Satka, M. Skriniar - P. Pekarík (M. Koscelník, 79e), T. Hubocan - J. Kucka, J. Hromada (P. Hrosovský, 79e) - M. Hamsík - L. Haraslín (T. Suslov, 87e), R. Mak (M. Duris, 87e) - O. Duda (J. Gregus, 90+2e)

Le but contre son camp de Szczesny (1-0,18e)

Linetty a relancé la Pologne dès l'entame du deuxième acte (1-1, 46e)

Krychowiak exclu à l'heure de jeu

L'enchaînement de Skriniar (2-1, 69e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Paul Pogba serait-il un très bon renfort pour le PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but contre son camp (csc), 18e4,5Szczesny
but, 46e6Linetty
but, 69e8Skriniar
7,5Mak


MASQUER LA PUB