Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon, Leicester, Naples... Le dimanche des cocus !

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 24/05/2021 à 13h16
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

La Ligue 1, la Premier League et la Serie A ont rendu leur verdict dimanche. Si Monaco, Chelsea, Liverpool, le Milan AC et la Juventus ont connu un dénouement heureux, l'Olympique Lyonnais, Leicester et Naples ne peuvent pas en dire autant en craquant complètement dans la dernière ligne droite.

Lyon, Leicester, Naples... Le dimanche des cocus !
Depay a quitté l'OL sur une énorme déception.

Quel est le point commun entre Niko Kovac, Thomas Tuchel, Jürgen Klopp, Stefano Pioli et Andrea Pirlo ? C'est simple, tous ces coachs sont parvenus à accrocher la Ligue des Champions et ont fêté cette nouvelle avec grande joie. Encore plus pour les quatre derniers entraîneurs cités, qui officient tous à la tête d'équipes concernées par la Super Ligue. En revanche, trois de leurs collègues ont connu un dimanche bien plus compliqué.

Lyon, la désillusion

C'est le cas de Rudi Garcia. Son départ de l'Olympique Lyonnais ne faisait plus aucun doute. Il a été officialisé par le principal intéressé après la sortie de route totalement incompréhensible contre Nice (2-3) dans le cadre de la 38e et dernière journée de Ligue 1. Un match qui résume parfaitement la saison rhodanienne : un bon départ, avec un but d'avance à la pause, puis un craquage complet au retour des vestiaires. Un de plus.

Et pourtant, Lens, qui se battait aussi pour une qualification en Ligue Europa, a facilité le travail des Gones en accrochant Monaco (0-0). Mais la bande à Memphis Depay, qui a pourtant terminé la phase aller en tête du championnat, a fini par se saborder pour manquer, pour la deuxième année consécutive, la qualification pour la plus prestigieuse des compétitions européennes. Une fin de saison en eau de boudin pour le club dirigé par Jean-Michel Aulas.

Leicester, une fois mais pas deux...

Une déception assez similaire pour Brendan Rodgers. Le coach nord-irlandais, qui a toutefois ramené un titre, avec la FA Cup, ne sera bien évidemment pas débarqué par ses dirigeants à Leicester. Mais cette fin de championnat peut être considérée comme un énorme échec par le vainqueur surprise de l'édition 2015-2016. Et pour cause, les Foxes ont passé quasiment tout l'exercice sur le podium avant de trébucher au pire moment.

Sorti du TOP 4 après la défaite contre Chelsea (2-1), la semaine passée, Leicester, comme Lyon, a pourtant pu compter sur l'énorme coup de pouce d'Aston Villa, tombeur des Blues (2-1). Mais comme Lyon, après avoir mené 2-1, les partenaires de Jamie Vardy ont craqué contre Tottenham (2-4). Une défaite terrible, la troisième sur les cinq dernières journées, qui a coincé les Renards au 5e rang du championnat anglais, un an après avoir connu pareille désillusion en étant privé de C1 au dernier match.

Le suicide de Naples

Mais s'il y a un coach pour qui la pilule sera encore plus difficile à avaler, c'est bien Gennaro Gattuso. Car contrairement à Lyon et Leicester, qui étaient suspendus aux résultats de leurs rivaux, Naples avait son destin entre ses pieds en cette 38e journée de Serie A. Il suffisait aux Partenopei, qui n'ont perdu qu'une seule fois sur leurs 16 derniers matchs, de battre le Hellas Vérone, qui n'avait plus rien à jouer. Une mission ratée dans les grandes largeurs.

Et pour cause, le Napoli a concédé un piteux résultat nul (1-1). En dépit de l'ouverture du score d'Amir Rrahmani, les pensionnaires du San Paolo se sont faits avoir sur une action banale, après un dégagement du gardien adverse. Une égalisation dont ne s'est jamais remis Naples, qui a vu le Milan AC et la Juventus terminer le travail, respectivement face à l'Atalanta (0-2) et Bologne (1-4), pour filer en C1. Des regrets éternels pour le champion du monde 2006, licencié, sans surprise, dans la foulée.

Qu'avez-vous pensé des craquages de l'OL, Leicester et Naples ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB