Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bordeaux : "catastrophe, scandale, ordures"... Les anciens en colère après le retrait de King Street

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/04/2021 à 22h03
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Trente mois après son arrivée, King Street a décidé de quitter Bordeaux. Un départ fracassant, mais finalement peu surprenant du fonds d'investissement américain, qui a mis en rogne les figures importantes du club girondin.

Bordeaux :
Alain Giresse attristé par la situation de Bordeaux.

Un départ par un trou de souris. Trente mois après avoir racheté le club à M6, King Street a décidé de quitter le navire. Fragilisé par la crise du Covid-19, mais aussi par le départ précipité de Mediapro, le fonds d'investissement américain ne souhaite plus poursuivre son aventure avec le club girondin.

Une terrible nouvelle pour le FCGB, 16e de Ligue 1 et à la lutte pour le maintien, qui en attendant d'avoir un repreneur, a été placé sous la protection du Tribunal de Commerce. Quelques minutes seulement après cette annonce, les anciens Marine et Blanc ont fait part de leur désarroi.

Le dépit des anciens

«Du début à la fin, cette histoire des Girondins est un scandale, une honte absolue... C'est inacceptable pour le football français... Je suis choqué, triste et écoeuré...» , a soupiré Bixente Lizarazu sur Twitter. «C'est une vraie cata' ! Cela sent mauvais pour ce club, qui a une vraie histoire, qui est une place forte dans le paysage du football français» , a regretté Elie Baup sur les ondes de RMC. «C'est la mode de vendre à des fonds d'investissement mais on ne sait jamais à qui on vend. Quand on aime les Girondins, c'est un moment très dur à accepter. On parle d'exister encore, c'est encore plus grave que prévu... Le fonds d'investissement vient pourquoi ? Acheter et revendre des joueurs ? Mais le terrain ! La formation, le projet sportif !» , s'est énervé l'entraîneur champion de France 1999 avec le FCGB.

Alain Giresse s'est dit lui complètement atterré par cette situation pourtant prévisible. «On pouvait s'y attendre. Le club était très fragile sur le plan financier. La pandémie et Mediapro n'ont fait qu'accélérer le processus de cette situation. Financièrement, le club s'est mis dans de grosses difficultés. Maintenant, on va prier pour que les choses s'arrangent mais les Girondins sont sur le fil du rasoir. On peut être inquiet, il ne faut pas se voiler la face. La situation est catastrophique, dans un contexte en plus où sur le plan sportif, on ne peut pas dire que la situation prête à l'optimisme» , a indiqué l'ex-international français, qui n'a cessé d'avertir sur cette issue depuis de nombreux mois.

C. Dugarry – «ce sont des ordures»

De son côté, Christophe Dugarry a été bien plus virulent, souhaitant que table rase soit faite pour repartir sur des bases saines. «Ce sont des ordures, les types à la tête du club, on le savait, on l'a dit depuis des mois. Longuépée va dégager, c'est ce qu'on attendait tous. Des gens vont reprendre le club, j'espère que le club va retrouver son identité, son âme. Les gens qui étaient aux manettes ont tout fait pour couler le club. Ils ont pris des décisions qui ont pratiquement toutes été mauvaises. Il faut que tout ce monde dégage et ne revienne plus dans le football» , a pesté le champion du monde 1998 sur RMC.

«Ces gens sont appâtés par le gain, ils n'ont aucun scrupule à saigner les clubs. Ils pensaient que la poule aux oeufs d'or était tellement belle avec l'arrivée de Mediapro... et tout s'est effondré. Ils se sont rendus compte qu'ils ne gagneraient pas d'argent et allaient même en perdre. Et ce sont les Girondins qui en souffrent. Je pense que certains doivent se regarder dans une glace : je pense au maire Alain Juppé qui a cédé le club à ces gens-là, à M6 et De Tavernost qui avait assuré que ces gens étaient solides et allaient faire ce qu'il fallait pour maintenir le club à son niveau. Cela n'a pas été le cas» , a fustigé l'ancien consultant. Plus que jamais, un monument du football français est en danger.

Que pensez-vous des réactions des anciens de Bordeaux après le départ de King Street ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB