Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Super Ligue : "sauver le football", les menaces de l'UEFA, le PSG, un début en 2021... Les explications cash de Pérez

Par Youcef Touaitia - Actu Etranger, Mise en ligne: le 20/04/2021 à 08h55
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Invité de l'émission espagnole El Chiringuito, Florentino Pérez s'est longuement exprimé sur la Super Ligue. Le président du Real Madrid, qui a été désigné comme le patron de ce projet, a justifié la position des 12 clubs réfractaires, répondant notamment aux menaces de l'UEFA. Et plus encore.

Super Ligue :
Florentino Pérez a expliqué sa position sur la Super Ligue.

Son intervention était très attendue. Florentino Pérez n'a pas déçu. Invité de l'émission espagnole El Chiringuito, ce mardi, le président du Real Madrid s'est très longuement exprimé sur la Super Ligue.

Désigné comme le patron de ce projet, le dirigeant de la Maison Blanche a clarifié la position des 12 clubs réfractaires qui veulent changer l'ordre établi par les instances du football mondial. Alors que les critiques fusent depuis plusieurs heures, le principal intéressé a donné les raisons de ce bouleversement, qu'il juge nécessaire.

Pérez veut sauver le football

«Certains ont dit que c'est une compétition pour les riches mais ce n'est pas vrai. C'est pour sauver le football, basé sur la solidarité. Quelqu'un a dit que les riches seront plus riches et les pauvres plus pauvres. Ce n'est pas le cas. Nous allons sauver le football, nous ne voulons pas laisser le football disparaître» , a éludé le businessman ibère, qui a mis l'accent sur les pertes liées à la crise sanitaire. «On a perdu 5 milliards d'euros. Lorsque vous n'avez pas de revenus autres que ceux issus des droits TV, il faut organiser des matchs plus attrayants. C'est sur cette idée que nous avons commencé à travailler. Nous sommes arrivés à la conclusion qu'en faisant une Super Ligue pendant la semaine, au lieu de la Ligue des Champions, nous serions en mesure d'atténuer la perte de revenus. Le foot doit évoluer et s'adapter à l'époque dans laquelle nous vivons. Le football perdait de l'intérêt» , s'est justifié l'homme d'affaires espagnol.

Pérez veut notamment répondre à une question primordiale, celle de la consommation du football. Pour lui, le jeune public ne regarde plus le sport de la même façon et une réponse cash doit être apportée à cette réalité. «Avec la pandémie, nous sommes tous ruinés. Le football est quelque chose de planétaire, nous avons des fans dans tous les coins du monde. La télévision est le média qui doit le plus changer pour s'adapter à la période actuelle. Il fallait faire une analyse et trouver pourquoi les jeunes, les 16-24 ans, n'avaient plus d'intérêt pour le football. Il y a beaucoup de matchs avec peu d'intérêt sportif. Les jeunes évoluent aussi sur d'autres plates-formes. Le football doit donc s'adapter. Nous étions d'accord sur le fait de devoir changer quelque chose pour faire de ce sport quelque chose de plus attractif au niveau mondial» , a rajouté le boss de la Maison Blanche.

Les menaces de l'UEFA jugées inutiles

Autre réponse attendue, celle à l'UEFA. Forcément impactée par cette décision sans précédent, l'instance européenne a menacé les équipes concernées avec des possibles sanctions sportives et économiques. Pas de quoi faire reculer Pérez, qui a refusé de baisser les yeux. «Cela n'arrivera pas, la loi nous protège. Nous n'allons pas entrer dans les questions juridiques. C'est impossible. (...) Ce sont des menaces de la part de quelqu'un qui confond monopole et propriété. Il ne faut pas menacer, il faut dialoguer. Nous avons proposé un format qui, selon nous, sauve le football. (...) Le football est au bord de la faillite. Pas que les gros, tout le monde. S'il n'y a pas d'argent chez les grands, ils n'achètent pas de joueurs aux autres. C'est une pyramide» , a soutenu le président merengue.

Alors qu'il est notamment question d'une suspension des joueurs de ces équipes pour les futurs compétitions nationales comme internationales, à l'image de l'Euro ou de la Coupe du monde, Pérez a estimé que ces menaces n'avaient pas lieu d'être et que les footballeurs pouvaient dormir sur leurs deux oreilles. «Les footballeurs peuvent être tranquilles, cela n'arrivera pas. Ils ne seront pas sanctionnés en sélection. C'est la confusion de ceux qui contrôlent les monopoles. Bien sûr, l'UEFA est un monopole. Elle doit être transparente, elle n'a pas une bonne image tout au long de l'histoire. Ils n'ont à menacer personne. Personne n'a rien fait de mal. Leur format, à notre avis, ne fonctionne pas. J'ai parlé avec toutes les ligues, les fédérations. Personne ne comprend» , a déclaré l'homme de 74 ans concernant le nouveau format de la C1 proposé par l'UEFA.

Le PSG et le Bayern n'ont pas été invités, mais...

Si six clubs anglais, trois formations espagnoles et trois équipes italiennes ont répondu favorablement à ce projet, ce n'est pas le cas du Paris Saint-Germain, du Bayern Munich ou encore du Borussia Dortmund. Selon Pérez, ces équipes n'ont de toute façon pas été invitées. «Pour l'instant, nous n'avons pas invité le PSG. On commence avec les douze clubs fondateurs. On pense que le PSG pourrait nous rejoindre mais je ne peux pas m'avancer parce qu'on n'en a pas encore parlé, ni avec les deux clubs allemands. Nous avons douze clubs fondateurs et nous pouvons en avoir quinze» , a révélé le boss de la Super Ligue, qui ne cache donc pas son souhait de voir ces trois institutions revenir sur leur décision initiale dans les semaines à venir.

Avant d'évoquer l'essence même du projet... avec 15 équipes, au moins. «Les 15 membres fondateurs assureront la valeur pour les diffuseurs, les 5 invités le seront sur un mérite purement sportif, sur le mérite uniquement, et cela changera toutes les saisons. La Super Ligue n'est pas fermée comme je l'entends depuis dimanche, on n'y a jamais pensé. On croit au mérite sportif. Une fois que l'argent sera là, nous serons solidaires et nous répartirons de manière équitable. Les clubs reçoivent en moyenne 130 M€ de revenus via l'UEFA pour la C1, avec la Super Ligue, ce sera 400 M€» , a assuré Pérez, qui espère un début de l'épreuve pour la saison prochaine. «Si nous tombons d'accord avec l'UEFA, nous pourrions commencer la saison prochaine. S'il n'y a pas d'accord, nous pouvons attendre encore un an» , a terminé le Madrilène. Alors, convaincus ?

Que pensez-vous des explications de Florentino Pérez sur la Super Ligue ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Etranger



Actu Etranger

Classement Premier League
  PtsJ.   PtsJ. 
1Man City8035 11Aston V.4834
2Man Utd7035 12Wolves4535
3Leicester6636 13Crystal Pa.4134
4Chelsea6435 14Burnley3935
5West Ham5835 15Newcastle3935
6Liverpool5734 16Brighton3735
7Tottenham5635 17Southamp.3734
8Everton5534 18Fulham2735
9Arsenal5235 19W Bromwich2635
10Leeds5035 20Sheffield U1735

Classement Liga
  PtsJ.   PtsJ. 
1A. Madrid7735 11Osasuna4436
2Barça7535 12Cadix4336
3Real Mad.7535 13Valence3935
4Seville7135 14Levante3935
5R. Sociedad5635 15Alaves3536
6Betis Sev.5435 16Getafe3435
7Villarreal5235 17Valladolid3135
8Celta Vigo4735 18SD Huesca3035
9At. Bilbao4635 19Elche3036
10Grenade4535 20Eibar2935

Classement Serie A
  PtsJ.   PtsJ. 
1Inter8535 11Bologne4035
2Naples7336 12Udinese4036
3Atalanta7235 13Fiorentin.3835
4Milan AC7235 14Genoa3635
5Juventus6935 15Torino3534
6Lazio6434 16Cagliari3535
7AS Rome5835 17La Spezia3435
8Sassuolo5635 18Benevento3135
9Sampdoria4535 19Parme2035
10He. Vérone4335 20Crotone1835

Classement Bundesliga
  PtsJ.   PtsJ. 
1Bayern7432 10Stuttgart4232
2RB Leipzig6432 11Hoffenh.3932
3Wolfsbou.6032 12Mayence3632
4Dortmund5832 13Augsbourg3332
5Francfort5732 14H. Berlin3131
6Leverkus.5132 15W. Breme3132
7M'Gladbach4632 16Bielefeld3132
8Union Berlin4632 17Cologne2932
9Fribourg4432 18Schalke041331

Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB