Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Malgré du coeur, l'OM a finalement craqué... - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 3-3 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/04/2021 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

L'Olympique de Marseille, réduit à 10 avec le carton rouge de Duje Caleta-Car, a été accroché à la dernière seconde sur la pelouse de Montpellier (3-3) ce samedi lors de la 32e journée de Ligue 1. Les Marseillais vont forcément nourrir des regrets…

Malgré du coeur, l'OM a finalement craqué... - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 3-3 OM)
Laborde a fait très mal aux Marseillais.

L'Olympique de Marseille était à quelques secondes d'un succès précieux. En infériorité numérique avec le carton rouge de Duje Caleta-Car à l'heure de jeu, le club phocéen a concédé l'égalisation dans les ultimes secondes sur le terrain de Montpellier (3-3) ce samedi pour le compte de la 32e journée de Ligue 1.

Pourtant rapidement menés et donc réduits à 10, les Marseillais ont pensé l'emporter, avant de concéder l'égalisation en fin de partie. Au classement, l'OM reste 6e, alors que le MHSC occupe le 7e rang.

Delort marque en 27 secondes, l'OM s'emballe avant la pause !

Dès le début de la partie, les Héraultais, sur un contre, ouvraient le score avec une ouverture de Ferri pour Delort, qui lobait Mandanda (1-0, 1e). Un but après 27 secondes ! Surpris, les Marseillais tentaient de réagir mais peinaient à approcher la cage d'Omlin. Sous une pluie diluvienne, Jorge Sampaoli hurlait pour réveiller ses joueurs, trop peu dangereux à l'approche de la zone de vérité et clairement sur un faux rythme.

Bien trop imprécis, les Phocéens ne proposaient rien dans le jeu et frôlaient la correctionnelle sur un but refusé à Delort pour un hors-jeu. Et pourtant juste avant la pause, Milik profitait d'un service de Kamara pour éliminer Hilton avant d'ajuster Omlin d'une frappe croisée (1-1, 43e). Et dans la foulée, l'OM prenait même l'avantage avec une reprise de Gueye après une première intervention d'Hilton devant sa ligne face à Thauvin (1-2, 45+2e) ! Fou !

Une seconde période folle

Dès le retour des vestiaires, Ferri réalisait une ouverture tout simplement exceptionnelle pour Laborde, qui remportait son duel avec Mandanda avec une frappe entre les jambes (2-2, 47e). Dans la foulée, à la suite d'une collision entre Gonzalez et Kamara, Delort avait l'opportunité de redonner l'avantage aux siens, mais son tir n'était pas cadré. Complétement à côté de ses pompes sur cette partie, Caleta-Car dégoupillait avec une semelle dangereuse sur Sambia et était immédiatement expulsé.

Quelques minutes plus tard, Mandanda sauvait l'OM avec un arrêt réflexe sur une volée de Savanier ! Réduits à 10 contre 11, les Phocéens ne lâchaient rien et Perrin profitait d'un coup-franc parfait de Payet au second poteau pour marquer de la tête (2-3, 71e). Logiquement acculé par la suite, Marseille résistait avec notamment une frappe de Savanier sur le poteau de Mandanda puis une tête de Delort sur le gardien olympien. Puis dans les dernières secondes, Mandanda réalisait un arrêt monstrueux sur une tête de Congré à bout portant... mais ne pouvait rien faire sur une tête plongeante de Laborde sur une remise de Souquet (3-3, 90+3e). L'OM a finalement craqué !

La note du match : 7/10

Un match intéressant, mais irrégulier. Malgré un but marqué par Montpellier après seulement 27 secondes, cette partie a longtemps eu un faux rythme. Mais il y a eu des moments assez fous. Avec notamment les deux buts inscrits par l'OM avant la pause, puis l'égalisation du MHSC juste au retour des vestiaires. Avec ensuite le rouge de Caleta-Car, les débats ont été animés jusqu'au bout avec cette fin de rencontre un peu folle.

Les buts :

- Sur un contre initié par Mollet, Ferri se retrouve trouvé dans le coeur du jeu et réalise une longue ouverture pour Delort, qui profite du placement de Balerdi. A la course, l'Héraultais devance Mandanda et effectue un lob pour trouver le chemin des filets (1-0, 1e).

- Après une remise en retrait de Milik pour Gonzalez, Kamara se retrouve servi et lance le Polonais en profondeur. Devant Hilton, le buteur de l'OM élimine le Brésilien d'un petit pont avant d'ajuster Omlin d'un tir croisé (1-1, 43e).

- Sur une récupération haute de Kamara, Lirola adresse un centre à Payet, qui élimine le gardien avec une remise pour Thauvin. Sur sa ligne, Hilton sauve le tir du Marseillais, mais Gueye se trouve à la réception et parvient à marquer d'une frappe placée (1-2, 45+2e).

- De son camp, Ferri réalise une superbe ouverture dans le dos de Caleta-Car. Laissé seul par Luis Henrique, Laborde effectue un contrôle parfait avant de tromper Mandanda d'une frappe entre les jambes (2-2, 47e).

- Sur un coup-franc obtenu par Payet sur une faute de Ferri, le Marseillais se charge d'effectuer un centre au second poteau. Profitant d'une intervention ratée de Cozza, Perrin croise sa tête pour redonner l'avantage à l'OM (2-3, 71e).

- A la suite d'une longue ouverture sur le côté droit, Souquet effectue une belle remise dans l'axe. D'une tête plongeante, Laborde devance les défenseurs marseillais et surprend Mandanda, trop court (3-3, 90+3e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Gaëtan Laborde (7,5/10)

Le héros de Montpellier ! L'attaquant héraultais a effectué une rencontre intéressante. Par ses courses en profondeur, il a posé des soucis aux Marseillais, notamment à Luis Henrique et Caleta-Car. Et sans surprise, l'Héraultais a profité du laxisme des deux hommes au retour des vestiaires pour égaliser après un joli contrôle et une frappe entre les jambes de Mandanda. En fin de partie, il a sauvé son équipe en égalisant d'une belle tête plongeante. Un match plein.

MONTPELLIER :

Jonas Omlin (4,5) : le gardien de Montpellier a passé un début de partie plutôt tranquille avec des interventions faciles sur des frappes trop écrasées de Thauvin ou encore Milik. Mais avant la pause, le portier du MHSC n'a pas brillé avec un duel perdu devant Milik puis un but concédé face à Gueye. Sans être très inquiété, il n'a donc pas été décisif avec un nouveau but de Perrin.

Salomon Sambia (6) : le latéral droit de Montpellier a rendu une bonne copie. Dans son couloir, il a bien géré les tentatives de Luis Henrique et a réussi à poser des soucis aux Brésiliens sur ses montées. Il a cependant été bien trop en retard sur le deuxième but des Marseillais signé Gueye. A noter qu'il a tout de même provoqué le rouge de Caleta-Car. Remplacé à la 78e minute par Arnaud Souquet (non noté), qui a donné cette passe décisive sur l'égalisation de Laborde.

Vitorino Hilton (3,5) : le défenseur central de Montpellier n'a pas connu un match facile. Longtemps serein, le Brésilien a été trop facilement éliminé, avec un petit pont, sur le but de Milik. Sur la deuxième réalisation des Marseillais, il a bien tenté de sauver son équipe sur sa ligne lors de la frappe de Thauvin, mais a été trop court sur celle de Gueye.

Daniel Congré (5) : le défenseur central de Montpellier a eu une soirée compliquée face à Milik. Avec ses décrochages, le Polonais a posé des soucis et l'Héraultais a eu du mal à le suivre. D'ailleurs, sur le but du Marseillais, il a été totalement aspiré et n'a rien pu faire sur l'enchaînement de son adversaire direct. Malgré tout, il n'a pas démérité dans le combat. Il a été proche de marquer de la tête en fin de partie, mais Mandanda a sorti une superbe parade.

Nicolas Cozza (3) : face à un Lirola très offensif, le latéral gauche de Montpellier a surtout défendu. Et avec l'activité importante de l'Espagnol, il a parfois eu du mal à suivre, notamment sur le deuxième but des Marseillais. Sans être mauvais, il n'a jamais réussi à endiguer ce problème. Sur le but de Perrin, il a été fautif avec une intervention ratée. Remplacé à la 85e minute par Mihailo Ristic (non noté).

Téji Savanier (5) : de retour pour ce match, le milieu de terrain de Montpellier a, comme toujours, apporté sa qualité technique dans l'entrejeu. Également présent dans le combat, il a été cependant coupable sur le deuxième but encaissé avec un ballon perdu très haut face à Kamara. Dans la zone de vérité, il a été en échec à cause de Mandanda.

Jordan Ferri (7) : l'ancien Lyonnais était inspiré sur cette rencontre ! Dès la première action de la partie, le milieu de terrain de Montpellier a réalisé une superbe ouverture pour Delort, qui a ouvert le score. Juste dans ses transmissions et présent dans l'impact, il a encore régalé au retour des vestiaires avec une passe magique sur l'égalisation de Laborde. Il a été par contre coupable en concédant le coup-franc du but de Perrin. Remplacé à la 78e minute par Joris Chotard (non noté).

Florent Mollet (5) : une rencontre moyenne pour le milieu de terrain de Montpellier. Comme ses partenaires, il a été plutôt à son avantage sur le plan technique. Par contre, dans les duels, il a été bien pris par les Marseillais et a été souvent bougé physiquement. Dans la zone de vérité, l'Héraultais n'a pas toujours eu le geste juste. Remplacé à la 85e minute par Petar Skuletic (non noté).

Gaëtan Laborde (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Andy Delort (7) : le buteur de Montpellier a idéalement débuté son match avec un appel en profondeur et un lob pour ouvrir le score. Très généreux dans ses efforts, il a beaucoup proposé dans le dos des défenseurs marseillais et a été proche d'un doublé, finalement annulé par la VAR pour un hors-jeu. Sans être dangereux par la suite, il a été impeccable dans son investissement.

Stephy Mavididi (4) : sur cette partie, l'ailier de Montpellier n'a pas été en réussite. Souvent en échec dans ses tentatives individuelles, il a été aussi brouillon dans ses transmissions. A l'approche de la zone de vérité, l'ancien Dijonnais n'a jamais été capable de créer du danger. Remplacé à la 78e minute par Elye Wahi (non noté).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : dès la première occasion de Montpellier, le gardien de l'Olympique de Marseille a été pris avec une sortie trop audacieuse devant Delort, qui l'a lobé pour ouvrir le score. Sur la suite du match, le portier phocéen a longtemps eu quasiment rien à effectuer… avant d'être battu par une frappe entre les jambes de Laborde. En fin de partie, il a pensé sauver son équipe sur une volée de Savanier puis une tête de Congré. Mais finalement, il a été pris sur la tête plongeante de Laborde.

Leonardo Balerdi (4) : à son avantage ces dernières semaines, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été responsable sur l'ouverture du score de Delort, qu'il a couvert. Par la suite, l'Argentin n'a pas démérité dans ses interventions avec plusieurs duels remportés grâce à son positionnement. Cependant, dans l'ensemble, il reste trop fébrile.

Álvaro González (4) : même si Balerdi ne doit pas couvrir Delort sur l'ouverture du score, l'Espagnol se retrouve pris dans son dos sur cette action. Très nerveux, il a beaucoup discuté avec l'arbitre et a eu du mal à dégager de la sérénité dans ses interventions.

Duje Caleta-Car (2) : de retour après sa suspension, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été très agressif dans ses interventions. Parfois trop, et le Croate a eu la mauvaise tendance de ralentir le jeu de son équipe avec des relances très lentes. Loin de dégager une grande sérénité, il a été assez décevant avec en plus sa responsabilité sur l'égalisation de Laborde… Et après l'heure de jeu, l'ancien de Salzbourg a été logiquement expulsé pour une semelle sur Sambia. Mauvais.

Pol Lirola (6,5) : comme à son habitude, l'Espagnol a profité de son rôle de piston sur le côté droit pour beaucoup attaquer. Loin d'être en difficulté sur le plan défensif face à Mavididi, le joueur prêté par la Fiorentina a beaucoup proposé et a été récompensé par son implication sur le but de Gueye avec un bon centre au second poteau pour Payet.

Boubacar Kamara (7) : encore un excellent match pour le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. Même dans les périodes difficiles pour son équipe, le jeune talent s'est beaucoup battu dans l'entrejeu avec des ballons grattés et des projections intéressantes. Passeur décisif sur le but de Milik, le Phocéen se trouve à l'origine du ballon récupéré sur le but de Gueye. Très solide.

Pape Gueye (7) : contrairement à Kamara, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a connu un début de partie difficile. Mais petit à petit, il a retrouvé des couleurs, notamment dans l'impact physique. Mieux à la récupération, le Phocéen a gagné en confiance avant de marquer le deuxième but de son équipe d'une frappe placée avant la pause.

Florian Thauvin (4) : toujours titularisé dans un rôle hydride dans le coeur du jeu, le milieu de l'Olympique de Marseille n'a pas été en réussite. Très brouillon, l'international français a perdu de nombreux ballons avec un déchet technique bien trop important. Quasiment jamais dangereux, il a raté une grosse occasion avec un sauvetage d'Hilton sur sa ligne, mais Gueye a bien suivi. Remplacé à la 88e minute par Olivier Ntcham (non noté).

Luis Henrique (3,5) : dans un rôle de piston sur le côté gauche en l'absence d'Amavi, blessé, le Brésilien a été en difficulté. Sur le plan offensif, il n'a pas proposé grand-chose et a surtout été en souffrance dans son repli défensif. Sur le but de Laborde, l'ailier a été bien trop en retard et a laissé filer son adversaire direct sur cette action. Remplacé à la 63e minute par Lucas Perrin (non noté), qui a marqué de la tête sur un coup-franc déposé au second poteau par Payet.

Dimitri Payet (6) : aligné en soutien de Milik, le milieu offensif de l'Olympique de Marseille a eu au moins le mérite d'essayer. Sans être en réussite dans la majorité des tentatives, l'international français a créé des décalages intéressants, à l'image de son ballon de but donné à Thauvin sur la réalisation finalement de Gueye. Il a beaucoup apporté à la création et a été décisif avec ce coup-franc déposé sur la tête de Perrin. Remplacé à la 81e minute par Michaël Cuisance (non noté).

Arkadiusz Milik (7) : globalement peu servi en début de partie, l'international polonais a décidé de décrocher pour participer au jeu de son équipe. Longtemps sans réussite, il a initié la révolte des siens avant la pause avec un superbe enchaînement : remise, appel, petit pont puis frappe croisée pour égaliser. Dans le jeu, il a été intéressant. Remplacé à la 88e minute par Dario Benedetto (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONTPELLIER 3-3 MARSEILLE (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Stade de la Mosson - Arbitre : J. Brisard

Buts : A. Delort (1e) G. Laborde (47e) G. Laborde (90+3e) pour MONTPELLIER - A. Milik (43e) P. Gueye (45+2e) L. Perrin (71e) pour MARSEILLE
Avertissements : F. Mollet (8e), J. Ferri (76e), pour MONTPELLIER - F. Thauvin (40e), Álvaro González (54e), D. Caleta-Car (62e), pour MARSEILLE

MONTPELLIER : J. Omlin - Hilton, D. Congré - S. Sambia (A. Souquet, 79e), N. Cozza (M. Ristic, 86e) - G. Laborde, J. Ferri (J. Chotard, 79e), S. Mavididi (S. Wahi, 79e) - T. Savanier, F. Mollet (P. Skuletic, 86e), A. Delort

MARSEILLE : S. Mandanda - L. Balerdi, Álvaro González, D. Caleta-Car - Pol Lirola, Luis Henrique (L. Perrin, 64e) - B. Kamara, P. Gueye - F. Thauvin (O. Ntcham, 89e), D. Payet (M. Cuisance, 82e) - A. Milik (D. Benedetto, 89e)

Delort a ouvert le score sur un lob (1-0, 1e)

La joie de Milik à la suite de son but (1-1, 43e)

Les Marseillais ont fêté la réalisation de Gueye (1-2, 45+2e)

Laborde a été félicité pour son égalisation (2-2, 47e)

La rage de Perrin après son but (2-3, 71e)

Dans les derniers instants, Laborde a égalisé pour le MHSC (3-3, 90+3e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous Kylian Mbappé prolonger au PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
but, 90e+3
but, 90e+3
27,5Laborde
but, 1e7Delort
but, 45e+27Gueye
but, 43e7Milik


MASQUER LA PUB