Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les trois points... et puis c'est tout ! - Débrief et NOTES des joueurs (Valladolid 0-1 Barça)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 11/07/2020 à 21h26
Taille du texte: Email Imprimer

Dominateur mais inquiété en seconde période, le FC Barcelone s'est imposé sur la pelouse du Real Valladolid (0-1), ce samedi, dans le cadre de la 36e journée de Liga. Un succès qui permet au club catalan de revenir provisoirement à un point du leader, le Real Madrid, qui compte un match en moins.

Les trois points... et puis c'est tout ! - Débrief et NOTES des joueurs (Valladolid 0-1 Barça)
Vidal a marqué le but de la victoire pour le FC Barcelone.

Les trois points, y nada mas. Au lendemain du succès du Real Madrid sur Alavés (2-0), le FC Barcelone s'est imposé sur la plus petite des marges sur la pelouse du Real Valladolid (0-1), ce samedi, lors de la 36e journée de Liga.

Dominateur puis très stérile dans le jeu, le club catalan a assuré l'essentiel en revenant provisoirement à un petit point du grand leader, leader avec un match en moins.

Vidal trouve la faille, le raté de Griezmann

Les locaux envoyaient un message clair d'entrée en barricadant la surface avec deux denses lignes. Une tactique petits bras qui ne portait pas ses fruits. Largement dominateurs durant un quart d'heure, les Blaugrana prenaient logiquement les devants grâce à Vidal, qui après un service de Messi, marquait à l'aide du poteau (0-1, 15e). Le break aurait d'ailleurs rapidement pu être fait, mais Griezmann, après un caviar de Semedo, se trouait complètement sur sa reprise face au but vide.

Débordé de tous les côtés, Valladolid pouvait compter sur son gardien formé à Barcelone, Masip, qui détournait une frappe à bout portant de Semedo avant de plonger de manière autoritaire sur un centre fuyant de Riqui Puig. Une domination nette, mais surtout des opportunités gâchées qui auraient pu coûter cher puisque Kike, qui prenait Piqué de vitesse, n'était pas loin de tromper Ter Stegen après un long rush.

Barcelone a failli se faire avoir

Malgré sa maîtrise technique, Barcelone n'appuyait pas sur l'accélérateur au retour des vestiaires. Cela laissait aux locaux l'opportunité de se rapprocher du but gardé par Ter Stegen, mis à contribution par Ünal à deux reprises, l'obligeant à réaliser une énorme parade à l'heure de jeu. L'attaquant turc, très inspiré, posait de gros soucis aux défenseurs centraux, à qui il chipait systématiquement le ballon dans les duels aériens.

En dépit des opportunités adverses, les partenaires du discret Messi ne s'affolaient pas mais ne proposaient pas grand-chose. Comme Griezmann en première période, Suarez enchaînait les gestes approximatifs et ne parvenait pas à prendre le dessus sur une défense qui avait repris du poil de la bête. Sans conséquence puisque Valladolid ne trouvait jamais la solution pour revenir à la marque. Une petite victoire, mais une victoire quand même.

La note du match : 4/10

Pas un grand match, loin de là. Les Blaugrana ont dominé la première période sans pousser plus fort que cela après l'ouverture du score rapide. Après la pause, Valladolid a offert une résistance un peu plus grande, se procurant notamment plusieurs situations sans inquiéter un Ter Stegen plus vigilant. Barcelone est venu pour les trois points, et c'est ce qui a été fait.

Le but :

- A l'entrée de la surface, sur la droite, Messi glisse un petit ballon entre deux défenseurs pour trouver Vidal. Après un contrôle orienté dans la surface, le Chilien décoche une lourde frappe croisée du pied droit. Le bout de cuir percute le poteau droit de Masip pour terminer sa course dans le petit filet gauche (0-1, 15e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Arturo Vidal (7/10)

Le milieu chilien a rendu une bonne copie. Bagarreur et très impliqué, il n'a jamais cessé de se projeter vers l'avant pour apporter le surnombre dans la surface. C'est d'ailleurs sur une de ses montées qu'il ouvre la marque d'une belle frappe croisée. Même s'il a eu plus de mal en seconde période, il a été le seul à se coltiner le sale boulot pour gêner les relances de Valladolid.

REAL VALLADOLID :

Jordi Masip (6) : un bon match de l'ancien gardien du FC Barcelone, qui s'est interposé à deux reprises devant Semedo puis sur un coup franc de Messi. Il a su rassurer sa défense sur ses sorties.

Javi Moyano (6) : le capitaine de Valladolid s'est montré à son avantage, ne laissant quasiment aucun espace dans son couloir, où Jordi Alba n'est jamais passé.

Kiko (6) : propre dans les relances (98% de passes réussies), le défenseur central a fait le boulot. Il a bien contenu Griezmann et Suarez, qui se sont cassés les dents dans ce match.

Javier Sanchez (5) : s'il n'a pas eu de mal à prendre le dessus sur les buteurs adverses, il a en revanche été bousculé par Vidal et Semedo sur leurs projections. Un peu moins convaincant que Kiko.

Raul Garcia (non noté) : le latéral gauche a souffert face à Nelson Semedo avant de céder sa place sur blessure. Remplacé à la 24e minute par Nacho Martinez (5,5), qui a d'abord été bousculé par le Portugais avant de sécuriser son couloir.

Fede (5) : le milieu a eu du mal face à ses homologues catalans avant de pointer le bout de son nez en seconde période. Moyen dans l'ensemble.

Joaquin Fernandez (4) : une déception. Il n'a jamais réussi à calmer le jeu et mettre le pied sur le ballon pour rassurer les siens. Remplacé à la 46e minute par Pablo Hervias (6), qui s'est montré intéressant dans son positionnement pour gêner les milieux barcelonais.

Ruben Alcaraz (3) : un impact mineur, peu de ballons touchés... L'Espagnol s'est troué dans les grandes largeurs. Remplacé à la 46e minute par Enes Ünal (6,5), qui a réalisé une excellente entrée. Le Turc a obtenu trois belles occasions, obligeant Ter Stegen à s'employer. Très intéressant.

Kike (5,5) : le milieu offensif a été un des seuls joueurs de son équipe à se montrer menaçant dans la première heure. Il aurait pu égaliser au terme d'un joli rush en première période et s'est procuré une belle occasion au retour des vestiaires.

Oscar Plano (4) : de nombreux rushs sans ballon qui n'ont pas servi à grand-chose... Il a beaucoup donné mais ne s'est pas montré dangereux. Remplacé à la 80e minute par Waldo Rubio (non noté).

Sergio Guardiola (5) : même s'il a été peu servi, l'attaquant espagnol a été remuant. Il a posé des problèmes à Lenglet, qui a dû s'employer à de nombreuses reprises pour l'empêcher de se retourner. Remplacé à la 62e minute par Sandro Ramirez (non noté).

FC BARCELONE :

Marc-André Ter Stegen (6,5) : le gardien allemand n'a rien eu à faire en première période. Après la pause, il est décisif sur deux tirs d'Ünal puis sur un autre de Sandro. Finalement, heureusement qu'il était là...

Nélson Semedo (6,5) : bon match du latéral droit portugais. Intenable dans son couloir, il n'a cessé d'apporter le danger en première période. Impliqué sur le but de Vidal, il offre un véritable caviar à Griezmann, qui se troue sur sa frappe. En revanche, il a été beaucoup moins entreprenant après la pause, se contentant de défendre.

Gerard Piqué (6) : même s'il a eu ses soucis habituels dans les replis, en raison d'une pointe de vitesse peu élevée, le défenseur central espagnol a été costaud dans les duels. Bousculé par Ünal après la pause, il a bien coupé les passes adverses.

Clément Lenglet (5) : le défenseur central français a été en difficulté durant ce match. Coupable de quatre fautes en première période, il a été très souvent en retard sur ses interventions. Contraint de sortir pour ne pas finir la rencontre dans les vestiaires. Remplacé à la 57e minute par Ronald Araujo (non noté).

Jordi Alba (5,5) : un match neutre pour le latéral gauche. Pas forcément mis en difficulté dans son couloir, il n'a quasiment jamais apporté le danger. Moyen.

Sergi Roberto (5,5) : replacé dans l'entrejeu, le milieu catalan a été important à la récupération, mais surtout sur ses transmissions toujours bien senties. En seconde période, il a eu beaucoup plus de mal, passant son temps à courir derrière le ballon.

Sergio Busquets (6,5) : le champion du monde 2010 a fait le boulot. Il a cassé les lignes à de nombreuses reprises, avec notamment une belle passe dans l'espace pour Semedo, proche du 2-0. Dans la période difficile de son équipe, il a su se rendre utile en calmant le rythme. Remplacé à la 74e minute par Junior Firpo (non noté).

Arturo Vidal (7) : lire commentaire ci-dessus.

Ricard Puig (6) : le jeune milieu s'est montré un peu moins entreprenant que sur ses dernières sorties. Mais sa présence a encore permis de faire le lien qui a tant manqué entre Busquets et ses attaquants. Sa sortie a désorganisé l'entrejeu catalan, beaucoup moins dominateur après l'heure de jeu. Remplacé à la 57e minute par Ivan Rakitic (non noté).

Lionel Messi (6,5) : pas une grande Pulga, mais le capitaine catalan a su se rendre décisif en offrant un caviar sur le but de Vidal. A son rythme, il s'est montré juste dans ses gestes mais pas assez tranchant pour faire plus mal à la défense de Valladolid.

Antoine Griezmann (3) : un match cauchemardesque pour l'attaquant français. Jamais dans le bon tempo et pas du tout impliqué dans les offensives catalanes, il mange la feuille de match sur un caviar de Semedo en se trouant complètement sur sa seule opportunité. Un enfer. Remplacé à la 46e minute par Luis Suarez (3), qui n'a été guère mieux avec 45 minutes médiocres.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Liga espagnole sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Vidal a marqué sur une passé décisive de Messi (0-1, 15e)

Ter Stegen a repoussé plusieurs tentatives de Valladolid après la pause

Messi a eu moins de réussite à Valladolid

 VIDEO : l'incroyable raté de Griezmann

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison Ligue 1 ?

Neymar (PSG)
Memphis Depay (Lyon)
Kylian Mbappé (PSG)
Wissam Ben Yedder (Monaco)
Burak Yilmaz (Lille)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB