Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Rennes : son avenir, Ben Arfa, Létang... Les vérités de Julien Stéphan

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/04/2020 à 13h37
Taille du texte: Email Imprimer

Interrogé par la Chaîne L'Equipe, l'entraîneur du Stade Rennais Julien Stéphan a fait passer plusieurs messages. Motivé à l'idée de poursuivre son ascension en Bretagne, le technicien a également décrypté ses relations avec certains de ses anciens collaborateurs, comme le milieu offensif Hatem Ben Arfa ou son ex-président Olivier Létang.

Rennes : son avenir, Ben Arfa, Létang... Les vérités de Julien Stéphan
Julien Stéphan, l'entraîneur du Stade Rennais.

Entre Julien Stéphan et le Stade Rennais, tout roule. Intronisé en décembre 2018, à la place de Sabri Lamouchi, celui qui n'était encore qu'un novice a rapidement pris la mesure du challenge proposé et même permis aux Rouge et Noir d'aspirer à de nouvelles ambitions.

Avec un football offensif affirmé, Rennes a changé de visage et joue maintenant les premiers rôles. Après un seizième de finale alléchant, mais perdu contre Arsenal (3-1, 0-3) en Europa League la saison passée, les Bretons avaient remporté la Coupe de France, contre le Paris Saint-Germain (2-2, 6-5 tab.).

Stéphan n'a «aucune raison de partir»

L'oeuvre de Stéphan, qui a su tirer le meilleur d'un effectif pétri de talent. Cette saison encore, les pensionnaires du Roazhon Park continuaient leur marche en avant avec une belle 3e place en Ligue 1, jusqu'à l'interruption des compétitions en raison du coronavirus. En tout cas, que les supporters et dirigeants rennais se rassurent. Lié jusqu'en juin 2022, le fils du célèbre Guy Stéphan (le fidèle adjoint de Didier Deschamps en équipe de France) n'entend pas aller voir ailleurs,

«Je suis très bien au Stade Rennais. Il n'y a aucune raison de partir aujourd'hui. Cela fait maintenant huit ans que j'y suis. J'ai passé six ans et demi à la formation, je suis avec les professionnels depuis un an et demi. Les résultats sont positifs depuis le départ. C'est un métier difficile et passionnant, mais il n'y a aucune raison que je quitte le club», a clamé le coach des Rouge et Noir, emballé à l'idée de jouer la Ligue des Champions, sur les antennes de la Chaîne L'Equipe jeudi soir.

Une relation saine avec Ben Arfa… moins avec Létang ?

L'ancien footballeur passé par Dreux a profité de son passage sur la chaîne télévisée pour décrypter sa relation avec son ancien milieu offensif Hatem Ben Arfa, en démontant quelques rumeurs. «Je n'ai eu aucun problème avec Hatem. Bien au contraire. Lorsque j'ai repris l'équipe, il ne jouait pas beaucoup. J'en ai fait un élément central de l'équipe. Il a joué tous les matchs. Il a estimé qu'il devait donner une autre orientation à sa carrière et il a fait une déclaration dans ce sens. Je garde de très bons souvenirs de notre collaboration», assure Stéphan.

Avec son ex-président Olivier Létang, la relation paraît en revanche moins saine. «Il peut toujours y avoir quelques moments un petit peu plus compliqués entre un président, un directeur sportif et un entraîneur. Il y a beaucoup de choses fausses qui ont été dites à la suite de la démission du président Létang. Il y a au Stade Rennais un actionnaire. Un actionnaire qui est là depuis vingt ans et qui a pris une décision qu'il faut respecter. On m'a prêté beaucoup plus de pouvoir que je n'en ai», estime l'entraîneur de 39 ans. Là encore, le message est passé !

Selon vous, Julien Stéphan doit-il viser plus haut que le Stade Rennais ? Que vous inspirent ses déclarations sur Ben Arfa et Létang ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB