Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : le placardisé Sertic prend la parole

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/04/2020 à 21h16
Taille du texte: Email Imprimer

Pas utilisé une seule fois cette saison, le défenseur central ou milieu défensif de l'Olympique de Marseille, Grégory Sertic, a fait le point sur sa situation pour beIN Sports et évoqué son avenir à l'approche de la fin de son contrat.

OM : le placardisé Sertic prend la parole
Sertic a complètement disparu des radars.

La boutade remonte à dimanche. Interrogé par un supporter qui demandait ironiquement, «Grégory Sertic, c'est un joueur ?», le compte Twitter des Girondins de Bordeaux a fait preuve de répartie et répondu : «C'était. Il a pris sa retraite en janvier 2017 il nous semble.»

Il s'agit évidemment d'une référence à la date du transfert du défenseur central ou milieu défensif de l'Aquitaine vers l'Olympique de Marseille. Car, depuis qu'il a rejoint la Canebière, le natif de Brétigny-sur-Orge, miné par les blessures, n'a disputé que 25 matchs sous les couleurs phocéennes, dont aucun cette saison.

G. Sertic – «pas celui qui va foutre la merde»

Etant donné qu'il émarge à 180 000 euros mensuels, certains supporters ont du mal à digérer l'attitude du Franco-Croate, accusé d'avoir effectué un choix financier en restant à l'OM l'été dernier alors que l'entraîneur André Villas-Boas lui a signifié qu'il ne comptait pas sur lui. Dans une interview vidéo diffusée ce vendredi par beIN Sports, le Marseillais a tenu à mettre les choses au clair et assuré qu'il conserve un comportement exemplaire dans l'espoir de convaincre son coach.

«Aujourd'hui, je fais certes une saison blanche mais je m'entraîne très sérieusement, je suis professionnel. Le coach et les adjoints sont très contents de moi, ils n'ont rien à me reprocher. Je ne suis pas celui qui va foutre entre guillemets la merde dans un vestiaire, je ne suis pas comme ça, je n'ai pas été éduqué comme ça», a souligné l'ancien Bordelais. «Aujourd'hui, je fais ce qui est nécessaire. Si demain le coach fait appel à moi, je répondrai présent parce que je sais qu'à l'entraînement, je suis sérieux et je mets tout en avant pour réussir.»

Un avenir en MLS ?

Confronté à des pépins physiques récurrents depuis sa rupture des ligaments croisés survenue en 2015, Sertic admet néanmoins que sa situation n'est pas évidente tous les jours, lui qui aspirait à beaucoup mieux : «Tu as un goût d'inachevé parce que tu arrives ici avec des ambitions, tu arrives dans un grand club et il n'y a pas ces attentes-là. Malheureusement, (…) j'ai été blessé, ça m'a fait beaucoup de mal. Et quand tu reviens, j'ai fait une très grosse préparation physique cet été pour être en forme... Et après, ce n'est pas ce qui se passe aujourd'hui. (…) C'est comme ça, il ne faut pas pleurer sur son sort, il y a des choses bien plus graves dans la vie.»

En juin prochain, le contrat du Marseillais s'achèvera. Sertic sait évidemment qu'il ne sera pas prolongé et qu'il se retrouvera libre. Alors que son manque de rythme prolongé pourrait susciter la méfiance de plus d'un club, cette perspective ne l'effraie pas spécialement. «Les envies, c'est de trouver un nouveau projet, un projet qui peut juste me faire retrouver le plaisir de la compétition, de me battre pour mes coéquipiers. Trouver un club tout simplement, en Europe, en France... J'adore la MLS, donc pourquoi pas. Je vais voir les propositions qu'il y a», a conclu le Phocéen. Avec l'interruption des compétitions et les difficultés financières qui attendent de nombreux clubs, le prochain mercato s'annonce plutôt atone, mais les joueurs libres, plus abordables financièrement, pourront peut-être en profiter…

Que vous inspire la situation de Sertic ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB