Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 30e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 18/04/2007 à 23h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après Lyon-Rennes et Bordeaux-Nancy, l'équipe type de la 30ème journée et le calendrier sont à jour. Avant un Bordelais, deux Parisiens, deux Lorientais et deux Valenciennois s'y étaient illustrés et sont présents, entre autres, dans notre trentième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette trentième journée s'est terminée hier soir avec la mise à jour du calendrier des deux matches reportés suite à la finale de la Coupe de la Ligue. Lyon n'a pas été sacré Champion après son nul concédé face à Rennes alors que Bordeaux, en battant largement Nancy, s'est emparé de la quatrième place. Il y a plus de quinze jours, Lens avait été défait par le PSG. Lille avait perdu à domicile face à Valenciennes. Toulouse avait dominé St-Etienne alors que Sochaux était allé gagner à Troyes. Marseille avait chuté à Lorient. Sedan avait laissé sa dernière place à Nantes en s'imposant chez les Canaris. Nice et Monaco avaient fait match nul. Au regard de ces résultats passés et des deux derniers matches joués, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la trentième journée de L1.

Équipe type de la trentième journée :

Remplaçants

12. Cédric Kanté (Nice)
13. Jérémie Bréchet (Sochaux)
14. Benoît Cheyrou (Auxerre)
15. Oscar Ewolo (Lorient)
16. Paulo Cesar (Toulouse)
17. Fernando Cavenaghi (Bordeaux)
18. Stéphane Trévisan (Sedan)

En détails...

Nicolas Penneteau (26 ans, Valenciennes)

Après un début de match hésitant, il s'était remis en confiance au fil des minutes pour finir par être le héros de la rencontre. Alors que les Lillois jouaient leur va-tout, il s'est brillamment distingué en détournant deux tentatives à bout portant de Fauvergue : d'un plongeon pour une balle boxée suite à une reprise du pied (85e), puis d'une claquette salvatrice pour sortir une tête au-dessus de la barre (90e). Dans l'enchaînement, ou presque, les Valenciennois avaient inscrit le but du break synonyme d'une cruciale victoire pour leur maintien en L1.

David Ducourtioux (29 ans, Sedan)

Son centre mouvant adressé sous la barre de Barthez avait d'abord indirectement provoqué une béquille à ce dernier (7e). Puis un second centre, au premier poteau, lui a involontairement fait inscrire le but du match (62e). Il a ainsi poussé le malheureux de la rencontre à une sortie prématurée. A l'inverse, le capitaine sedanais a été le bienheureux de ce match capital qui avait permis aux Ardennais de laisser la dernière place à leurs adversaires du jour.

Sylvain Marchal (27 ans, Lorient)

Au fil des attentions défensives dans son marquage et sur ses relances, il a complètement maîtrisé les intentions offensives des Marseillais. Il a gagné presque tous ses duels aériens contre Cissé et il l'a même brillamment contré lorsqu'il a cru lui échapper. Le capitaine des Merlus ne s'est pas fait déborder et, grâce à cette victoire, il était sur le point d'amener sereinement les siens aux portes du havre de paix qu'est le maintien.

Daniel Congré (22 ans, Toulouse)

Son retour en défense centrale a épousé la courbe ascendante du Toulouse FC. Plus qu'une coïncidence, ses performances sont révélatrices d'une équipe qui s'est trouvée. Face à lui, Gomis avait largement perdu son duel. Il y a trois journées, avec cette victoire face à St-Etienne, les hommes de Baup se révélaient comme des concurrents à l'Europe. Aujourd'hui, le gâteau, avec la cerise espérée, est encore plus appétissant.

Sylvain Armand (26 ans, Paris-SG)

Il a été logiquement récompensé de ses régulières hautes performances par un but qui a permis au PSG de se sortir la tête du «marécage» . Le temps d'un coup franc tiré par Rothen, qu'il a prolongé du bout du pied gauche (72e), les Parisiens sont revenus flotter au-dessus de la zone rouge. «On va tout faire pour ne pas y retourner. Il faut surtout retenir l'état d'esprit» , avait-il insisté après la rencontre. Depuis lors, les Parisiens ont parfaitement tenu son engagement.

Romain Pitau (29 ans, Sochaux)

Son premier but de la saison, suite à une remise en retrait d'Isabey et une reprise instantanée du droit (33e), avait alors conduit les Sochaliens à la troisième place. Auteur d'un match plein contre Troyes, lui et les Doubistes ont subi quelques secousses depuis. Désormais cinquièmes au classement, mais toujours en course pour l'Europe via le Championnat, ils sont à la recherche de la perfection pour cette saison avec une finale de Coupe de France qui leur reste également à gagner.

Geoffrey Doumeng (26 ans, Valenciennes)

Des vingt-cinq mètres, il a étonnamment lobé sa frappe du coup de pied pour tromper Sylva (78e). En apesanteur sur cette curieuse ouverture du score, il ne faisait pourtant que confirmer sa brillante oscillation entre la défense et l'attaque orchestrée tout au long du match. Après deux autres journées et deux nuls glanés par les Valenciennois, cette partie gagnée à Lille apparaît déjà comme le dernier résultat majeur vers leur vraisemblable maintien en L1.

Peguy Luyindula (27 ans, Paris-SG)

Sa faculté à garder le ballon, ses dribbles, son jeu dos au but et ses accélérations font de lui un joueur complet. Il en a fait la démonstration à Lens où sa passe décisive du bout du pied pour Diané (2e) avait mis les Parisiens dans le sens du jeu et de la victoire. Avec un physique retrouvé, il est le joueur sur qui le PSG peut compter pour se mettre à l'abri de la relégation. Et, dans la foulée, son but face au Mans n'a fait que confirmer son apport décisif.

Kanga Akalé (26 ans, Auxerre)

C'est en pirate de l'aile qu'il a survolé une fin de partie pourtant mal engagée face au Mans. Par un abordage tout en dribble, il a commencé par toucher au but d'une frappe de sous la barre (66e). Puis il a été l'idoine centreur pour la tête de Kaboul et l'égalisation (71e). Deux hauts faits qui ont permis aux Auxerrois de glaner un nul qui les rapprochait alors du maintien qu'ils ont désormais atteint.

André-Pierre Gignac (21 ans, Lorient)

Recentré psychologiquement et physiquement après une période difficile, il s'est illustré de façons excentriques pour délivrer deux passes décisives à ses coéquipiers. Un centre à la trajectoire parfaite pour la tête plongeante de Saïfi (60e), puis un corner repris acrobatiquement à l'avant du premier poteau de Carrasso par Le Pen (74e). Lorient n'avait plus marqué depuis plus de cinq matches et son buteur espéré s'est mué en passeur pour un résultat final tant apprécié.

Marouane Chamakh (23 ans, Bordeaux)

Le mécontentement de l'esseulé Darcheville au soir du nul face au PSG a fait au moins une doublette d'attaquant heureux, si ce n'est plus… Associé en pointe à Cavenaghi, le Marocain a profité d'un corner de Wendel pour piquer une tête gagnante (18e). Puis il s'est délecté d'une passe millimétrée de son nouveau partenaire, dans l'axe, pour aller battre imparablement Grégorini d'une balle brossée en pleine lucarne (44e). Avec un peu plus d'audace mais aussi par la grâce de son doublé, les Girondins ont enfin largement remporté un match. Ils sont désormais quatrièmes, leur deuxième meilleur classement de la saison… De quoi raviver les plus belles ambitions !

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Lorientais Gignac et le Parisien Armand entrent dans les dix premiers !

1. Juninho (Lyon) 19pts
2. Cris (Lyon), Touré (Monaco), Elmander (Toulouse) 18pts
5. Niang (Marseille), Janot (St-Etienne) 17pts
7. Ziani (Sochaux), Savidan (Valenciennes) 16pts
9. Gignac (Lorient), Squillaci (Lyon), Armand (Paris-SG) 15pts
12. Piquionne (Monaco) 14pts
13. Basa (Le Mans), Feindouno (St-Etienne) 13pts
15. Aruna, Coulibaly, Hilton (Lens), Bodmer (Lille), Malouda (Lyon), Didot, Mensah (Rennes) 12pts
22. Micoud (Bordeaux), Tiago (Lyon), Puygrenier (Nancy), Douchez, Emana (Toulouse) 11pts
27. Romaric (Le Mans), Ré. Riou (Lorient), Ribéry (Marseille), Melchiot (Rennes), Belhadj (Sedan), Richert (Sochaux) 10pts
33. Jelen (Auxerre), K. Keita (Lille), Perez (Monaco), Chrétien (Nancy), Gomis (St-Etienne) 9pts
38. Akalé (Auxerre), Pelé (Le Mans), Carrière (Lens), Schmitz (Lille), Le Pen (Lorient), Arribagé (Toulouse), Carrasso (Marseille), Penneteau (Valenciennes) 8pts
46. Be. Cheyrou, Kaboul (Auxerre), Faubert, Mavuba, Wendel (Bordeaux), Is. Bangoura (Le Mans), Se. Keita (Lens), Tafforeau (Lille), Civelli (Marseille), Br. Cheyrou (Rennes), N'Daw (Sochaux), Doumeng, Flachez (Valenciennes) 7pts etc…

Par clubs

Toulouse est désormais deuxième ! Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon 113pts
2. Toulouse (4) 85pts
3. St-Etienne 83pts
4. Rennes 78pts
5. Bordeaux (4), Marseille 74pts
7. Lens, Lille 73pts
9. Sochaux (4) 70pts
10. Monaco 68pts
11. Lorient (7) 67pts
12. Valenciennes (6) 60pts
13. Le Mans 59pts
14. Paris-SG (6) 55pts
15. Auxerre (4), Nancy 47pts
17. Nice (1) 43pts
18. Nantes 42pts
19. Sedan (4) 37pts
20. Troyes 33pts

C'était l'équipe type de la trentième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la trente-troisième journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB