Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bastia : le club corse annonce des premières sanctions après les incidents contre l'OL !

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 18/04/2017 à 16h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Deux jours après les graves incidents qui ont entraîné l'interruption de la rencontre opposant Bastia à l'Olympique Lyonnais, comptant pour la 33e journée de Ligue 1, le club corse a décidé de sévir. Par le biais d'un communiqué, le Sporting a dévoilé les mesures fortes qui ont été prises afin d'éviter de nouveaux débordements à l'avenir.

Bastia : le club corse annonce des premières sanctions après les incidents contre l'OL !
La tribune Est fermée à titre conservatoire par Bastia.

Dimanche, certains «supporters» de Bastia ont sérieusement écorné l'image de leur club à l'occasion de la réception de l'Olympique Lyonnais, dans une rencontre comptant pour la 33e journée de Ligue 1.

Et pour cause, des individus ont échangé des coups avec certains Gones, parmi lesquels Anthony Lopes ou encore Memphis Depay, durant l'échauffement puis pendant la pause, entraînant l'interruption définitive du match. Deux jours plus tard, le Sporting a décidé de sévir.

La tribune Est fermée

Forcément attristée par ces événements graves, la direction de l'institution corse a, par le biais d'un communiqué, dévoilé les sanctions prises pour éviter de tels débordements à l'avenir. Parmi celles-ci, la fermeture à titre conservatoire de la tribune Est Jojo-Petrignani, où ont commencé les altercations. Toutes les personnes ayant participé aux incidents et qui seront identifiées, seront elles interdites de stade, et ce pour la durée maximale définie par les textes. Mais ce n'est pas tout. En effet, le réaménagement de la tribune Est est prévu afin de maximiser la sécurité au stade Armand-Cesari.

Le Sporting «refuse d'être pris en otage»

Alors que le Sporting a décidé de déposer plainte contre X, se constituant en partie civile, le club présidé par Pierre-Marie Geronimi précise que lui et «la grande majorité de ses supporters refusent d'être pris en otage par une minorité de personnes et se battront afin de préserver les valeurs du club et la place qui est la sienne parmi l'élite» . Reste à savoir si ces décisions fermes allègeront la possible sanction encourue par la lanterne rouge de Ligue 1, qui pourrait s'annoncer très lourde...

Que pensez-vous de la réaction de Bastia ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB