Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : après sa sanction, le club réagit et pointe du doigt la LFP !

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/04/2017 à 13h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sanctionné pour les dégradations commises par ses supporters au Parc OL lors de la finale de la Coupe de la Ligue, le Paris Saint-Germain a réagi dans un communiqué. Le club de la capitale regrette sa sanction et pointe des dysfonctionnements du côté de l'organisateur, la LFP.

PSG : après sa sanction, le club réagit et pointe du doigt la LFP !
Le PSG se défend après sa sanction

La Commission de discipline de la LFP a sanctionné le Paris Saint-Germain suite aux dégradations commises par les supporters parisiens au Parc OL lors de la finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco (4-1), le 1er avril. Si le PSG évite le huis clos, il sera privé de ses supporters pour les déplacements à Angers (14 avril) et à Metz (18 avril) en championnat.

Le PSG déçu pour ses supporters

«La Commission décide de placer le dossier en instruction et de fermer à titre conservatoire l'espace visiteur lors des matchs à l'extérieur du Paris Saint-Germain jusqu'à la convocation des dirigeants du club le jeudi 27 avril 2017» , peut-on lire dans un communiqué. Ce jugement n'est que partiel puisque le dossier est mis en instruction.

Le club de la capitale a réagi ce vendredi via un long communiqué et considère cette sanction sévère pour ses supporters. «Le Paris Saint-Germain prend acte de cette décision, qui impactera les déplacements de son équipe professionnelle à Angers, le 14 avril, et à Metz, quatre jours plus tard. Néanmoins, le club accepte très difficilement de voir ainsi l'ensemble de ses supporters, au comportement jusqu'ici irréprochable, privés du droit de suivre à l'extérieur leur équipe de coeur alors que la lutte pour le titre de champion de France entre dans une phase décisive» , peut-on lire.

Le club rappelle son travail en matière de sécurité

Si Paris ne «conteste absolument pas le caractère inacceptable des dégradations matérielles» constaté au Parc OL, le club rappelle que «les actes et dégradations constatées ont été immédiatement condamnés par le club et ont donné lieu à un dépôt de plainte» . Et visiblement, le PSG ne veut pas que ces incidents remettent en cause sa gestion des supporters - et notamment le retour des Ultras - puisqu'il tient à rappeler tout le travail effectué concernant la sécurité.

Fort de son «expérience en matière de pacification des tribunes» , le PSG estime que «les incidents du Parc OL auraient pu rester confinés dans des proportions considérablement réduites» . Et le club de la capitale ne peut admettre que «des actes répréhensibles» d'une minorité puissent être utilisés pour «minimiser sa lutte déterminée contre toute forme de violence et de discrimination» et occulter les efforts du club pour «raviver une atmosphère passionnée autour de son équipe depuis plusieurs mois.»

Paris critique la LFP

Mais le champion de France assure aussi sa défense. Si Paris regrette le «contexte médiatique organisé depuis dimanche autour de ces incidents matériels» qui a mis la Commission de di‎scipline dans «une situation délicate» , il pointe surtout du doigt la LFP, responsable de l'organisation de la rencontre et qui avait «la responsabilité de définir et de dimensionner les mesures de sécurité» et «le devoir de s'assurer que les entreprises de sous-traitance sollicitées pour l'événement possédaient la juste expérience pour remplir l'intégralité des missions de sécurité» .

Le PSG assure avoir demandé une «intervention immédiate à ses stadiers» lorsque les dégradations ont débuté mais celle-ci a été ralentie à cause de «problèmes de communication dans le stade qui relevaient de la responsabilité de l'organisateur de la rencontre» . Et il assure que l'OL a refusé de «lui fournir toutes vidéos susceptibles de lui permettre l'identification des responsables des incidents» .

A noter que le club de la capitale annonce aussi que «des zones d'ombres doivent encore être dissipées quant à la découverte le jour du match, dans des sanitaires du Parc OL, de slogans anti-parisiens provocateurs, menaçants voire insultants envers la mémoire d'un supporter parisien décédé l'an passé.» Si les sanctions prévues au barème vont de l'amende à la perte de points, on imagine tout de même mal la LFP retirer des points au PSG dans le sprint final pour le titre de champion de France.

Le communiqué complet du PSG

Que pensez-vous de la sanction du PSG ? Et de sa réaction ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB