Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : Gignac-Batshuayi, c'est comme Batistuta-Crespo pour Bielsa... Un véritable casse-tête

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 26/11/2014 à 16h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Interrogé en conférence de presse sur l'idée d'associer Gignac et Batshuayi, Marcelo Bielsa a fait le parallèle avec le duo Batistuta-Crespo lors de son passage à la tête de la sélection argentine. S'il réfléchit toujours à une façon d'associer les deux hommes, l'entraîneur de l'OM ne semble pas vraiment fan de cette option.

OM : Gignac-Batshuayi, c'est comme Batistuta-Crespo pour Bielsa... Un véritable casse-tête
Une façon pour Gignac de féliciter Batshuayi...

Pas d'affaire extra-sportive pour Marcelo Bielsa ce mercredi en conférence de presse. L'entraîneur de l'Olympique de Marseille a longuement été interrogé sur ses choix tactiques et cela tombe bien puisqu'il se montre assez bavard lorsqu'on lui parle du terrain. L'un des grands débats du jour concernait l'intérêt d'aligner André-Pierre Gignac et Michy Batshuayi dès le coup d'envoi contre Nantes, vendredi (20h30).

Le duo Gignac-Batshuayi pas encore assez convaincant

Les deux joueurs se sont distingués lors de la victoire face à Bordeaux (3-1) dimanche dernier en inscrivant un but chacun. Assez convaincant pour les associer face aux Canaris ? Pas sûr. Bielsa a tout d'abord tenu à minimiser l'impact de leur association dans ce succès. Un but sur corner pour Gignac et l'autre sur une contre-attaque pour Batshuayi. Ils ont contribué à la victoire finale mais ce n'est pas leur entente qui a tout changé durant la rencontre.

Ensuite, Bielsa n'est pas prêt à modifier son système en passant à deux pointes. Et dans ses deux schémas actuels, cela l'obligerait à faire évoluer l'un des deux joueurs sur un côté. «Quand deux numéros 9 jouent ensemble, il y en a un des deux qui descend et joue sur les côtés, et celui qui sera amené à évoluer de la sorte jouera moins bien que d'habitude» , explique-t-il. «Mais il peut arriver que l'addition et la somme de ces deux 9 améliorent le rendement de l'équipe. Il est donc possible de les aligner en début de match» , a-t-il poursuivi.

15 ans que Bielsa cherche une solution

Un débat que Bielsa connaît parfaitement puisqu'il avait fait l'objet de critiques en 2002, lorsqu'il refusait d'associer Gabriel Batistuta et Hernan Crespo avec la sélection d'Argentine. «Cela fait 15 ans que je réfléchis à l'idée d'aligner deux 9, quand j'avais Batistuta et Crespo sous mes ordres, et n'importe quel Argentin vous parlera très mal de moi sur ce sujet» , a-t-il indiqué. Si le coach olympien n'avait déjà pas modifié ses plans pour deux buteurs d'une telle envergure à l'époque, on peut se dire que Gignac et Batshuayi ont peu de chances de débuter régulièrement ensemble...

Et Bielsa explique les raisons de ses choix tactiques : «Si vous mettez deux 9 sans milieu créatif, on enlève celui qui les approvisionne en passes décisives, celui qui donne les passes dans la verticalité. Et si, pour mettre deux 9, je dois enlever un ailier, c'est complexe, car si j'ai deux joueurs dans la surface, je dois les approvisionner par les ailes. Donc, pour les aligner, je devrai enlever un élément défensif. Ce n'est pas une décision simple à prendre.»

Batshuayi devra patienter...

En clair, il n'est pas question pour Bielsa de sacrifier son meneur de jeu. Quand on connaît l'importance de Dimitri Payet à ce poste depuis le début de la saison, on ne peut qu'être d'accord avec le technicien phocéen. De même, les joueurs dans les couloirs ont une grande influence dans le jeu, que ce soit dans le 3-3-1-3 ou le 4-2-3-1, avec des ailiers chargés de bloquer les montées des latéraux adverses et de faire la différence offensivement, ainsi que des montées incessantes des deux latéraux marseillais.

Si Bielsa a affirmé ne pas avoir encore choisi son onze de départ face à Nantes, on peut déjà penser que Gignac débutera en pointe. Plutôt logique au vu de sa forme affichée depuis le début de la saison. Quant à Batshuayi, son coach préférera sans doute aligner Florian Thauvin, Romain Alessandrini, voire Abdelaziz Barrada, sur les ailes. Autant dire que le Belge devra se montrer encore patient et continuer à marquer des points en entrant en jeu. Il a au moins la chance de disputer des bouts de rencontres, lui, comparé à un certain Doria...

Que pensez-vous des choix de Bielsa depuis le début de la saison ? Aimeriez-vous voir Batshuayi plus souvent sur le terrain ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB