Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lens se relance dans le Championnat
Par Christophe Heil - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/11/2003 à 23h12
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Face à des olympiens bien décidés à réaliser la passe de trois, les Lensois ont su revenir au score rapidement, puis à l’emporter sur le fil lors des arrêts de jeu (2-1). Un match comme on aimerait en voir plus souvent !

Le contexte

Après l’avoir emporté 3 à 0 en coupe de l’UEFA face à la modeste équipe de Kutaisi, les Sang et Or ont retrouvé le parfum de la victoire. Il est vrai qu’avec seulement 1 point pris en six possibles lors des deux premières journées de championnat, les hommes de Joël Muller avaient à cœur de se racheter auprès de leurs supporters. Une victoire face à l’OM serait évidemment un signe fort, les aidant à se relancer en Championnat. La réaction lensoise était attendue au tournant, comme l’exprime Georges Tournay : "nous avons une revanche à prendre sur la saison passée. Sans avoir vraiment montré grand-chose, Marseille nous avait battu deux fois d’un but. Nous espérons donc offrir une belle victoire au public."

De leur côté, les Marseillais sont en pleine réussite. Grands favoris de cette Ligue 1, ils ont pu s’affranchir des diverses pressions en remportant leurs deux matchs de championnat ; de plus, leur victoire face à Vienne en tour préliminaire de la ligue des champions leur a permis d’acquérir un capital confiance capital avant de recevoir les Lensois. Mais cette victoire sera-t-elle aussi facile à obtenir ? Alain Perrin, conscient des attentes des différents observateurs, ne désirait que le point du match nul :

"on s'attend à un match physique dans lequel il faudra d'abord penser à gagner les duels. On connaît les qualités de Lens, particulièrement sur le plan offensif, et nous allons là-bas pour ramener au moins un point." On imagine toutefois que l’ancien troyen ne serait pas contre une victoire en bonne et due forme… A l’image de son capitaine, Celestini, les Marseillais nourrissent des ambitions légitimes :  "on reste sur trois victoires consécutives, dont deux à l'extérieur. On veut rester sur ce bon tempo. (…) Nous ne partons pas à Lens pour rentrer bredouilles."

Les équipes

Double surprise de dernière minute dans les rangs phocéens, puisque Van Buyten, qui était incertain après s’être blessé au dos la veille, est finalement titularisé. Parallèlement, Laurenti remplace Beye quelques instants avant le début de match (problème administratif). Les intérimaires de la défense marseillaise sont maintenus, avec la présence désormais habituelle d’Hemdani et de Meité aux côtés de Van Buyten et de Laurenti. Côté attaque, le tandem Drogba – Sytchev promet de faire très mal : le prodige venu du froid avait fait forte impression face aux autrichiens de l’Austria Vienne. Une première rumeur circule dans les rangs marseillais puisque d’après Canal +, Camel Meriem devrait quitter Bordeaux pour Marseille à 
"80%"…

Côté lensois, la défense titularisée semble bien solide : Diagne-Faye, Song, Bak et Rool sont bien décidés à empêcher les vifs attaquants marseillais de s’infiltrer trop près de leurs buts. Evidemment, Sibierski ne pourra pas guider les siens vers la victoire, mais Sarr, Diane, Keita et Bouba Diop auront à cœur de permettre à Moreira et Utaka de marquer.

Le mistral a soufflé sur le Nord

Alain Perrin commence à avoir l’habitude : comme face à l’équipe viennoise en Coupe d’Europe, les Marseillais se font respecter d’emblée de jeu en ouvrant le score dès les premières minutes de jeu. Sytchev déboule sur son côté gauche, adresse un centre tendu que Johansen ne peut toutefois reprendre proprement ; le ballon est expédié peu loin des buts adverses (5’). Les Lensois pensent souffler mais vont s’effondrer quelques minutes plus tard. Sur un corner de Vachousek, Drogba, pourtant encadré par Song et Bak, parvient à effectuer une tête puissante. Le ballon est violemment smashé vers les buts, et Rool tente de sauver le ballon sur sa ligne… Trop tard ! (0-1, 11’).

Les supporters Sang et Or sont muets de stupéfaction, Felix-Bollaert ayant été cueilli à froid. La rencontre était très attendue par les Lensois, et ce but fait bien du mal au moral. Didier Drogba semble plus que jamais en forme :  3 ballons, dont 2 duels gagnés et… 1 but marqué. Des statistiques flatteuses ! L’OM, encore sur sa lancée, continue de pilonner la cage adverse : Vachousek – encore lui – remet superbement sur Drogba, qui perd son duel à bout portant (17’) L’attaquant ivoirien s’en mordra les doigts par la suite, ayant eu le ballon du 2 à 0 entre les pieds.

La révolte lensoise

Les Sang et Or vont alors se rebeller et prouver qu’ils ont aussi un orgueil à faire respecter. Sur l’action qui s’ensuit, un cafouillage dans la surface de réparation marseillaise va profiter à Bouba Diop, qui va fusiller Vedran Runje d’une demi-volée puissante. Les supporters exultent ! (1-1, 21’) Les Lensois continuent sur leur lancée, quand une minute plus tard Moreira remet de la tête un centre en retrait. Bouba Diop reprend le ballon d’une frappe lointaine qui rate de peu le cadre. (22’)

Perrin semble en colère ; ses hommes se relâchent peu à peu et la défense semble peu attentive. Ce n’est pas le cas de l’attaque toutefois, qui se montre efficace sur contres : Drogba manque de peu de doubler la mise sur une frappe enroulée qui flirte avec le poteau (28’). Le gardien lensois est toutefois intraitable, stoppant une tête smashée de Drogba à seulement deux mètres (29’). Les Marseillais le constatent avant de retourner aux vestiaires : sur un coup-franc lointain, Van Buyten exécute une lourde frappe qu’Itandje détourne impeccablement.  Une première mi-temps superbe en tous points de vue, qui tend à rappeler que le niveau de L1 semble progresser. Seul bémol, les tensions entre Cyril Rool et Sytchev. Rool, très agressif, se plaint constamment à l’arbitre de fautes imaginaires de Sytchev. 

Les Lensois décidés à vaincre

Même si le début de la seconde période demeure brouillon, le jeu est à l’avantage des nordistes, qui se montrent très en vue. La rentrée de Thomert en lieu et place de Diane, côté lensois, va être la clef du match, tant l’homme semble en jambes. Sytchev est remplacé par Mido, qui semble encore juste physiquement. Les Lensois poussent encore et encore, et Utaka frappe violemment dans un angle fermé. Le ballon fuse à quelques centimètres des filets (65’). Les Marseillais ne sont pas en reste, et Mido manque de gonfler son compteur personnel d’une tête surpuissante (66’). Vachousek, auteur d’un match exceptionnel, se fatigue, et est remplacé par Fernandao. 

Cela ne change rien aux velléités lensoises : les hommes de Joël Muller partent dans une contre-attaque débridée, se jouant des défenseurs ;  après un centre de Moreira, Thomert exécute une reprise de volée superbe, mais le ballon échoue sur le poteau adverse ! Rageant pour le milieu entré en cours de jeu (71’). L’ambiance s’échauffe, Mido et Bouba Diop se cherchant querelle. Un carton jaune chacun, et le jeu peut repartir. Bakari, à peine entré en jeu, est devancé de justesse par Runje alors qu’il s’ouvrait le chemin du but (84’), maisl’ancien lillois sera vengé quelques minutes plus tard par Thomert, décidément décisif, qui trompe le gardien de but croate d’une bonne frappe. Le lensois paraissait étrangement esseulé ; une erreur défensive que Perrin ne pardonnera sans doute pas à ses joueurs en cette fin de match (2-1, 90+2).  Les Marseillais demanderont une main à l’arbitre ; en vain.

Face à une équipe lensoise revancharde, les Marseillais n’auront pas démérité. De très belles actions, un fond de jeu agréable, seule manquait la rigueur défensive afin d’assurer le score. Côté lensois, Thomert a été l’homme de tous les bons coups, et les Sang et Or ont su faire preuve d’une force mentale et collective impressionnante pour revenir au score et finalement l’emporter. Un match d’anthologie pour les Sang et Or !


Fiche technique :

Troisième journée de L1, Au Stade Felix-Bollaert, Lens bat Marseille 2 à 1

Terrain : bon 
Temps : chaud 
Eclairage : bon 
Spectateurs : 40 455 
Arbitre : P. Kalt 
Buts: 
Lens : Bouba Diop (21’), Thomert (90+2’) 
Marseille :  Drogba (11’) 
Avertissements : 
Lens : Keita (36’), Diagne-Faye (64’), P.B. Diop (74’) 
Marseille : Meïté (43’), Mido (74’)  Exclusions :  Lens :  Keita  (90+2’) 

Les équipes :

Lens :  Itandje - Diagne-Faye, Song (cap), J. Bak, Rool - Keita, Bouba Diop, Sarr (Fanni 68), Diane (Thomert 57’) - Moreira, Utaka (Bakari 83’)

Marseille : Runje - Laurenti, Van Buyten, Meïté, Hemdani - Celestini (cap), Sy. Ndiaye, Johansen, Vachousek (Fernandao 70') - Sychev (Mido 63’), Drogba (Bakayoko 75’)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Comprenez-vous la décision de Thauvin de rejoindre les Tigres au Mexique ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB