Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Sessègnon dégoûte Kombouaré, Evra le petit coq, Sadran renvoie les footeux à leurs études…
Par Pierre-Damien Lacourte - Top Declarations, Mise en ligne: le 29/01/2011 à 08h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Sessègnon dégoûte Kombouaré, Evra le petit coq, Sadran renvoie les footeux à leurs études, Larqué rabaissé encore Janot, Bellion règle ses comptes avec Tigana, Alou Diarra ne drague pas le PSG, Puel était en souffrance, Nicollin ne veut pas d'une crépouse... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Sessègnon dégoûte Kombouaré, Evra le petit coq, Sadran renvoie les footeux à leurs études…
Kombouaré avait du mal à envoyer s'entraîner Sessègnon...

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. A. Kombouaré – «Son comportement est grave et vous (la presse) ne l'avez pas assez relevé. Sessègnon est payé, il est salarié du club et il ne vient pas s'entraîner. En gros, ça veut dire : «Je vous emmerde, je m'en vais et je fais ce que je veux.» »

Pour Antoine Kombouaré, le PSG n'aurait jamais dû vendre Stéphane Sessègnon à Sunderland. Surtout après l'attitude du Béninois : «Son comportement est grave et vous (la presse) ne l'avez pas assez relevé. Sessègnon est payé, il est salarié du club et il ne vient pas s'entraîner. En gros, ça veut dire : «Je vous emmerde, je m'en vais et je fais ce que je veux.» Rien que pour l'exemple, il ne fallait pas céder. Mais je ne décide pas de tout. Il y a un président, des actionnaires et la réalité économique... Dans la tête, Stéphane n'y était plus. Physiquement non plus. (…) Je n'allais quand même pas lui mettre des coups de pied au cul pour qu'il joue !»

Après les sourires de façade, l'heure des règlements de compte a sonné.

2. J.-P. Papin – «Je n'ai pas aimé sa façon de gérer tout ça, ni pendant, ni après. C'était un petit coq parmi tous les autres. Il (Patrice Evra) était peut-être capitaine mais quand on l'est, on doit être digne»

A l'heure où son retour en équipe de France est évoqué, un ex-international tricolore n'en veut pas. Pour Jean-Pierre Papin, la page Patrice Evra doit être tournée : «Je n'ai pas aimé sa façon de gérer tout ça, ni pendant, ni après. C'était un petit coq parmi tous les autres. Il était peut-être capitaine mais quand on l'est, on doit être digne, on doit respecter tous ses coéquipiers et ce maillot.»

La pilule sud-africaine est toujours aussi difficile à avaler.

3. O. Sadran – «Un nageur ne s'entraîne pas deux heures par jour comme les footballeurs, mais six heures. (…) Et en même temps, ils arrivent à avoir le bac (…). Si tous les nôtres avaient le bac, (…), cela éviterait certaines dérives»

Pour Olivier Sadran, les footballeurs feraient bien de s'inspirer d'autres sportifs, un peu plus cultivés : «Un nageur ne s'entraîne pas deux heures par jour comme les footballeurs, mais six heures. Cela démarre souvent à 5h du matin et ça se finit à 22h. Et en même temps, ils arrivent à avoir le bac, c'est quand même extraordinaire. Si tous les nôtres avaient le bac, et ils sont capables de l'avoir, cela éviterait certaines dérives.»

Ce n'est pas Antoine Kombouaré qui va contredire le président toulousain.

4. J.-M. Larqué – «Je n'ai dit qu'une chose qui n'engage que moi, Jérémie Janot est un gardien moyen. (...) Il n'a jamais été en équipe de France, jamais en Espoirs. Ce sont des faits»

Quand il a une cible dans le viseur, Jean-Michel Larqué n'est pas décidé à la lâcher. Jérémie Janot est en train d'en faire les frais : «Je n'ai dit qu'une chose qui n'engage que moi, Jérémie Janot est un gardien moyen. (...) Je l'ai dit parce que depuis quinze ans qu'il joue, il n'a jamais été dans le haut du panier des gardiens et que son club est davantage habitué à jouer le bas du tableau que les premières places. Jérémie Janot n'a jamais été en équipe de France, jamais en Espoirs. Ce sont des faits.»

Au portier stéphanois de faire taire son plus grand détracteur en sortant des grosses performances au cours des prochaines semaines.

5. D. Bellion – «Il y a des gens qui se font passer pour Mère Theresa, pour des personnes super gentilles et super cools à la télé. Mais la télé, c'est de la communication et il y en a qui se façonnent des images de Caliméro, qui clament ne jamais savoir ce qu'il se passe»

Prêté par Bordeaux à Nice, David Bellion a profité de la perte de crédit de Jean Tigana pour lancer une pierre dans le jardin de son ex-entraîneur : «Il y en a qui ont une certaine éducation. D'autres qui se prétendent éducateurs alors que dans l'éducation, il peut y avoir de la souplesse, de la rigueur et qu'il faut s'adapter à son époque tout le temps. Tout le monde n'y arrive pas, ça dépend de l'intelligence qu'on a et si on accepte de ne pas être borné. Il y a des gens qui se font passer pour Mère Theresa, pour des personnes super gentilles et super cools à la télé. Mais la télé, c'est de la communication et il y en a qui se façonnent des images de Caliméro, qui clament ne jamais savoir ce qu'il se passe.»

Les temps sont durs pour Tigana en Gironde.

6. A. Diarra – «J'ai lu partout que je draguais le PSG, mais je n'ai jamais dragué qui que ce soit. (...) J'ai dit que si le PSG faisait la Ligue des Champions, c'était un challenge qui pouvait m'intéresser»

Alou Diarra intéressé par le PSG ? Les journalistes ont bien fait monter la mayonnaise pour le milieu de terrain bordelais : «J'ai lu partout que je draguais le PSG, mais je n'ai jamais dragué qui que ce soit. (...) J'ai dit que si le PSG faisait la Ligue des Champions, c'était un challenge qui pouvait m'intéresser, et que si je voulais vraiment aller au PSG, je le clamerais haut et fort... J'aime bien ce club, et je préfère le voir en haut du classement que dans le ventre mou, car il fait partie des grands clubs français.»

Peut-être pas de la drague, mais ça ressemble tout de même fort à un petit appel du pied…

7. C. Puel – «Je ne pense pas que beaucoup d'entraîneurs ont vécu ce que j'ai connu. (…) On peut me reprocher d'avoir été strict. Mais si vous allez à Barcelone, il y a des règles bien plus sévères que ce que j'ai pu mettre en place à l'Olympique Lyonnais»

Après trois premiers mois difficiles cette saison, l'OL a su relever la tête. Pour le plus grand soulagement de Claude Puel : «Je ne pense pas que beaucoup d'entraîneurs ont vécu ce que j'ai connu. Alors, oui, je suis touché. Seulement, un sportif de haut niveau, il rebondit, il avance. Il n'a pas le temps de s'apitoyer sur son sort. On peut me reprocher d'avoir été strict. Mais si vous allez à Barcelone, il y a des règles bien plus sévères que ce que j'ai pu mettre en place à l'Olympique Lyonnais. Je ne fais pas de la rigueur pour faire de la rigueur.»

Force est de constater que Puel s'est au moins ouvert davantage avec les médias.

8. L. Nicollin – «J'ai l'espoir qu'il y ait un attaquant qui rejoigne le Montpellier Hérault, et pas une crépouse. Du lourd»

Louis Nicollin souhaite l'arrivée d'un nouvel attaquant à Montpellier. Et pas du second choix : «J'ai l'espoir qu'il y ait un attaquant qui rejoigne le Montpellier Hérault, et pas une crépouse. Du lourd.»

Du lourd, Loulou en envoie lui toujours.

9. J.-L. Triaud – «Maazou s'est éliminé tout seul et on ne devrait plus le revoir sous le maillot des Girondins. Le club prendra les décisions qui s'imposent et on ne va pas s'éterniser là-dessus»

Après ses déclarations pas très flatteuses à l'égard de Bordeaux, Jean-Louis Triaud a décidé de trancher le vif. Moussa Maazou a été prié de quitter les Girondins : «Maazou s'est éliminé tout seul et on ne devrait plus le revoir sous le maillot des Girondins. Le club prendra les décisions qui s'imposent et on ne va pas s'éterniser là-dessus.»

Les supporters bordelais ne le regretteront pas.

10. Y. M'Vila – «C'est sûr qu'il y a des équipes qui font envie en France aussi, comme Marseille et Lyon, qui pourraient être des clubs à tremplin pour moi»

Yann M'Vila n'envisage pas encore de quitter le Stade Rennais. Mais s'il devait le faire, avant de rejoindre l'étranger, le milieu de terrain ferait bien une étape par l'OL ou l'OM : «C'est sûr qu'il y a des équipes qui font envie en France aussi, comme Marseille et Lyon, qui pourraient être des clubs à tremplin pour moi. Il y a de bons effectifs, la Ligue des Champions tous les ans et puis ils sont plus médiatiques que d'autres clubs.»

A bon entendeur.

C'est sur cette phrase pas forcément anodine de Yann M'Vila que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB