Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le TOP 11 des joueurs achetés par les clubs de Ligue 1 les plus chers de l'histoire
Par Nicolas Lagavardan - Actu Transferts, Mise en ligne: le 08/01/2011 à 12h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Alors que le mercato hivernal peine à décoller, Maxifoot vous propose de retrouver les onze transferts qui ont coûté le plus cher aux clubs français, tous conclus entre 1999 et 2010. Plus précisément, un a été signé en 1999, trois en 2000, un en 2007, trois en 2009 et encore trois en 2010.

Le TOP 11 des joueurs achetés par les clubs de Ligue 1 les plus chers de l'histoire
N. Anelka, joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1

2000 aura été l'année de tous les excès avec Nicolas Anelka, Severino Lucas et Shabani Nonda. A noter, six de ces onze transferts ont été réalisés entre clubs français, les cinq autres joueurs sont arrivés ou revenus de l'étranger. Lyon a signé cinq des neuf plus gros achats de l'histoire de la Ligue 1 !

1. Nicolas Anelka : Real Madrid > PSG ; 33.5 M€ (2000)

Cédé à Arsenal en 1997 pour 5 millions de francs, Nicolas Anelka a été transféré de Londres au Real Madrid en 1999 contre 200 millions de francs. En 2000, le PSG a établi le plus gros achat jamais réalisé par un club français en s'alignant sur le prix madrilène, soit 33,5 millions d'euros. Le PSG sait faire des affaires… D'autant qu'en 2002, le club parisien revendra Anelka à Manchester City contre 19 M€.

2. Lisandro Lopez : Porto > Lyon ; 24 M€ (2009)

Pour compenser le départ de Karim Benzema parti au Real Madrid contre 35 M€ (+ 6 M€ de bonus), Lyon a réinvesti 24 M€ sur le dos de Lisandro. Plus gros transfert de l'été 2009 en Ligue 1, l'Argentin révélé par Porto a rapidement confirmé les espoirs placés en lui, décrochant le titre de meilleur joueur de Ligue 1 au terme de son premier exercice en France.

3. Yoann Gourcuff : Bordeaux > Lyon ; 22 M€ (2010)

Adversaire farouche de Lyon trois mois plus tôt en quart de finale de la Ligue des Champions avant de connaitre une fin de saison douloureuse tant en club qu'en sélection, Yoann Gourcuff a quitté Bordeaux à quelques jours de la clôture du dernier mercato estival, direction le Rhône. Plus gros transfert de l'histoire entre deux clubs français, l'ancien Rennais en a coûté à l'OL 22 M€ plus une option de 4,5 M€ de prime à la revente.

4. Severino Lucas : Paranense > Rennes ; 21.4 M€ (2000)

François Pinault l'avait peut-être pris pour le nouveau Ronaldo, mais il n'en a rien été. Qui se souvient de Severino Lucas ? Au vu du montant exorbitant déboursé par le Stade Rennais en 2000, soit 21,4 M€, le Brésilien est sans doute le plus gros bide de tous les temps en Ligue 1. Avec seulement 6 buts marqués et une revente estimée à 6 M€ en 2004 au FC Tokyo après deux prêts à Cruzeiro et aux Corinthians, Lucas n'a jamais confirmé les espoirs farfelus placés en lui.

5. Shabani Nonda : Rennes > Monaco ; 19.8 M€ (2000)

En 2000, après son but en or à l'Euro, Monaco laisse partir David Trezeguet à la Juventus contre 23 M€. Avec l'argent récolté, le club de la Principauté mise sur Shabani Nonda, déboursant 19,8 M€ pour convaincre Rennes qui a ensuite renvoyé les deniers à Paranaense contre Lucas (voir ci-dessus)… Le Congolais a joué cinq ans sur le Rocher, signant 56 buts en 115 matchs de championnat et 1 but en 4 matchs de Ligue des Champions en 2003-04 (l'année de la finale), avant d'être transféré un an plus tard à la Roma après s'être lourdement blessé.

6. Lucho Gonzalez : Porto > Marseille ; 18 M€ (2009)

Plus gros investissement de l'histoire de l'Olympique de Marseille, Lucho Gonzalez a coûté 18 M€ au club phocéen en 2009. Déjà renfloué par le transfert de Lisandro à Lyon, Porto a rempli ses caisses à ras en vendant ses deux Argentins au prix fort. L'OM ne s'en est pas plaint jusque là puisqu'à après des débuts rendus difficiles par une blessure, Lucho a su répondre aux attentes et prendre sa part dans l'obtention du titre de champion de France.

6. Michel Bastos : Lille > Lyon ; 18 M€ (2009)

24 M€ pour Lisandro, 18 M€ pour Michel Bastos, Lyon n'a pas joué les radins en 2009. Son partenaire privilégié, Lille, ne s'en plaint pas. Mais, habitué à négocier avec le LOSC, Jean-Michel Aulas n'a visiblement pas encore réussi à compléter sa carte de fidélité… Le nouveau statut d'international brésilien du milieu gauche pourrait toutefois permettre à l'OL de réaliser une plus-value à la revente, peut-être l'été prochain…

6. Kader Keita : Lille > Lyon ; 18 M€ (2007)

Avec l'arnaque Kader Keita, Lyon aurait pourtant pu obtenir une ristourne de la part du LOSC pour Bastos... Acheté à Lille pour 18 M€ en 2007, l'Ivoirien n'a jamais converti son coût en performances sur le terrain. Transféré à Galatasaray en 2009 pour 8,5 M€ après deux saisons médiocres dans le Rhône, Keita porte désormais les couleurs du club qatari d'Al-Sadd.

9. Sonny Anderson : Barça > Lyon ; 17,7 M€ (1999)

Parti de Monaco au Barça pour 125 millions de francs (environ 19 M€) en 1997, Sonny Anderson restera comme l'un des plus grands attaquants du championnat de France. L'OL a déboursé 17,7 M€ en juin 1999, le record à l'époque, pour rapatrier le Brésilien en France. L'ancien Marseillais marquera 91 buts en 154 matchs sous le maillot lyonnais et sera l'un des grands artisans de l'accession au sommet du club. Champion de France 2002 et 2003 après avoir déjà été sacré en 1997 avec Monaco, Anderson lèvera les voiles en 2003, direction Villarreal.

10. André-Pierre Gignac : Toulouse > Marseille ; 16 M€ (2010)

Originaire de Martigues, André-Pierre Gignac en rêvait, l'OM l'a fait. Mais à 16 M€ le retour aux sources, les dirigeants marseillais pourraient s'en mordre les doigts. Selon la légende, il est toujours plus difficile pour un enfant du pays de s'imposer à Marseille. Avec un seul but en championnat à mi-saison, l'ancien Toulousain ne l'a pas démentie.

11. Loïc Rémy : Nice > Marseille ; 15,5 M€ (2010)

Cédé par Lyon à Nice en 2008 contre 8 M€, Loïc Rémy a permis aux Aiglons de réaliser un joli bénéfice. En plus de Gignac, Marseille a en effet doublé la mise l'été dernier, offrant 15,5 M€ au club azuréen pour récupérer le jeune international français. Une anomalie cardiaque détectée lors de la traditionnelle visite médicale a failli compromettre le transfert mais tout est finalement rentré dans l'ordre.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB