Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'effectif de rêve de L1 à mi-saison 2010-11
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 02/01/2011 à 23h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Des joueurs ont confirmé tout leur talent cette saison, à l'image de Nenê, Cédric Carrasso ou Eden Hazard. Et d'autres ont éclaté ou se sont révélés, comme Marvin Martin et Moussa Sow. A mi-parcours de l'exercice 2010-11, Maxifoot vous dévoile son effectif rêvé de 23 joueurs et son équipe type du championnat de France.

L'effectif de rêve de L1 à mi-saison 2010-11
Des crampons bleus pour des pieds en or, ceux de Nenê

Le meilleur effectif de 23, son onze titulaire et ses remplaçants ont été choisis selon leurs performances depuis le début de la saison 2010-11. Ces joueurs ont mérité d'être encadrés par Rudi Garcia, l'entraîneur qui a su amener Lille au titre de champion d'automne, malgré un match en moins.

Au regard de la complémentarité des joueurs, voici «l'effectif rêvé de la saison 2010-11» réalisé par Maxifoot, où vous pourrez noter la présence de cinq Lillois, trois Parisiens, deux Rennais, Lyonnais, Stéphanois, Bordelais et Marseillais, et d'un Valenciennois, Brestois, Auxerrois, Sochalien et Caennais, choisis non pas selon leur valeur marchande ou leur statut, mais en fonction de leurs performances tout au long de la phase aller du championnat. Les lecteurs ont également eu leur mot à dire. Des sondages express ont été diffusés sur le site afin de faciliter certains choix.

L'effectif de rêve de la saison 2010-11 (hypothèse de 23 joueurs sous contrat)

Gardiens (3) : Cédric Carrasso (Bordeaux), Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Lyon)

David Ospina, Stéphane Ruffier, Nicolas Douchez et surtout Steeve Elana ont fait trembler les trois gardiens des Bleus, mais Cédric Carrasso, Steve Mandanda et Hugo Lloris sont bien là ! Si elle semble bien établie sous le maillot tricolore, la hiérarchie en Ligue 1 est en revanche bousculée. Malgré ses 79 interventions (31 arrêts, 48 tirs détournés !) pour rattraper une défense aléatoire, le Lyonnais n'est plus considéré comme le meilleur gardien cette saison.

Avec des parades aussi spectaculaires que décisives, comme à Paris ou face à Marseille en début de saison par exemple, Carrasso a eu moins de travail (61 parades) que Lloris mais il a prouvé son efficacité et clairement évité le naufrage total de son équipe. Parfois discuté la saison dernière, Mandanda a lui aussi élevé son niveau, compensant souvent les failles défensives de l'OM. Avec 33 arrêts et 35 tirs détournés, le dernier rempart olympien a eu du pain sur la planche…

Défenseurs (7) : Kader Mangane (Rennes), Sylvain Armand (PSG), Milan Bisevac (Valenciennes), Moise Brou Apanga (Brest), Mathieu Debuchy (Lille), Albin Ebondo (Saint-Etienne), Benoît Trémoulinas (Bordeaux)

Seulement sept défenseurs ont été retenus dans l'effectif rêvé, Maxifoot ayant décidé de profiter de la polyvalence de Sylvain Armand pour ne sélectionner qu'un seul latéral gauche, Benoît Trémoulinas, moins en vue que la saison passée mais encore au dessus de la mêlée. De son côté, le Parisien a parfaitement réussi sa reconversion dans l'axe au point de devenir l'un des tous meilleurs au poste cette saison.

Rennes et Brest étant les deux meilleures défenses de L1, il est logique de retrouver le roc Kader Mangane ainsi que Moise Brou Apanga, préférés de peu à leurs coéquipiers Jean-Armel Kana Biyik et Ahmed Kantari. Peu médiatisé mais toujours fidèle au poste, le Valenciennois Milan Bisevac complète le quarté axial. A droite, le Lillois Mathieu Debuchy et le Stéphanois Albin Ebondo tiennent le poste.

Milieux (5) : Yohan Cabaye (Lille), Clément Chantôme (PSG), Marvin Martin (Sochaux), Yann M'Vila (Rennes), Benoît Pedretti (Auxerre)

Meilleur passeur du championnat avec 8 spécimens à son tableau de chasse, Marvin Martin s'est révélé aux yeux de tous cette saison. Le milieu de terrain a brillé et fait briller les Lionceaux. A ce rythme là, Sochaux aura du mal à le conserver… Si ses stats ne parlent pas d'elles-mêmes (aucun but ni passe décisive), Clément Chantôme a pourtant eu une influence considérable dans l'entrejeu parisien. Dans l'ombre de Nenê, le jeune milieu du PSG a conquis sa place de titulaire et a été l'un des grands artisans du renouveau du club de la capitale.

Métronome de l'AJA, le capitaine Benoît Pedretti a terminé l'année sur les rotules après avoir tenu Auxerre d'une main de maitre. Meilleur buteur (5) et meilleur passeur (4) de son équipe, le milieu à tout faire est indispensable aux Bourguignons et à cette équipe rêvée. Année après année, Yohan Cabaye s'affirme comme l'un des valeurs sures du championnat. Régulier, le néo international français fait partie des tauliers du LOSC. Enfin, son jeune coéquipier en Bleu, Yann M'Vila, dont l'éclosion a été spectaculaire, complète le très beau quinté des milieux de terrain.

Milieux offensifs (5) : Nenê (PSG), Eden Hazard (Lille), Dimitri Payet (Saint-Etienne), Gervinho (Lille), Mathieu Valbuena (Marseille)

Gervinho et Mathieu Valbuena à droite, Nenê et Eden Hazard à gauche, plus Dimitri Payet capable d'évoluer des deux côtés, la ligne des milieux offensifs a fière allure. Homme de la première moitié de saison, Nenê a ébloui son monde. A peine arrivée à Paris, le Brésilien a conquis la capitale avec ses dribles déroutants et ses coups de patte de génie. Ses 13 buts dont 4 doublés sont la première explication de la deuxième place actuelle du PSG. Fers de lance du LOSC, Eden Hazard et Gervinho sont logiquement sélectionnés. Avec 7 buts et 5 passes contre 2 buts et 4 passes au Belge, l'Ivoirien a été le meilleur allié de Sow.

Joueur du premier quart de la saison, Payet apparait logiquement dans les 23. Avec 7 buts lors des 7 premières journées, le Stéphanois a été le monsieur plus des Verts, permettant au club forézien d'échapper pour une fois à la lutte pour le maintien et même de se hisser en tête à l'issue des 6e et 7e journées de L1. Enfin, Mathieu Valbuena n'a peut-être pas été aussi flamboyant, mais certainement plus régulier que le Stéphanois. Le meilleur Marseillais de la saison avec Mandanda et Andre Ayew en profite pour intégrer l'effectif des 23.

Attaquants (3) : Moussa Sow (Lille), Lisandro Lopez (Lyon), Youssef El Arabi (Caen)

Maxifoot ayant choisi de suivre la mode visant à n'aligner qu'un seul avant-centre sur le terrain, trois joueurs seulement ont été sélectionnés. Au vu de leurs performances cette saison, trois pour un poste suffisent déjà à donner des maux de tête à l'entraîneur désigné pour choisir lequel aligner sur le terrain. Meilleur buteur de Ligue 1 avec déjà 14 buts en 18 matchs dont 15 titularisations, Moussa Sow est incontournable. Deux triplés, un doublé, 8 buts inscrits lors des 6 derniers matchs pour le Sénégalais et un bilan d'un but toutes les 95 minutes.

A ses côtés, Youssef El Arabi et Lisandro Lopez ont aussi marqué la première moitié de saison. Certes, le Lyonnais a eu un retard à l'allumage. Les blessures, les bisbilles avec Claude Puel… Et puis le retour du héros. L'Argentin a marqué ses huit buts lors des neuf derniers matchs de Ligue 1 (et n'a joué que 12 matchs !). Comme par hasard, son retour sur le devant de la scène coïncide avec le redressement de son équipe… De son côté, El Arabi surnage dans le marasme caennais. Le Franco-marocain a marqué 10 des 17 buts de son équipe ! Preuve supplémentaire de ses qualités, il a notamment trouvé le chemin des filets contre Lyon, Lille, et à Marseille, à Paris, à Auxerre et à Saint-Etienne, excusez du peu !

Ils auraient pu faire partie de l'effectif : mais à la place de qui ?

Il a bien fallu faire des choix pour retenir les 23 joueurs cités précédemment, d'autres auraient pu aussi intégrer cet effectif. On pense notamment au gardien Steeve Elana, invaincu pendant 832 minutes et passé à deux doigts de détrôner Lloris ! Ses confrères David Ospina, Stéphane Ruffier et Nicolas Douchez avaient eux aussi des arguments.

On pense aussi aux défenseurs Sébastien Puygrenier, Andre Luiz, Jean-Armel Kana-Biyik, Ahmed Kantari et Christophe Jallet, aux milieux de terrain Marc Estrada, Etienne Capoue, Julien Féret et Alaixys Romao, et aux attaquants Kevin Gameiro, Grégory Pujol et Nolan Roux notamment. Tous ces joueurs ne sont pas passés loin de faire partie de notre effectif de rêve. Preuve que le championnat de France regorge encore de nombreux talents.

L'équipe type mi-saison 2010-11 : une possibilité parmi d'autres !

Que de choix possible pour composer l'équipe type ! Plusieurs possibilités tactiques sont possibles avec cette liste de 23. Entraînée par Rudi Garcia, le technicien qui a su hisser le LOSC au sommet du championnat de France, cette équipe type disposée en 4-3-3 offensif aurait fière allure.

On pourrait tenter une équipe avec une défense articulée devant Carrasso, autour de la charnière Mangane – Armand, avec Debuchy à droite et Trémoulinas à gauche. Au milieu de terrain, le trio M'Vila et Cabaye avec Martin à la baguette, pourrait orchestrer à merveille le jeu de cette formation. Enfin, l'attaque, composée de Nenê à gauche, Gervinho à droite et Sow dans l'axe, donnerait le tournis à plus d'une défense adverse.

D'autres organisations sont bien entendues possibles : glisser Nenê dans l'axe et reculer Martin aux côtés de Pedretti (ou M'Vila, Cabaye ou encore Chantôme) pour intégrer Hazard, ou même Lisandro à gauche. Ou alors poster M'Vila en sentinelle dans un 4-3-3 derrière Martin et Cabaye… Chacun saura trouver sa meilleure solution, les choix ne manquent pas !

Remplaçants :

12. Albin Ebondo (Saint-Etienne)
13. Moise Brou Apanga (Brest)
14. Milan Bisevac (Valenciennes)
15. Clément Chantôme (Paris SG)
16. Steve Mandanda (Marseille)
17. Yohan Cabaye (Lille)
18. Eden Hazard (Lille)
19. Mathieu Valbuena (Marseille)
20. Dimitri Payet (Saint-Etienne)
21. Youssef El Arabi (Caen)
22. Lisandro Lopez (Lyon)
23. Hugo Lloris (Lyon)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB