Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Quand Ronaldo dérape, c’est toute l’Espagne qui s’agite
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Espagne, Mise en ligne: le 26/01/2010 à 17h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Auteur d'un doublé face à Malaga dimanche, Cristiano Ronaldo s'est aussi distingué en assénant un coup de coude à Patrick Mtiliga, qui lui a valu un carton rouge. L'Espagne est aujourd'hui divisée au sujet de l'attaquant du Real. Si Malaga demande des excuses publiques, Zinedine Zidane a lui volé au secours du Portugais.

Quand Ronaldo dérape, c’est toute l’Espagne qui s’agite
Cristiano Ronaldo a eu tort de vouloir se faire justice lui-même

Face à Malaga dimanche soir, lors de la 19e journée de Liga, Cristiano Ronaldo a une nouvelle fois mis en avant toutes ses qualités en inscrivant un doublé aux 36e et 39e minutes de la rencontre, les deux buts de la victoire du Real Madrid (2-0), ses 8e et 9e réalisations de la saison en championnat. Mais la star portugaise a aussi montré son plus mauvais visage, en commettant un acte de brutalité sur Patrick Mtiliga, qui lui a valu d'être exclu directement par l'arbitre de la partie à la 70e minute. Accroché par le maillot puis par le bras, le Ballon d'Or 2008 s'est libéré au centre du terrain du marquage un peu trop serré du défenseur de Malaga en lui assénant un sérieux coup de coude au visage.

«Cristiano n'est pas un joueur violent»

Entre ses opposants et ses défenseurs, Cristiano Ronaldo divise toute l'Espagne depuis cet incident. Malaga réclame aujourd'hui des excuses publiques de la part du Portugais pour son geste sur Mtiliga, victime d'une fracture du nez. L'ancien Mancunien s'exécutera-t-il ? L'attaquant madrilène réserve pour l'heure encore sa réponse. En attendant, Ronaldo a vu une ancienne gloire du Real, et non des moindres, voler à son secours. C'est en effet Zinedine Zidane lui-même qui a pris la défense de la star portugaise.

«J'ai vu l'action à la télé et oui, pour moi, il y a bien faute, a confié le champion du monde 98, qui s'y connaît relativement bien sur le sujet, à Marca. Mais c'est clair que Cristiano n'a pas voulu l'agresser. Cristiano n'est pas un joueur violent, assurément. Je suis persuadé que ce qui s'est passé lui a fait mal, car ce sont des actions que personne n'aime voir, mais ce n'est pas pour autant que Cristiano est un joueur brutal.» En attendant, Ronaldo a écopé de deux matchs de suspension par la commission de discipline de la Fédération espagnole de football pour son geste. L'attaquant madrilène manquera les rencontres face au Deportivo La Corogne et l'Espanyol Barcelone.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB