Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Vieille Dame atomisée à Rome
Par Nicolas Jucha - Actu Italie, Mise en ligne: le 08/02/2004 à 23h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La victoire du Milan sur Pérouse (2-1) rendait particulièrement important le choc Roma-Juve. Dans ce match au sommet, les Bianconeri ont explosé sur le terrain des Giallorossi (4-0), réduisant encore un peu plus leurs chances d'accrocher un troisième Scudetto consécutif.

Les faits marquants : 20ème journée

Milan se contente de l'essentiel (Milan 2-1 Pérouse)

Une nouvelle victoire pour les Rossoneri! Même si la modeste équipe de Pérouse a longtemps résisté, elle n'a pu empêcher le club milanais de s'imposer une nouvelle fois cette saison. Seuls les coups de pieds arrêtés ont permis aux Lombards de vaincre leur adversaire : d'abord un coup franc en lucarne de Rui Costa puis un penalty de Pirlo, obtenu par le revenant Pippo Inzaghi. Avec ces trois nouveaux points en poche, les hommes d'Ancelotti pouvaient suivre détendus le match du dimanche soir, Roma-Juventus, car dans tous les cas ils faisaient une bonne affaire (2 points d'avance supplémentaires ou le décrochage d'un concurrent).

L'Empire Roma contre-attaque (Roma 4-0 Juventus)

Affiche prestigieuse par essence, le match Roma-Juventus était d'autant plus important que le vaincu s'exposait à un retard de 8 points sur le solide leader milanais. Dans cette rencontre à forte pression, c'est l'équipe romaine qui a eu les épaules les plus larges. Dans un match à sens unique, c'est Dacourt, profitant d'un mauvais dégagement turinois, qui ouvrait le score (marquant ainsi son premier but en Italie) d'une frappe du droit échouant dans le petit filet de Buffon. La situation turinoise s'aggravait en seconde période avec un penalty de Totti puis un doublé de Cassano. L'ancien joueur de Bari reprenait d'abord un centre de Mancini du plat du pied gauche, avant de reprendre d'une magnifique tête un nouveau centre du Brésilien, cette fois lancé par Emerson, autre Carioca de l'équipe romaine. La soirée s'avérait cauchemardesque pour les Bianconeri, avec l'expulsion de Montero et un penalty raté par Trézéguet : la Juventus a pris une valise à Rome, et a ainsi perdu grand nombres d'espoirs en vue titre.

Les autres matches :

Grosse performance de la Lazio cette semaine : dans la course à la Ligue des Champions, le club romain a pris trois points sur le terrain d'un concurrent direct, à savoir Parme. Grâce notamment à Claudio Lopez, qui revient en grâce, les joueurs de Mancini se sont baladés contre de malheureux Parmesans peu en verve depuis le départ d'Adriano à l'Inter. Le club milanais n'a quant à lui pas pu faire mieux qu'un résultat nul à Gênes, où l'attendait une vaillante Sampdoria trouvant deux fois la ressource nécessaire pour égaliser. A noter les victoires à l'extérieur de Bologne (voir prix orange) et Lecce, tandis que Modène et Empoli renouaient avec le succès.

Le crack de la semaine : Ernesto Javier Chevanton

Si Lecce peut actuellement espérer se maintenir en Serie A, elle le doit en grande partie à son buteur uruguayen. Depuis le début de l'année civile 2004, Chevanton est le sauveur de son équipe : 3 buts dans les 4 derniers matches, et à chaque réalisation une victoire à la clé. De quoi soulever l'enthousiasme des Tifosi bien que l'équipe soit actuellement à une inconfortable place de barragiste.
Ancienne star du Danubio en Uruguay, Chevanton a débarqué la saison passée à Lecce. Pour sa première saison en Europe, le jeune sud américain (24 ans) inscrit 11 buts dans le championnat réputé le plus difficile pour les avants. De quoi s'installer en sélection nationale (il compte à ce jour 7 sélections pour deux buts inscrits) et se faire une excellente publicité sur le Vieux continent... Attention, car Chevanton confirme cette saison (déjà 10 buts), et pourrait bien se voir sollicité par de grands clubs.

Le prix orange : le retour de Bologne

Il y a toujours lieu de se réjouir de la renaissance d'une équipe, même si cela implique des victimes sur la route de ce renouveau. Voilà pourquoi le prix orange est attribué cette semaine à l'équipe de Bologne. Longtemps perdue dans la zone de relégation, l'équipe du nord de l'Italie voit son année 2004 annoncer de bien plus belles perspectives : si l'on oublie la défaite de la semaine passée contre le Milan AC, les collègues de Beppe Signori n'ont pas perdu un match. Mieux, ils en ont remporté 4 (plus un match nul) dont deux en terres étrangères, ce qui leur permet de voir l'avenir avec plus de sérénité. Nakata, auteur d'un but cette semaine est peut être le joueur qui manquait à cette équipe. En tout cas, le renouveau bolognais coïncide avec son arrivée au club. Si la série continuait, on pourrait voir Bologne dans la course aux places européennes! Sait-on jamais...

La Juventus a pris une claque cette semaine en sombrant à Rome. La Vieille Dame peut-elle encore accrocher le Scudetto ? Mathématiquement tout est encore possible, mais il est évident que les hommes de Lippi n'ont plus beaucoup de marge de manoeuvre d'autant plus que le Milan AC est actuellement impressionnant d'efficacité.

Résultats de la 20ème journée :

Chievo 2-3 Lecce
Luciano (45'), D'Anna (pen 87'); Barzagli (csc 16'), Chevanton (21'), Cassetti (57')

Udinese 1-3 Bologne
Jankulovski (45'); Locatelli (22'), Nakata (47'), Colucci (89')

Empoli 1-0 Sienne
Rocchi (69')

Milan AC 2-1 Pérouse
Rui Costa (74'), Pirlo (pen 78'); Fresi (pen 84')

Modène 2-1 Ancône
Marazzina (34'), Milanetto (57'); Bucchi (3')

Parme 0-3 Lazio Rome
Claudio Lopez (pen 40', 57'), Corradi (66')

Reggina 0-0 Brescia

Sampdoria 2-2 Inter de Milan
Cipriani (57'), Doni (pen 85'); Vieri (31', 78')

AS Roma 4-0 Juventus de Turin
Dacourt (13'), Totti (pen 53'), Cassano (70', 85')

Classement :

1) Milan AC 51 points
2) AS Rome 46
3) Juventus de Turin 43
4) Inter de Milan 36
5) Lazio de Rome 36
6) Parme 33
7) Udinese 30
8) Sampdoria de Gênes 29
9) Chievo Vérone 25
10) Bologne 24
11) Brescia 23
12) Sienne 21
13) Modène 21
14) Reggina 21
15) Lecce 18
16) Empoli 16
17) Pérouse 11
18) Ancône 5

Buteurs :

1) Schevchenko (Milan AC) 16 buts
2) Trézéguet (Juventus) 12
Totti (Roma) 12
4) Bazzani (Sampdoria) 11
Vieri (Inter de Milan) 11



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Comprenez-vous la décision de Thauvin de rejoindre les Tigres au Mexique ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB