Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sur le fil, Paris reste maître de son destin ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-1 Newcastle)

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 28/11/2023 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Largement dominateur en seconde période, le Paris Saint-Germain a arraché sur le fil un nul extrêmement important face à Newcastle (1-1) ce mardi au Parc des Princes lors de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Toujours 2e de la poule F, le PSG a son destin en main.

Sur le fil, Paris reste maître de son destin ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-1 Newcastle)
Sur le fil, le PSG a conservé la maîtrise de son futur en C1.

Les Parisiens conservent la maîtrise de leur avenir en Ligue des Champions. Ce mardi, le Paris Saint-Germain a accroché Newcastle (1-1) dans les derniers instants au Parc des Princes pour le compte de la 5e journée de la phase de groupes.

Auteurs d'une bonne entame, les Parisiens ont été punis sur un but d'Alexander Isak avant de pousser en seconde période et d'égaliser sur le fil sur un penalty de Kylian Mbappé. Au classement de la poule F, le PSG occupe la 2e place avec 7 points. En déplacement à Dortmund le 13 décembre, Paris a le contrôle de son avenir européen.

Isak calme le PSG…

Dans une ambiance chaude, les Parisiens multipliaient immédiatement les vagues dans le camp adverse, mais Ruiz gâchait une première situation avec une volée envoyée dans les tribunes. Puis sur un contre rapide, Kolo Muani, d'une talonnade astucieuse, lançait Hakimi qui offrait un caviar à Mbappé, auteur d'une Madjer à bout portant repoussée par Pope ! Cependant, sur un ballon perdu devant sa surface par Hakimi, le PSG jouait avec le feu avec une reprise d'Isak qui frôlait la barre de Donnarumma.

Comme sonnés par cette alerte, les hommes de Luis Henrique perdaient la maîtrise des débats avec un jeu désormais plus brouillon. Attentistes sur une percée de Livramento, les Parisiens étaient punis avec une frappe d'Almiron repoussée par Donnarumma sur Isak, qui marquait dans la cage vide (0-1, 25e). Poussé par le public, Paris répondait grâce à des attaques rapides, mais Pope était attentif sur un tir à ras de terre de Dembélé. Mais par la suite, le rythme retombait et le PSG avait du mal à créer du danger jusqu'à la pause à l'exception d'une frappe de Dembélé contrée à bout portant par Schär...

Paris pousse, Pope infranchissable… avant le penalty de Mbappé !

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie se dessinait rapidement : un bloc défensif anglais très bas pour résister à la possession du ballon des Franciliens. A force de subir, Newcastle s'exposait et Pope sauvait les siens avec une magnifique sortie devant Dembélé avant un retourné raté par Mbappé. Pour débloquer la situation, Enrique tentait de trouver des solutions avec les entrées de Vitinha et de Barcola.

Dans la foulée, sur une talonnade de Mbappé, Barcola gâchait une énorme opportunité en ne cadrant pas sa tentative... Quelques secondes plus tard, Hakimi chutait dans la surface à la suite d'un contact avec Gordon, mais l'arbitre et la VAR ne bronchaient pas. Longtemps peu dangereux malgré la maîtrise totale du ballon, le PSG se montrait inefficace avec un tir de Dembélé qui frôlait le poteau. En feu, Pope s'interposait encore face à Mbappé avant un loupé de Barcola. Puis dans les ultimes secondes, l'arbitre, avec l'aide de la VAR, sifflait un penalty pour une main de Livramento sur un centre de Dembélé ! Face à Pope, Mbappé égalisait d'une frappe sur la droite (1-1, 90+8e). Un véritable soulagement pour le PSG, toujours maître de son destin en C1 !

La note du match : 6/10

Dans une belle ambiance au Parc des Princes, ce match a eu le mérite de faire l'objet d'une vraie bataille. Pourtant, les premières minutes ont été nettement à l'avantage du Paris Saint-Germain avec du rythme, de l'intensité et des occasions. Mais comme sonné par une première alerte pour Newcastle, le PSG a ensuite perdu le fil de la partie au point d'être puni par un but. Ensuite, le scénario a changé avec des Parisiens obligés de courir après le score… avec une fin de match folle et une égalisation de Mbappé au bout du suspense.

Les buts :

- Trouvé en retrait par Gordon, Livramento profite de l'attentisme de Dembélé, Hakimi, Skriniar ou encore Ugarte pour réaliser un petit festival et servir Almiron. Alors que la frappe du Paraguayen est repoussée par Donnarumma, Isak suit bien pour ouvrir le score dans la cage vide (0-1, 25e).

- Lancé dans la surface, Dembélé centre et le ballon est contré par le coude de Livramento. Avec l'aide de la VAR, l'arbitre désigne le point de penalty. D'une frappe sur la droite, Mbappé ajuste Pope, malgré un plongeon du bon côté, pour égaliser (1-1, 90+8e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nick Pope (7,5/10)

Le gardien de Newcastle a été excellent sur cette partie ! Dès les premières minutes, l'Anglais a été solide sur sa ligne en repoussant une Madjer à bout portant de Mbappé. Par la suite, il a été encore présent sur une frappe de Dembélé et a dégagé une vraie sérénité dans ses interventions. Lors du second acte, il a été déterminant avec une sortie dans les pieds de Dembélé puis en repoussant à bout portant un tir de Barcola. Après un raté de Dembélé, il a été encore impeccable devant Mbappé. Mais sur le penalty du Français, il n'a pas été un héros total malgré son bon plongeon.

PARIS SG :

Gianluigi Donnarumma (3,5) : le gardien du Paris Saint-Germain n'a pas été rassurant sur ce grand match européen. En début de partie, l'Italien a eu une première alerte avec une reprise d'Isak qui a frôlé sa barre. Puis sur une frappe d'Almiron, l'ancien portier de l'AC Milan a simplement repoussé le ballon, en permettant l'ouverture du score du Suédois. Sur cette action, il pouvait faire mieux… Sur la suite la partie, il n'a pas été en danger.

Achraf Hakimi (4,5) : le latéral droit du Paris Saint-Germain a incarné une petite déception sur cette rencontre. Plutôt en forme depuis le début de la saison, le Marocain a pourtant tenté de prendre son couloir pour combiner avec Dembélé et a donné un ballon de but à Mbappé, qui a buté sur Pope. Mais dans les duels, l'ancien Madrilène a été globalement dominé. Et défensivement, il a affiché quelques lacunes, avec notamment le ballon perdu sur la première occasion d'Isak et surtout son laxisme sur le festival de Livramento au moment de l'ouverture du score de Newcastle. Il aurait pu obtenir un penalty sur un contact avec Gordon, mais l'arbitre et la VAR n'ont pas bronché.

Milan Skriniar (5) : le Slovaque a laissé une impression mitigée sur cette affiche. Comme à son habitude, le défenseur central du Paris Saint-Germain a été plutôt à son avantage dans les duels, notamment dans le domaine aérien. Par contre, sur l'ouverture du score d'Isak, il a été spectateur de la percée de Livramento et n'a pas suivi le Suédois sur le second ballon. Sur le reste de la partie, l'ancien de l'Inter Milan n'a pas eu besoin de forcer.

Danilo Pereira (5,5) : préféré dans le onze de départ à Mukiele en l'absence de Marquinhos, blessé, le Portugais a été à la hauteur de la confiance de son entraîneur Luis Enrique. Dans sa zone, le défenseur polyvalent a maîtrisé les débats avec de bonnes interventions dans les duels. Puis sur le plan technique, il a été à son avantage avec une belle propreté dans ses relances. Remplacé à la 84e minute par Gonçalo Ramos (non noté).

Lucas Hernández (4,5) : de retour sur le côté gauche, le latéral du Paris Saint-Germain a livré une copie assez mitigée. Essentiellement concentré sur ses tâches défensives, l'international français a parfois eu du mal à maîtriser les assauts d'Almiron. Sur l'ouverture du score, il a été pris par le dribble et la frappe du Paraguayen en étant gêné par l'appel de Miley. Offensivement, son apport a été trop réduit, malgré un centre pour le tir de Dembélé en fin de partie.

Fabián Ruiz (6) : toujours titulaire en l'absence de Zaïre-Emery, blessé, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain n'a pas démérité sur cette rencontre. Dès le début de la partie, l'Espagnol s'est procuré une bonne situation, mais a envoyé sa volée dans les tribunes. Par la suite, il a été présent dans les duels pour gratter des ballons et s'est montré propre dans ses transmissions. Par contre, comme plusieurs de ses partenaires, il a été spectateur devant Livramento sur l'action de l'ouverture du score.

Manuel Ugarte (4) : sur un nouveau match de Ligue des Champions, l'Uruguayen a représenté une déception. Dans les duels, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a semblé bien trop tendre et a subi l'impact physique des Anglais. Privé de son impact à la récupération, il s'est contenté de jouer simple dans ses transmissions avec des passes latérales. Remplacé à la 61e minute par Vitinha (non noté).

Kang-In Lee (4,5) : préféré à Vitinha pour cette affiche, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a réalisé un match correct. En début de partie, le Sud-Coréen a apporté sa qualité technique pour créer plusieurs décalages. Même dans ses efforts, il a été irréprochable avec un bel impact dans les duels. Par contre, il a été parfois imprécis dans ses centres à l'approche de la zone de vérité en première période. Replacé de l'autre côté après la pause, il a été plus intéressant avec plusieurs passes tranchantes dans la surface pour créer des différences. Remplacé à la 81e minute par Marco Asensio (non noté).

Ousmane Dembélé (5,5) : après sa superbe copie contre l'AS Monaco (5-2) vendredi en Ligue 1, l'ailier du Paris Saint-Germain a encore eu le mérite d'apporter de la vie à son équipe. Grâce à sa percussion, l'international français a fait de nombreuses différences pour créer du danger. Cependant, il n'a pas été en réussite, à l'image d'une frappe repoussée par Pope, d'un tir contré par Schär ou encore d'une sortie du gardien devant lui. En fin de partie, son tir a frôlé le poteau sur un centre d'Hernandez… Jusqu'au bout, il a provoqué et a été récompensé en obtenant le penalty pour la main de Livramento. Un bémol ? Son laxisme sur Livramento sur l'action du but d'Isak. Il sera suspendu à Dortmund en raison d'un carton jaune largement évitable pour un geste de frustration.

Randal Kolo Muani (4) : choisi au détriment de Ramos, l'attaquant du Paris Saint-Germain n'a pas démérité dans cette partie. Contrairement à certains matchs, l'international français a été capable de peser sur les débats par des déviations bien senties, notamment pour Hakimi sur l'occasion de Mbappé en début de partie. Intéressant dans ses remises notamment sur l'occasion de Dembélé en seconde période, l'ancien Nantais a cependant été peu dangereux dans la zone de vérité. Pour un buteur, c'est gênant. Remplacé à la 61e minute par Bradley Barcola (non noté), qui a buté sur Pope à bout portant avant de rater un duel puis une volée.

Kylian Mbappe (5) : une rencontre mitigée pour l'attaquant du Paris Saint-Germain. Très rapidement, l'international français a affiché de la frustration par rapport à l'arbitre Szymon Marciniak, avec un antécédent entre les deux hommes depuis la finale de la Coupe du monde 2022. Pour ne rien arranger, le Parisien a manqué d'efficacité dans la zone de vérité avec cette Madjer repoussée à bout portant par Pope. Et par la suite, l'ancien Monégasque a été bien maîtrisé par les Anglais avec plusieurs duels perdus en première période. Pour autant, il a tout de même donné trois bons ballons à Dembélé, contré à bout portant par Schär, et à Barcola, en échec face à deux reprises face à Pope. En fin de partie, il a été également mis en échec par Pope avant de transformer un penalty, d'un tir sur la droite, pour égaliser. Du déchet, mais toujours aussi dangereux.

NEWCASTLE :

Nick Pope (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Kieran Trippier (5) : avec un gros duel à livrer face à Mbappé, l'international anglais a été essentiellement concentré sur ses tâches défensives. Et si le Parisien a été dangereux sur quelques actions, le latéral droit de Newcastle a fait de son mieux par rapport à sa mission. A plusieurs reprises, il a dégagé une vraie autorité dans ses interventions pour mettre son adversaire direct en échec en première période. Cependant, après la pause, il a laissé des espaces, notamment à Barcola.

Jamal Lascelles (6) : le capitaine de Newcastle a tout donné sur cette affiche européenne. Dans sa zone, le défenseur central des Magpies a été surtout présent dans le domaine aérien pour soulager son équipe. Dans les petits espaces, il a parfois eu du mal à gérer les combinaisons parisiennes et a été aussi gêné dans ses relances. Sur un second acte difficile pour les siens, il a été admirable dans le combat.

Fabian Schär (6,5) : tout comme son partenaire en défense centrale, le Suisse a été perturbé par le pressing parisien dans ses relances. Par contre, sur le plan défensif, le défenseur central de Newcastle a été sérieux. Dans sa zone, il a bien maîtrisé les mouvements des attaquants parisiens et a été l'auteur d'un contre déterminant sur une frappe de Dembélé à bout portant juste avant la mi-temps. Comme Lascelles, il a multiplié les interventions après la pause.

Valentino Livramento (5) : aligné en l'absence de Burn, le jeune talent de Newcastle a connu un début de match compliqué en subissant les courses de Dembélé et d'Hakimi. Le début d'un calvaire ? Absolument pas ! Car petit à petit, l'Anglais a gagné en confiance et a même débloqué la partie avec cette percée folle pour servir Almiron sur le but d'Isak. Totalement dans le coup après cette action, il a été bien plus solide défensivement avec de bonnes interventions. Malheureusement pour lui, l'ancien de Southampton a craqué sur le fil avec ce penalty concédé pour une main face à Dembélé.

Lewis Miley (4) : titularisé pour la première fois de sa carrière en Ligue des Champions à seulement 17 ans, le jeune milieu de terrain de Newcastle a été un peu tendre. Dans les duels, il a été plutôt discret et a surtout tenté de peser sur les débats par ses projections. Dans ce domaine, l'Anglais a tout de même eu un déchet technique important. Après la pause, il a beaucoup couru dans le vide.

Bruno Guimarães (6,5) : la plaque tournante de Newcastle. Dans l'entrejeu, le Brésilien a véritablement donné le ton. Comme à son habitude, l'ancien Lyonnais a parfaitement répondu au défi physique imposé par les Parisiens et a été capable de peser à la récupération. Puis surtout, le milieu a parfaitement orienté le jeu de son équipe. Bien évidemment, il a eu du déchet, mais a souvent trouvé les bons espaces.

Joelinton (5,5) : comme souvent, le Brésilien a eu un gros volume de jeu dans l'entrejeu. Avec sa puissance physique, le milieu de terrain de Newcastle s'est beaucoup donné, parfois trop à l'image du carton jaune récolté pour une faute sur Hernandez. Mais présent dans l'intensité, il a été aussi précis dans ses transmissions pour lancer le jeu des Magpies.

Miguel Almirón (6) : le Paraguayen a représenté un vrai problème pour les Parisiens. Avec sa qualité technique et sa percussion, l'ailier de Newcastle a posé des soucis à Hernandez et a souvent été à l'origine des meilleurs mouvements de son équipe, avec notamment un premier ballon de but pour Isak, qui a raté son tir. Sur une frappe enroulée, il a poussé Donnarumma à repousser le ballon sur Isak, auteur de l'ouverture du score. Sur le plan technique, il a été aussi précieux pour permettre aux Magpies de conserver le ballon.

Alexander Isak (5) : l'avant-centre de Newcastle s'est bien rattrapé. Car sur sa première opportunité sur un centre d'Almiron, le Suédois a raté sa frappe dans la surface en frôlant la barre de Donnarumma. Parfois dominé dans les duels par les défenseurs parisiens, l'ancien de la Real Sociedad a été décisif en suivant bien la frappe d'Almiron pour ouvrir le score à bout portant. Un but qui sublime un match moyen.

Anthony Gordon (5) : l'ailier de Newcastle s'est beaucoup donné. Sur son côté, l'Anglais a multiplié les efforts et a été intéressant par son volume de jeu. Par contre, il a clairement payé son travail défensif avec un apport offensif assez réduit. A l'approche de la zone de vérité, l'ancien d'Everton a été rarement dangereux et a eu du déchet.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 1-1 NEWCASTLE (mi-tps: 0-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp F / 5e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : S. Marciniak

Buts : K. Mbappé (90+8e, pen.) pour PARIS SG - A. Isak (24e) pour NEWCASTLE
Avertissements : M. Ugarte (36e), Kang-In Lee (54e), O. Dembélé (58e), M. Skriniar (60e), G. Donnarumma (72e), G. Ramos (90+5e), pour PARIS SG - Joelinton (22e), M. Almirón (83e), N. Pope (90+2e), pour NEWCASTLE

PARIS SG : G. Donnarumma - M. Skriniar, D. Pereira (G. Ramos, 85e) - A. Hakimi, L. Hernández - Fabián Ruiz, M. Ugarte (Vitinha, 62e), Kang-In Lee (Asensio, 82e) - O. Dembélé, R. Kolo Muani (B. Barcola, 62e), K. Mbappé

NEWCASTLE : N. Pope - J. Lascelles, F. Schär - K. Trippier, V. Livramento - Lewis Miley, Bruno Guimarães, Joelinton - M. Almirón, A. Isak, A. Gordon

Isak a ouvert le score pour Newcastle (0-1, 25e)

Pope a réalisé de belles parades

Dangereux, Barcola n'a pas été efficace

Mbappé a égalisé sur penalty dans les ultimes minutes (1-1, 90+8e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui voyez-vous remporter la Premier League ?

Liverpool (60 pts)
Manchester City (59 pts)
Arsenal (58 pts)
Aston Villa (52 pts)
Tottenham (47 pts, un match en moins)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2023-24
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2023-24
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Newcastle

N
E
W
C
A
S
T
L
E
4,5Lee
but sur pénalty, 90e+85Mbappe
7,5Pope
but, 24e5Isak


MASQUER LA PUB