Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le grand favori montre les muscles... mais tremble pour Neymar - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 2-0 Serbie)

Par Youcef Touaitia - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 24/11/2022 à 21h59
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Parfaitement contenu en première période, le Brésil a fini par rouler sur la Serbie (2-0), ce jeudi, pour sa première dans la Coupe du monde au Qatar. Intenable en seconde période, la Seleção a parfaitement lancé son tournoi en envoyant un message très sérieux à la concurrence. Seul point noir de la soirée, la sortie sur blessure de Neymar.

Le grand favori montre les muscles... mais tremble pour Neymar - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 2-0 Serbie)
Richarlison a inscrit un doublé pour le Brésil.

La planète est prévenue : le Brésil n'est pas venu au Qatar pour rigoler. Désigné comme la grande favorite de l'épreuve, la Seleção a parfaitement débuté sa Coupe du monde en écartant très facilement la Serbie (2-0), ce jeudi.

Longtemps inefficaces, les Auriverde ont mis le bleu de chauffe après la pause pour retourner sans aucun état d'âme leurs adversaires, qui n'ont jamais existé offensivement.

La Serbie très solide

Dans le stade qui accueillera la finale, à Lusail, les Brésiliens mettaient rapidement le pied sur le ballon. Avec son quatuor offensif, la Seleção lançait des raids dans les couloirs pour tenter d'étirer un bloc serbe bien en place. Pas vraiment paniqués, les partenaires de Tadic se montraient peu dangereux mais parvenaient à progresser assez facilement dans le camp adverse grâce à leur très belle technique et leur occupation intelligente du terrain.

Au fil des minutes, le Brésil resserrait un peu plus l'étreinte et se mettait à allumer la mèche, souvent de loin. Casemiro et Raphinha chauffaient tour à tour les gants de V. Milinkovic-Savic, impérial sur sa ligne et auteur d'une sortie très autoritaire dans les pieds de Vinicius Jr. Et Neymar, dans tout ça ? Le Parisien se montrait remuant et volontaire. Mais il était systématiquement stoppé par deux ou trois joueurs pour l'empêcher de faire la différence.

Le Brésil déroule, Neymar blessé

Au retour des vestiaires, les quintuples champions du monde passaient la deuxième et exerçaient une pression encore plus intense. Si les attaquants peinaient à trouver l'ouverture, Alex Sandro, lui, percutait le poteau sur sa lourde frappe. Une chaude alerte avant la sanction. Après une belle percée de Neymar, Richarlison, inexistant jusqu'ici, surgissait pour libérer les siens après une frappe de Vinicius Jr repoussée par le portier serbe (1-0, 62e).

Libérés, délivrés, les Auriverde étaient plus à l'aise malgré la pression serbe. Et ils se mettaient définitivement à l'abri sur un nouveau but, cette fois-ci exceptionnel, de Richarlison, qui plaçait une reprise de volée acrobatique au point de penalty (2-0, 73e). Si la sortie de Neymar, blessé et en pleurs sur la touche, gâchait la fête, Casemiro touchait lui la barre sur une frappe lointaine. Un Brésil en mode diesel mais un Brésil déjà bien lancé dans cette compétition.

La note du match : 6,5/10

Une première période fermée avec une équipe de Serbie très solide qui a parfaitement contenu le Brésil. Un second acte à sens unique avec une Seleção qui a déroulé son football de manière insolente pour arracher une victoire méritée. L'addition aurait pu être bien plus salée pour la bande à Tadic, qui n'a jamais existé face à une formation sûre de sa force et imperméable.

Les buts :

- Dans l'axe, Neymar perce le bloc serbe et se fait subtiliser le ballon par Vinicius Jr, dont la frappe enroulée depuis la gauche est écartée par Milinkovic-Savic. A l'affût, Richarlison est le plus prompt à reprendre le ballon pour tromper le gardien serbe à bout portant (1-0, 62e).

- Sur la gauche, Vinicius Jr provoque son adversaire et distille un centre de l'extérieur du pied droit pour Richarlison. Au niveau du point de penalty, l'attaquant de Tottenham contrôle le ballon du pied gauche et place une somptueuse reprise acrobatique du pied droit imparable (2-0, 73e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Thiago Silva (8,5/10)

Peu mis à contribution par Mitrovic, le défenseur central et capitaine du Brésil a joué dans un fauteuil. Sa sérénité, assez déconcertante à ce niveau, a dépité les attaquants serbes. Il s'est d'ailleurs permis de nombreuses ouvertures de grande classe vers l'avant. Il n'a pas marqué, il n'a pas fait marquer, mais lui, contrairement à tous ses autres partenaires, a été parfait de la première à la dernière minute. Un match tout simplement monstrueux.

BRÉSIL :

Alisson (5) : le gardien de Liverpool n'a rien eu à faire puisque la Serbie n'a pas cadré le moindre tir. Une soirée très tranquille pour lui.

Danilo (6) : un match de devoir pour le latéral droit de la Juventus. Devant les yeux de Cafu, l'ancien joueur du Real Madrid s'est bien défendu en laissant peu de marge de manoeuvre à ses adversaires.

Marquinhos (7) : peu serein sur ses récentes performances en club, le défenseur central du Paris Saint-Germain semble bien plus apaisé aux côtés de Thiago Silva. Il n'a pas commis la moindre erreur dans cette partie bien maîtrisée.

Thiago Silva (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Alex Sandro (6,5) : comme Danilo, son partenaire en club, le latéral gauche brésilien a bien fermé les espaces devant Tadic. Lui s'est montré plus offensif après la pause en touchant notamment le poteau sur une lourde frappe à ras de terre à 0-0.

Casemiro (8) : une très bonne prestation pour le milieu de Manchester United. Solide dans les duels, efficace à la récupération, le quintuple vainqueur de la Ligue des Champions a étalé sa classe. Il est presque récompensé en fin de match avec une frappe repoussée par la barre.

Lucas Paquetá (6,5) : placé dans une position inhabituelle dans un double-pivot, le milieu de West Ham a été intéressant dans sa faculté à répéter les efforts. Auteur d'un caviar pour Raphinha en première période, il a été complémentaire avec Casemiro. Remplacé à la 75e minute par Fred (non noté).

Raphinha (5) : un ton en dessous de Neymar et Vinicius Jr. L'ailier du FC Barcelone a peu percuté sur son aile droite et gâche un service en or de Paqueta. Vu le banc de touche dont dispose Tite, il n'est pas sûr qu'il soit toujours titulaire. Remplacé à la 87e minute par Gabriel Martinelli (non noté).

Neymar (6,5) : l'attaquant du Paris Saint-Germain a été remuant et à l'origine de nombreuses actions brésiliennes, comme celle amenant le premier but. Sans surprise, le meneur de jeu auriverde a pris énormément de coups avec neuf fautes subies dont un tacle de Milenkovic qui va laisser des traces sur sa cheville droite. En pleurs sur le banc de touche, l'ancien joueur du FC Barcelone va devoir passer des examens pour connaître la gravité de sa blessure. Remplacé à la 79e minute par Antony (non noté).

Vinícius Júnior (7) : dans son style habituel, l'ailier du Real Madrid a fait quelques différences lors du premier acte grâce à sa pointe de vitesse et ses feintes de corps toujours aussi dévastatrices. Il a longtemps été brouillon avant de participer aux deux buts de Richarlison, d'abord en voyant sa frappe enroulée repoussée par le gardien adverse puis en offrant un caviar à l'attaquant de Tottenham. Remplacé à la 76e minute par Rodrygo (non noté).

Richarlison (7) : pendant une heure, l'attaquant de Tottenham a été le moins bon joueur de son équipe. Puis il a décidé de se réveiller en marquant un but plein d'opportunisme puis en doublant la mise d'une reprise de volée acrobatique de grande classe. Forcément, cela suffit largement pour dire qu'il a réussi son match. Remplacé à la 79e minute par Gabriel Jesus (non noté).

SERBIE :

Vanja Milinkovic-Savic (8) : le gardien serbe a sauvé la baraque en réalisant 8 arrêts dans cette partie. Son envergure et sa détente ont été impressionnants, repoussant l'échéance jusqu'à craquer sur deux buts imparables de Richarlison.

Nikola Milenkovic (6) : le défenseur central de la Fiorentina a longtemps été très bon en réalisant des interventions de grande classe pour stopper les attaquants brésiliens. Il a plus de mal en fin de partie et finit par blesser Neymar sur un tacle mal maîtrisé.

Milos Veljkovic (6) : le roc du Werder a lui aussi été bon durant une heure, ne laissant que très peu d'espaces à Richarlison. Il a lui aussi été bougé assez sérieusement dans la dernière demi-heure.

Strahinja Pavlovic (7) : si décevant à Monaco, le défenseur central de Salzbourg a été costaud dans les duels durant cette partie. Il a multiplié les tacles rudes mais dans les règles de l'art pour intimider ses adversaires. Un bon match.

Andrija Zivkovic (5) : le piston droit a d'abord été intéressant dans son couloir, déstabilisant le bloc brésilien avec des passes précises sur son mauvais pied. Puis il a eu beaucoup plus de mal avec la montée en puissance de Vinicius Jr, qui lui a fait mordre la poussière à de nombreuses reprises sur ses accélérations. Remplacé à la 57e minute par Nemanja Radonjic (non noté).

Sasa Lukic (4) : le milieu du Torino a malheureusement passé plus de temps à mettre des coups et à contester les décisions arbitrales qu'à servir ses attaquants. C'est dommage car la qualité technique n'est pas un défaut chez lui. Remplacé à la 66e minute par Darko Lazovic (non noté).

Nemanja Gudelj (6) : une première période précieuse pour le milieu du FC Séville, qui a su se placer de manière intelligente pour rester à bonne distance de ses défenseurs. La seule fois où il s'est fait avoir, il n'a pas hésité à tacler Neymar pour l'empêcher de s'infiltrer dans la surface. Sa sortie coïncide avec la perte de solidité du bloc serbe. Remplacé à la 57e minute par Ivan Ilic (non noté).

Sergej Milinkovic-Savic (4) : on attend toujours de connaître le réel niveau du milieu de la Lazio. Ce soir encore, on n'a pas vu grand-chose en dehors de quelques ouvertures sur ses ailiers. Un match raté.

Filip Mladenovic (5) : un match tout juste moyen pour le piston gauche serbe. Peu bousculé par Raphinha, il a toutefois été trop peu entreprenant pour aider ses compères de l'attaque. Remplacé à la 66e minute par Dusan Vlahovic (non noté).

Dusan Tadic (3) : le capitaine de la sélection serbe n'a pas été à la hauteur du rendez-vous. Le meneur de jeu de l'Ajax a donné l'impression de ne jamais vouloir y croire sur ses prises de balle. Transparent du début à la fin.

Aleksandar Mitrovic (4,5) : diminué par une blessure à la cheville, le buteur de Fulham a eu un rôle très ingrat dans ce match. Trop esseulé, il a été contraint de redescendre très bas pour toucher le ballon. Le problème, c'est qu'il n'y avait plus personne pour être à la réception de ses passes. Remplacé à la 83e minute par Nemanja Maksimovic (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Le magnifique stade de Lusail, où aura lieu la finale le 18 décembre

Neymar a pris cher dans cette partie

Un but plein d'opportunisme pour Richarlison (1-0, 62e)

Doublé pour Richarlison (2-0, 73e)

Sacré match pour le moins connu des frères Milinkovic-Savic

Neymar a été sévèrement touché à la cheville droite

Neymar en pleurs sur le bord de la touche







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Quelle équipe qualifiée en quarts de finale vous semble la plus forte ?

Pays Bas
Argentine
Angleterre
France
Croatie
Brésil
Maroc
Portugal
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB