Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Efficaces, les Suisses ont puni les Camerounais - Débrief et NOTES des joueurs (Suisse 1-0 Cameroun)

Par Damien Da Silva - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 24/11/2022 à 12h56
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pourtant bousculée en première période, la Suisse a battu le Cameroun (1-0) ce jeudi lors de la première journée du groupe G de la Coupe du monde 2022. Les Suisses ont été efficaces au retour des vestiaires.

Efficaces, les Suisses ont puni les Camerounais - Débrief et NOTES des joueurs (Suisse 1-0 Cameroun)
Breel Embolo n'a pas célébré son but.

Les Camerounais vont nourrir de gros regrets… Dominateur en première période, le Cameroun s'est incliné face à la Suisse (0-1) ce jeudi pour le compte de la première journée du groupe G de la Coupe du monde 2022.

Pas assez efficaces sur les 45 premières minutes, les Lions Indomptables ont été punis dès le retour des vestiaires par Breel Embolo. La Nati s'empare de la première place de cette poule en attendant le match entre le Brésil et la Serbie à 20h.

Le Cameroun gâche, Sommer décisif

Sur les premières minutes, les Suisses prenaient immédiatement le contrôle du ballon, sans pour autant parvenir à approcher la cage d'Onana. Paradoxalement, sur une attaque rapide, les Camerounais étaient dangereux les premiers avec une reprise de Toko-Ekambi envoyée dans les tribunes ! Sur un ballon récupéré très haut, Choupo-Moting était même à deux doigts d'ouvrir le score, mais perdait son duel face à Sommer…

Après ces deux alertes, la Nati calmait le jeu avec des débats désormais équilibrés sur un rythme moins rapide. Plus entreprenants dans le jeu, les hommes de Rigobert Song posaient des soucis à leurs adversaires sur des contres, mais manquaient parfois de justesse dans la zone de vérité. Jusqu'à la pause, les deux blocs défensifs ne se découvraient plus avec une rencontre bien cadenassée.

Embolo buteur sans célébrer…

Au retour des vestiaires, les Suisses se montraient tout de suite efficaces avec un centre de Shaqiri repris à bout portant par Embolo (1-0, 48e). Natif du Cameroun, le Suisse ne célébrait pas son but par respect pour son pays natal. Malgré une équipe sonnée, Choupo-Moting sonnait la charge sur un exploit individuel et Sommer devait encore s'employer pour sauver les siens.

Mais à l'exception de cette tentative personnelle, les Africains avaient du mal à se révolter et Onana sauvait même son pays sur un tir de Vargas ! Malgré les changements de Song, le Cameroun restait particulièrement inoffensif face à un bloc suisse désormais imperturbable. En gestion, la Suisse conservait, sans vraiment forcer, cet avantage au score pour débuter ce Mondial avec une victoire.

La note du match : 4,5/10

Une rencontre globalement moyenne. Pourtant, le début de match a été intéressant avec une équipe du Cameroun entreprenante sur des contres. Mais rapidement, la Suisse, bousculée, a calmé le jeu en monopolisant le ballon et en imposant un rythme faible. Malgré un but rapide au retour des vestiaires, cette partie ne s'est pas emballée avec des Camerounais en difficulté pour réagir.

Le but :

- Servi par Xhaka, Freuler décale très rapidement Shaqiri dans le couloir droit. D'un centre en retrait, l'ancien Lyonnais trouve Embolo, qui parvient à ajuster Onana à bout portant (1-0, 48e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yann Sommer (7/10)

Le gardien de la Suisse a tenu son rang sur cette partie. Attentif sur une première frappe de Mbeumo, le portier a profité de la maladresse de Toko-Ekambi, avec une reprise envoyée dans les tribunes, avant d'être déterminant lors d'un duel avec Choupo-Moting. Sans être toujours propre dans ses interventions, le joueur du Borussia Mönchengladbach a eu le mérite d'être solide avec un second face à face remporté devant Choupo-Moting.

SUISSE :

Yann Sommer (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Silvan Widmer (6,5) : une bonne performance pour le latéral droit de la Suisse. Sur les offensives rapides du Cameroun, il a été l'un des rares joueurs de son équipe à limiter les dégâts. Autoritaire dans ses interventions, il a notamment réalisé un joli sauvetage dans sa surface devant Toko-Ekambi. Et même sur ses montées, ses centres ont été intéressants, avec notamment l'occasion de Vargas en seconde période.

Manuel Akanji (5,5) : une prestation mitigée pour le défenseur central de la Suisse. Sur les attaques rapides du Cameroun, le joueur de Manchester City a affiché quelques lacunes dans son dos. Et surtout, il a été trop facilement éliminé sur la grosse occasion de Choupo-Moting en première période. Par la suite, l'ancien de Dortmund a tout de même relevé la tête.

Nico Elvedi (6) : contrairement à Akanji, le défenseur central de la Suisse a été plus solide sur l'ensemble de la partie. Déjà, dans le domaine aérien, il a dégagé une belle autorité pour gratter certains ballons. Et même dans son dos, le Suisse a été plus attentif pour gérer les courses des Camerounais dans sa zone. Correct.

Ricardo Rodriguez (5) : un match moyen pour le latéral gauche de la Suisse. Dans son couloir, il a parfois eu du mal à suivre le rythme des Camerounais en laissant des espaces. A plusieurs reprises, Mbeumo a réussi à créer du danger face à lui. Pour autant, au fil des minutes, il a limité les dégâts et a tenté de se projeter vers l'avant. Remplacé à la 90e minute par Eray Comert (non noté).

Remo Freuler (6,5) : dans un rôle défensif, le milieu de terrain de la Suisse a été à la hauteur de cette rencontre. Dans l'impact, le joueur de Nottingham Forest a été vraiment intéressant en s'imposant dans plusieurs duels grâce à ses qualités physiques. Même dans l'utilisation du ballon, il a joué simplement et a été l'auteur d'un bon décalage pour Shaqiri sur le but d'Embolo.

Granit Xhaka (6) : de retour à un haut niveau avec Arsenal, le milieu de terrain a peut-être voulu en faire trop. Dans son travail défensif, il n'y a strictement rien à dire sur son apport avec des duels gagnés et plusieurs ballons récupérés. Par contre, le capitaine de la Suisse a eu l'envie de se surpasser dans ses projections et a parfois perdu en efficacité. Il faut noter sa passe pour Freuler sur l'action de l'ouverture du score.

Djibril Sow (4,5) : dans l'entrejeu de la Suisse, le milieu de terrain de Francfort doit apporter sa créativité et ses projections. Problème, il n'a pas été franchement inspiré sur cette rencontre. Bien pris par les Camerounais, il a réussi à être précis dans ses transmissions, mais a eu un apport bien trop neutre à l'approche de la zone de vérité. Remplacé à la 71e minute par Fabian Frei (non noté).

Xherdan Shaqiri (5) : positionné sur le côté droit, l'ancien Lyonnais a été longtemps discret. Trop timoré à l'approche de la cage d'Onana, le Suisse n'a pas été en réussite dans ses tentatives individuelles et n'a jamais incarné un danger en première période. Au contraire, il s'est surtout signalé par ses ballons perdus… Mais au retour des vestiaires, il a été déterminant avec cette passe décisive pour le but d'Embolo. Remplacé à la 71e minute par Noah Okafor (non noté).

Breel Embolo (5,5) : face à son pays natal, l'attaquant de la Suisse a eu du mal pendant un long moment… Peut-être déstabilisé par ce contexte, le joueur de l'AS Monaco n'a pas eu son impact habituel en étant même bougé dans les duels en première période. Mais sur le second acte, il a fait la différence avec ce but à bout portant au retour des vestiaires. Par respect pour le Cameroun, il n'a d'ailleurs pas célébré. Remplacé à la 71e minute par Haris Seferovic (non noté).

Ruben Vargas (5,5) : dans le couloir gauche, l'ailier de la Suisse n'a pas démérité. Contrairement à Shaqiri, il a été constant et n'a pas hésité à provoquer Fai pour créer des déséquilibres. Sans toujours être juste dans ses transmissions, il a été à l'origine des meilleurs mouvements de son pays et a été, contrairement à plusieurs de ses coéquipiers, entreprenant. En seconde période, il a eu une belle opportunité, mais a échoué devant Onana. Remplacé à la 81e minute par Fabian Rieder (non noté).

CAMEROUN :

André Onana (5,5) : le gardien du Cameroun a été longtemps bien protégé par sa défense. C'est simple, le portier de l'Inter Milan n'a jamais été inquiété en première période. Mais sur la première occasion des Suisses lors du second acte, il n'a pas été en mesure de briller sur la frappe à bout portant d'Embolo, mais a tout de même sauvé les siens face à Vargas.

Collins Fai (4) : de l'envie, mais aussi des lacunes. Dans son couloir, le latéral du Cameroun n'a franchement pas démérité dans ses efforts et a toujours eu l'intention de se projeter. Mais défensivement, il a tout de même incarné un maillon faible avec plusieurs situations dangereuses concédées face à Vargas ou encore Embolo dans sa zone.

Jean-Charles Castelletto (6) : un bon match pour le défenseur central du Cameroun mais avec un bémol... Face à Embolo, le Nantais a été clairement dominateur sur le plan physique en remportant la majorité de ses duels sur les 45 premières minutes. Sur sa seule erreur en première période avec un ballon perdu dans son camp, il s'est parfaitement rattrapé avec un retour de patron sur le Monégasque. Cependant, il a entaché sa copie avec ce retard sur le but d'Embolo. Il faut aussi prendre en compte son sauvetage face à Seferovic en fin de partie.

Nicolas N'Koulou (4,5) : le défenseur central du Cameroun a rendu une copie mitigée. Peu inquiété en première période par un Embolo trop timoré, l'ancien Marseillais a été fautif sur l'action de l'ouverture du score en étant pris par le centre de Shaqiri au premier poteau. Pas toujours serein dans ses interventions, il va nourrir des regrets.

Nouhou Tolo (4,5) : tout comme Fai, le latéral gauche du Cameroun avait vraiment du jus sur cette partie. Par contre, contrairement à son partenaire, il a été bien plus sérieux sur le plan défensif dans l'ensemble. Pourtant, paradoxalement, le Camerounais a été fautif sur l'action de l'ouverture du score en laissant de l'espace à Shaqiri, qui a servi Embolo, et sur l'occasion de Vargas.

Franck Zambo Anguissa (5) : auteur de belles performances à Naples, le milieu de terrain du Cameroun a été simplement correct sur cette rencontre. Sans crever l'écran, l'ex-Marseillais a fait son travail sur le plan défensif et a été globalement précis dans ses transmissions. Par contre, avec son nouveau statut en club, on en attend un peu plus de sa part.

Samuel Yves Oum Gwet (4) : dans un rôle de sentinelle, le milieu de terrain du Cameroun a lâché au fil de la partie… Pourtant, en première période, il a été plutôt intéressant et surtout sérieux pour couper les tentatives suisses dans l'axe. Mais en retard sur l'action de l'ouverture du score, le Camerounais a été en difficulté lors du second acte.

Martin Hongla (4,5) : dans l'entrejeu, le Camerounais n'a pas démérité. Dans ses efforts, le milieu de terrain a été irréprochable et a bien compensé les montées des latéraux. Par contre, dans l'utilisation du ballon, son impact a été plus réduit. Remplacé à la 68e minute par Gaël Ondoua (non noté).

Bryan Mbeumo (4,5) : un match en deux temps pour l'ailier du Cameroun. En première période, il a été vraiment intéressant avec une belle disponibilité et surtout des appels tranchants en profondeur. Dangereux avec une frappe repoussée par Sommer ou un centre pour Toko-Ekambi, il a cependant totalement disparu des débats après la mi-temps. Remplacé à la 81e minute par Nicolas Moumi Ngamaleu (non noté).

Eric Choupo-Moting (5,5) : dans une forme incroyable ces dernières semaines avec le Bayern Munich, l'avant-centre du Cameroun s'est bien battu ce jeudi. Sur un ballon récupéré, l'ex-Parisien a été dangereux en première période, mais a perdu son duel face à Sommer. Intéressant dans ses remises et son orientation du jeu, il a même tenté de sonner la révolte après l'ouverture du score suisse, mais a encore buté sur Sommer. Remplacé à la 73e minute par Vincent Aboubakar (non noté).

Karl Toko-Ekambi (3,5) : une déception pour l'équipe du Cameroun. Dès le début de la partie, le Lyonnais a été trop brouillon avec une belle situation gâchée sur une reprise envoyée dans les tribunes. Repris dans la surface par Widmer en première période, il n'a quasiment jamais été dangereux et a surtout multiplié les approximations techniques. Remplacé à la 73e minute par Georges-Kévin Nkoudou (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

SUISSE 1-0 CAMEROUN (mi-tps: 0-0) - CdM 2022 - 1er tour, Groupe G / 1e journée
Stade : Al Janoub Stadium - Arbitre : F. Tello

Buts : B. Embolo (48e) pour SUISSE
Avertissements : N. Elvedi (64e), M. Akanji (83e), pour SUISSE - C. Fai (36e), pour CAMEROUN

SUISSE : Y. Sommer - M. Akanji, N. Elvedi - S. Widmer, R. Rodríguez (E. Cömert, 90e) - R. Freuler, G. Xhaka - D. Sow (F. Frei, 71e) - X. Shaqiri (N. Okafor, 72e), R. Vargas (F. Rieder, 81e) - B. Embolo (H. Seferovic, 72e)

CAMEROUN : A. Onana - J. Castelletto, N. N'Koulou - C. Fai, Nouhou - A. Zambo Anguissa, S. Oum Gouet, M. Hongla (G. Ondoua, 68e) - B. Mbeumo (M. Ngamaleu, 81e), E. Choupo-Moting (V. Aboubakar, 74e), K. Toko Ekambi (G. N'Koudou, 74e)

Sommer a été solide sur cette partie

Embolo a ouvert le score après la mi-temps (1-0, 48e)

Par respect, le natif du Cameroun n'a pas fêté son but







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
4,5Sow
but, 48e5,5Embolo


MASQUER LA PUB