Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un Giroud historique et des Bleus à réaction pour une entrée réussie - Débrief et NOTES des joueurs (France 4-1 Australie)

Par Damien Da Silva - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 22/11/2022 à 21h59
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Malgré une entame ratée, l'équipe de France a renversé l'Australie (4-1) ce mardi lors de la première journée du groupe D de la Coupe du monde 2022. Avec un doublé, Olivier Giroud est devenu le co-meilleur buteur de l'histoire des Bleus.

Un Giroud historique et des Bleus à réaction pour une entrée réussie - Débrief et NOTES des joueurs (France 4-1 Australie)
Avec un doublé, Olivier Giroud a fait l'histoire des Bleus.

L'équipe de France a de la ressource. Rapidement menés après une entame ratée, les Bleus ont eu une belle réaction pour surclasser l'Australie (4-1) ce mardi lors de la première journée du groupe D de la Coupe du monde 2022.

Outre un excellent Adrien Rabiot, le champion du monde en titre a pu compter sur un Olivier Giroud historique, désormais co-meilleur buteur de l'histoire du pays avec Thierry Henry après son doublé. Dans cette poule, la France occupe la première place après le nul entre le Danemark et la Tunisie (0-0). La grosse ombre au tableau ? La blessure, visiblement sérieuse, de Lucas Hernandez au genou…

Les Bleus surpris, Rabiot et Giroud sonnent la révolte

Sur les premières minutes, les Bleus prenaient le contrôle du ballon, mais se faisaient secouer par des Australiens agressifs. Sur un premier mouvement tranchant, Leckie éliminait L. Hernandez, au sol, avant de servir au second poteau Goodwin, qui ouvrait le score à bout portant (0-1, 9e). Pire encore, L. Hernandez, remplacé par son frère Théo, se blessait visiblement sérieusement au genou sur cette action… Sonnés, les Français ne parvenaient pas à se révolter et une frappe lointaine de Duke frôlait même le poteau de Lloris !

Mais sur un centre de T. Hernandez, Rabiot profitait du laxisme défensif adverse pour égaliser de la tête (1-1, 27e). Enfin dans le bon tempo, la France exerçait une grosse pression et Rabiot, à la récupération du ballon et retrouvé par une talonnade de Mbappé, délivrait un caviar pour Giroud, qui propulsait le cuir dans la cage vide (2-1, 32e) ! Dominateurs, les Bleus loupaient une énorme opportunité de faire le break avec une volée de Mbappé envoyée dans les tribunes… Puis juste avant la pause, la France se faisait tout de même une énorme peur avec une tête d'Irvine sur le poteau.

La France déroule, Giroud dans l'histoire !

Au retour des vestiaires, T. Hernandez apportait beaucoup sur son côté et Giroud tentait un geste magnifique avec un retourné qui passait devant la cage de Ryan. Face à des Australiens moins tranchants, les Français s'installaient dans le camp adverse sans pour autant parvenir à se créer une véritable occasion. Puis sur un bon mouvement collectif encore initié par T. Hernandez, Griezmann était à deux doigts de faire le break avec un sauvetage de Behich sur sa ligne !

Dans la foulée, Mbappé parvenait lui à faire trembler les filets en reprenant de la tête un centre superbe de Dembélé (3-1, 68e). Décidément lancée, la France déroulait avec un centre de Mbappé repris de la tête par Giroud (4-1, 71e) ! Le Tricolore devenait le co-meilleur buteur de l'histoire des Bleus avec Henry ! Sur la fin de la rencontre, Ryan s'employait sur une tête de Konaté et les Bleus géraient cet avantage au score pour une entrée en lice finalement réussie.

La note du match : 6,5/10

Une rencontre assez irrégulière. Trop éteinte en début de partie, l'équipe de France a été secouée et surprise par l'Australie. Mais au fil des minutes, les Bleus se sont tout de même réveillés pour proposer un spectacle plus intéressant avec des occasions et des buts. Avec une maîtrise de la part du champion du monde, le second acte a été plus sérieux et parfois spectaculaire.

Les buts :

- Sur une longue ouverture, Leckie se retrouve face à L. Hernandez et parvient à l'éliminer. D'un centre au second poteau, l'Australien trouve Goodwin, totalement seul, qui ouvre le score d'une frappe à bout portant (0-1, 9e).

- Après un corner renvoyé par la défense australienne, T. Hernandez récupère le ballon. D'un joli centre, le Français trouve Rabiot, étrangement seul, qui parvient à égaliser de la tête (1-1, 27e).

- Grâce à un bon pressing, Rabiot récupère le ballon très haut et Mbappé le retrouve immédiatement dans la surface d'une talonnade. Devant le gardien, le milieu fixe avant de servir Giroud, qui pousse le ballon dans la cage vide (2-1, 32e).

- Après une frappe ratée de Mbappé, Dembélé récupère le ballon sur le côté droit. Profitant de l'attentisme de Behich, le Français réalise un centre dans la surface. Entre les deux défenseurs centraux, Mbappé croise sa tête et trouve le chemin des filets avec l'aide du poteau (3-1, 68e).

- Lancé sur le côté gauche, Mbappé prend son temps avant d'ajuster un centre dans la surface. Profitant d'une défense à la rue, Giroud effectue une tête pour s'offrir un doublé (4-1, 71e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Olivier Giroud (8/10)

Pour être immédiatement clair : Rabiot aurait également mérité ce titre honorifique d'homme du match. Mais comment ne pas choisir Giroud pour la symbolique ? Bien évidemment titulaire après le forfait de Benzema et plus vieux joueur de champ utilisé en équipe de France au Mondial, l'avant-centre a été efficace. Pourtant, en début de partie, le joueur de l'AC Milan a eu du mal à peser sur les débats avec les difficultés collectives des Bleus. De mieux en mieux au fil des minutes, il a profité d'un service en or de Rabiot pour donner l'avantage aux siens. Puis en seconde période, l'attaquant a été décisif sur un centre de Mbappé pour inscrire, de la tête, son 51e but en sélection et ainsi devenir le co-meilleur buteur de l'histoire de la sélection avec Thierry Henry. Une légende. Remplacé à la 88e minute par Marcus Thuram (non noté).

FRANCE :

Hugo Lloris (5) : le gardien de l'équipe de France n'a pas grand-chose à se reprocher sur cette rencontre. Totalement abandonné par sa défense (surtout Pavard) sur l'ouverture du score, le capitaine des Bleus n'est pas fautif sur le but à bout portant de Goodwin. Malgré deux alertes sur une frappe lointaine de Duke puis une tête d'Irvine en première période, le joueur de Tottenham a ensuite connu une partie tranquille.

Benjamin Pavard (4,5) : préféré à Koundé sur le côté droit, le latéral de l'équipe de France a déjà affiché ses limites sur ce début de Coupe du monde 2022. Sur l'action de l'ouverture du score, le joueur du Bayern Munich a été totalement fautif avec un marquage bien trop laxiste face à Goodwin. Même par la suite, le Tricolore a été en difficulté sur le plan défensif, à l'image de son retard sur l'occasion d'Irvine avant la pause… Et comme à son habitude, son apport offensif a été réduit. Par contre, il faut noter un second acte plus abouti. Remplacé à la 88e minute par Jules Koundé (non noté).

Ibrahima Konaté (6) : choisi pour accompagner Upamecano afin de ménager Varane, sur le banc pour son retour de blessure, le défenseur central de l'équipe de France a rendu une copie correcte. Sans être capable de rattraper les largesses de Pavard, le joueur de Liverpool n'a pas été coupable sur le but encaissé. Dans sa zone, il a été solide dans le domaine aérien et a été sérieux dans ses relances. En fin de partie, le Tricolore aurait même pu marquer avec une tête repoussée par Ryan.

Dayot Upamecano (6,5) : titularisé dans l'axe gauche, le défenseur central de l'équipe de France a dégagé une belle sérénité dans ses interventions. Tout comme Konaté, le joueur du Bayern Munich a été dominateur dans les airs et a récupéré plusieurs ballons. Et dans ses relances, il a été inspiré, à l'image d'une superbe ouverture pour Griezmann sur l'occasion de Mbappé avant la pause. Un titulaire en puissance pour l'intégralité du tournoi ?

Lucas Hernández (non noté) : sur l'une des premières actions de l'Australie, le latéral gauche de l'équipe de France, face au dribble de Leckie, est tombé au sol en assistant impuissant à l'ouverture du score des Australiens. Touché sérieusement au genou, il a été remplacé à la 12e minute par Théo Hernandez (7). Et malgré la blessure de son frère, le talent de l'AC Milan n'a pas eu l'air perturbé. Contrairement à ses partenaires, le latéral a été tout de suite dans le bon rythme. Et sur un centre, il a rapidement affiché ses qualités offensives avec une passe décisive pour l'égalisation de Rabiot. Sérieux défensivement, le Tricolore a apporté des garanties avec une présence offensive énorme après la mi-temps.

Adrien Rabiot (8) : en forme ces dernières semaines avec la Juventus Turin, le milieu de terrain a incarné la révolte de l'équipe de France sur cette partie. Secoué, comme ses coéquipiers, en début de rencontre, l'ex-Parisien a relevé la tête au fil des minutes. Précieux à la récupération, il a été décisif dans ses projections avec cette égalisation de la tête sur un centre de T. Hernandez. En confiance, le Français a récupéré le ballon avant de délivrer un caviar sur le premier but de Giroud. Précis sur le plan technique par la suite, il a incarné un leader.

Aurélien Tchouaméni (6) : attendu au tournant avec les absences de Kanté et Pogba, le milieu de terrain de l'équipe de France a réalisé un match simplement correct. Comme l'ensemble de l'équipe, le Madrilène a eu du mal à avoir de l'impact en début de partie. Petit à petit, l'ancien Monégasque s'est mis en route avec des passes précises et un apport plus important pour gratter des ballons. Remplacé à la 76e minute par Youssouf Fofana (non noté).

Ousmane Dembélé (7) : choisi sur le côté droit, l'ailier de l'équipe de France a apporté grâce à son activité. Comme avec le FC Barcelone ces derniers mois, l'ex-Rennais a été tranchant par ses dribbles et a créé des décalages intéressants. Même dans ses transmissions, il a été plutôt précis. Et en seconde période, il a été récompensé avec ce superbe centre pour permettre le but de Mbappé. Remplacé à la 76e minute par Kingsley Coman (non noté).

Antoine Griezmann (7) : dans un rôle de meneur de jeu, l'international français a été à la hauteur de ce rendez-vous. Disponible entre les lignes, le joueur de l'Atletico Madrid a bien combiné avec ses partenaires et a surtout été généreux dans ses efforts pour gratter des ballons. Même à l'approche de la surface adverse, il a été parfois dangereux à l'image de son ballon de but donné à Mbappé, qui a envoyé sa volée dans les tribunes avant la mi-temps. Après la pause, il a été proche de marquer, mais Behich a sauvé les siens sur sa ligne.

Kylian Mbappe (7,5) : positionné dans sa zone de prédilection à gauche, l'ailier de l'équipe de France a réalisé un match en deux temps. Dans ses intentions, le Parisien a été intéressant avec une volonté de réveiller ses partenaires grâce à ses tentatives individuelles en première période. Cependant, il a été régulièrement en échec et a trop souvent perdu le ballon sur les 45 premières minutes. Mais toujours remuant après la pause, le Tricolore a été buteur de la tête sur un centre de Dembélé avant d'être passeur décisif sur la seconde réalisation de Giroud.

Olivier Giroud (8) : lire le commentaire ci-dessus.

AUSTRALIE :

Mathew Ryan (3) : le capitaine de l'Australie n'a pas été capable de sauver son équipe. Peu en difficulté en début de partie, le gardien n'a rien pu faire sur la tête à bout portant de Rabiot. Dans la foulée, il a été fixé par le Français sur la première réalisation de Giroud… Par la suite, l'Australien a été en difficulté avec des buts encaissés face à Mbappé puis Giroud. Il a tout de même repoussé une tête de Konaté en fin de match.

Nathaniel Atkinson (2) : préféré à Karacic, sur le banc, pour cette partie, le latéral droit de l'Australie n'a pas justifié la confiance de son sélectionneur. Trop attentiste devant T. Hernandez sur l'égalisation de Rabiot, il a été ensuite coupable avec un ballon perdu sur le premier but de Giroud. Et par la suite, il a été en grande souffrance face au duo T. Hernandez - Mbappé. Remplacé à la 84e minute par Milos Degenek (non noté).

Harry Souttar (3) : en défense centrale, l'Australien n'a pas dégagé une grande sérénité. Dans la zone d'Atkinson, le défenseur n'a pas forcément réussi à rattraper les largesses de son coéquipier et a été souvent en difficulté dans son dos. Sur les premiers deux buts mais aussi la grosse occasion de Mbappé avant la pause, il a été en retard. Puis après la pause, il a été encore coupable sur la réalisation de Mbappé…

Kye Rowles (3) : un constat quasiment similaire à celui de Souttar. Tout comme son partenaire en défense centrale, l'Australien a éprouvé des problèmes à gérer les attaques rapides françaises. Par contre, il a tout de même été plus solide dans le domaine aérien et a été aussi plus précis dans ses transmissions pour relancer son équipe en première période. Comme son équipe, il a été en difficulté après la pause, notamment sur les deux buts des Bleus.

Aziz Behich (3,5) : sur le côté gauche, le latéral de l'Australie a connu un match compliqué. La faute à un Dembélé inspiré et actif. Incapable de maîtriser les courses du Français, il a également affiché des lacunes dans son dos, notamment sur la grosse occasion de Mbappé en première période. Sauveur de son équipe sur sa ligne sur un tir de Griezmann, il a été cependant coupable sur les deux buts encaissés lors du second acte.

Aaron Mooy (3,5) : dans un rôle de sentinelle, le milieu de terrain de l'Australie a été irréprochable dans le combat en première période. Avec un volume de jeu intéressant, il a gratté plusieurs ballons et a posé des soucis aux Français par son agressivité positive sur les 45 premières minutes. Par contre, après la mi-temps, il a été constamment dépassé, comme ses partenaires…

Riley McGree (3) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain de l'Australie a été globalement décevant. Dans les duels, il n'a pas démérité et a été bien présent comme ses partenaires en début de partie. Pour autant, il a eu du mal à surnager sur les moments forts de l'équipe de France et a eu un apport trop neutre sur le jeu offensif de son pays. Remplacé à la 73e minute par Awer Mabil (non noté).

Jackson Irvine (3,5) : tout comme McGree, le milieu de terrain australien a livré une prestation assez décevante. A la récupération, il a eu du mal à gérer les moments forts de l'équipe de France et a perdu plusieurs ballons dans les duels. Par contre, grâce à ses projections, il a été proche de marquer avec une tête sur le poteau. Attention à ses nombreux coups donnés… Remplacé à la 84e minute par Keanu Baccus (non noté).

Mathew Leckie (5) : sur son côté droit, l'ailier de l'Australie a été tout de suite décisif avec ce dribble face à L. Hernandez puis ce centre pour l'ouverture du score de Goodwin. Même sur le reste du match, l'Australien a été généreux dans ses efforts, mais a été cependant moins dangereux, à l'image d'une équipe pas forcément très inspirée.

Mitchell Duke (3,5) : à la pointe de l'attaque de l'Australie, l'avant-centre n'a pas eu un match facile. Avec un bloc défensif tout de suite très bas pour son équipe, il a été rapidement esseulé et a eu du mal à exister dans le jeu aérien face aux défenseurs centraux des Bleus. Par contre, il s'est tout de même signalé sur une frappe lointaine qui a frôlé le poteau de Lloris. Remplacé à la 55e minute par Jason Cummings (non noté).

Craig Goodwin (4,5) : aligné au détriment de Mabil, remplaçant, l'ailier de l'Australie a immédiatement justifié la confiance de son sélectionneur. Sur un bon centre de Leckie, l'Australien a ouvert le score d'une frappe à bout portant. Pour autant, sur la suite de la rencontre, il a été globalement discret et s'est surtout signalé par ses ballons perdus. Remplacé à la 73e minute par Garang Kuol (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FRANCE 4-1 AUSTRALIE (mi-tps: 2-1) - CdM 2022 - 1er tour, Groupe D / 1e journée
Stade : Al Janoub Stadium - Arbitre : V. Gomes

Buts : A. Rabiot (27e) O. Giroud (32e) K. Mbappé (68e) O. Giroud (71e) pour FRANCE - C. Goodwin (9e) pour AUSTRALIE
Avertissements : - M. Duke (55e), J. Irvine (80e), A. Mooy (90+4e), pour AUSTRALIE

FRANCE : H. Lloris - D. Upamecano, I. Konaté - B. Pavard (J. Koundé, 89e), L. Hernández (T. Hernández, 13e) - A. Rabiot, A. Tchouaméni (Y. Fofana, 77e) - A. Griezmann - O. Dembélé (K. Coman, 77e), K. Mbappé - O. Giroud (M. Thuram, 89e)

AUSTRALIE : M. Ryan - H. Souttar, K. Rowles - N. Atkinson (M. Degenek, 85e), A. Behich - A. Mooy - C. Goodwin (G. Kuol, 73e), R. McGree (A. Mabil, 73e), J. Irvine (Kenau Baccus, 85e), M. Leckie - M. Duke (J. Cummings, 56e)

Goodwin a lancé l'Australie d'un tir à bout portant (0-1, 9e)

Sur cette action, L. Hernandez s'est blessé au genou

De la tête, Rabiot a égalisé (1-1, 27e)

Sur un caviar de Rabiot, Giroud a donné l'avantage aux Bleus (2-1, 32e)

Mbappé a marqué de la tête en seconde période (3-1, 68e)

Avec un doublé, Giroud est devenu le co-meilleur buteur de l'histoire des Bleus (4-1, 71e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 27e8Rabiot
but, 68e7,5Mbappe
but, 71e
but, 71e
28Giroud
3,5Mooy
but, 9e4,5Goodwin
3,5Duke


MASQUER LA PUB