Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Trophée Gamper : Al-Khelaïfi à l'origine du conflit entre le Barça et la Roma ?

Par Romain Rigaux - Actu Espagne, Mise en ligne: le 29/06/2022 à 22h01
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Lundi dernier, l'AS Rome annulait sa participation au Trophée Gamper face au FC Barcelone. Une décision très peu appréciée par le club catalan. Et provoquée par Nasser Al-Khelaïfi ?

Trophée Gamper : Al-Khelaïfi à l'origine du conflit entre le Barça et la Roma ?
Al-Khelaïfi aurait poussé la Roma à refuser un match contre le Barça

«Le service juridique du Club étudie une éventuelle action contre le club italien pour les dommages causés au FC Barcelone et à ses supporters en raison de cette décision inattendue et injustifiée.» Dans un communiqué diffusé lundi dernier, le FC Barcelone annonçait de possibles poursuites contre l'AS Rome suite à la décision du club italien de renoncer à disputer le Trophée Gamper.

Cette compétition amicale, qui a lieu chaque année au Camp Nou, devait opposer le Barça et la Roma le 6 août prochain. Sauf que les Giallorossi ont «décidé de se retirer unilatéralement, sans raison, du contrat convenu entre les deux parties» , expliquaient les Barcelonais. Depuis, le club de la Louve s'est justifié de manière assez floue, évoquant une volonté de faire moins de déplacements et de créer «les meilleures conditions de travail possibles» pour sa préparation.

Une annulation signée Al-Khelaïfi ?

Derrière cette communication se cacherait une autre raison. En effet, le Corriere dello Sport croit savoir que le retrait de l'AS Rome serait dû à une «forte pression» mise par Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain et de l'association des clubs européens (ECA). La raison ? Continuer de faire la guerre au Barça qui fait partie des trois clubs frondeurs (avec le Real Madrid et la Juventus Turin) toujours impliqués dans le projet de Super Ligue européenne auquel n'a jamais pris part la formation romaine entraînée par José Mourinho.

Le quotidien italien rappelle que le dirigeant qatari est l'un des opposants historiques à la Super Ligue européenne et évoque ses liens forts avec le patron de la Roma, Dan Friedkin, récemment entré au conseil d'administration de l'ECA. C'est en tant que président de cette instance que «NAK» aurait fait pression auprès de son homologue romain pour faire annuler ce match face aux Blaugrana. Avec réussite, donc. Une révélation qui devrait faire sourire les opposants à la Super Ligue mais ne devrait pas arranger les relations entre le boss du PSG et le Barça…

Que vous inspire cette révélation du Corriere dello Sport ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Karim Benzema doit-il gagner le Ballon d'Or 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB