Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille dans le dernier carré - Débrief et NOTES des joueurs (PAOK 0-1 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue Conference, Mise en ligne: le 14/04/2022 à 22h53
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Vainqueur 2-1 à l'aller, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse du PAOK (0-1), ce jeudi, lors du quart de finale retour de la Ligue Europa Conférence. Le club phocéen retrouvera le Feyenoord Rotterdam pour une place en finale de cette nouvelle compétition.

Marseille dans le dernier carré - Débrief et NOTES des joueurs (PAOK 0-1 OM)
Payet a inscrit le seul but de l'OM en Grèce.

L'enfer était promis à l'Olympique de Marseille. Il n'a duré que l'espace de quelques minutes. Très sérieux, le club phocéen, vainqueur 2-1 au Vélodrome, a une nouvelle fois battu le PAOK (0-1), ce jeudi, lors du quart de finale retour de la Ligue Europa Conférence. Solide et solidaire, la bande à Jorge Sampaoli jouera pour une place en finale de cette nouvelle épreuve contre le Feyenoord Rotterdam.

Payet délivre Marseille

Dans une ambiance très hostile, les Marseillais connaissaient un début de match compliqué. Sous pression, les visiteurs pouvaient compter sur Mandanda, décisif à deux reprises devant Akpom et Crespo. Après un quart d'heure poussif, Marseille sortait peu à peu de sa torpeur et trouvait son rythme de croisière. La tâche aurait même pu être facilitée par Ingason, qui voyait le ballon mourir sur son poteau après un contrôle raté dans sa surface.

A force de pousser, l'OM parvenait à faire sauter le verrou. Après une récupération haute, Guendouzi remontait le camp adverse pour offrir un caviar à Payet, sans pitié sur sa reprise à bout portant (0-1, 34e). Malgré ce but, le PAOK ne se décourageait pas et passait proche de l'égalisation sur une frappe surpuissante de Zivkovic qui passait tout proche de la lucarne de Mandanda, encore très vigilant sur des opportunités de Lyratzis et Ingason.

Mandanda contient le PAOK

Après la pause, les Marseillais resserraient sérieusement les boulons et ne laissaient quasiment aucun espace à leurs adversaires, en manque de créativité. Privilégiant les contres, les hommes de Jorge Sampaoli étaient à deux doigts de tuer définitivement le suspense à l'heure de jeu mais Ingason, encore lui, voyait le ballon passer à quelques centimètres de son but sur son tacle pour empêcher Bakambu de doubler la mise.

Dans la dernière ligne droite du match, la défense marseillaise faisait bloc. Alors que Mandanda sortait deux nouvelles parades devant Zivkovic et Mitrita, Saliba et Caleta-Car se montraient impressionnants dans leurs duels pour écarter le danger malgré une énorme opportunité pour Colak. Une solidité qui permettait à Marseille de maintenir l'écart au tableau d'affichage jusqu'au bout pour s'ouvrir le chemin du dernier carré de la compétition.

La note du match : 6/10

Un match plutôt correct entre une équipe du PAOK bien plus joueuse qu'à l'aller et une formation de Marseille efficace dans les deux surfaces. Si les acteurs de la partie ont fait le boulot, on attendait un peu mieux des supporters grecs, d'abord bruyants puis beaucoup plus calmes au fil des minutes. Ceux de l'OM ne s'en plaindront pas...

Le but :

- Dans le camp grec, Guendouzi récupère un ballon sur une mauvaise passe de Crespo. Le milieu français s'appuie sur Bakambu et déboule sur le côté droit avant de servir Payet, qui face au but, ne manque pas l'occasion d'ouvrir la marque d'une reprise à bout portant dans le petit filet gauche (0-1, 34e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Steve Mandanda (8,5/10)

Le match quasiment parfait pour le gardien et capitaine de l'OM. Décisif à deux reprises dans le premier quart d'heure devant Akpom et Crespo, il a préservé son invincibilité avant la pause sur deux autres opportunités de Zivkovic et Ingason. Moins sollicité en seconde période, il a encore réalisé des arrêts importants face à Zivkovic et Mitrita pour rassurer les siens. En dehors de quelques relances moyennes, le portier phocéen a été excellent.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Pol Lirola (5) : encore une fois, le latéral droit espagnol a été un des moins bons côté marseillais. Très souvent bousculé par Biseswar, l'Ibère a donné l'impression d'être très mou dans les duels en plus d'avoir été inoffensif dans le camp adverse. Même s'il a été moins sollicité après la pause, on est en droit d'attendre beaucoup plus de sa part.

William Saliba (7) : le défenseur central français a répondu présent en se montrant solide dans le combat. L'international tricolore a su intimider ses adversaires, qui ont eu énormément de mal à le contourner. La routine pour l'ancien Vert.

Duje Caleta-Car (7) : très bonne copie rendue par le défenseur central croate, qui comme Saliba, a montré les muscles pour intimider les attaquants grecs. Bon dans les relances, il a été costaud dans les duels. Très rassurant dans l'ensemble.

Luan Peres (7,5) : probablement un de ses meilleurs matchs avec l'OM. Moins utilisé ces dernières semaines, le Brésilien a semble-t-il retrouvé un niveau physique décent pour se montrer très sérieux dans le combat. Preuve de sa confiance, il n'a jamais hésité à tacler dans des endroits sensibles, toujours très proprement, pour repousser ses adversaires. Au niveau.

Mattéo Guendouzi (7,5) : encore et toujours dans le haut du panier. Le milieu français a été impressionnant dans sa faculté à gratter des ballons et à relancer proprement. C'est lui qui fait tout le travail sur le but en offrant un caviar à Payet, signant sa onzième passe décisive de la saison toutes compétitions confondues. Il a su boucher les espaces pour empêcher le PAOK de pousser fort dans l'axe.

Valentin Rongier (7) : positionné devant la défense, le milieu formé à Nantes a rendu une bonne copie. Ses replis ont beaucoup aidé les défenseurs, à l'image de cette intervention dans la surface en seconde période. Seule ombre au tableau, sa perte de balle en fin de match qui a failli profiter à Colak et mettre son équipe en difficulté.

Pape Gueye (6) : aligné dans le rôle de milieu relayeur gauche, le Sénégalais a alterné le bon et le moins bon. Il a été intéressant dans l'impact en remportant de nombreux duels. Il a eu un peu plus de mal à se montrer juste sur ses transmissions. Correct dans l'ensemble.

Amine Harit (5,5) : préféré à Ünder sur l'aile droite, le joueur prêté par Schalke a été intéressant dans ses mouvements et ses prises de balle. Toutefois, il a eu plus de mal à réaliser des passes précises pour combiner avec ses partenaires dans le dernier quart du terrain. Un ton en dessous de ses dernières performances.

Cédric Bakambu (5) : un match moyen pour l'attaquant congolais. Même s'il s'est montré volontaire, il n'a pas réussi à se mettre en évidence. L'ancien Sochalien a eu du mal avec son positionnement puisqu'il a très souvent été signalé hors-jeu. Remplacé à la 72e minute par Cengiz Ünder (non noté).

Dimitri Payet (6,5) : sobre mais très efficace. Moins en vue qu'à l'aller, le milieu offensif marseillais, exilé sur l'aile gauche de l'attaque, a piqué au bon moment pour inscrire le but de la victoire. Il a fait preuve d'intelligence en jouant simplement sans jamais trop en faire. Remplacé à la 88e minute par Sead Kolasinac (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Conference sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PAOK SALONIQUE 0-1 MARSEILLE (mi-tps: 0-1) - LIGUE CONFERENCE - 1/4 de finale / 1/4
Stade : Stadio Toumbas - Arbitre : D. Makkelie

Buts : - D. Payet (34e) pour MARSEILLE
Avertissements : Douglas (65e), S. Schwab (90+3e), pour PAOK SALONIQUE

PAOK SALONIQUE : A. Paschalakis - S. Ingason, José Crespo - E. Lyratzis, Vieirinha (Sidcley, 68e) - T. Tsiggaras (A. Mitrita, 57e), J. Kurtic - Douglas - A. Zivkovic (T. Murg, 77e), D. Biseswar (S. Schwab, 77e) - C. Akpom (A. Colak, 68e)

MARSEILLE : S. Mandanda - W. Saliba, D. Caleta-Car - Pol Lirola, Luan Peres - M. Guendouzi, V. Rongier, P. Gueye - A. Harit, C. Bakambu (C. Ünder, 72e), D. Payet (S. Kolasinac, 88e)

 Payet a inscrit le seul but du match (0-1, 34e)

Onzième passe décisive pour Guendouzi

Mandanda a été énorme face au PAOK







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants PAOK Saloniq.

P
A
O
K

S
A
L
O
N
I
Q
.
but, 34e6,5Payet


MASQUER LA PUB