Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Reds en demies après un match fou ! - Débrief et NOTES des joueurs (Liverpool 3-3 Benfica)

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 13/04/2022 à 23h08
Taille du texte: Email Imprimer Tweet
Les Reds en demies après un match fou ! - Débrief et NOTES des joueurs (Liverpool 3-3 Benfica)
Ibrahima Konaté a ouvert le score.

Accroché à Anfield par Benfica (3-3) ce mercredi, Liverpool se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des Champions grâce à son succès à l'aller (1-3). Les Reds affronteront la surprenante équipe de Villarreal.

Trois jours après le match nul face à Manchester City (2-2) en Premier League, et en prévision des retrouvailles avec les Citizens samedi (16h30) en demi-finale de la FA Cup, Jürgen Klopp avait décidé de faire tourner.

Van Dijk, Alexander-Arnold, Fabinho, Mané, Salah… Tous ces titulaires étaient ménagés pour ce quart de finale retour de la Ligue des Champions grâce au succès à Lisbonne à l'aller (3-1).

Konaté encore buteur !

Résultat, le manager de Liverpool peut être satisfait de ses choix, même si la rencontre n'a pas été simple. Sans doute à cause du onze remanié, les Reds mettaient quelques minutes à entrer dans leur match.

Le temps pour Benfica de se procurer la première occasion sur la frappe d'Everton passée juste à côté de la lucarne ! Mais après un bon quart d'heure de jeu, Liverpool prenait le contrôle de la partie. Jota obligeait d'abord le gardien Vlachodimos à une sortie courageuse. Mais le portier ne pouvait rien sur la tête du Français Konaté (1-0, 21e), déjà buteur à l'aller !

Benfica égalise avec réussite

Ça se compliquait sérieusement pour les Portugais qui, après l'égalisation refusée à Nuñez pour un hors-jeu (23e), pouvaient remercier Vlachodimos, auteur d'un gros réflexe sur l'enchaînement de Luis Diaz. Le 2-0 se rapprochait sérieusement. Le moment choisi par Ramos (1-1, 32e) pour égaliser sur une passe évidemment involontaire de Milner ! On peut dire que Benfica s'en sortait bien dans cette première période de qualité, et conclue par deux nouvelles tentatives de Keita et Gomez, sans conséquence.

Mais la réussite allait fuir les Lisboètes au retour des vestiaires, lorsque Firmino (2-1, 55e) profitait d'une frappe ratée de Jota pour redonner l'avantage aux siens. Puis l'attaquant brésilien remettait ça quelques minutes plus tard, à la réception d'un bon coup franc de Tsimikas (3-1, 65e). On pensait la partie terminée, le rythme ayant tout à coup baissé après ce but. Seul le public d'Anfiled animait la rencontre à ce moment, lorsque l'entrant Yaremchuk (3-2, 73e) réduisait l'écart après vérification de la VAR.

Les coéquipiers de Nuñez n'ont rien lâché

L'exploit semblait toujours improbable pour Benfica, mais un peu moins après la réalisation de Nuñez (3-3, 83e), enfin récompensé ! Il fallait tout de même deux buts aux visiteurs pour arracher la prolongation. Un écart trop difficile à remonter après les entrées progressives des habituels titulaires côté Liverpool. On en restait donc là, et les Reds, sans surprise, se qualifiaient pour les demies où ils affronteront Villarreal.

La note du match : 8/10

Compte tenu du score à l'aller et des choix de Jürgen Klopp, on pouvait craindre un match sans intérêt. Mais les deux équipes nous ont offert un spectacle de grande qualité ! Du rythme, de l'intensité, beaucoup de buts et une magnifique ambiance… Tout était réuni pour une grande soirée de Ligue des Champions.

Les buts :

- Sur un corner sortant du gaucher Tsimikas au milieu de la surface, le Français Konaté saute plus haut que tout le monde et décroise parfaitement sa tête (1-0, 21e).

- En tentant de contrer Gonçalves, Milner délivre involontairement une passe décisive idéale pour Ramos. Seul face au gardien Alisson, l'attaquant portugais croise sa frappe puissante et ne laisse aucune chance à Alisson (1-1, 32e).

- Après un ballon mal repoussé par le gardien Vlachodimos, la frappe manquée de Jota se transforme en centre décisif pour Firmino qui n'a plus qu'à pousser le cuir au fond des files (2-1, 55e).

- A la réception d'un excellent coup franc de Tsimikas, Firmino fusille le portier Vlachodimos de près (3-1, 65e).

- Bien lancé par Grimaldo en profondeur, l'attaquant Yaremchuk s'en va dribbler Alisson et marquer dans le but vide (3-2, 73e).

- Sur un long ballon en profondeur de Weigl, Nuñez, à la limite du hors-jeu, se présente face à Alisson et place parfaitement son ballon au deuxième poteau du plat du pied (3-3, 83e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Naby Keita (8/10)

En l'absence de nombreux cadres au coup d'envoi, le milieu de Liverpool a pris les choses en main avec et sans ballon. Son pressing intense et haut donnait le ton à ses coéquipiers. Tout comme la qualité de ses passes verticales. Il aurait mérité d'inscrire un but sur l'une de ses projections vers l'avant, mais ses deux frappes tendues ont fini juste à côté.

LIVERPOOL :

Alisson (5) : souvent abandonné par sa défense, le gardien brésilien n'est pas forcément coupable sur les buts encaissés. On retient plutôt son arrêt énorme sur la frappe de Nuñez qui aurait pu relancer la confrontation si Benfica avait mené 4-3 à la 83e minute.

Joseph Gomez (5,5) : prudent, le latéral droit n'a pas été aussi offensif que Tsimikas de l'autre côté. Il s'est plutôt appliqué à bloquer son couloir. Mais il couvre Yaremchuk sur le deuxième but portugais.

Ibrahima Konaté (6) : buteur comme au match aller, le Français a réalisé une première période quasi parfaite ! Il s'est montré autoritaire sur Nuñez et précis dans ses transversales vers Tsimikas. Ça s'est compliqué après la pause dans la gestion de la profondeur avec Matip.

Joël Matip (4) : intéressant dans ses sorties de balle, le défenseur central a eu du mal à contenir les attaquants de Benfica. Outre le débordement de Nuñez qui l'a laissé sur place, il n'a pas su gérer les appels en profondeur, d'où les deux buts concédés en deuxième période.

Konstantinos Tsimikas (7,5) : derrière Robertson, Liverpool possède un autre latéral avec un pied gauche magique ! Il réalise deux passes décisives sur coups de pied arrêtés pour Konaté et Firmino, en plus de ses centres dangereux dans le jeu.

Naby Keïta (8) : voir commentaires ci-dessus.

James Milner (4,5) : discipliné dans son pressing haut, et intéressant dans son placement entre les lignes, le milieu expérimenté a tout de même commis des erreurs importantes. Son coup franc manqué aboutit à l'occasion d'Everton. Mais surtout, son contre devient une passe décisive pour Ramos. Remplacé à la 58e par Thiago Alcantara (non noté).

Jordan Henderson (6) : toujours avec ce souci de jouer vers l'avant, le capitaine des Reds a amené beaucoup de vitesse au jeu de son équipe. Ce jeu à risque aurait pu lui coûter cher. Mais après sa passe interceptée, le but de Nuñez a été refusé pour un hors-jeu. Remplacé à la 58e par Fabinho (non noté).

Diogo Jota (7) : très mobile sur le front de l'attaque, l'international portugais a très souvent joué juste. Il a largement contribué à la fluidité des offensives de Liverpool. Mais il a manqué de précision dans le dernier geste, à l'image de sa passe décisive involontaire pour Firmino. Remplacé à la 57e par Mohamed Salah (non noté), pour le coup trop altruiste lorsqu'il tente de régaler Mané. Il se procure ensuite une occasion mais ne cadre pas sa frappe.

Roberto Firmino (8) : par ses décrochages et sa capacité à jouer en une touche de balle, l'avant-centre brésilien a posé énormément de problèmes à la défense de Benfica. Il s'est longtemps heurté à Vertonghen mais a fini par trouver la faille à deux reprises. Une passe décisive aurait pu s'ajouter à son bilan de la soirée, mais il a mis un peu trop de temps à servir Luis Diaz, seul face au but. Remplacé à la 90e+ 2 par Divock Origi (non noté), entré sous l'ovation d'Anfield.

L. Díaz (7) : après un début de match timide, l'ancien joueur du FC Porto a retrouvé son sens du dribble. Il est vite devenu omniprésent à partir de son superbe enchaînement neutralisé par le gardien Vlachodimos. Il aurait dû terminer la partie avec au moins un but. Mais il rate son contrôle sur une belle passe de Keita. Et Firmino ne le sert pas dans le bon timing, d'où sa colère. Remplacé à la 66e par Sadio Mané (non noté), auteur d'un but refusé pour un hors-jeu évident.

BENFICA LISBONNE :

Odisseas Vlachodimos (6) : trois buts encaissés et pourtant, le gardien de Benfica ne fait pas un mauvais match. Hormis son ballon mal repoussé sur le premier but de Firmino, il réussit plusieurs arrêts difficiles, notamment sur l'enchaînement de Luis Diaz. A noter également sa sortie courageuse dans les pieds de Jota, une intervention qui l'a sonné pendant quelques minutes.

Gilberto Junior (4) : Jota ayant tendance à repiquer dans l'axe, le latéral droit a souvent été confronté à Tsimikas. Un duel qu'il a globalement perdu à cause de la capacité du Grec à centrer des deux pieds. Remplacé à la 90e+1 par Gil Dias (non noté).

Nicolás Otamendi (3) : pas toujours en réussite à la relance, le défenseur central s'est surtout distingué par ses ratés. Sa lenteur l'oblige à se jeter, et face à des adversaires comme Luis Diaz, ça ne pardonne pas… Son action la plus marquante reste ce placement incompréhensible qui a failli aboutir à un but de ce même Luis Diaz.

Jan Vertonghen (6) : sans le Belge, la facture aurait été plus salée pour Benfica. Il a multiplié les interventions sur des centres, en plus de son gros retour sur Firmino. Il a également réussi des relances précises vers Grimaldo.

Álex Grimaldo (7,5) : auteur d'un magnifique sauvetage dans les pieds de Luis Diaz, le latéral gauche a bien résisté aux provocations de son adversaire. Il a aussi brillé dans ses sorties de balle, à l'image de sa passe décisive pour Yaremchuk.

Adel Taarabt (7) : dominé dans l'intensité en début de match, le milieu de terrain marocain s'est bien repris. Il s'est offert de jolis gestes techniques et des orientations de jeu bien senties, le tout sous le pressing adverse. Présents à Anfiled, les supporters portugais ont adoré ! Remplacé à la 66e par João Mario (non noté).

Julian Weigl (5,5) : parfois en difficulté sur les attaques rapides, notamment celles menées par Luis Diaz, le milieu défensif a plutôt bien distribué le jeu. Son long ballon en profondeur permet à Nuñez d'égaliser en fin de match.

Diogo Gonçalves (3) : invisible sur son côté gauche. Les seuls débordements sur son couloir ont été réalisés par Nuñez. Il a tout de même provoqué l'erreur de Milner sur le but de Ramos. Remplacé à la 46e par Roman Yaremchuk (7), auteur d'un joli but avec lucidité. Ce n'était pourtant pas gagné pour l'Ukrainien, longtemps esseulé en pointe après son entrée en jeu. Mais ses bons appels de balle ont facilité le travail de ses coéquipiers.

Gonçalo Ramos (4) : hormis son but inscrit avec sang-froid, l'attaquant aligné en soutien de Nuñez a été discret. On peut même dire qu'il avait tendance à disparaître sur de longues séquences. Remplacé à la 78e par Paulo Bernardo (non noté).

Everton (4,5) : trop intermittent, l'international auriverde n'a pas fait suffisamment de différences. Il s'est procuré la première occasion avec une belle frappe passée juste à côté. Mais ses quelques gestes techniques n'ont pas vraiment servi son équipe. Remplacé à la 90e+1 par Anré Almeida (non noté).

D. Núñez (8) : avec ce genre de prestations, on peut être certain que l'Uruguayen rejoindra un cador européen cet été ! L'attaquant de Benfica ne s'est pas contenté d'attendre les ballons en pointe. Il a multiplié les appels, souvent sur le côté gauche, et a su faire des différences balle au pied. Malgré deux buts refusés, il est récompensé par un but avec une redoutable finition.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LIVERPOOL 3-3 BENFICA LISBONNE (mi-tps: 1-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Anfield - Arbitre : S. Gzbyk

Buts : I. Konaté (21e) Roberto Firmino (55e) Roberto Firmino (65e) pour LIVERPOOL - Gonçalo Ramos (32e) R. Yaremchuk (73e) D. Núñez (82e) pour BENFICA LISBONNE
Avertissements :

LIVERPOOL : Alisson - J. Matip, I. Konaté - J. Gomez, K. Tsimikas - N. Keïta, J. Henderson (Fabinho, 58e), J. Milner (Thiago Alcântara, 58e) - L. Díaz (S. Mané, 66e), Roberto Firmino (D. Origi, 90+1e), Diogo Jota (Mohamed Salah, 57e)

BENFICA LISBONNE : O. Vlachodimos - N. Otamendi, J. Vertonghen - Gilberto Junior (Gil Dias, 90+1e), Álex Grimaldo - A. Taarabt (João Mário, 66e), J. Weigl - Gonçalo Ramos (Paulo Bernardo, 78e) - Everton (André Almeida, 90+1e), Diogo Gonçalves (R. Yaremchuk, 46e) - D. Núñez

Buteur à l'aller, le Français Konaté a récidivé (1-0, 21e)

Nuñez, un enfer pour les défenseurs !

Techniquement, Taarabt c'est fort

Firmino seul pour le but du 3-1 à la 65e minute







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 21e6Konaté
but, 55e
but, 65e
28Roberto Firmino
but, 32e4Gonçalo Ramos
but, 82e8Núñez


MASQUER LA PUB