Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Au bout de l'ennui, les Citizens ont forcé le verrou madrilène - Débrief et NOTES des joueurs (Man City 1-0 Atletico)

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 05/04/2022 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre peu spectaculaire, Manchester City l'a tout de même emporté contre l'Atletico Madrid (1-0) ce mardi à l'Etihad Stadium lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions. Un succès acquis grâce à un but de Kevin De Bruyne.

Au bout de l'ennui, les Citizens ont forcé le verrou madrilène - Débrief et NOTES des joueurs (Man City 1-0 Atletico)
Kevin De Bruyne a marqué le but de la victoire.

Manchester City a finalement trouvé la faille. Au terme de 90 minutes peu animées, le champion d'Angleterre en titre a été capable de faire plier l'Atletico Madrid (1-0) ce mardi à l'Etihad Stadium à l'occasion du quart de finale aller de la Ligue des Champions.

Face à un bloc défensif madrilène très dense, les Skyblues ont longtemps eu du mal à créer du danger, avant la libération sur le but de Kevin De Bruyne. Mercredi prochain au Wanda Metropolitano, les Colchoneros devront en faire plus…

Première période soporifique…

Sans surprise, les Citizens prenaient immédiatement le contrôle du jeu face à un bloc défensif madrilène très dense. Totalement privés du ballon, les Colchoneros subissaient les vagues successives des Anglais sans pour autant concéder la moindre occasion. Malgré une maîtrise totale des débats, les hommes de Pep Guardiola peinaient à approcher la cage d'Oblak avec seulement des centres imprécis ou des tirs lointains.

Sans se désunir, les Madrilènes acceptaient la domination territoriale outrageuse des Skyblues et résistaient avec tous leurs joueurs présents dans les 30 derniers mètres pour aider en défense. Sans aucune frappe cadrée jusqu'à la pause, cette rencontre avait sérieusement du mal à décoller entre deux formations aux styles totalement opposés.

Foden anime les débats, De Bruyne buteur

Au retour des vestiaires, les Rojiblancos donnaient l'impression de gagner en confiance sur des contres avec le premier tir cadré de Llorente, facilement capté par Ederson. Dans la foulée, City se procurait enfin une première occasion avec un coup-franc signé De Bruyne bien repoussé par Oblak ! Suffisant pour débrider les débats ? Absolument pas… Après cette opportunité pour les Citizens, le rythme retombait sérieusement avec un match cadenassé.

Mais la partie parvenait tout de même à s'illuminer sur un superbe service en profondeur de Foden, tout juste entré en jeu, pour De Bruyne, qui concrétisait enfin la domination des siens en ouvrant le score d'un tir croisé (1-0, 70e). Bien aidé par un Foden inspiré, City tentait de doubler la mise, mais Savic sauvait les siens sur une nouvelle tentative effectuée par De Bruyne. Malgré quelques tensions, la fin de la rencontre ne s'animait pas avec une courte victoire logique pour les Skyblues.

La note du match : 3,5/10

On s'attendait malheureusement à un tel spectacle… Avec les deux styles très différents des deux formations, cette rencontre n'a jamais réussi à s'emballer. Face au bloc défensif très bas et efficace de l'Atletico Madrid, Manchester City a affiché une maîtrise du ballon mais sans jamais parvenir à réellement enflammer les débats sur la durée. Le but signé De Bruyne sauve un peu ce match.

Le but :

- Trouvé entre les lignes par Rodri, Foden, pourtant entouré par 4 adversaires, réalise le geste juste avec une passe en profondeur dans la surface. Profitant du laxisme de Felipe, De Bruyne se présente devant Oblak et ouvre le score d'un tir croisé (1-0, 70e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kevin De Bruyne (7/10)

Le meneur de jeu de Manchester City a débloqué cette partie. Sans être mauvais, le leader des Citizens a été bien maîtrisé par les défenseurs de l'Atletico Madrid en première période. Mieux après la pause avec un coup-franc repoussé par Oblak, l'international belge a profité d'une superbe passe de Foden pour ouvrir le score d'un tir croisé. Il a été même proche d'un doublé, mais Savic a sauvé les siens.

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (5,5) : le gardien de Manchester City a passé une soirée très tranquille. Avec la domination écrasante de son équipe, le Brésilien n'a jamais été inquiété par les attaquants de l'Atletico Madrid et a simplement participé à quelques relances de son équipe.

João Cancelo (6) : sur le côté droit, le latéral de Manchester City a eu une grosse activité. Avec la maîtrise des Citizens, l'international portugais s'est beaucoup projeté pour combiner avec Mahrez. Sans être toujours précis dans ses transmissions, l'ancien joueur de la Juventus Turin a eu le mérite de créer du danger par ses courses et ses centres.

John Stones (5,5) : le défenseur central de Manchester City n'a pas eu besoin de forcer son talent sur cette affiche européenne. Face aux timides tentatives de l'Atletico Madrid, l'international anglais a été rarement en danger et a simplement dû surveiller les longs ballons des Colchoneros. Précis dans ses transmissions, il a été dominateur dans le domaine aérien.

Aymeric Laporte (6) : tout comme Stones, le défenseur central de Manchester City a réalisé un match totalement correct. Avec simplement quelques contres de l'Atletico Madrid à négocier, l'international espagnol a joué dans un fauteuil et n'a pas été en difficulté sur des tentatives adverses trop souvent individuelles. Dans ses relances, il a apporté sa qualité technique.

Nathan Aké (6) : positionné dans le couloir gauche, le défenseur polyvalent de Manchester City avait-il le profil pour cette rencontre ? Défensivement, le Néerlandais a fait son match avec plusieurs bons retours devant Llorente. Cependant, offensivement, il n'a quasiment rien apporté. Pour soutenir Sterling, l'ancien de Bournemouth a été parfois trop timoré. Par contre, il faut vraiment souligner son comportement impeccable sur le plan défensif.

Ilkay Gundogan (5) : le milieu de terrain a rendu une copie assez neutre. Pourtant, dans ses déplacements, l'international allemand n'a pas hésité à se projeter pour proposer des solutions entre les lignes. Mais globalement, le capitaine de Manchester City n'a pas été souvent trouvé dans de bonnes conditions par ses partenaires et n'a pas été en mesure de faire des différences dans la zone de vérité. Remplacé à la 67e minute par Jack Grealish (non noté).

Rodri Hernández (6,5) : un bon match pour le milieu de terrain de Manchester City. Dans un rôle de sentinelle, l'Espagnol a été irréprochable avec un apport majeur à la récupération pour couper plusieurs contres de l'Atletico Madrid. Pour ne rien gâcher, l'ancien Madrilène a toujours eu le souci de jouer vers l'avant et a été précis dans ses passes. Sans surprise, il s'est trouvé à l'origine de l'action de l'ouverture du score avec cette passe entre les lignes pour Foden.

Kevin De Bruyne (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Riyad Mahrez (5) : à son poste de prédilection à droite, l'international algérien a eu quelques séquences intéressantes. Avec Cancelo, l'ailier de Manchester City a été capable de déstabiliser Lodi avec de bons centres. Mais dans la zone de vérité, il a été gêné par la densité des Colchoneros et n'a pas été déterminant dans la surface adverse. Remplacé à la 67e minute par Phil Foden (non noté), auteur d'une superbe passe décisive pour De Bruyne après son entrée en jeu. Outre cette action, l'Anglais a beaucoup apporté et a insufflé une excellente dynamique.

Bernardo Silva (5) : dans un rôle de faux numéro 9, le milieu offensif de Manchester City a beaucoup dézoné pour tenter de créer du jeu. Et dans ses combinaisons, l'international portugais n'a pas démérité avec quelques bons mouvements et de la précision. Mais dès que l'ancien Monégasque a tenté de peser à l'approche de la cage adverse, il a été maîtrisé par ses adversaires, à l'image d'une belle intervention de Koke dans la surface.

Raheem Sterling (4,5) : sur le côté gauche, l'ailier de Manchester City semblait avoir un avantage clair sur son adversaire direct, Vrsaljko, grâce à sa vitesse. Et pourtant, sur la globalité de la rencontre, l'international anglais a été relativement peu dangereux. Pourquoi ? Car dans le combat, le Croate a été physique et n'a jamais rien lâché pour le contenir. Remplacé à la 67e minute par Gabriel Jesus (non noté).

ATL. MADRID :

Jan Oblak (5) : le gardien de l'Atletico Madrid s'attendait sûrement à une soirée plus compliquée. Malgré la domination de Manchester City, le portier des Colchoneros a été très bien protégé par sa défense sur les 45 premières minutes. Attentif sur un coup-franc signé De Bruyne au retour des vestiaires, le Slovène a cependant perdu son duel avec le Belge par la suite. Dommage.

Sime Vrsaljko (5,5) : de retour dans un rôle de piston, le latéral droit de l'Atletico Madrid a rapidement affiché des lacunes dans son duel avec Sterling en cause d'un manque de vitesse évident. Et pourtant, le Croate a résisté ! Car dans le combat, le Madrilène a été irréprochable et n'a pas hésité à jouer physiquement pour maîtriser Sterling. Parfois à la limite, mais exemplaire.

Stefan Savic (6,5) : comme contre Manchester United au tour précédent, le défenseur central de l'Atletico Madrid a tenu son rôle. Dans sa zone, l'ex-joueur de Manchester City a parfaitement contrôlé les débats en aidant Vrsaljko contre Sterling et les déplacements de Gündogan. Sur les nombreux centres des Citizens, sa présence a été importante, avec notamment un sauvetage sur un tir réalisé par De Bruyne. Sous pression, il a parfois eu du mal dans ses relances.

Felipe (4,5) : aligné à la place de Gimenez, absent, le Brésilien a longtemps été d'une grosse solidité. Dans l'axe, le défenseur central de l'Atletico Madrid a été irréprochable avec une agressivité positive dans les duels en première période. Cependant, il a terni sa copie en étant en retard sur De Bruyne au moment de l'ouverture du score de Manchester City.

Reinildo (5,5) : utilisé dans un rôle de défenseur central depuis son arrivée cet hiver, l'ex-latéral gauche de Lille a plutôt justifié la confiance de son entraîneur Diego Simeone ce mardi. Attentif pour épauler Lodi devant le duo Cancelo - Mahrez, le joueur de l'Atletico Madrid a récupéré de nombreux ballons et a été capable de soulager ses partenaires sur plusieurs ballons chauds dans sa surface. Par contre, il a été un peu trop attentiste devant Foden sur le but signé De Bruyne.

Renan Lodi (3,5) : brillant lors du tour précédent face à Manchester United, le piston gauche de l'Atletico Madrid a été moins à son avantage ce mardi. Contraint de défendre, le Brésilien n'a pas été en mesure d'exprimer ses qualités offensives et a subi les débats face au duo Cancelo - Mahrez. Même aidé par Reinildo, il a affiché des lacunes pour contenir les assauts des Citizens dans sa zone, à l'image du coup-franc concédé sur l'occasion pour De Bruyne et de sa passivité sur le but du Belge.

Marcos Llorente (5) : aligné dans le coeur du jeu, le milieu de terrain de l'Atletico Madrid représente un soldat fiable pour son entraîneur Diego Simeone. Toujours prêt à jaillir sur les contres de son équipe, l'Espagnol a été plutôt bien contenu par Aké et n'a pas été très précis dans ses transmissions. Mais on peut le comprendre car ses efforts défensifs ont été énormes pour aider ses partenaires à résister. Remplacé à la 59e minute par Matheus Cunha (non noté).

Geoffrey Kondogbia (5,5) : placé dans l'entrejeu en l'absence de Carrasco, suspendu, le milieu de terrain de l'Atletico Madrid a vraiment répondu sur le plan physique. Face à la maîtrise de Manchester City avec le ballon, l'ancien Monégasque n'a pas hésité à donner quelques coups pour s'imposer dans les duels. Actif à la récupération, il a été aussi plutôt propre dans ses passes.

Koke (5) : comme ses partenaires, le capitaine de l'Atletico Madrid a surtout défendu sur cette rencontre. Toujours généreux dans ses efforts, l'Espagnol n'a jamais rien lâché dans les duels et a participé à la solidité de son équipe. A l'image d'un superbe retour sur Silva dans sa propre surface, il a été attentif sur les tentatives de Manchester City. Remplacé à la 59e minute par Rodrigo De Paul (non noté).

Antoine Griezmann (4) : l'attaquant de l'Atletico Madrid a vécu un match rageant. C'est simple, l'international français a passé son temps à défendre sur le côté droit pour tenter de maîtriser les offensives de Manchester City dans les couloirs. Sur le plan offensif, le joueur prêté par le FC Barcelone n'a quasiment rien eu à se mettre sous la dent à l'exception de quelques contres très compliqués à négocier. Remplacé à la 59e minute par Angel Correa (non noté).

João Félix (4) : un constat quasiment similaire à Griezmann pour le Portugais. Comme son coéquipier offensif, l'attaquant de l'Atletico Madrid a essentiellement défendu sur cette rencontre. Un peu moins assidu que le Tricolore dans ses tâches défensives, l'ancien joueur du Benfica Lisbonne a tout de même réalisé des efforts importants. Et surtout, il a été capable de légèrement déstabiliser la défense adverse par ses fulgurances sur des contres. Néanmoins, il a aussi une responsabilité sur le but encaissé sans fermer l'axe. Remplacé à la 80e minute par Thomas Lemar (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MANCHESTER CITY 1-0 ATL. MADRID (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Etihad Stadium - Arbitre : I. Kovacs

Buts : K. De Bruyne (70e) pour MANCHESTER CITY
Avertissements : Gabriel Jesus (85e), Ederson Moraes (90+2e), pour MANCHESTER CITY - R. De Paul (69e), Á. Correa (83e), S. Vrsaljko (90+2e), pour ATL. MADRID

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes - J. Stones, A. Laporte - João Cancelo, N. Aké - K. De Bruyne, Rodri, I. Gündogan (J. Grealish, 68e) - R. Mahrez (P. Foden, 68e), Bernardo Silva, R. Sterling (Gabriel Jesus, 68e)

ATL. MADRID : J. Oblak - S. Savic, Felipe Monteiro, Reinildo - S. Vrsaljko, Renan Lodi - Marcos Llorente (Matheus Cunha, 60e), Koke (R. De Paul, 60e), G. Kondogbia - A. Griezmann (Á. Correa, 60e), João Félix (T. Lemar, 81e)

La défense de l'Atletico a été longtemps solide

D'un tir croisé, De Bruyne a trouvé la faille (1-0, 70e)

L'entrée en jeu de Foden a été décisive pour City

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Manchest. City

M
A
N
C
H
E
S
T
.

C
I
T
Y
but, 70e7De Bruyne


MASQUER LA PUB