Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 18 infos à savoir sur la journée : Rennes et le Real piégés, Chelsea et Liverpool font le show, Ter Stegen sauve le Barça...

Par Romain Lantheaume - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 02/01/2022 à 16h33
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Rennes sorti aux tirs au but par Nancy, défaite surprise pour le Real Madrid, Bordeaux pas verni et éliminé à Brest, Chelsea et Liverpool font les affaires de Manchester City, le Barça a eu chaud… Découvrez les faits marquants des matchs de dimanche en 16es de finale de la Coupe de France et en Europe.

Les 18 infos à savoir sur la journée : Rennes et le Real piégés, Chelsea et Liverpool font le show, Ter Stegen sauve le Barça...
Grosse déception pour Rennes et Laborde.

Les résultats des 16es de finale de la Coupe de France : Brest (L1) 3-0 Bordeaux (L1), Nantes (L1) 2-0 Vitré (N2), Cannes (N3) 0-1 Toulouse (L2), Versailles (N2) 4-0 La Roche Vendée (N3), Montpellier (L1) 1-0 Strasbourg (L1), Nancy (L2) 1-1 (4-3, t.a.b.) Rennes (L1), Bastia (L2) 2-0 Clermont (L1), Bergerac (N2) 0-0 (5-4, t.a.b.) Créteil (N), Jura Sud (N2) 1-4 Saint-Etienne (L1), Quevilly (L2) 1-3 Monaco (L1), Thaon (N3) 0-1 Reims (L1), Linas-Montlhéry (N3) 3-3 (3-4 t.a.b.) Amiens (L2), Chauvigny (N3) 0-3 Marseille (L1)

Les principaux résultats en Europe : Getafe 1-0 Real Madrid, Majorque 0-1 Barcelone, Atletico 2-0 Rayo (Liga), Chelsea 2-2 Liverpool, Leeds 3-1 Burnley (Premier League)

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, les classements et les calendriers des principaux championnats.

1. Militão plombe le Real. Invaincu depuis le 3 octobre, soit 15 matchs toutes compétitions confondues, le leader de la Liga, a mal débuté l'année 2022 en concédant une défaite surprise sur le terrain de Getafe (0-1), 16e au coup d'envoi. Ünal a profité d'une grosse erreur de Militão pour ouvrir le score en tout début de partie (9e). Amoindris par le Covid-19, les Merengue ne sont jamais parvenus à égaliser, Modric trouvant notamment la barre. Le FC Séville, qui compte deux matchs en moins, peut revenir à 5 points.

 VIDEO : l'erreur de Militão (après 36 secondes)

2. Rennes déchante ! Le 4e de Ligue 1 a été éliminé par Nancy, lanterne rouge de Ligue 2, aux tirs au but (1-1, 3-4 t.a.b.). Plus que les nombreuses absences, les hommes de Bruno Genesio ont surtout payé leur manque d'efficacité puisqu'ils ont largement eu les occasions pour plier le match. Mais Guirassy, particulièrement maladroit, a gâché une demi-douzaine d'occasions nettes avec notamment un penalty raté. Doku pensait avoir libéré le SRFC en trouvant la faille sur un exploit personnel (58e), mais les hommes de Benoît Pedretti ont poussé et égalisé grâce à Biron (78e). Auteur de trois arrêts durant la séance de tirs au but, le gardien Valette a ensuite rendu l'exploit possible !

3. Chelsea et Liverpool font les affaires de Manchester City. Poursuivants des Skyblkues en Premier League, les deux formations ont assuré le spectacle lors du choc qui les opposait (2-2). La partie avait bien commencé pour les Reds, en tête 2-0 après des buts de Mané (9e) et Salah (26e), mais Kovacic a réduit le score en envoyant une sublime reprise de volée dans la cage de Kelleher (42e) ! Dans la foulée, Pulisic a égalisé (45+1e) suite à un superbe service de Kanté. Au final, un match nul qui n'arrange donc personne… sauf City, largement leader avec désormais 10 et 11 points d'avance sur les Blues et les Reds, qui comptent un match de retard.

 VIDEO : l'incroyable volée de Kovacic

4. Pas de miracle pour Bordeaux. Décimé par le Covid-19 et fortement rajeuni, le club aquitain a logiquement été éliminé par Brest (0-3). Les Girondins ont résisté durant tout le match, à l'image de leur gardien Rouyard héroïque dans le but, mais ils ont craqué sur deux penalties transformés par Mounié (36e) puis Faivre, déjà à l'origine du premier, d'une panenka (81e). Après un énorme raté des Bordelais qui auraient pu réduire le score, Le Douaron a enfoncé le clou dans les dernières secondes (90e+4).

5. Ter Stegen sauve le Barça ! Malgré 16 absents, le club catalan a assuré l'essentiel en s'imposant sur la pelouse de Majorque en Liga (1-0). Un succès acquis grâce à un coup de casque de l'indésirable Luuk de Jong (44e), mais surtout grâce aux parades de ter Stegen, dont une «à la Manuel Neuer» devant Jaume Costa dans le temps additionnel. La bande à Xavi remonte à la 5e place du classement, avec un petit point de retard sur l'Atletico, 4e.

6. Bastia s'offre Clermont. Poussés par leur public, les Corses, à la lutte pour le maintien en L2, ont surpris le pensionnaire de Ligue 1 (2-0), qui était certes fortement amoindri. Portés par un énorme Santelli, auteur de l'ouverture du score (25e) puis passeur décisif pour Robic (70e), les hommes de Régis Brouard ont logiquement éliminé des Auvergnats trop inoffensifs.

7. Saint-Etienne sort du brouillard. Après une entame de match perturbée par les débordements de leurs supporters (pétards et fumigènes) qui ont entraîné l'interruption de la partie pendant une quinzaine de minutes, les Verts n'ont pas douté contre Jura Sud (4-1) et Nadé (7e) et Nordin (13e) ont rapidement donné le ton. Malgré la réduction du score de Moura (78e), le club de N2 n'y aura jamais vraiment cru et Bakary Sako a fêté son retour en marquant sur penalty (82e) avant que Boudebouz n'achève le festival offensif de l'ASSE (86e).

8. Reims sur le fil. Réduits à dix suite à l'expulsion d'Ekitike (66e), les hommes d'Oscar Garcia ont attendu les dernières secondes pour arracher la qualification 1-0 sur le terrain de Thaon (N3) grâce à Hornby (90e+3), fraîchement entré en jeu. Les Champenois ont eu chaud !

9. L'OM déroule. Pas de mauvaise surprise pour les hommes de Jorge Sampaoli, qui ont connu une soirée tranquille contre Chauvigny (N3), maté 3-0 à Limoges. Milik a ouvert le score d'une reprise acrobatique (30e), puis Ünder (41e) et Harit (80e) ont plié l'affaire sur deux passes décisives d'un Gerson qui confirme sa montée en puissance. Pour sa 600e avec l'OM, Mandanda n'a quasiment rien eu à faire dans le but phocéen. Pour lire le compte-rendu complet du match, c'est ici.

10. Monaco sans soucis. Trois jours après le limogeage de Niko Kovac et sous les yeux de son futur entraîneur Philippe Clement, présent en tribunes, l'ASM a dicté sa loi à Quevilly Rouen Métropole (3-1), formation de Ligue 2. Auteur de l'ouverture du score sur penalty (33e), puis de deux passes pour Volland, qui a signé un doublé (37e, 58e), Ben Yedder aura été le grand artisan de cette qualification, même si Sidibé avait relancé le suspense pour les locaux avant la mi-temps (43e). En vain.

11. Montpellier sort Strasbourg. A l'issue d'une affiche entre deux équipes de l'élite, le MHSC a confirmé son excellente forme actuelle en prenant le meilleur sur les hommes de Julien Stéphan (1-0). D'une puissante frappe de l'extérieur de la surface, Ristic a offert la qualification aux Héraultais (25e), tandis que les Alsaciens regretteront le penalty manqué par Habib Diallo avant la mi-temps.

12. La poisse des Girondins. Comme si leurs 21 joueurs absents ne suffisaient pas, les Bordelais ont en plus vu le sort s'acharner sur eux. Rare professionnel titulaire au coup d'envoi (avec Pembélé, Elis, Dilrosun et Hwang), l'expérimenté Briand a été contraint de céder sa place dès la 51e minute suite à une semelle. Entré à sa place, le jeune Amadou Traoré s'est blessé à son tour dix minutes plus tard et a été remplacé par Orea. Quand ça ne veut pas…

13. Linas-Montlhéry remonte 3 buts… pour rien ! Le club de N3 a frôlé l'exploit en remontant trois buts de retard à Amiens (L2), qui l'a finalement éliminé aux tirs au but (3-3, 4-3 t.a.b.) ! Alors qu'il se voyait déjà qualifié après les buts coup sur coup de Gnahoré (47e), Akolo (49e) et Lahne (53e), le club picard a déchanté lorsque Bouvil, auteur d'un doublé (64e, 70e), a réduit la marque, puis quand Sylla a arraché l'égalisation (90e+2). Mais les tirs au but ont finalement souri aux hommes de Philippe Hinschberger.

14. Nantes sans soucis. Opposés aux amateurs de Vitré (N2) à la Beaujoire, les hommes d'Antoine Kombouaré ont validé leur qualification sans trembler (2-0) en marquant un but durant chaque période sur grâce à Blas (25e) et Geubbels (68e) sur deux centres de Fabio. Propre et sans bavure.

15. Toulouse brise l'épopée de Cannes. Après avoir éliminé Rodez et Dijon aux tours précédents, le club de N3 n'a cette fois rien pu faire face au 2e de Ligue 2, Toulouse (0-1). Les Cannois ont tenu la dragée haute aux Violets et poussé durant une bonne partie du match devant leur public mais ils ne sont pas parvenus à trouver la faille et s'inclinent sur un but de Ratao (52e).

16. Le carton de Versailles. Pensionnaire de N2, le club francilien n'a fait qu'une bouchée de La Roche Vendée (N3), étrillée sur le score de 4-0. Un succès acquis dès la première période grâce à un doublé d'Ibayi (8e, 12e), un but de Diouf (42e) et surtout un bijou de Makan Traoré, buteur d'une superbe reprise de volée depuis l'angle gauche de la surface (26e). En revanche, Bergerac (N2) a bousculé la hiérarchie en éliminant Créteil, pensionnaire de National (0-0, 5-4, t.a.b.).

 VIDEO : la magnifique reprise de volée de Makan Traoré

17. Leeds stoppe l'hémorragie. Après avoir vu ses deux précédentes rencontres reportées pour cause de Covid-19, Leeds disputait son premier match de la période du Boxing Day. Et les hommes de Marcelo Bielsa en ont profité pour mettre un terme à une série de 3 défaites consécutives en s'imposant à domicile contre Burnley (3-1). Malgré l'égalisation adverse signée Cornet (54e), qui avait répondu à l'ouverture du score d'Harrison (39e), les Peacocks se sont arrachés sur la fin grâce à Dallas (77e) et James (90e+2) et se donnent de l'air sur la zone rouge malgré leur 16e place.

18. L'Atletico se reprend ! Au sortir de deux défaites consécutives, les Colchoneros se sont réveillés face au Rayo Vallecano (2-0). Un succès qui fait du bien et qui porte la marque d'Angel Correa, auteur d'un doublé (28e, 53e). Grâce aux trois points, les hommes de Diego Simeone reprennent la quatrième place à leurs adversaires du jour.

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, les classements et les calendriers des principaux championnats.

Qu'avez-vous pensé de ces résultats en Coupe de Fance et en Europe ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Eliaquim Mangala libre, une bonne recrue pour Saint-Etienne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB